La langue française

Thaumaturge

Sommaire

  • Définitions du mot thaumaturge
  • Étymologie de « thaumaturge »
  • Phonétique de « thaumaturge »
  • Citations contenant le mot « thaumaturge »
  • Images d'illustration du mot « thaumaturge »
  • Traductions du mot « thaumaturge »
  • Synonymes de « thaumaturge »

Définitions du mot thaumaturge

Trésor de la Langue Française informatisé

THAUMATURGE, adj. et subst.

A. − Adj. et subst. [En parlant de qqn]
1. RELIG. (Personne) qui accomplit des miracles. Rois thaumaturges. Ce moine, le P. Paul de Moll aurait été l'un des plus extraordinaires thaumaturges de notre temps. Il guérissait, comme en s'amusant, tous les maux (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 271).En ce sens, le sophiste est le continuateur du vates [devin] archaïque, du prophète thaumaturge (Jeux et sports, 1967, p. 756).
P. métaph. La foi et le patriotisme sont les deux grands thaumaturges de ce monde (J. de Maistre, Souveraineté, 1821, p. 377).
2. P. ext., péj. (Personne) qui prétend accomplir des miracles, défier les lois de la nature. Synon. magicien.Les thaumaturges ravivaient les cultes mithriaques, celui d'Isis, ou la simple magie (Gobineau, Corresp.[avec Tocqueville], 1843, p. 64).En 1616, Marie de Médicis confia à un certain Guy de Crusembourg 20 000 livres pour faire de l'or. On enferma le thaumaturge à la Bastille pour qu'il pût y travailler à loisir. Trois mois plus tard, l'adroit souffleur quittait son officine fortifiée et s'enfuyait avec les écus (Caron, Hutin, Alchimistes, 1959, p. 55).
B. − Adj., rare. [En parlant de qqc.] Miraculeux. Reliques thaumaturges. V. assimilable ex. 1.
Prononc. et Orth.: [tomatyʀ ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1610 [éd.] Thaumaturge, c'est à dire Operateur de merveilles (P. Coton, Institution catholique, II, 1350 ds R. Philol. fr. t. 43, p. 133). Empr. au gr. θ α υ μ α τ ο υ ρ γ ο ́ ς « celui qui fait des tours d'adresse » à l'époque chrét. « celui qui fait des miracles », comp. de θ α υ ̃ μ α, -α τ ο ς « objet d'étonnement ou merveilleux » d'où au plur. τ α ̀ θ α υ ́ μ α τ α « tour de force, d'adresse » et de ε ́ ρ γ ο ν « l'action ». Fréq. abs. littér.: 53.
DÉR.
Thaumaturgique, adj.Du thaumaturge; qui se rapporte à la thaumaturgie, au thaumaturge. Le miracle est considéré comme la manifestation essentielle de la Divinité; ce qui n'empêche pas... que l'action thaumaturgique [des prophètes] est toujours accompagnée de moyens naturels, qui semblent la réduire à une magie savante (Renan, Hist. peuple Isr., t. 2, 1889, p. 281).P. métaph. Mission thaumaturgique de l'écrivain (Sartre, Sit. I, 1947, p. 125). [tomatyʀ ʒik]. 1reattest. 1623 ces thaumaturgiques frères de la rosecroix (Naudé, Rosecroix, VIII, 4 ds Littré); de thaumaturge, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Adjectif

thaumaturge \to.ma.tyʁʒ\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui fait des miracles.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Plus courant) (Péjoratif) Qui a la prétention de faire des miracles.
    • Un an auparavant, le 15 août 1965, les Beatles ont atteint le sommet de leur popularité américaine en jouant devant soixante mille personnes au Shea Stadium de New York. Ailleurs en Amérique, on va jusqu’à installer les paralytiques au premier rang pour que le groupe emploie ses pouvoirs thaumaturges. — (Florent Mazzoleni, L’Odyssée du rock, Hors Collection, 2011, page 69)
    • Au cap Fréhel (Côtes-d’Armor), mercredi, il s’est même longuement attardé avec un jeune handicapé, passionné de politique et qui rêvait de le rencontrer. Dans une attitude thaumaturge qu’il affectionne, le président lui a tenu la main tout au long de leur échange, devant l’objectif des caméras, et l’a invité à venir à l’Élysée pour assister aux festivités du 14-Juillet. — (Cédric Pietralunga, En Bretagne, Emmanuel Macron répond aux critiques sur les migrants, Le Monde. Mis en ligne le 22 juin 2018)

Nom commun

thaumaturge \to.ma.tyʁʒ\ masculin et féminin identiques

  1. Celui ou celle qui fait des miracles.
    • Il serait bon encore d'invoquer la protection du grand thaumaturge vers qui des milliers et des milliers de pèlerins venaient de toutes les provinces, de toutes les nations. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Mon grand-père appréciait Verlaine dont il possédait un choix de poèmes. Mais il croyait l’avoir vu, en 1894, entrer « saoul comme un cochon » dans un mastroquet de la rue Saint-Jacques ; cette rencontre l’avait ancré dans le mépris des écrivains professionnels, thaumaturges dérisoires qui demandent un louis d’or pour faire voir la lune et finissent par montrer, pour cent sous, leur derrière. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 132.)
    • Mon père, forgeron, s’est retrouvé seul avec mon petit frère et moi dans notre village de Kenadsa, une oasis fondée au milieu du désert algérien par un thaumaturge soufi. — (Catherine Vincent, Pierre Rabhi : « C’est en lisant les philosophes que j’ai trouvé des réponses », Le Monde. Mis en ligne le 10 juin 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

THAUMATURGE (tô-ma-tur-j') adj.
  • Qui fait des miracles. Saint Grégoire Thaumaturge.

    Substantivement. Les montagnes s'ébranlent, et ces masses sans soutien demeurent suspendues par la force de la foi de ce thaumaturge [saint François de Paule], Fléchier, Panég. St François de Paule.

    Il se prend aussi en mauvaise part. Despréaux observait avec raison que les faux thaumaturges avaient très rarement tenté l'opération critique de la résurrection des morts, D'Alembert, Élog. Despr. note 35. On n'a jamais rien appris de certain sur les premières années de ce thaumaturge [Cagliostro], Decourchamp, Souv. de la marq. de Créquy, t. IV, eh. v.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

THAUMATURGE, s. m. & f. (Hist. eccl.) surnom que les catholiques ont donné à plusieurs saints, qui se sont rendus célebres par le grand nombre, & par l’éclat de leurs miracles.

Ce mot est formé du grec θαῦμα, merveille, & ἔργον, ouvrage.

Saint Grégoire de Neo-Césarée, surnommé Thaumaturge, fut disciple d’Origene vers l’an 223, & depuis évêque de Césarée dans le royaume de Pont ; il assista en cette qualité, au premier concile d’Antioche, & à celui d’Ephèse, contre Paul de Samosate. Saint Léon de Catanée fut surnommé aussi Thaumaturge, il vivoit dans le huitieme siecle, & son corps est honoré encore aujourd’hui dans l’église de saint Martin de Tours à Rome. Saint François de Paule, & S. François Xavier, sont les grands Thaumaturges des siecles derniers. Voyez Miracle.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « thaumaturge »

(Date à préciser) Du grec ancien θαυματουργός, thaumatourgós (« faiseur de miracles ») lui-même composé de θαῦμα, thaûma (« merveille ») et ἔργον, érgon (« travail »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ταυματουργὸς, de θαῦμα, θαύματος, merveille, et ἔργον, œuvre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « thaumaturge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
thaumaturge tomatyrʒ

Citations contenant le mot « thaumaturge »

  • Pour certains macronistes, le président de la République est devenu l’équivalent des rois thaumaturges, qui pouvaient guérir les écrouelles d’une simple imposition des mains.  Valeurs actuelles, Coronavirus: quand l'entourage de Macron évoque sans rire sa “présence thaumaturge” | Valeurs actuelles
  • Emmanuel Macron tient-il du président thaumaturge, à la suite des rois qui guérissaient par l'apposition des mains ?  France Culture, Le président thaumaturge
  • Comme l'explique le quotidien, Bruno Roger-Petit fait là référence aux "rois thaumaturges qui guérissaient les écrouelles". Depuis le 12e siècle environ, les rois de France ont "guéri" les écrouelles, une maladie d'origine tuberculeuse touchant les ganglions. L'infection forme d'imposants boutons purulents et violacés sur les cous des personnes atteintes, que l'on appelle "scrofuleux". Les souverains touchaient le cou du malade et faisaient un signe de croix. A partir de Louis VI, ce geste se fera surtout juste après le sacre royal, même s'il peut advenir à n'importe quel moment. Et c'est au 16e siècle que le "toucher royal" est accompagné des paroles "le roi te touche, Dieu te guérit". lejdd.fr, "Le roi te touche, Dieu te guérit" : pourquoi le porte-parole de l'Elysée dit-il cela à propos de Macron?

Images d'illustration du mot « thaumaturge »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « thaumaturge »

Langue Traduction
Anglais miracle worker
Espagnol trabajador milagroso
Italien miracoloso
Allemand wundertäter
Chinois 奇迹工人
Arabe صانع المعجزات
Portugais trabalhador milagroso
Russe чудесный работник
Japonais ミラクルワーカー
Basque mirari langilea
Corse travagliadore miraculoso
Source : Google Translate API

Synonymes de « thaumaturge »

Source : synonymes de thaumaturge sur lebonsynonyme.fr
Partager