La langue française

Touret

Sommaire

  • Définitions du mot touret
  • Étymologie de « touret »
  • Phonétique de « touret »
  • Citations contenant le mot « touret »
  • Images d'illustration du mot « touret »
  • Traductions du mot « touret »
  • Synonymes de « touret »

Définitions du mot touret

Trésor de la Langue Française informatisé

TOURET1, subst. masc.

TECHNOLOGIE
A. − [Corresp. à tour2A] Petit tour utilisé en particulier en orfèvrerie. Touret à meuler, à polir. Dans certaines installations [de polissage], les courroies sont supprimées, et le touret remplacé par un moteur électrique sur les extrémités de l'arbre duquel on monte directement les meules (Gasnier, Dépôts métall., 1927, p. 262).
B. −
1. Dévidoir en forme de tambour, utilisé pour la fabrication et le transport des câbles, des cordes. Le plus souvent les câbles sont sur tourets (Champly, Nouv. encyclop. prat., t. 6, 1927, p. 12).Les tourets sont livrés aux utilisateurs avec une longueur de fil [pour scier la pierre] de 1.000 mètres, et parfois davantage (Noël1968).
2. TEXTILE
a) Dévidoir ou rouet à l'usage des cordiers. (Ds Lar. 19e-GDEL).
b) Rouet à filer (Ds Lar. 19e-GDEL).
c) Grosse bobine à dévider la soie (Ds Lar. 19e-GDEL).
Prononc. et Orth.: [tuʀ ε]. Homon. et homogr. touret2. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. Ca 1150 toret « poulie » (Flore et Blancheflor, éd. J.-L. Leclanche, 1384); 2. 1240 [1306] fauconn. touret (La fauconnerie de Frédéric II, fol. 107 vods Gay, s.v. thouret; cf. aussi G. Tilander ds Z. rom. Philol. t. 46, p. 286); 3. a) 1260 « rouet à filer » (Etienne Boileau, Livre métiers, éd. G.-B. Depping, 1repart., XCII, p. 252); b) 1690 (Fur.: Touret. Petit tour ou roüe qui se meut avec grande impetuosité par le moyen d'une plus grande rouë qui se tourne avec la manivelle); spéc. 1701 cordier « dévidoir sur lequel on enroule du bitord » (Fur.); 1754 « grosse bobine qu'on charge de fil pour faire des cordes » (Encyclop. t. 4, p. 218b); 4. 1314 « instrument servant à percer » (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, t. 1, p. 240,1019); 5. 1676 (Félibien: Tour, Touret. Instrument ou machine dont se servent les Lapidaires pour tailler leurs pierres). Dér. de tour2*; suff. -et*; cf. en a. fr. les formes tournet, tornet dans des mss des xiiieet xves., au sens 1, v. G. Tilander, loc. cit., qui mentionne également la forme lat. tornetum; cf. le lat. médiév. toureta à propos de drapiers-teinturiers 1285 ds Fagniez t. 1, p. 301, no254.

TOURET2, subst. masc.

Vieilli. Touret (de nez). Masque couvrant le pourtour des yeux et le nez. Synon. loup.Quelques-unes de ces dames, ne voulant pas sans doute être connues, avaient gardé leur touret de nez (Gautier, Fracasse, 1863, p. 232).Sous son touret noir, sous cette lentille de cuir mat qui lui tranchait la face, ils [les badauds] ne remarquèrent rien de spécialement cruel (La Varende, Nez-de-cuir, 1936, p. 41).
Prononc.: [tuʀ ε]. Homon. et homogr. touret1. Étymol. et Hist. 1240-80 «atour de femme» (Gautier Le Leu, 170, 145 ds T.-L.: Si refait musiaus et torés); 1349 touret (Songe vert, 723, ibid.); 1402 touret de nes (Christine de Pisan, Chemin de long estude, éd. R. Püschel, 702). Dér. de tour3*; suff. -et*.

Wiktionnaire

Nom commun

touret \tu.ʁɛ\ masculin

  1. (Arts) Petite roue fixée sur l’axe d’un tour et qui reçoit le mouvement par une courroie.
  2. Sorte de dévidoir ou de rouet à l’usage des cordiers.
  3. Rouet à filer.
  4. Petit tour à l’usage des graveurs en pierres fines.
  5. Sorte de bobine, le plus souvent en bois pour les grands diamètres, sur laquelle vient s’enrouler un câble ou un fil.
  6. (Industrie minière) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Pour l'aérage, l'air arrive dans un royon ou compartiment en briques situé dans le bouveau du Nord, monte dans le touret par les canards, puis de là redescend par le compartiment des hourds dans le bouveau du Nord , et enfin remonte au jour par le puits n° 7 muni d'un foyer d'appel. — (Henri Glépin, Note sur le creusement sous stot des puits de mines, Revue Universelle des Mines, de la Métallurgie, des Travaux Publics, des Sciences et des Arts appliqués à l'industrie, Pais & Liège, 1872, vol. 31, p. 9)
  7. Goujon (poisson).
    • Le touret est réputé pour sa chair fine et est également employé comme vif pour la pêche des carnassiers. — (site www.billouttes.be, 28 décembre 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOURET (tou-rè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des tou-rè-z en mouvement) s. m.
  • 1Petite roue qui reçoit son mouvement d'une plus grande.
  • 2Pièce mécanique de fer, de cuivre, etc. dont l'effet est de tendre et de détendre une corde, etc.
  • 3Dévidoir ou rouet à l'usage des cordiers.
  • 4Rouet à filer. Dès que Thétis chassait Phébus aux crins dorés, Tourets entraient en jeu, fuseaux étaient tirés, La Fontaine, Fabl. v, 6.

    Sorte de grosse bobine pour dévider la soie.

  • 5Petit tour à l'usage des graveurs en pierres fines. Le graveur Gai avait son touret chez elle (Mme de Pompadour), Diderot, Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 24, dans POUGENS. La gravure au touret ne produit que des traits arrondis ; jamais elle ne produit de traits vifs ni des arêtes ; les lettres qu'elle forme ne sont jamais terminées par des traits carrés, Mongez, Instit. Mém. Acad. inscr. t. IX, p. 203.
  • 6Gros clou dont la tête arrondie est arrêtée dans une branche d'un mors.
  • 7Instrument de tour à tourner l'ivoire.
  • 8Cheville qui est sur le bord d'un bachot, et où l'on met l'anneau de l'aviron lorsqu'on nage.
  • 9 Terme de serrurerie. Petite tringle ayant une tête d'un bout et courbée en S de l'autre.
  • 10 Anneau double qui empêche les jets d'un faucon ou toute autre courroie de s'embrouiller, De Laborde, Émaux, p. 520.
  • 11 Touret de nez, petit masque noir, Th. Gautier, Capit. Fracasse, IX.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nus [nul] chapelier de coton ne puet fere filer lou file à touret, et, se il le fesoit et il fust trouvez, il seroit ars [brûlé], Liv. des mét. 252.

XIVe s. [Le fragment osseux au crâne] soit osté o [avec] le touret, en faisant tant pertuis comme il souffist, H. de Mondeville, f° 54, verso. Surlonges que l'en dit petites longes, touret [ustensile de cuivre servant à empêcher la longe de l'epervier de s'embarrasser], Ménagier, III, 2. Un cor noir, dont les courroyes sont de cuir fauve accouplées à un touret, d'argent doré, De Laborde, Émaux, p. 520.

XVe s. Quenouilles, fuisseaux, fusées, happles, vertoiles, tourès, et autres bagaiges appartenans à l'art de fillerie, les Évang. des quenouilles, p. 55.

XVIe s. Qu'elles n'oublient pas leurs tourets de nez [masques, loups], quand elles iront par la ville ; car ilz sont bien bons pour se rire et moquer de plusieurs choses que l'on voit, sans que le monde s'en apperçoive, Despériers, Cymbal. 127.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TOURET, voyez Mauvis.

Touret, s. m. (terme d’ouvrier.) petit tour ou roue qui se meut très-vite par le moyen d’une grande roue qui se tourne avec une manivelle. Les Taillandiers se servent de ces tourets pour éguiser leurs ferremens, les Cordiers pour faire du bitord, &c. (D. J.)

Touret, (terme de Balancier.) les tourets sont deux sortes de petits anneaux que les faiseurs de balances mettent aux gardes du pezon. (D. J.)

Touret, (terme de Batelier.) c’est une cheville qui est sur la nage d’un bachot, & où l’on met l’anneau de l’aviron lorsqu’on rame. (D. J.)

Touret, (Instrument de Cordier.) est un tambour de bois qui est terminé à chaque extrémité par deux planches assemblées en croix, & qui est traversé par un essieu de fer. Cet instrument sert à dévider le fil ; ainsi les tourets sont de grosses bobines. Voyez les Pl. de la corderie.

Pour pouvoir se servir des tourets, c’est-à-dire, pour dévider le fil, ou pour l’en tirer afin de l’employer, on les pose sur des supports que l’on place aux extrémités de la filerie. Ces supports sont quelquefois disposés horisontalement, & quelquefois verticalement, & on en met pour l’ordinaire une grande quantité afin de pouvoir les faire tourner tous en même tems, & d’abréger l’ouvrage du cordier. Par exemple, quand un cordier veut fabriquer un gros cordage composé, je suppose, de cent fils, il perdroit beaucoup de tems s’il n’avoit qu’un touret ; car pour ourdir sa corde, il seroit obligé de parcourir cent fois la longueur de la corderie ; au lieu qu’ayant vingt tourets, il prend les fils de tous ces tourets par le bout, & en conduit vingt à la fois, & par conséquent sa corde est ourdie en cinq voyages. Voyez l’article Corderie.

Touret, petit, en terme d’Eperonnier, se dit d’une espece de crochet rivé dans un trou pratiqué dans la tête de la gargouille dans laquelle passe la premiere chainette. Voyez Gargouille & Chainette. Voyez la Planche de l’Eperonnier.

Touret, (Graveur en pierres fines.) sorte de petit tour dont les Graveurs en pierres fines se servent pour travailler leurs ouvrages ; l’arbre du touret porte les bouterolles qui usent, au moyen de la poudre de diamant ou d’émeril dont elles sont enduites, la partie de l’ouvrage qu’on leur présente. Le mouvement est communiqué à l’arbre du touret par une grande roue de bois, placée sous l’établi & d’une corde sans fin qui passe sur cette roue & la poulie de l’axe. La grande roue se meut par le moyen d’une marche ou pédale sur laquelle l’ouvrier pose le pié. Voyez les Pl. de la Gravure & l’article Gravure en pierres fines , où la construction & l’usage du touret sont plus amplement expliqués.

Touret de nez, s. m. (Langue franç.) vieux mot qui signifioit une espece d’ornement que les dames portoient autrefois, & qui leur cachoit le nez. On voit dans la bibliotheque du roi quelques représentations de fêtes & de carrousels où les dames sont peintes avec des tourets de nez. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « touret »

Dimin. de tour 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « touret »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
touret turɛ

Citations contenant le mot « touret »

  • Après 3 ans de test, le touret connecté imaginé par les Toulousains de « ffly4u » e8t par le groupe Nexans (acteur mondial de l’industrie du câble), se généralise à travers le monde. L’innovation toulousaine va connecter plus de 15.000 tourets d’ici fin 2020. Tout ce qui buzz, IoT : Conçu à Toulouse, Le Touret Connecté Se Déploie Dans Les Chantiers Du Monde Entier | Tout Ce Qui Buzz | France 3
  • Au fur et à mesure, elle s’est mise à rénover les anciens meubles et a pris plaisir à détourner certains objets en leur offrant une nouvelle utilisation. Entre ses mains, le touret de chantier se métamorphose en table ou en horloge murale, le porte-cartes devient un accessoire à photos. Les palettes sont transformées en banc. « Le bois et la ferraille j’adore ça. Je suis éducatrice spécialisée mais je consacre mes week-ends à mes réalisations. Je stocke et rénove les objets dans mon garage et dès que le temps le permet je propose des ventes dans la cour de ma maison. » , Economie | Dans la P’tite Fabrique de Blandine

Images d'illustration du mot « touret »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « touret »

Langue Traduction
Anglais reel
Espagnol carrete
Italien bobina
Allemand spule
Chinois 卷轴
Arabe بكرة
Portugais bobina
Russe бобина
Japonais リール
Basque bobina
Corse bobina
Source : Google Translate API

Synonymes de « touret »

Source : synonymes de touret sur lebonsynonyme.fr
Partager