La langue française

Symposium

Sommaire

  • Définitions du mot symposium
  • Étymologie de « symposium »
  • Phonétique de « symposium »
  • Citations contenant le mot « symposium »
  • Images d'illustration du mot « symposium »
  • Traductions du mot « symposium »
  • Synonymes de « symposium »

Définitions du mot « symposium »

Trésor de la Langue Française informatisé

SYMPOSIUM, subst. masc.

A. − ANTIQ. GR. [P. réf. au Banquet de Platon] Seconde partie d'un repas, correspondant aujourd'hui au dessert, pendant laquelle un groupe restreint de convives buvaient et discouraient sur un sujet. Synon. symposie (infra rem. 3), symposion (infra rem. 4). (Ds Lexis 1975, Rey-Gagnon 1980).
B. −
1. Réunion de spécialistes (philosophes, scientifiques, etc.) consacrée à des échanges sur un sujet particulier. Synon. carrefour, colloque, congrès, séminaire, table* ronde.Cette discussion (...) est toujours actuelle, car l'on pouvait lire, dans le compte rendu d'un récent symposium, une spirituelle apostrophe du même C. H. Andrews, président de la session (P. Morand, Confins vie, 1955, p. 23).Différents symposiums de l'Union Astronomique Internationale (Cleveland, 1951; Moscou, 1958, etc.) ont été consacrés à l'étude des célèbres diagrammes de Hertzprung-Russell (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 94).
Symposium sur qqc.En 1951 un symposium sur les « Modèles de personnalité » se tenait aux États-Unis (Hist. gén. sc.,, t. 3, vol. 2, 1964, p. 117).
Rem. Le mot, critiqué par les puristes, ,,peut être avantageusement remplacé par colloque, congrès, rencontre, etc.`` (Hanse Nouv. 1983).
2. ,,Publication philosophique dans laquelle une même question est successivement traitée par plusieurs auteurs`` (Lal. 1968).
REM. 1.
Symposiaques, subst. masc. plur.,antiq. gr. Entretiens dans un banquet, propos de table. Nous pourrions fort bien consacrer la soirée à l'examen de cette question (...) qui a été embrouillée par les sophismes (...). J'ai grand regret à ces symposiaques, dont l'antiquité nous a laissé quelques monumens précieux (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 1, 1821, p. 9).
2.
Symposiarque, subst. masc.,antiq. gr. ,,À Athènes, convive désigné, au moyen des dés, pour être le « roi du banquet »`` (Perraud 1963).
3.
Symposie, subst. fém.a) Antiq. gr. ,,Festin, banquet qui était ordinairement une réunion de plusieurs philosophes qui traitaient quelque question de philosophie`` (Besch. 1845). b) Rare. Réunion restreinte de philosophes, de lettrés qui, à l'occasion d'un repas, traitent de questions posées à l'avance. Je suis charmé qu'une saillie de M. le chevalier vous ait fait naître l'idée d'une symposie philosophique. Le sujet que nous traiterons ne saurait être plus intéressant; le bonheur des méchans, le malheur des justes! C'est le grand scandale de la raison humaine (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 1, 1821, p. 12).c) Synon. (supra B 2).Les sociétés plus étroitement spécialisées dans le développement d'une discipline médicale connaissent également un rayonnement qui déborde souvent leurs frontières nationales. C'est dans cet esprit que sont organisés d'innombrables congrès, « colloques », « journées » ou « symposies » (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 813).
4.
Symposion, subst. masc.,synon. de symposium.Les Grecs jouaient aux dés pendant le Symposion et se servaient de trois dés au début (D'Allemagne, Récr. et passe-temps, 1904, p. 62).
Prononc. et Orth.: [sε ̃pozjɔm], [-pɔ-]. Rob. 1985 [-po-]; Lar. Lang. fr. [-pɔ-]; Martinet-Walter 1973 [-po-], [-pɔ-]. Lar. Lang. fr., Rob. 1985: ,,on écrit parfois symposion``. Var. (plur. des symposions) proposée par Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971. Plur des symposiums ou symposia (Rob. 1985). Étymol. et Hist. 1. a) 1857 « banquet, festin » (Baudel., Nouv. Hist. extr., p. 289); b) 1875 antiq. gr. (Lar. 19e: Symposium. Seconde partie du principal repas, pendant laquelle seulement il était d'usage de boire); 2. 1955 « colloque » (P. Morand, loc. cit.). Empr. au gr. σ υ μ π ο σ ι ́ ο ν « banquet », titre d'un ouvrage de Platon (trad. le Banquet), dialogue philos. constitué des discours sur l'amour de différents convives réunis pour un festin. C'est p. allus. à cet échange d'entretiens que le mot a pris le sens de « échange d'idées, colloque » d'abord en angl. (1784 Symposia, v. NED, et p. ext. « recueil d'articles sc. », 1946, v. NED Suppl.2; le sens gén. de « festin, banquet » étant att. dep. 1748 et dès 1711 en réf. à l'antiq. gr., v. NED), objet de controverse (v. Gilb. 1971; Dupré 1972), le Comité d'étude des termes techn. fr. proposant de substituer colloque à symposium dans ce sens (v. Sciences, no4, p. 88). Au xvies. est att. sympose « banquet » (v. Hug.) puis au xixes. symposie (cf. gr. σ υ μ π ο σ ι ́ α « festin ») dep. Mozin-Biber 1812, noté ds Lar. 19e, s.v. symposium; le subst. masc. symposiaque (gr. σ υ μ π ο σ ι α κ ο ́ ς « qui concerne les festins ») est att. dep. Fur. 1690 au sens de « entretien de philosophes dans un banquet ». Bbg. Blochw.-Runk. 1971, p. 409.

Wiktionnaire

Nom commun

symposium \sɛ̃.po.zjɔm\ masculin

  1. (Antiquité) Seconde partie d'un repas, correspondant aujourd'hui au dessert, pendant laquelle un groupe restreint de convives buvaient et discouraient sur un sujet.
    • Pour les Grecs, ce cérémonial prend une forme particulière à travers la pratique du symposium, dont la traduction par le mot banquet ne reflète qu’une partie seulement de la définition. — (Jean-Pierre Bel, Vignes et vins au Liban : 4000 ans de succès, Books on Demand, 2014, page 110)
  2. Congrès scientifique réunissant des spécialistes et traitant d’un sujet particulier.
    • Cette discussion […] est toujours actuelle, car l’on pouvait lire, dans le compte rendu d’un récent symposium, une spirituelle apostrophe du même C. H. Andrews, président de la session. — (Pierre Morand, Aux confins de la vie, 1955, page 23)

Nom commun

symposium \sɪm.ˈpoʊ.zi.əm\

  1. (Sciences) Symposium, congrès.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « symposium »

Du latin symposium.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1857) Du latin symposium (« banquet ») et, plus avant, du grec ancien συμπόσιον, sympósion (« banquet »), également le titre d’un ouvrage de Platon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « symposium »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
symposium sɛ̃pozjɔm

Citations contenant le mot « symposium »

  • Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a présidé mardi un symposium pour solliciter des avis et des suggestions sur la situation économique et le travail économique au second semestre de l'année auprès de personnalités hors Parti, et a prononcé un discours à cette occasion. , Xi Jinping préside un symposium pour solliciter des avis sur le travail économique
  • Ce «symposium virtuel détendu» s’inspire du format des «performances détendues» fondées sur le modèle de justice sociale des pratiques artistiques handicapées. Les collègues partageront leurs recherches en grande partie de manière asynchrone de manière à respecter leurs capacités en ce moment. Les formats de présentation varieront donc, et incluront notamment des podcasts, des enregistrements audio ou vidéo, et des discussions en direct. Guidé·e·s par Paul Tshuma, consultant en accessibilité et membre de la communauté, nous visons à favoriser un symposium aussi accessible et détendu que possible, tout en reconnaissant que certains éléments du programme ne seront pas accessibles à tou·te·s les participant·e·s. Une description audiovisuelle partielle et une interprétation en LSQ et en ASL, ainsi qu’une traduction anglais-français de la plupart des résumés des communications seront disponibles. , Symposium virtuel bilingue Partition/Ensemble (en ligne)
  • Les Editions de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) viennent de publier, sous la direction du professeur Watson Denis,  un ouvrage de référence consacré à un aspect non moins déterminant  des relations  haïtiano-dominicaines.  Le livre s’intitule  « La négation du droit  à la nationalité en République dominicaine : la situation d’apatridie des Dominicaines et Dominicaines d’ascendance haïtienne ».  Il s’agit en effet d’une démarche visant la restitution,  sous une forme ordonnée et intégrée, des différentes interventions d’auteurs et spécialistes de la question haïtiano-dominicaine au cours d’un  symposium  organisé par le Centre Challenges autour des composantes et implications de l’Arrêt TC-0168-13 du 23 septembre 2013 de la Cour Constitutionnelle  dominicaine. Un  sujet  difficile, passionné qui a fait l’objet de  nombreuses interventions des deux côtés de l’Ile et constituant, à bien des égards, une évolution  majeure dans les relations entre les deux pays. Cependant, dans le déferlement des passions concomitantes à la publication de cet arrêt, il faut reconnaitre que la sérénité n’était pas toujours au rendez-vous. D’où la démarche d’identifier des spécialistes, des acteurs de premier plan  en vue de fournir au public une information correcte, pertinente et intégrée sur la question. C’est ainsi qu’avait pu se tenir,  sous les auspices du Centre Challenges et de l’Université d’Etat d’Haïti,  un symposium les 19, 20, 21 mars 2014 à l’hôtel  Montana  et dans diverses Facultés de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH)  sur la question avec  entre autres des  interventions et discussions permettant, comme l’indique le professeur Watson Denis  dans l’avant-propos de l’ouvrage, « d’étudier les relations haïtiano-dominicaines à la lumière de l’histoire, de la sociologie, de l’anthropologie, du droit, de l’économie et des relations internationales contemporaines » et « d’expliquer l’arrêt TC : 0168-13 de la Cour constitutionnelle  de la République dominicaine  et ses  conséquences juridiques, politiques et économiques ».  Les  intervenants sont connus dans le milieu  universitaire haïtien et  dominicain et se passent de présentation en ce qui a trait à  leur implication dans les actions  pour l’amélioration des relations entre les deux pays et les deux peuples. Nous retrouvons l’Ambassadeur Guy Alexandre malheureusement décédé en février 2015,  Lisane André, Jean Robert Argant, Jean Baptiste Azolin, Watson Denis, Monferrier Dorval, Sauveur Pierre Etienne, Colette Lespinasse, R.P. Antoine Lissaint, César Pérez, Jean Marie Théodat et Bridget Wooding. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Du nouveau sur  les relations-haitiano-dominicaines
  • ​Pour la première fois cet été, la ville de Saint-Brévin invite à partager la création d’oeuvres colossales par des sculpteurs professionnels, et à échanger avec eux durant toute la durée de la réalisation. Ce premier symposium d’oeuvres monumentales a lieu tous les jours du 25 juillet au 3 août au Parc du Pointeau. SaintNazaireNews.fr, Saint-Brévin : des sculptures monumentales réalisées sous les yeux du public

Images d'illustration du mot « symposium »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « symposium »

Langue Traduction
Anglais symposium
Espagnol simposio
Italien simposio
Allemand symposium
Chinois 座谈会
Arabe ندوة
Portugais simpósio
Russe симпозиум
Japonais シンポジウム
Basque coloquio
Corse simposiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « symposium »

Source : synonymes de symposium sur lebonsynonyme.fr
Partager