Toupiller : définition de toupiller


Toupiller : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TOUPILLER, verbe

A. − Empl. intrans., vieilli. Tourner sur soi-même comme le fait une toupie. L'esquif va donner du nez dans les roseaux de la rive, toupille sur lui-même, et l'on perd ainsi un temps considérable (Gide, Retour Tchad, 1928, p. 894).Congo danse seule, accroupie en kangourou, les jambes écartées, battant des mains; elle toupille sans déplacer sa chevelure gommée, qu'une raie large fend, comme une pelade (Morand, Magie noire, 1930, p. 53).
Au fig. Faire toupiller qqn.S'amuser de lui. Une telle s'était moquée de l'un deux (...) une autre faisait le malheur de son amant, qui l'aimait (...) toutes trompaient leurs servants ou les faisaient toupiller comme des tontons, et toutes s'en faisaient gloire! (Huysmans, Marthe, 1876, p. 25).
B. − Empl. trans., TECHNOL. Travailler à la toupie (v. ce mot A 2 a). On peut toupiller intérieurement les longerons [de fuselage d'avion] ou diminuer... leur section extérieure pour garder le même taux de travail (Guillemin, Constr., calcul et essais avions, 1929, p. 159).
REM.
Toupiner, verbe intrans.,rare, synon. (supra A).Vers la fin de la danse, elle commença de toupiner, lentement d'abord, puis de plus en plus vite, d'abord au mitan de la salle, puis en grand cercle, à la manière d'un toton près de choir, suivant le rang des spectateurs qu'elle frôlait (Gide, Journal, 1910, p. 294).
Prononc. et Orth.: [tupije], (il) toupille [-pij]. Ac. 1694, 1718: toupier; 1740: toupier ,,on dit plus communément toupiller``; dep. 1762: toupiller. Étymol. et Hist. A. 1288 [date ms.] toupier « tournoyer » (Thèbes, éd. L. Constans, App. III [ms. A] 14526, t. 2, p. 216); 1548 toupiller (A. Mizauld, Miroer de l'air, éd. 1548, p. 74 ds Gdf. Compl.). B. 1904 (Nouv. Lar. ill.: Toupiller [...] Techn. Abattre, à l'aide de la toupie, les angles et creuser les blancs, chez les clicheurs. Évider, creuser le bois ou le métal avec la toupie). A prob. dér. du rad. de l'anglo-normand topet « toupie » (v. toupie étymol.), avec une suffixation de type -idiare (représentant le suff. gréco-lat. -izare, v. -oyer) ayant engendré la finale -ier à côté de -oyer par changement d'accentuation (v. FEW t. 17, p. 346a, note 13), puis assim. de -ier au suff. -iller*. B dér. de toupie*; suff. -iller*.
DÉR.
Toupilleur, subst. masc.,technol. Ouvrier travaillant à la toupie (v. ce mot A 2 a). Conducteur de machines à bois toupilleur (Encyclop. éduc., 1960, p. 164). [tupijœ:ʀ]. 1reattest. 1904 (Nouv. Lar. ill.); de toupiller (étymol. B), suff. -eur2*.

Toupiller : définition du Wiktionnaire

Verbe

toupiller \tu.pi.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Technique) Travailler une pièce à la toupie.
  2. (Menuiserie) (Ébénisterie) Décorer du bois de moulures et d’entailles.
  3. (Familier) (Rare) Tournoyer comme une toupie, en parlant des personnes qui vont et viennent dans une maison sans savoir pourquoi.
    • Elle ne sut que répondre, hésita, toupilla, rangea. — (Michel de Saint-Pierre, L’accusée, 1972, chapitre IV)
    • La pâleur exsangue de son visage, les halos bleuâtres qui cernaient ses orbites, confortaient cette impression de veillée funèbre. Et pourtant ses yeux bougeaient sans fin, toupillaient, poulopaient, infatigables dans leur habitacle ; le foyer de son énergie semblait s'être réfugié là, au creux de la boîte à os, […]. — (Patrice Delbourg, Une douceur de chloroforme, Bègles : Le Castor Astral éditeur, 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Toupiller : définition du Littré (1872-1877)

TOUPILLER (tou-pi-llé, ll mouillées, et non tou-pi-yé) v. n.
  • 1Tournoyer comme une toupie (sens propre qui n'est pas usité).
  • 2 Fig. et familièrement, en parlant des personnes, ne faire qu'aller et venir dans une maison. Je vas, je viens, je toupille, et, sitôt que je m'assieds, mes pauvres jambes…, Beaumarchais, Barb. de Sév. III, 4.

    Il se conjugue avec avoir.

    Richelet écrit toupier.

HISTORIQUE

XIVe s. Par une main le prist, puis le fu toupians Trois tours environ lui ; au quart le fu getans Encontre un dur pilier, Baud. de Seb. VII, 694.

XVe s. Il est à toupier à l'entour du buisson, Hist. de la Toison d'or, t. II, f° 214, dans LACURNE.

XVIe s. Ce n'est pas topier le fuseau dans les doigts Qu'avoir le glaive en main…, Myst. du siege d'Orleans, Append. p. 794.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « toupiller »

Étymologie de toupiller - Wiktionnaire

De toupie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de toupiller - Littré

Toupier vient de toupie, et toupiller de toupil (voy. TOUPIE). En Normandie, on dit toupiner, de toupin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « toupiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
toupiller tupije play_arrow

Conjugaison du verbe « toupiller »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe toupiller

Citations contenant le mot « toupiller »

  • Débillarder, chantourner, raboter, déligner, toupiller, tourner, moulurer… Ces gestes sont bien connus à Liffol-le-Grand, où l’on fabrique des sièges à l’ombre des forêts des Vosges depuis le XIXe siècle. C’est le cas chez Laval, qui se réjouit, comme 17 autres entreprises lorraines du bois et de l’ameublement, de l’obtention, en décembre, de l’indication géographique « siège de Liffol ». La première accordée à un produit manufacturé français. « C’est la reconnaissance d’un savoir-faire plus que centenaire qui était connu des professionnels mais moins du grand public », se félicite François-Xavier Balthazar, PDG de Laval, cinquième génération à diriger cette manufacture familiale qui emploie une centaine de personnes. Le Monde.fr, Des indications géographiques au secours des savoir-faire locaux
  • Je suis, en paroles beaucoup plus qu'en actes, un virtuose des danses de salon et j'entretiens auprès de mes amies qui ne dansent pas ou peu, une réputation très surfaite, si ce n'est pas carrément usurpée, de danseur émérite. Je regrette infiniment de ne pas être à la hauteur de mes prétentions, tant j'aurais aimé faire virevolter, toupiller, tourbillonner, vibrionner et éblouir celle que je tiendrais dans mes bras autant que celles qui admireraient de loin mes poses avantageuses et mes entrechats vertigineux. Ce n'est pas faute d'avoir essayé pourtant et les efforts que j'ai déployés pour être à la hauteur de toutes les situations du samedi soir méritaient tous les encouragements et même une certaine admiration. Club de Mediapart, VOULEZ-VOUS M'ACCORDER CETTE DANSE ? | Le Club de Mediapart
  • Tout ça pour dire que Clash Royale, émanation de Clash of Clans, jeu d’action-défense à l’intérêt limité, ferait fuir n’importe quel gamer digne de ce nom. Sauf que surprise, Clash Royale est un jeu fréquentable et pour tout dire assez passionnant. Le principe? Basique! Un champ de bataille vu d’en haut met deux camps l’un en face de l’autre. Chacun possède trois tours qu’il faut défendre. Le gagnant étant celui qui réduira en miettes les forteresses d’en face. Pour cela, les joueurs constituent des équipes de destructeurs représentés par des cartes qui se glissent du bout du doigt sur le terrain des opérations. Il y a le géant débonnaire, super-maousse et super-résistant, les gobelins plus fragiles, mais aussi plus véloces, la Walkyrie qui avance en faisant toupiller sa hache à double tranchant. Les missions sont expéditives, les combats se réglant en trois minutes maxi, voire avant lorsque l’un des deux protagonistes est parvenu à ruiner la tour maîtresse de son adversaire. Idéal pour tuer le temps, entre deux trains, entre deux réunions. Le Temps, «Clash Royale», un clan plus loin - Le Temps

Traductions du mot « toupiller »

Langue Traduction
Corse routing
Basque jauzi
Japonais ルーティング
Russe маршрутизации
Portugais roteamento
Arabe التوجيه
Chinois 路由
Allemand routing
Italien instradamento
Espagnol enrutamiento
Anglais routing
Source : Google Translate API

Synonymes de « toupiller »

Source : synonymes de toupiller sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires