La langue française

Syncrétisme

Sommaire

  • Définitions du mot syncrétisme
  • Étymologie de « syncrétisme »
  • Phonétique de « syncrétisme »
  • Citations contenant le mot « syncrétisme »
  • Traductions du mot « syncrétisme »
  • Synonymes de « syncrétisme »

Définitions du mot syncrétisme

Trésor de la Langue Française informatisé

SYNCRÉTISME, subst. masc.

PHILOS., RELIG.
A. −
1. Fusion de différents cultes ou de doctrines religieuses; en partic., tentative de conciliation des différentes croyances en une nouvelle qui en ferait la synthèse. Synon. œcuménisme.La croyance des Druses n'est qu'un syncrétisme de toutes les religions et de toutes les philosophies antérieures (Nerval, Voy. Orient, t. 2, 1851, p. 151).Le syncrétisme fleurit au Brésil, où Roger Bastide a décrit les survivances islamiques et fétichistes, dans un peuple officiellement chrétien (Philos., Relig., 1957, p. 44-7).
2. [Notamment dans l'Antiquité gréco-romaine] Combinaison plus ou moins harmonieuse d'éléments hétérogènes issus de différentes doctrines philosophiques ou visions du monde. Anton. éclectisme.Ce syncrétisme aveugle qui perdit l'école d'Alexandrie, et tentait de rapprocher forcément des systèmes contraires (Cousin, Vrai, 1836, p. 10).
3. P. anal., notamment dans le domaine de la sociol., de l'anthropol. culturelle.Mélange, fusion d'éléments de plusieurs cultures ou de différents systèmes sociaux. Ce vaste état de syncrétisme auquel, pour son malheur, l'américaniste semble toujours condamné à se heurter, dans sa recherche des antécédents historiques de tel ou tel phénomène particulier (Lévi-Strauss, Anthropol. struct., 1958, p. 299).Loin de moi, l'idée que les structures sociales soient analogues de part et d'autre [en Russie et aux États-Unis], et que les systèmes doivent se réconcilier dans une sorte de syncrétisme où leurs ressorts propres s'affaibliraient (Univers écon. et soc., 1960, p. 69).
B. − P. anal. Confusion, rencontre fortuite d'idées, d'actes, union indéfinie de l'homme avec le monde. Les livres où l'auteur de Bacchus cherche des évocations étranges, des rapprochements inattendus, des syncrétismes hardis? (Tharaud, Maîtr. serv., 1911, p. 11).L'Orient oppose à nos désirs de clairvoyance, d'individualisme, de réconciliation avec le monde à travers la personnalité, un syncrétisme, une indétermination, un débrouillage insuffisant des individualités dans la masse amorphe de ce qui est (Barrès, Cahiers, t. 13, 1921, p. 153).
P. méton.
Être ou objet qui résulte de cette rencontre, de cette union. L'homme, syncrétisme de la création, point d'union de toutes les virtualités physiques, organiques, intellectuelles et morales manifestées par la création (Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 351).Sans l'Europe et ses instruments d'orchestre l'Amérique du Nord n'eût pas non plus vu naître le jazz, cet étrange syncrétisme entre des mains plus ou moins noires des « mélodies » du monde moderne (Schaeffner, Orig. instrum. mus., 1936, p. 353).
Rare. Pouvoir d'unir, de rassembler des êtres et des objets. V. agglomérer ex. 21.
C. − [Chez Renan] Première vue générale, compréhensive, obscure de la vie dans sa complexité, sa confusion, caractéristique de la vision de l'homme primitif ou de celle de l'enfant. La loi régulière du progrès, prenant son point de départ dans le syncrétisme, pour arriver à travers l'analyse, qui seule est la méthode légitime, à la synthèse, qui seule a une valeur philosophique (Renan, Avenir sc., 1890, p. 159).
PSYCHOL. [Chez E. Claparède, H. Wallon, J. Piaget] Stade primitif de la vision enfantine caractérisé par une appréhension globale, indifférenciée, du monde extérieur et de ses relations avec lui. Il y a donc, [dans la pensée de l'enfant] non déduction, mais juxtaposition et syncrétisme, avec absence de multiplications et d'additions logiques systématiques (J. Piaget, La Causalité physique chez l'enfant, Paris, Alcan, 1927, p. 329).
D. − LING. ,,Identité de procédé formel pour des unités linguistiques fonctionnellement différentes`` (Mounin 1974). Il y a syncrétisme des formes de datif et d'ablatif latin en combinaison avec le pluriel (A. Martinet, Neutralisation et syncrétismeds Linguistique. Paris, 1968, no1, p. 10).
REM.
Syncrétiser, verbe trans.,rare. a) [À la forme passive; le suj. désigne un courant philos. ou relig.] Former avec d'autres courants, un tout, une synthèse. [L'humanisme des Italiens de la Renaissance] marquait la synthèse des trois courants traditionnels: celui de l'antiquité, syncrétisé par les influences néo-alexandrines et gnostiques; celui de l'église chrétienne; celui des initiés hermétistes (Naudon, Franc-maçonn., 1963, p. 79).b) [Le suj. désigne une pers.] Faire cohabiter des éléments abstraits disparates. Écolier sublime de ses propres tortures, il avait syncrétisé, en une algèbre à faire éclater les intelligences, l'universelle totalité des douleurs (Bloy, Désesp., 1886, p. 140).c) Empl. adj. [En parlant d'un religieux] Dont les convictions ont subi et intégré les influences d'autres religions. Un juif de la diaspora, pharisien hellénisé et syncrétisé (Philos., Relig., 1957, p. 34-3).
Prononc. et Orth.: [sε ̃kʀetism̭]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1611 « union de deux anciens ennemis contre une troisième personne » (Cotgr.); 2. a) 1687 « tentative pour fondre ensemble divers cultes, diverses doctrines religieuses » (Nouvelles de la République des Lettres, juill., art. 9 ds Trév. 1752); b) 1765 « tentative de réunion, de synthèse de plusieurs doctrines philosophiques » (Encyclop., s.v. syncrétiste); 3. psychol. a) 1890 « appréhension globale et plus ou moins confuse d'un tout » (Renan, Avenir sc., p. 301); b) 1909 « appréhension globale et indifférenciée qui précède la perception et la pensée par objets nettement distincts les uns des autres » (E. Claparède, Psychol. de l'enfant et pédag. exp., p. 154); 4. 1933 ling. (Mar. Lex.). Empr. au gr. σ υ γ κ ρ η τ ι σ μ ο ́ ς « union de deux Crétois » ce qui signifie, étant donnée la mauvaise réputation de ceux-ci (cf. κ ρ η τ ι ́ ζ ω « agir ou parler en fourbe »; κ ρ η τ ι σ μ ο ́ ς « fourberie »; v. Bailly), « union de deux fourbes contre une victime de leur choix » ou bien, plutôt « accord momentané de deux partis opposés contre un ennemi commun » (Lal. 1968). Fréq. abs. littér.: 29.
DÉR.
Syncrétiste, subst. masc. et adj.[Corresp. à supra A] a) Subst. masc. Celui qui cherche à concilier, mêler différentes religions ou différentes philosophies. (Dict. xixeet xxes.). b) Adj. Qui constitue un syncrétisme. Seule la situation culturelle où il [le christianisme] a pris corps est syncrétiste. Comme foi religieuse, comme structure d'existence, il garde toute son unité (Philos., Relig., 1957, p. 38-11).− [sε ̃kʀetist]. − 1resattest. a) ca 1703 « partisan du syncrétisme » (Leibniz, Nouv. essais sur l'entendement humain, IV, ch. 16, p. 410 ds Quem. DDL t. 26), b) 1875 « qui a rapport au syncrétisme » (Lar. 19e); de syncrétisme, suff. -iste*.

Wiktionnaire

Nom commun

syncrétisme \sɛ̃.kʁe.tism\ masculin

  1. (Philosophie) Système de philosophie grecque qui faisait la synthèse des divers systèmes de pensée.
    • Deux circonstances expliquent le phénomène. La première fut la croyance en l’unité de la philosophie antique. Elle est due à un vaste effort de syncrétisme des dernières écoles d’Alexandrie et d’Athènes qui s’évertuèrent à coordonner le Platonisme, l’Aristotélisme, le Stoïcisme, le Néo-Pythagorisme en une synthèse unique […] — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1966)
  2. (Religion) Rapprochement de divers cultes, fusion de diverses doctrines religieuses.
    • Le syncrétisme de la population qui mêle allègrement culte vaudou, hindouisme et christianisme, irrite les hiérarchies religieuses.
    • Il faut en effet, pour faire œuvre utile, éviter dès le départ toute confusion et prendre garde de ne pas tomber dans un syncrétisme hâtif : le syncrétisme est une dégénérescence de la pensée. — (Roger Arnaldez, Trois messagers pour un seul Dieu, 1993)
  3. (Par extension) Mélange d’opinions, de doctrines, de modes de pensée, etc. → voir métissage
    • Le royaume normand de Sicile fut un bel exemple de tolérance religieuse et de syncrétisme culturel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SYNCRÉTISME. n. m.
T. didactique. Rapprochement de divers cultes, fusion de diverses doctrines. Il se dit aussi, en termes de Philosophie, de la Réunion, de la synthèse de plusieurs éléments.

Littré (1872-1877)

SYNCRÉTISME (sin-kré-ti-sm') s. m.
  • 1Système de philosophie grecque qui consistait à fondre ensemble les divers systèmes. Les disputes qui s'élevaient continuellement parmi tant de sectes donnèrent lieu au syncrétisme, c'est-à-dire à un système par lequel on entreprenait de concilier toutes les opinions, et surtout celles des principaux philosophes, Condillac, Hist. anc. XV, 2.
  • 2Mode de philosopher qui a été transporté dans la médecine, et par lequel on réunit et mêle les vues et les doctrines différentes.
  • 3Mélange d'opinions. Je crois même que notre union secrète [un prêtre catholique et un prêtre protestant] produira un très bon effet ; ce pieux syncrétisme ne sera point soupçonné du public, qui, voyant les deux partis acharnés contre ces gens-là [les encyclopédistes], ne manquera pas de les croire très criminels, Voltaire, Dial. 31.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « syncrétisme »

Συηχρητισμὸς, de σὺν, avec, et ϰερᾷν, mélanger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1687) Emprunté au grec ancien συγκρητισμός, sugkrêtismós, « union de deux Crétois », ceux-ci étant réputés menteurs et fourbes. Cf. krêtizein, « parler comme un Crétois, être un imposteur », ou le célèbre paradoxe du menteur : « Épiménide, penseur crétois, affirmait que tous les Crétois sont des menteurs ». Le sens a évolué vers celui d’« accord entre partis opposés contre un ennemi commun ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « syncrétisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
syncrétisme sinkretism

Citations contenant le mot « syncrétisme »

  •  Ainsi, il l’a appris à ses dépens. Car, il a mis à rude épreuve le parfait commun vouloir de vie commune entre musulmans et chrétiens au Sénégalais et le fameux syncrétisme religieux qui a toujours était un ciment de la cohésion sociale au Sénégal. Senegal7, Makhtar Gueye fâche les chrétiens : Quand un donneur de morale trébuche ! - Senegal7
  • Romantisation de l’Afrique, syncrétisme culturel, esthétique précoloniale, appropriation culturelle, « wakandafication » (en référence au royaume de Wakanda, pays africain fictif où se déroule l’histoire de la production Marvel Black Panther)… Les critiques vont bon train et sont radicales. JeuneAfrique.com, Pourquoi « Black is King », le nouveau film de Beyoncé, fait polémique – Jeune Afrique
  • Pour figurer clairement ces rôles, les premiers artistes chrétiens se sont souvent appuyés sur le syncrétisme, c’est-à-dire qu’ils ont combiné des formats visuels issus de différentes cultures. Le HuffPost, Déboulonnage de statues et héritage raciste: pourquoi Jésus ressemble à un Européen blanc | Le HuffPost
  • Père Edoh Bedjra : La foi catholique, telle que nous l’avons aujourd’hui, est un syncrétisme. Déjà au niveau du peuple juif, c’est la foi en Jésus et la culture juive. Quand ça s’est transposé à Rome, c’est devenu un syncrétisme entre la foi chrétienne juive et la culture romaine. C’est ça qui a donné justement ce que nous avons comme tradition ecclésiale. La Croix Africa, « Qu’est-ce qui empêche aujourd’hui de faire un syncrétisme entre la culture africaine et ce que nous avons comme foi ? » - La Croix Africa
  • S’il y a une terre de syncrétisme et de métissage culturel, religieux et social, c’est bien le Brésil. Et particulièrement le Nordeste, cette immense région du Brésil (plus de trois fois la France métropolitaine) qui résonne aux rythmes des histoires qui l’ont traversée.  Samba, Frevo, Forro, Bossa Nova, Tropicalisme, Candomblé, sa musique oscille entre les rythmes du golfe du Guinée arrivés avec les premiers esclaves, les mélodies des chansons ibériques, les sons venus des cultures amazoniennes, mais aussi le jazz, le rock, la cumbia, et tout ce qui touche un pied sur cette terre.  France Culture, Bahia métisse - Ép. 5/5 - Sur les routes de la métamorphose
  • Lors d’une conférence donnée à Paris, fin avril, plusieurs théologiens et anthropologues ont abordé la notion de syncrétisme en Afrique. La Croix, Pourquoi le syncrétisme est-il si présent en Afrique ?
  • Il est reproché à l’administrateur de la quasi-paroisse de Bamesso d’avoir fait l’apologie du syncrétisme dans une vidéo mise en ligne dans laquelle il explique sa participation à une danse cultuelle d’une société secrète du peuple bamiléké de Bandjoun dans la région de l’Ouest Cameroun. La Croix Africa, Au Cameroun polémique autour de la suspension d’un prêtre pour syncrétisme - La Croix Africa
  • Mais tel n’était pas la volonté du président turc qui depuis des années cultive une forme de syncrétisme de la mémoire ottomane, musulmane et kémaliste. Il a choisi de passer un nouveau cap dans la réislamisation de la Turquie qui lui sert également comme puissant outil de contrôle politique d’un pays à l’économie vacillante, mais où les valeurs patriotiques restent très fortes. Il s’agit aussi pour le président turc de marquer des points à Istanbul, « sa ville », perdue par son parti l’AKP. Erdogan envoie aussi ici un message aux opinions publiques du monde arabo-musulman alors qu’il est aux prises sur le terrain avec de nombreuses nations arabes, particulièrement l’Egypte, la Syrie ou encore les Emirats arabes unis. Valeurs actuelles, Erdogan reprend la Basilique Sainte-Sophie pour la convertir en mosquée | Valeurs actuelles

Traductions du mot « syncrétisme »

Langue Traduction
Anglais syncretism
Espagnol sincretismo
Italien sincretismo
Allemand synkretismus
Chinois 合一
Arabe التوفيق
Portugais sincretismo
Russe синкретизм
Japonais シンクレティズム
Basque syncretism
Corse sincretisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « syncrétisme »

Source : synonymes de syncrétisme sur lebonsynonyme.fr
Partager