La langue française

Syndrome

Sommaire

  • Définitions du mot syndrome
  • Étymologie de « syndrome »
  • Phonétique de « syndrome »
  • Citations contenant le mot « syndrome »
  • Images d'illustration du mot « syndrome »
  • Traductions du mot « syndrome »
  • Synonymes de « syndrome »

Définitions du mot « syndrome »

Trésor de la Langue Française informatisé

SYNDROME, subst. masc.

A. −
1. MÉD., PATHOL. Ensemble de signes, de symptômes, de modifications morphologiques, fonctionnelles ou biochimiques de l'organisme, d'apparence parfois disparate mais formant une entité reconnaissable qui, sans présager obligatoirement des causes de ces manifestations, permettent d'orienter le diagnostic. Syndrome pathologique, clinique; syndrome tardif, précoce, caractéristique, subjectif, expressif; description, interprétation, analyse d'un syndrome. Toutes ces questions indiquaient son appréhension secrète, celle qu'un syndrome bulbaire ne vînt soudain juger sévèrement une situation, calme en apparence, mais chargée de redoutables possibilités (Bourget, Sens mort, 1915, p. 208).Dans certains cas, une grande hémorragie cataclysmique peut survenir spontanément, entraînant une hypotension avec syndrome d'hémorragie externe nécessitant un tamponnement local d'urgence (Quillet Méd.1965, p. 171).
Rem. Ce terme est parfois synon. de maladie.
SYNT. a) [Avec un subst. ou un adj. désignant un type d'affection] Syndrome algique, azotémique, catatonique, diarrhéique, hémorragique, hypoglycémique, infectieux, rhumatismal, toxique; syndrome d'hypertension, d'ictère, de paralysie. b) [Avec un subst. ou un adj. désignant une maladie précise] Syndrome de la peste; syndrome typhoïde. c) [Avec un n. propre désignant l'aut. ayant décrit ce syndrome] Syndrome de Beck, de Brill, de Cushing, de Delter, de Fischer, de Lejeune, de Miller, de Page, de Reider, de Vidal, de Wolf, de Wright. d) [Avec un adj. ou un subst. désignant une localisation anat.] Syndrome cérébelleux, coronarien, endocrinien, génito-surrénal, hépato-biliaire, méningé, neurologique, ostéoarticulaire, pyramidal, sympathique, thalamique; syndrome du canal carpien, du psoas, du sinus caverneux. e) [Avec une expr. décrivant la cause des troubles constatés ou donnant une description imagée de ces manifestations] Syndrome d'abstinence morphinique, des enfants maltraités, du lundi matin. Syndrome du cri du chat. ,,Syndrome caractérisé par des anomalies morphologiques, une arriération mentale profonde, une consonnance du cri comparable au cri du chat`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Syndrome de la queue de cheval*. Syndrome des vacances. ,,Ensemble de manifestations névrotiques occasionnées par l'oisiveté des vacances ou des jours de congé`` (ibid.).
Syndrome (général) d'adaptation. Ensemble de réactions qui présentent une réponse non spécifique de l'organisme à une agression. Cet auteur [Hans Selye] a été ainsi conduit à définir un « syndrome général d'adaptation »: il est « la somme des réactions non spécifiques et générales de l'organisme qui apparaissent à la suite de l'action soudaine de stimuli nocifs auxquels il n'est adapté ni quantitativement ni qualitativement » (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 735).
Syndrome d'immuno-déficience acquise. V. sida.
Syndrome malin. ,,Ensemble de troubles graves qui peuvent apparaître au cours de l'évolution d'une maladie infectieuse et en aggraver le pronostic`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Des faits de ce genre, l'on peut sans doute rapprocher certains cas de mort subite survenant en pleine convalescence vers la 3eet la 4esemaine de la maladie (Moizard), « formes malignes tardives » précédées ou non d'un syndrome malin qui dure quelques heures, accompagné ou non de phénomènes hémorragiques (Teissier, Duvoir dsNouv. Traité Méd.fasc. 21928, p. 32).
2. PSYCHANAL. ,,Un syndrome est un groupement nosographique fondé sur la coexistence habituelle et la subordination logique des symptômes; c'est un tout, une unité clinique, dont les éléments sont rapprochés entre eux par des liens d'affinité naturelle`` (Porot 1975). Syndrome hystérique, névrotique, schizophrénique. On a décrit sous le nom de syndrome de Cotard le délire de certains mélancoliques qui s'accusent d'avoir commis tous les crimes, causé tous les malheurs dans tous les temps (Mounier, Traité caract., 1946, p. 320).Ainsi dans les syndromes obsessionnels, où ce qui est modifié c'est moins l'obsession que sa charge angoissante et les réactions de la personnalité à l'obsession (Delay, Psychol. méd., 1953, p. 203).
B. − ÉN. NUCL. Syndrome chinois. Fusion sans explosion des produits qui se retrouvent dans la cuve d'un réacteur nucléaire à la suite d'un accident du système de réfrigération (d'apr. La Recherche, t. 6, avr. 1975, no55, p. 311 ds Clé Mots). Le porte-parole de la société copropriétaire de l'usine s'écrie pour annoncer l'événement [l'accident de Three Mile Island] et le minimiser: « Nous ne sommes pas dans une situation du genre du « Syndrome chinois. » L'Amérique, angoissée, découvre alors le sens de cette expression obscure tirée du jargon scientifique. Au cas où la matière fissile d'un réacteur perdant son eau de refroidissement fondrait, le combustible, en brûlant, pourrait théoriquement creuser un trou à travers le globe terrestre jusqu'en Chine (Le Point, 21 mai 1979, p. 181, col. 2).
C. − Au fig. Ensemble de signes, de comportements qui révèlent, manifestent un état d'esprit, une manière de penser, une certaine manière d'agir que présente une personne, un groupe, une collectivité.
Syndrome + adj. ou n. propre (désignant une collectivité, une pers. dont l'action ou les prises de position ont marqué l'opinion).Syndrome parisien, vietnamien. À leur tête [des gardes civils espagnols], se trouvaient une dizaine d'officiers atteints du « syndrome basque » après avoir lutté, ces dernières années, contre l'organisation terroriste ETA (Le Point, 2 mars 1981, p. 70, col. 3).Disparu sans doute, ce « syndrome Allende » qu'en 1981 on prêtait à François Mitterrand et qu'on pourrait résumer ainsi: tout faire pour barrer la route aux grands médias audiovisuels qui ne pourraient que déstabiliser un pouvoir socialiste (L'Événement du Jeudi, 13 déc. 1984, p. 14, col. 1).
Syndrome (de) + subst. (désignant une chose considérée comme un symbole).À leurs yeux, le gouvernement devra constamment naviguer entre deux périls: d'un côté, la « tentation saint-simonienne » et le désordre dans les entreprises; de l'autre, le syndrome « Armée du Salut » et l'enflure de l'État-providence − à la mode britannique (Le Nouvel Observateur, 18 juill. 1981, p. 30, col. 2).
Prononc. et Orth.: [sε ̃dʀo:m]. Littré [ɔ]; Barbeau-Rodhe 1930, Warn. 1968 [o:], [ɔ]; Martinet-Walter 1973, Lar. Lang. fr., Rob. 1985 [o:], Warn. 1987 uniquement [o:]. V. -one. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1537 subst. fém. « énumération de symptômes sans rapport obligé à des maladies déterminées » (Le Quatriesme livre de la Therapeutique ou méthode curative de Claude Galien, 8 rods R. Arveiller ds R. Ling. rom. t. 46, p. 458); à nouv. en 1824 (Nysten); 2. 1928 syndrome malin (Teissier, Duvoir, loc. cit.); 1963 syndrome général d'adaptation (Bariéty, Coury, loc. cit.). Empr. au gr. σ υ ν δ ρ ο μ η ́ « concours, action de se réunir tumultueusement », « fait de se rencontrer ou d'aboutir ». Fréq. abs. littér.: 34. Bbg. Quem. DDL t. 18, 22, 29.

Wiktionnaire

Nom commun

syndrome \sɛ̃.dʁom\ masculin

  1. (Médecine) Ensemble de symptômes caractéristiques d’une maladie.
    • Il souffre d’un étrange syndrome.
  2. (Par extension) Maladie, souvent d’origine chromosomique, présentant ces symptômes.
    • Le syndrome de Möbius est une maladie génétique extrêmement rare.
  3. (Par extension) Ensemble de comportements particuliers à un groupe humain ayant subi une même situation traumatisante.
    • Le mystérieux syndrome de la guerre du Golfe.
  4. (Figuré) Ensemble de comportements anormaux d'une personne ou d'un groupe humain.
    • Le syndrome identifié par Brassens « des imbéciles heureux qui sont nés quelque part », on croyait que ça venait sur le tard, entre retraite et cimetière. Il faudra se faire à cette évidence qu'il frappe de plus en plus précocement. — (Pierre Marcelle, Bretonnitude, dans Libération (journal), 4 juillet 2001)
    • J'avais pourtant cru voir le mot « ÉCOLE » sur la devanture de l'établissement juste après « auto ». Au temps pour moi, ma dyslexie passagère a encore frappé... Enfin...bizarrement, je crois ne pas être la seule à avoir souffert de ce syndrome ... — (Nina Belile, Vous saurez tout sur le permis, éditions La Boite à Pandore, 2015, épilogue)

Nom commun

syndrome \ˈsɪn.dɹoʊm\ (États-Unis), \ˈsɪn.dɹəʊm\ (Royaume-Uni)

  1. (Médecine) Syndrome.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SYNDROME. n. m.
T. de Médecine. Ensemble des symptômes qui révèlent une maladie. Le syndrome de la méningite.

Littré (1872-1877)

SYNDROME (sin-dro-m') s. f.
  • Nom que les anciens médecins grecs donnaient à des énumérations de symptômes sans rapport obligé à des maladies déterminées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SYNDROME, (Lexic. méd.) de δρέμω, courir, de σὺν, & συνδρομὴ veut dire un concours. C’est un mot introduit en Médecine par la secte des empiriques, qui l’employoient pour exprimer le concours des symptomes ; tels que sont, dans la pléthore, la distension des vaisseaux, la rougeur, la pesanteur du corps, l’inhabilité au mouvement, la tension des membres, un sentiment douloureux de lassitude. Ils joignoient à tous ces signes une vie passée dans l’inaction, une constitution vorace, & la suppression des excrétions ordinaires. Voilà la syndrome pléthorique, qui demandoit alors la saignée ; les Empiriques formerent de même la syndrome de la plûpart des maladies, bien plus difficile que celle de la pléthore ; mais Galien tourne en ridicule la conduite des empiriques dans leurs syndromes, parce que, dit-il, elles arrivent fort rarement, & en même tems lentement ; ensorte que si le médecin vouloit attendre sa syndrome de tous les symptomes pour des remedes, il lui arriveroit souvent de commencer la cure trop tard. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « syndrome »

Συνδρομὴ, concours, de σὺν, avec, et δρόμος, course.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien συνδρομή, sundromế (« réunion »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du grec ancien συνδρομή, sundromế (« concours »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « syndrome »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
syndrome sɛ̃drom

Citations contenant le mot « syndrome »

  • Le syndrome de l’émigrant est une maladie juive héréditaire. De Karine Tuil / Douce France
  • Le monde de l'économie est frappé par le syndrome du Sumo is beautiful. On pense que pour être le plus fort, il faut être le plus gros. Mais les sumotoris les plus gros, ce sont eux aussi qui meurent le plus jeune. De Serge Uzzan
  • Guilhem Henry de Villeneuve est atteint du syndrome de Leigh. Une maladie qui ne l’empêche pas de vivre presque normalement. SudOuest.fr, Landes : atteint du syndrome de Leigh, il fait de son handicap une force
  • Maladie rare, d’origine génétique, le syndrome de Rett se développe chez les très jeunes enfants. Plus particulièrement sur les filles. Ce syndrome provoque un handicap mental et peut atteindre la motricité de la personne touchée. Cette maladie, serait la première cause de polyhandicap chez les filles en France. Ainsi, cinquante nouvelles personnes sont touchées chaque année. Handicap : Suivez l'actualité en temps réel, Syndrome de Rett : Deux jours d’informations et d’échanges à Lyon
  • Et pour cause, analyse pour sa part Pauline Desormiere, vétérinaire, dans sa thèse "Contribution à l’étude de l’animal hoarding en médecine vétérinaire", (Université Claude-Bernard – Lyon I 2015).  Selon cette dernière, le syndrome de Noé est étroitement corrélé au nouveau statut de l’animal dans notre société, où, de plus en plus, il est perçu comme une personne à part entière. LCI, Une trentaine de chats retrouvés congelés dans le Doubs : c'est quoi, le "syndrome de Noé" ? | LCI
  • Des enfants qui tombent dans le coma pendant des semaines, voire des mois. C'est le syndrome de résignation, une maladie psychique qui sévit en Suède. La réalisatrice Dea Gjinovci y a rencontré plusieurs familles victimes de cette pathologie. Elle raconte. Franceinfo, VIDEO. Le syndrome de résignation, une pathologie qui interroge en Suède
  • "J’ai une maladie, le syndrome d’Ehlers-Danlos. C’est une maladie qui atteint les tissus conjonctifs. Chez moi, les symptômes se traduisent par une grosse fatigue, des douleurs, je ne sécrète plus de mélatonine donc si je n’en prends pas, je ne dors pas. J’ai aussi des problèmes de proprioception avec les mains, je peux avoir des nausées, ma mémoire ne fonctionne pas très bien. Ces symptômes pourrissent la vie. On peut aussi ne jamais déclarer de symptômes. Moi je n’en avais pas avant un accident du travail en 2014. Europe 1, Nathalie souffre du syndrome d’Ehlers-Danlos : "Les symptômes pourrissent la vie"

Images d'illustration du mot « syndrome »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « syndrome »

Langue Traduction
Anglais syndrome
Espagnol síndrome
Italien sindrome
Allemand syndrom
Chinois 综合症
Arabe متلازمة
Portugais síndrome
Russe синдром
Japonais 症候群
Basque sindromea
Corse sindrome
Source : Google Translate API

Synonymes de « syndrome »

Source : synonymes de syndrome sur lebonsynonyme.fr
Partager