La langue française

Touage

Sommaire

  • Définitions du mot touage
  • Étymologie de « touage »
  • Phonétique de « touage »
  • Citations contenant le mot « touage »
  • Images d'illustration du mot « touage »
  • Traductions du mot « touage »
  • Synonymes de « touage »

Définitions du mot touage

Trésor de la Langue Française informatisé

TOUAGE, subst. masc.

A. − NAV. MAR. ET FLUVIALE. Action de touer; résultat de cette action. Synon. toue.Dans plusieurs grands ports, on donne le nom de chaloupes de touage à celles qui élongent des touées, et portent des amarres et des ancres sur les rades, aux bâtiments qui en ont besoin (Will.1831).Le battement de la machine et le grincement de la chaîne de touage dévidée sur le pont du remorqueur ne s'entendaient que de très loin, dans un bruit monotone et berceur élargi jusqu'aux deux rives avec les écumes du sillage (A. Daudet, Évangéliste, 1883, p. 90).
Rem. ,,Le mot touage est surtout employé en navigation fluviale`` (Gruss 1978).
P. métaph. Crois-tu à l'utilité de la vie, à la nécessité de cette chaîne sans fin, de ce touage de souffrances qui se prolongera, pour la plupart, même après la mort? (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 186).
P. méton., vx. Droit payé par un bateau toué. (Dict. xixeet xxes.).
B. − AGRIC. ,,Moyen de traction des appareils agricoles consistant en un tracteur se halant lui-même à l'aide d'un câble fixé aux extrémités du champ et traînant derrière lui charrue, herse, sarcloir, etc.`` (Fén. 1970).
Prononc. et Orth.: [twa:ʒ]. Martinet-Walter 1973 [tuaʒ], [twa:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Fin du xives. [ms.] mar. « action de touer » (Droit mar. d'Oléron, ms. de Troyes, éd. H. Zeller, p. 29, 6); 2. 1923 agric. (Lar. univ.). Dér. de touer*; suff. -age*.

Wiktionnaire

Nom commun

touage \tu.aʒ\ masculin

  1. (Marine) Action de touer ou résultat de cette action.
    • Il n'y a plus que deux unités de touage qui y sont encore affectées, parce qu'ils ont passé contrat avec une briqueterie. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Eaux Infernales, 1934)
    • Riqueval recèle une curiosité pour le moins insolite : un tunnel de plus de 5 km, ouvert à la navigation grâce au principe du touage. — (L’esprit de Picardie, Comité régional du Tourisme de Picardie, 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOUAGE (tou-a-j') s. m.
  • Terme de navigation. Action de touer. Il existe [sur la haute Seine], pour le remorquage des bateaux, un touage à la vapeur, avec chaîne noyée, sur une étendue de 7000 mètres, comprise entre le pont des Tournelles et le Port-à-l'Anglais, E. Grangez, Voies navigables de France, p. 618.

    Prix payé par le navire que l'on toue. Ne seront aussi tenus [les assureurs] des pilotages, touages, lamanages, des droits de congé, visite…, Ordonn. août 1681.

HISTORIQUE

XVIe s. Et font charte partie, thouage et petit lodmanage, Rooles d'Oleron, art. 13, dans JAL.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TOUAGE, s. m. (Marine.) c’est le travail des matelots, qui à force de rames, tirent un vaisseau qu’on a attaché à une chaloupe, afin de le faire entrer dans un port, ou monter dans une riviere.

Touage, (Marine.) Voyez Toue.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « touage »

Touer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de touer avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « touage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
touage tuaʒ

Citations contenant le mot « touage »

  • Musée du Touage à Riqueval. D'une longueur de 5 670 mètres, le souterrain de Riqueval, situé sur la commune de Bellicourt, fut construit de 1802 à 1810, pour permettre aux bateaux, naviguant sur le canal de Saint-Quentin, de passer du bassin de la Somme à celui de l’Escaut. Depuis plus d’un siècle, c’est par un système de touage que le bateau-treuil électrique, appelé toueur, remorque les péniches à travers le souterrain, le tout à une vitesse moyenne de 2,5 km/h. PHOTO CHRISTOPHE LEFEBVRE LA VDN, Dans l’Aisne, larguez les amarres au touage de Riqueval
  • En cette période propice aux visites et aux découvertes, le musée du touage de Riqueval permet aux visiteurs de larguer les amarres pour une traversée à travers des siècles d’inventions. Du halage manuel au remorqueur électrique, la halte se veut ludique et pédagogique. L'Aisne nouvelle, Une visite au cœur du musée du touage de Riqueval à Bellicourt pour une traversée à travers des siècles d’invention
  • À Saint-Gédéon, les touristes devraient déjà être en mesure de profiter des beautés d’un secteur situé tout près du Club de golf Lac-Saint-Jean. La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) souhaite aménager 75 places de camping sur le terrain du Camp de touage, qui a été intégré en 2018 au parc national de la Pointe-Taillon. Radio-Canada.ca, Retard dans l’aménagement du parc national de la Pointe-Taillon | Radio-Canada.ca

Images d'illustration du mot « touage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « touage »

Langue Traduction
Anglais towing
Espagnol remolque
Italien rimorchio
Allemand abschleppen
Chinois 拖带
Arabe سحب سيارة
Portugais reboque
Russe буксировка
Japonais 曳航
Basque arrastaka
Corse rimorche
Source : Google Translate API

Synonymes de « touage »

Source : synonymes de touage sur lebonsynonyme.fr
Partager