La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sacro-saint »

Sacro-saint

Variantes Singulier Pluriel
Masculin sacro-saint sacro-saints
Féminin sacro-sainte sacro-saintes

Définitions de « sacro-saint »

Trésor de la Langue Française informatisé

SACRO-SAINT, -SAINTE, adj.

A. − Vx ou rare, RELIG. Qui est à la fois saint et sacré, qui a un caractère d'inviolabilité. Sacro-saint ciboire. Dans la basilique, dans la sacro-sainte église [Saint Jean de Latran] qui s'appelle « omnium urbis et orbis ecclesiarum mater et caput » (Goncourt,MmeGervaisais, 1869, p. 90).
B. − Souvent iron., fam.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.] Qui fait l'objet d'un respect exagéré et auquel on ne peut s'attaquer. Synon. intouchable, tabou.Je me suis présenté, bien mis (...) devant les sacro-saintes autorités, pour obtenir des adhésions à un petit cours (Mallarmé,Corresp., 1869, p. 315).Votre sacro-saint parti socialiste, avec ses quatre cent mille adhérents (Rolland,J.-Chr., Maison, 1909, p. 1066).
[Avec une nuance admirative] J'ai relu l'immense, le sacro-saint, l'incomparable Aristophane. Voilà un homme, celui-là! (Flaub.,Corresp., 1874, p. 123).
2. [En parlant d'un inanimé] Auquel on tient plus que tout, avec un respect exagéré; auquel on ne peut ou on ne veut déroger. Sacro-saintes habitudes. Sans la sacro-sainte littérature, je crois que je serais devenu fou, ou imbécile (Flaub.,Corresp., 1879, p. 235).Tu sais bien que les vacances sont sacro-saintes, que je n'ouvre jamais une feuille [de journal] quand je suis à la vicomté (Nizan,Conspir., 1938, p. 144).V. institution ex. 8.
Prononc. et Orth.: [sakʀ ɔsε ̃], fém. [-sε ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1878. Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 382: sacrosaint. Étymol. et Hist. 1546 sacrosainct (Rabelais, Tiers Livre, chap. 44, éd. M. A. Screech, p. 300). Empr. au lat.sacrosanctus (ablatif de sacer « sacré » et sanctus « saint »), mot de la lang. du dr. et de la relig., qualifiant une personne ou un objet dont le caractère sacré ou inviolable a été solennellement reconnu; cf. cependant sacersanctus chez Tertullien (Ern.-Meillet). Fréq. abs. littér.: 57.

Wiktionnaire

Adjectif - français

sacro-saint \sa.kʁɔ.sɛ̃\ (orthographe traditionnelle)

  1. Qui est très saint, doublement sacré et révéré.
    • Sacro-saint ciboire. Dans la basilique, dans la sacro-sainte église [Saint Jean de Latran] qui s'appelle « omnium urbis et orbis ecclesiarum mater et caput » — (Edmond de Goncourt, Madame Gervaisais, 1869, p.90).
  2. (Ironique) S'emploie le plus souvent sans sens particulier, pour indiquer une nuance d'ironie.
    • Le sacro-saint règlement et l’esprit de corps furent ainsi respectés, mais Blosseville et son équipage ne revinrent jamais. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les maîtres en droit enseignent au nombre de nombreux principes sacro-saints du droit universellement admis, un principe révélé en latin dont la traduction en français s’énonce comme suit : nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. — (Mamadou Koulibaly, La guerre de la France contre la Côte d’Ivoire, L’Harmattan, 2003, page 49)
    • Mercredi, c’est derrière le sacro-saint secret bancaire que l’ancien numéro deux de la filiale française, Patrick de Fayet, s’est retranché pour ne pas répondre aux questions de la présidente quant à de potentielles démarches frauduleuses des chargés d’affaires suisses. — (Mathilde Damgé, Comment la France a raté le coche de la fin du secret bancaire suisse, Le Monde. Mis en ligne le 18 octobre 2018)
    • Il faudrait aussi revoir les conventions collectives et le sacro-saint concept de l’ancienneté, relique des années 1970, qui maintient le milieu de l’éducation dans un étau et ne favorise pas les nouvelles façons de faire. — (Maude Boyer, Désenchantée du système d’enseignement au Québec: «l’Ontario m’a fait de l'œil. J’ai cédé», Le Journal de Québec, 25 mars 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SACRO-SAINT, AINTE. adj.
Qui est très saint, doublement sacré. Il ne s'emploie guère qu'avec une nuance d'ironie.

Littré (1872-1877)

SACRO-SAINT (sa-kro-sin, sin-t') adj.
  • Saint et sacré. Nous [Constantin] avons résolu de faire honorer la sacro-sainte Église romaine, Voltaire, Mœurs, 10.

HISTORIQUE

XVIe s. Ce nom sacro-sainct de la Mere vierge de nostre Sauveur, Montaigne, I, 345.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sacro-saint »

Lat. sacrosanctus, de sacer, sacré, et sanctus, saint.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin sacrosanctus. Variante orthographique de sacrosaint (orthographe rectifiée de 1990).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sacro-saint »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sacro-saint sakrɔsɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « sacro-saint »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « sacro-saint »

  • Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins.
    Georges Brassens — Don Juan
  • Dans un monde bâti sur des sacro-saintes certitudes, le roman est mort.
    Milan Kundera — Entretien avec Antoine de Gaudemar - Février 1984
  • Ainsi des albums entreposés à côté du sacro-saint téléviseur. Aux pieds de Pique se trouvaient des disques vinyles à foison, et une poignée de Compact Discs. J’aimais la chaleur et la précarité des premiers, déjà en fin de vie : le souffle des 33-tours évoquait la respiration d’un organisme sur le point de rendre l’âme. J’aimais pareillement la froideur futuriste et fonctionnelle des CD : il suffisait de presser un bouton pour changer de morceau et défier l’espace-temps. Ces soucoupes iridescentes transportaient dans un univers de science-fiction, à la fois net et inconnu.
    Le Monde.fr — « Mondial 86 », de Khaled, l’album qui m’a fait aimer… le format K7
  • «Qui est le président de la Suisse?» La question revient sans cesse lors de discussions avec des étrangers curieux. Hésitation, la faute à ce sacro-saint tournus. Pour mémoire, cette année, c’est la socialiste bernoise Simonetta Sommaruga. La réponse s’accompagne obligatoirement d’une explication détaillée de notre système politique suisse. Unique au monde.
    Le Temps — Le président de la Suisse n’existe pas - Le Temps
  • À monsieur qui prend toute la place dans l’allée avec son panier, à madame qui parle dans son sacro-saint téléphone, à mademoiselle à la caisse qui poursuit une conversation insipide avec un client.
    La Presse — La thérapie par le masque
  • Une indépendance dont le régime communiste accuse Lee Teng-hui d’avoir fait le lit, en refusant de reconnaître le «principe de la Chine unique», sacro-saint pour Beijing.
    Le Journal de Montréal — Décès de l'ancien président taïwanais Lee Teng-hui, bête noire de Beijing | JDM

Traductions du mot « sacro-saint »

Langue Traduction
Anglais sacrosanct
Espagnol sacrosanto
Italien sacrosanto
Allemand sakrosankt
Chinois 神圣不可侵犯
Arabe مقدس
Portugais sacrossanto
Russe неприкосновенный
Japonais 聖なる
Basque sacrosanct
Corse sacrosante
Source : Google Translate API

Synonymes de « sacro-saint »

Source : synonymes de sacro-saint sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot sacro-saint au Scrabble ?

Nombre de points du mot sacro-saint au scrabble : 12 points

Sacro-saint

Retour au sommaire ➦