La langue française

Tif, tiffe

Sommaire

  • Définitions du mot tif, tiffe
  • Étymologie de « tif »
  • Phonétique de « tif »
  • Citations contenant le mot « tif »
  • Traductions du mot « tif »
  • Synonymes de « tif »

Définitions du mot tif, tiffe

Trésor de la Langue Française informatisé

TIF, TIFFE, subst. masc.

Arg., pop., gén. au plur. Cheveu. Quand on reviendra dans deux ans, le temps que les tifs vous repoussent, il ne restera plus rien, plus rien de l'armée, on oubliera tout ce qu'ils nous auront appris (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 108).Ma mère raconte pas non plus comment qu'il la trimbalait, Auguste, par les tiffes, à travers l'arrière-boutique (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 45).
Prononc. et Orth.: [tif]. Plur. des tifs, tiffes. Étymol. et Hist. [1883 tiffe (s. réf. ds Chautard Vie étrange Argot, p. 493)] 1884 tiffe (Villatte, Parisismen, p. 217: tiffes [...] Haare); 1896 tif (Delesalle, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., p. 334: cheveux [...] Tiffes, Tifs). Orig. obsc. Peut-être dér. de tifer, en usage dans qq. dial. aux sens de « parer, orner, habiller, arranger », et en partic. en wall. tiffé « coiffer » (1792, Ph. Aubry, Dict. du patois du duché de Bouillon, éd. A. Gazier ds R. Lang. rom. t. 14, p. 180; cf. Sain. Lang. par., p. 302), issu de l'a. fr. tifer « parer, orner » (v. attifer; FEW t. 17, p. 332a, s.v. *tipfôn), d'où est également dér. l'a. fr. tiffeure « parure, coiffure » (av. 1188, Partonopeu de Blois, éd. J. Gildea, append. I, 1186). Selon Esn., tif serait un empr. au dauph. tifo « paille » (cf. Mistral: tifo, estifo [...] fétu, chose de peu de valeur, en Dauphiné; FEW t. 13, 2, p. 456a, s.v. typhe). Esn. mentionne également un dér. tiffots « cheveux » (1879, récit de Doibel, souteneur, rapporté par Macé, Musée crim., 1890, p. 144: sa serait Casse-Bras qui vous rafraîchirais les tiffots [...] le bourreau se chargerait de vous couper les cheveux). Fréq. abs. littér. : 17. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 291.

Wiktionnaire

Nom commun

tif \tif\ masculin

  1. (Populaire) Cheveu.
    • Elle s’est fait couper les tifs.
    • Le comte gratte ses tifs gras d'un ongle aussi noir qu'une grand-mère de l'île de Sein. — (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, chap. 3)

Verbe

tif \tʰi²⁴\

  1. Répondre.

Nom commun

tiffe \tif\ masculin

  1. Variante orthographique de tif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tif »

Du dauphinois tifo, paille
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tif tif

Citations contenant le mot « tif »

  • Cependant, il en existe beaucoup d’autres. Et en la matière, le Grand Est se révèle très imaginatif : "Cap’tif"," Atrak’tifs"... Sur les réseaux sociaux, les internautes s’amusent à partager les noms les plus amusants. Ou les plus ridicules, selon les goûts.  LCI, "Atrak’tifs ", "Speed Hair Man"… Les coiffeurs, des rois du jeu de mots plus ou moins inspirés | LCI
  • Suite à son problème de santé, Murielle Pelaprat ne sera pas présente au salon d’ici le 15 août. C’est pourquoi, pour un dernier au-revoir à ses clients, elle propose de venir à un apéritif vendredi 14 août à partir de 19h sous la halle du marché (sur inscription ; contact du salon : 05.53.79.35.81). , Tonneins. Une page se tourne au salon de coiffure Euro Tif | Le Républicain Lot-et-Garonne
  • Selon Will, Tif et Tondu étaient «deux boules faciles à dessiner». Tillieux affine la dualité des faux jumeaux: Tondu est le principe actif, l’élément raisonnable, Tif le nonchalant rigolo. Robber et Blutch précisent le profil de ces Boileau-Narcejac qui font le coup de poing: intello un peu ronchon, le barbu rédige les romans, tandis que le chauve active ses indics, boit des coups et rigole avec les filles. Le Temps, Tif et Tondu reviennent de loin - Le Temps
  • Le cheveu plat, la mèche rebelle, la couleur faisant grise mine, la pauvre femme rasait les murs de sorte de n’être point vu par les jeunes coqs de l’endroit. Elle avait le pas rapide, se hâtant de gagner l’antre des fées capillaires, les dames aux doigts d’argent et à la langue leste. C’est ce qu’on nommait alors tout simplement un salon de coiffure avant que tous les gens de mots possibles et imaginables ne viennent décliner à l’infini ce tiffe qui se pose sur la langue. AgoraVox, La véritable épopée du bigoudis - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « tif »

Langue Traduction
Anglais tif
Espagnol tif
Italien tif
Allemand tif
Chinois tif
Arabe tif
Portugais tif
Russe tif
Japonais tif
Basque tif
Corse tif
Source : Google Translate API

Synonymes de « tif »

Source : synonymes de tif sur lebonsynonyme.fr
Partager