La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sacro-saint »

Sacro-saint

Variantes Singulier Pluriel
Masculin sacro-saint sacro-saints
Féminin sacro-sainte sacro-saintes

Définitions de « sacro-saint »

Trésor de la Langue Française informatisé

SACRO-SAINT, -SAINTE, adj.

A. − Vx ou rare, RELIG. Qui est à la fois saint et sacré, qui a un caractère d'inviolabilité. Sacro-saint ciboire. Dans la basilique, dans la sacro-sainte église [Saint Jean de Latran] qui s'appelle « omnium urbis et orbis ecclesiarum mater et caput » (Goncourt,MmeGervaisais, 1869, p. 90).
B. − Souvent iron., fam.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.] Qui fait l'objet d'un respect exagéré et auquel on ne peut s'attaquer. Synon. intouchable, tabou.Je me suis présenté, bien mis (...) devant les sacro-saintes autorités, pour obtenir des adhésions à un petit cours (Mallarmé,Corresp., 1869, p. 315).Votre sacro-saint parti socialiste, avec ses quatre cent mille adhérents (Rolland,J.-Chr., Maison, 1909, p. 1066).
[Avec une nuance admirative] J'ai relu l'immense, le sacro-saint, l'incomparable Aristophane. Voilà un homme, celui-là! (Flaub.,Corresp., 1874, p. 123).
2. [En parlant d'un inanimé] Auquel on tient plus que tout, avec un respect exagéré; auquel on ne peut ou on ne veut déroger. Sacro-saintes habitudes. Sans la sacro-sainte littérature, je crois que je serais devenu fou, ou imbécile (Flaub.,Corresp., 1879, p. 235).Tu sais bien que les vacances sont sacro-saintes, que je n'ouvre jamais une feuille [de journal] quand je suis à la vicomté (Nizan,Conspir., 1938, p. 144).V. institution ex. 8.
Prononc. et Orth.: [sakʀ ɔsε ̃], fém. [-sε ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1878. Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 382: sacrosaint. Étymol. et Hist. 1546 sacrosainct (Rabelais, Tiers Livre, chap. 44, éd. M. A. Screech, p. 300). Empr. au lat.sacrosanctus (ablatif de sacer « sacré » et sanctus « saint »), mot de la lang. du dr. et de la relig., qualifiant une personne ou un objet dont le caractère sacré ou inviolable a été solennellement reconnu; cf. cependant sacersanctus chez Tertullien (Ern.-Meillet). Fréq. abs. littér.: 57.

Wiktionnaire

Adjectif - français

sacro-saint \sa.kʁɔ.sɛ̃\ (orthographe traditionnelle)

  1. Qui est très saint, doublement sacré et révéré.
    • Sacro-saint ciboire. Dans la basilique, dans la sacro-sainte église [Saint Jean de Latran] qui s'appelle « omnium urbis et orbis ecclesiarum mater et caput » — (Edmond de Goncourt, Madame Gervaisais, 1869, p.90).
  2. (Ironique) S'emploie le plus souvent sans sens particulier, pour indiquer une nuance d'ironie.
    • Le sacro-saint règlement et l’esprit de corps furent ainsi respectés, mais Blosseville et son équipage ne revinrent jamais. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les maîtres en droit enseignent au nombre de nombreux principes sacro-saints du droit universellement admis, un principe révélé en latin dont la traduction en français s’énonce comme suit : nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. — (Mamadou Koulibaly, La guerre de la France contre la Côte d’Ivoire, L’Harmattan, 2003, page 49)
    • Mercredi, c’est derrière le sacro-saint secret bancaire que l’ancien numéro deux de la filiale française, Patrick de Fayet, s’est retranché pour ne pas répondre aux questions de la présidente quant à de potentielles démarches frauduleuses des chargés d’affaires suisses. — (Mathilde Damgé, Comment la France a raté le coche de la fin du secret bancaire suisse, Le Monde. Mis en ligne le 18 octobre 2018)
    • Il faudrait aussi revoir les conventions collectives et le sacro-saint concept de l’ancienneté, relique des années 1970, qui maintient le milieu de l’éducation dans un étau et ne favorise pas les nouvelles façons de faire. — (Maude Boyer, Désenchantée du système d’enseignement au Québec: «l’Ontario m’a fait de l'œil. J’ai cédé», Le Journal de Québec, 25 mars 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SACRO-SAINT, AINTE. adj.
Qui est très saint, doublement sacré. Il ne s'emploie guère qu'avec une nuance d'ironie.

Littré (1872-1877)

SACRO-SAINT (sa-kro-sin, sin-t') adj.
  • Saint et sacré. Nous [Constantin] avons résolu de faire honorer la sacro-sainte Église romaine, Voltaire, Mœurs, 10.

HISTORIQUE

XVIe s. Ce nom sacro-sainct de la Mere vierge de nostre Sauveur, Montaigne, I, 345.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sacro-saint »

Lat. sacrosanctus, de sacer, sacré, et sanctus, saint.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin sacrosanctus. Variante orthographique de sacrosaint (orthographe rectifiée de 1990).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sacro-saint »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sacro-saint sakrɔsɛ̃

Citations contenant le mot « sacro-saint »

  • Dans un monde bâti sur des sacro-saintes certitudes, le roman est mort. De Milan Kundera / Entretien avec Antoine de Gaudemar - Février 1984
  • Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins. De Georges Brassens / Don Juan
  • Ainsi des albums entreposés à côté du sacro-saint téléviseur. Aux pieds de Pique se trouvaient des disques vinyles à foison, et une poignée de Compact Discs. J’aimais la chaleur et la précarité des premiers, déjà en fin de vie : le souffle des 33-tours évoquait la respiration d’un organisme sur le point de rendre l’âme. J’aimais pareillement la froideur futuriste et fonctionnelle des CD : il suffisait de presser un bouton pour changer de morceau et défier l’espace-temps. Ces soucoupes iridescentes transportaient dans un univers de science-fiction, à la fois net et inconnu. Le Monde.fr, « Mondial 86 », de Khaled, l’album qui m’a fait aimer… le format K7
  • Une indépendance dont le régime communiste accuse Lee Teng-hui d’avoir fait le lit, en refusant de reconnaître le «principe de la Chine unique», sacro-saint pour Beijing. Le Journal de Montréal, Décès de l'ancien président taïwanais Lee Teng-hui, bête noire de Beijing | JDM
  • «Qui est le président de la Suisse?» La question revient sans cesse lors de discussions avec des étrangers curieux. Hésitation, la faute à ce sacro-saint tournus. Pour mémoire, cette année, c’est la socialiste bernoise Simonetta Sommaruga. La réponse s’accompagne obligatoirement d’une explication détaillée de notre système politique suisse. Unique au monde. Le Temps, Le président de la Suisse n’existe pas - Le Temps
  • À monsieur qui prend toute la place dans l’allée avec son panier, à madame qui parle dans son sacro-saint téléphone, à mademoiselle à la caisse qui poursuit une conversation insipide avec un client. La Presse, La thérapie par le masque

Images d'illustration du mot « sacro-saint »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sacro-saint »

Langue Traduction
Anglais sacrosanct
Espagnol sacrosanto
Italien sacrosanto
Allemand sakrosankt
Chinois 神圣不可侵犯
Arabe مقدس
Portugais sacrossanto
Russe неприкосновенный
Japonais 聖なる
Basque sacrosanct
Corse sacrosante
Source : Google Translate API

Synonymes de « sacro-saint »

Source : synonymes de sacro-saint sur lebonsynonyme.fr

Sacro-saint

Retour au sommaire ➦

Partager