La langue française

Taillanderie

Sommaire

  • Définitions du mot taillanderie
  • Étymologie de « taillanderie »
  • Phonétique de « taillanderie »
  • Citations contenant le mot « taillanderie »
  • Images d'illustration du mot « taillanderie »
  • Traductions du mot « taillanderie »
  • Synonymes de « taillanderie »

Définitions du mot « taillanderie »

Trésor de la Langue Française informatisé

TAILLANDERIE, subst. fém.

A. − Ensemble des outils et instruments tranchants fabriqués par le taillandier. Monghir, ville plus qu'européenne, anglaise comme Manchester ou Birmingham, renommée pour ses fonderies de fer, ses fabriques de taillanderie et d'armes blanches (Verne, Tour monde, 1873, p. 75).
B. − Art de fabriquer des fers tranchants et des outils utilisés par les agriculteurs, les terrassiers et certains artisans (charpentiers, tonneliers, etc.). Il n'est pas un bourg important, dans tout le royaume, où ne soit représenté le travail du fer ou du cuivre, qu'il s'agisse de clouterie (...), de taillanderie ou de simples ouvrages de forge (E. Schneider, Charbon, 1945, p. 123).
C. − Industrie, commerce lié au métier de taillandier. Les (...) fontes manganésifères à grandes facettes blanches miroitantes de Styrie, donnent des aciers naturels utilisés dans la taillanderie (Ch. Durand, Industr. minérales Lorr., 1893, p. 56).
Prononc. et Orth.: [tajɑ ̃dʀi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1409 « morceaux d'étoffe, rognures? » (Cartul. de Louviers, publ. par Th. Bonnin, t. 2, 2epart., p. 23: telenderie; écrit taillanderie en 1422, ibid., t. 2, 2epart., p. 49); 2. 1430 « métier de tailleur d'habits » (doc. ds Fagniez t. 2, p. 228); 3. a) 1581 « ensemble des instruments fabriqués par le taillandier » (Beauvillé, Rec. de doc. inéd. concernant la Picardie, t. 2, p. 238); b) 1611 « commerce, métier du taillandier » (Cotgr.). Dér. de taillandier*; suff. -erie*.

Wiktionnaire

Nom commun

taillanderie \ta.jɑ̃.dʁi\ féminin

  1. Métier, art, commerce du taillandier.
    • Exercer la taillanderie.
  2. Outils, des ouvrages que fait un taillandier.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TAILLANDERIE. n. f.
Métier, art, commerce du taillandier. Exercer la taillanderie. Il se dit aussi des Outils, des ouvrages que fait un taillandier.

Littré (1872-1877)

TAILLANDERIE (ta-llan-de-rie, ll mouillées, et non ta-yan-de-rie) s. f.
  • Métier, commerce de taillandier.

    Ouvrages du taillandier.

HISTORIQUE

XVe s. Maistres jurez du mestier de cousturerie et taillanderie [métier de tailleur], Ordonn. fév. 1485.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TAILLANDERIE, s. f. (Fabrique de fer.) la taillanderie désigne ou l’art de fabriquer les ouvrages de fer, ou les ouvrages mêmes que font les taillandiers.

L’on peut réduire à quatre classes les ouvrages de taillanderie ; savoir les œuvres blanches, la vrillerie, la grosserie, & les ouvrages de fer blanc & noir.

Les œuvres blanches sont proprement les gros ouvrages de fer tranchant & coupant qui s’aiguisent sur la meule, & qui servent aux charpentiers, charrons, menuisiers, tonneliers, jardiniers, bouchers, &c.

La classe de la vrillerie, ainsi nommée des vrilles, comprend tous les menus ouvrages & outils de fer & d’acier qui servent aux orfevres, graveurs, sculpteurs, armuriers, tabletiers, épingliers, ébénistes, &c.

Dans la classe de la grosserie sont tous les plus gros ouvrages de fer qui servent particulierement dans le ménage de la cuisine, comme toutes sortes de crémaillers, poëles, poëlons, lichefrites, marmites, chenets de fer, feux de cuisine & de chambre, chaudron, chaîne, chaînon, &c. C’est aussi dans la grosserie qu’on met les piliers de boutique, les pinces, couprets à paveurs, valet & sergent des menuisiers, toutes les especes de marteaux de maçons, les fers de poulies & autres semblables.

Enfin, la quatrieme classe comprend tous les ouvrages qui se peuvent fabriquer en fer blanc & noir par les taillandiers-ferblantiers ; comme des plats, assiettes, flambeaux, rapes, lampes, plaques de tole, chandeliers d’écurie, & quantité d’autres.

La taillanderie est comprise dans ce qu’on nomme quinquaillerie, qui fait une des principales parties du négoce de la mercerie. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « taillanderie »

Taillandier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De taillandier, lui-même de tailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « taillanderie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
taillanderie tajɑ̃dri

Citations contenant le mot « taillanderie »

  • Emilie Thomas, maître verrier (Vitrail et Verre à la Flamme) à Saint-Antonin-Noble-Val, Marie Carriquiry, travail du cuir et repoussage à Espinas, David Poirier, brocante, objets insolites – à Caylus, Nicolas Causse, bijoux et tambours chamaniques Steven Daures, forge, taillanderie, coutellerie à Espinas. ladepeche.fr, Saint-Antonin-Noble-Val. Trésors d’Occitanie, un collectif d’artisans locaux - ladepeche.fr
  • Mais le point central du site, c’est bien sûr l’ancienne taillanderie datant de 1828. Avec tout son matériel, sa roue qui a été restaurée. Cette partie muséale est visitée chaque année par environ 15 000 visiteurs. , Edition Besançon | La taillanderie de Nans-sous-Sainte-Anne est à vendre : 850 000 €
  • Sans l’action déterminée de Jean-Claude Freyburger, la Taillanderie aurait vraisemblablement aujourd’hui disparu. A présent, son titre de monument historique ne la protège qu’imparfaitement. La billetterie du musée couvre les charges de fonctionnement, mais ne suffit pas forcément aux frais d’entretien. En 2018, la taillanderie avait fait appel au savoir-faire de la société salinoise Nouveau pour refaire à l’identique le mécanisme d’un des martinets. L’axe a été taillé à la main dans un chêne de 80 cm de diamètre. L’opération a coûté 160 000 €. , La taillanderie de Nans sous Sainte-Anne (25) : un patrimoine intemporel | Voix du Jura
  • À 85 ans, “le sauveur de la taillanderie de Nans-sous-Sainte-Anne” s’est éteint, le 30 janvier à Nancy où il avait établi ses bases : deux ateliers boutiques dédiés à la “Gaufre Lorraine” et aux fameux “Les oublies” une spécialité de gateau-gauffre enroulée, issue du XIVe siècle. , Edition Besançon | Jean-Claude Freyburger, le sauveur de la taillanderie de Nans-Sous-Sainte-Anne est décédé

Images d'illustration du mot « taillanderie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « taillanderie »

Langue Traduction
Anglais edging
Espagnol cenefa
Italien orlatura
Allemand kante
Chinois 磨边
Arabe متفوق
Portugais afiação
Russe окантовка
Japonais エッジング
Basque edging
Corse edging
Source : Google Translate API

Synonymes de « taillanderie »

Source : synonymes de taillanderie sur lebonsynonyme.fr
Partager