Tabou : définition de tabou


Tabou : définition du Wiktionnaire

Adjectif

tabou \ta.bu\

  1. (Anthropologie) Relatif à un interdit de caractère religieux.
    • Le riche mobilier archéologique retrouvé dans le fossé de clôture de ces enceintes confirme leur caractère tabou.— (Jean-Louis Brunaux, L’origine orientale de la religion celtique, Pour la Science, 1er octobre 2008)
  2. (Par extension) Se dit d’une chose ou d’un être qu’il n’est pas permis de toucher, ou d’un sujet qu’il n’est pas permis ou très délicat d’aborder sans choquer ou provoquer de fortes réactions de susceptibilité. Note : Reflète souvent l'opinion de l'observateur qui le qualifie comme tel pour en faire plus ou moins la critique.
    • Il ne faut pas parler de divorce dans cette maison; ce sujet y est tabou.
    • La sexualité est encore taboue dans bien des milieux.
  3. (Familier) (Ironique) Se dit d’un sujet sans gravité mais que l’on se garde d’aborder, notamment pour des questions d’amour-propre.
    • Évite de lui parler de sa défaite au tennis, c’est un sujet tabou.

Nom commun

tabou \ta.bu\ masculin

  1. (Anthropologie) Interdiction religieuse prononcée sur un lieu, un objet ou une personne.
    • Il était revêtu de la dignité de prêtre, et, comme tel, il pouvait étendre sur les personnes ou sur les objets la superstitieuse protection du tabou. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
  2. (Par extension) Ce qu'il est impossible ou très délicat d’envisager, et donc de discuter, dans un groupe social sans choquer ou provoquer de fortes réactions de susceptibilité. Note : Reflète souvent l’opinion de l’observateur qui le désigne comme tel pour en faire plus ou moins la critique.
    • Bon nombre de musulmans entretiennent un rapport très lâche au religieux, mais l’athéisme reste un impensé et un tabou complet. — (Abdennour Bidar, Pour une réforme de l’islam, Télérama n°3393, janvier 2015)
    • Face aux menaces brandies par des élus conservateurs d’arracher les pages consacrées à l’éducation sexuelle ou de brûler les livres, voire même d’occuper les écoles, le ministère de l’Éducation mexicain refuse de céder : la biologie humaine et les méthodes contraceptives seront enseignées sans tabou.— (L’éducation sexuelle secoue la rentrée scolaire mexicaine, Grand angle sur France inter le 8 septembre 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tabou : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TABOU. n. m.
Mot d'origine polynésienne qui désigne, chez les peuples primitifs, chez les sauvages, les Êtres et les choses auxquels il n'est pas permis de toucher. Il est tabou.

Tabou : définition du Littré (1872-1877)

TABOU (ta-bou) s. m.
  • Espèce d'interdiction prononcée sur un lieu, un objet ou une personne par les prêtres ou les chefs en Polynésie.

    Se dit adjectivement des personnes ou des choses soumises au tabou. Cela est tabou.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Tabou : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « tabou » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « tabou »

Étymologie de tabou - Wiktionnaire

(1785) taboo ; (1822) tabou ; de l’anglais taboo[1], issu du polynésien tapu (« interdit, sacré »).
« […] tabu, mot polynésien, désignant ce que les profanes ne peuvent toucher sans commettre un sacrilège. Mis à la mode dans Le Voyage de Cook (1777). » — (Le Devoir, 8 septembre 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tabou »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tabou tabu play_arrow

Citations contenant le mot « tabou »

  • "J'ai l'impression qu'on considère quand même que quelqu’un qui se masturbe c'est un homme qui est frustré". Jean-Charles, 36 ans, a commencé à se masturber aux alentours de 12 ans. Aujourd'hui cette pratique est une part entière de sa sexualité, et il ne comprend pas qu'elle reste taboue. C'est ce qu'il raconte dans l'épisode 2 du podcast Les Français au Lit. RTL.fr, Sexe : pourquoi la masturbation ne devrait plus être un tabou
  • “Je pense que c’est une ressource inexploitée dans notre ligue. Pas seulement de la part des joueurs, mais aussi des coachs. Je ne sais pas pourquoi ça a toujours été tabou, mais c’est le cas et nous devons faire du meilleur boulot pour faire passer ça comme si c’était un traitement que vous faites quand vous avez une entorse de la cheville ou une blessure au genou, ce genre de chose. Nous avons eu trois événements majeurs qui sont arrivés à nos gars et mon boulot dans ces moments c’est d’oublier le côté coach, juste pour les soutenir. Nous avons plusieurs thérapeutes dans l’équipe, la ligue en a un qui est à plein temps ici et nous devrions tous solliciter cela.” Doc Rivers Basket Infos, Doc Rivers soutient Montrezl Harrell, qui vit des moments difficiles : "Ça a toujours été tabou en NBA"
  • « Les tabous sont moins tabous, reconnaît l’éditrice. Les jeunes ont moins peur de parler, mais ça ne veut pas dire qu’ils sont moins en détresse ou qu’ils ont moins de difficultés. » La Presse, Dix ans de romans Tabou
  • Des millénaires de civilisation ont fait du suicide un tabou, un outrage à tous les codes religieux : l'homme lutte pour survivre, pas pour renoncer. De Paulo Coelho / Veronika décide de mourir
  • C'était intéressant de voir (…) comment le tabou de la mort avait remplacé celui de la sexualité. De P.D. James / L’île des morts
  • Enlevez l’excitation du tabou... et tout retombe. De Annette Levy-Willard / Chroniques de la guerre du sexe en Amérique
  • Violer un tabou donne du pouvoir. De David Homel / L'Evangile selon Sabbitha

Images d'illustration du mot « tabou »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tabou »

Langue Traduction
Corse tabù
Basque tabu
Japonais タブー
Russe табу
Portugais tabu
Arabe المحرمات
Chinois 忌讳
Allemand tabu
Italien tabù
Espagnol tabú
Anglais taboo
Source : Google Translate API

Synonymes de « tabou »

Source : synonymes de tabou sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires