Surabondant : définition de surabondant


Surabondant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SURABONDANT, -ANTE, adj.

A. −
1. [Le subst. qualifié désigne une réalité massive, non comptable] Qui est en excès ou en très grande quantité. Synon. excessif, pléthorique.La pression de cette machine [le corset] rejetait dans son double menton la masse fluctuante de sa poitrine surabondante (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Partie camp., 1881, p. 373).Le drainage a dû se combiner avec l'irrigation pour discipliner et répartir l'afflux surabondant des eaux bienfaisantes (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 91).
Empl. subst. masc., littér.Il faut en effet de l'imprévu et du hasard dans la poésie lyrique; il y faut de l'inutile, du surabondant, une floraison de détails aventureux (Lemaitre, Contemp., 1885, p. 19).
2. Rare. [Le subst. qualifié désigne une réalité comptable] Qui est en surnombre, en excès. Il s'agit de tuer des animaux surabondants, la balle seule doit remplir cet office (Vidron, Chasse, 1945, p. 101).
DR. ADMIN. Motif surabondant. ,,Motif d'un acte administratif qui n'est pas déterminant et dont l'illégalité n'implique pas automatiquement l'annulation de l'acte, en cas de pluralité de motifs`` (GDEL).
B. − Vieilli. Surabondant de.Qui a, qui comporte une trop grande quantité, une très grande quantité de. J'étais jeune et surabondante de vie (Borel, Champavert, 1833, p. 74).Vallée surabondante de verdures (Barrès, Voy. Sparte, 1906, p. 182).
REM.
Surabondamment, adv.Plus que suffisamment. Le lecteur qui aura la patience de lire attentivement le présent chapitre trouvera peut-être que j'ai surabondamment prouvé ma thèse (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol., 1856, p. 98).
Prononc. et Orth.: [syʀabɔ ̃dɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. a) fin xiies. sorhavundant « qui est en très grande quantité » (Sermons St Grégoire sur Ezechiel, 77, 34 ds T.-L.); b) 1269-78 seurhabondanz « rempli avec excès » (Jean de Meun, Roman de la Rose, éd. F. Lecoy, 17931); 2. 1680 « superflu, inutile » (Rich. t. 2). B. Subst. 1651-52 « ce qui est en très grande quantité » (Corneille, Imitation de Jésus-Christ, I, 19). Dér. de abondant*; préf. sur-*. Fréq. abs. littér.: 122.

Surabondant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

surabondant \sy.ʁa.bɔ̃.dɑ̃\

  1. Qui surabonde.
    • Au physique, au moral, j'avais retrouvé l'activité surabondante de la première jeunesse. J'éprouvais un plaisir d'enfant à franchir des barrières, à gravir les rochers les plus escarpés par les passages les plus difficiles. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L'Archipel de Chausey, souvenirs d'un Naturaliste, La "Revue des Deux Mondes", tome 30, 1842)
  2. Qui est superflu.
    • Vous avez déjà fait comprendre ce que vous vouliez dire ; ce que vous ajoutez est surabondant.

Forme de verbe

surabondant \sy.ʁa.bɔ̃.dɑ̃\

  1. Participe présent de surabonder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Surabondant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SURABONDANT, ANTE. adj.
Qui surabonde. Pour preuve surabondante de son bon droit, il allègue.... Il signifie aussi Qui est superflu. Vous avez déjà fait comprendre ce que vous vouliez dire; ce que vous ajoutez est surabondant.

Surabondant : définition du Littré (1872-1877)

SURABONDANT (su-ra-bon-dan, dan-t') adj.
  • 1Qui surabonde. Les effets de la bonté de Jésus-Christ sont surabondants et infinis, Fléchier, Sermons, Bon pasteur.

    Terme de minéralogie. Se dit d'une variété dans laquelle un des angles ou des bords subit deux décroissements, tandis que chacun des autres n'en subit qu'un seul.

    S. m. Ce qui est en surabondance. Tout le surabondant doit place au nécessaire ; Remplis tous tes devoirs avec fidélité, Corneille, Imit. I, 19. Quelque supposition qu'on fasse, il faut toujours, en remontant de vendeur en vendeur, arriver à un premier qui ne vend et ne peut vendre que son surabondant, Condillac, Comm. gouv. I, 5.

  • 2 Par extension, superflu. Ne dites rien de surabondant.

HISTORIQUE

XIIIe s. Les nimphes plorent lor fontaines, Quant des flueves les trovent plaines Et sorabondans et covertes, la Rose, 18161.

XVIe s. Son affection [de Mlle de Gournay] vers moy, plus que surabondante, et telle en somme qu'il n'y a rien à souhaiter, Montaigne, III, 73.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Surabondant : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SURABONDANT, (Chimie.) lorsque, outre la proportion requise d’un certain principe pour la formation d’une substance déterminée, d’un tel mixte, d’un tel composé, &c. il existe dans un sujet chimique une quantité indéterminée de ce même principe ; on dit de cette derniere quantité qu’elle est surabondante à ce mixte, à ce composé, &c. par exemple, tous les sels crystallisables contiennent une certaine quantité d’eau essentielle à leur crystallisation ; si des crystaux d’un sel sont unis à une autre portion d’eau qui les résout en liqueur, &c. on dit de cette eau qu’elle est surabondante à la crystallisation ; une certaine quantité de terre surabondante au corps muqueux, paroît constituer l’être spécifique du corps farineux. Voyez Farine & Farineux, (Chimie.) Une certaine quantité d’acide marin & de mercure, constitue un composé connu dans l’art sous le nom de mercure sublimé doux ; si on charge ce composé d’une plus grande proportion d’acide, ce qui arrive lorsqu’on convertit le mercure sublimé doux en un autre sel appellé mercure sublimé corrosif, cette derniere portion d’acide qui spécifie le sublimé corrosif, est dite surabondante.

Les sels neutres métalliques sont éminemment propres à se surcharger d’acide, ou à recevoir dans leur composition un acide surabondant : & les différentes proportions de ce principe surabondant, font considérablement varier leurs effets, les phénomenes qu’ils présentent dans les différens procédés qu’on exécute sur ces substances ou avec ces substances. M. Rouelle a donné dans les Mém. de l’acad. royale des Sciences, année 1754. un excellent mémoire sur cette importante matiere. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « surabondant »

Étymologie de surabondant - Wiktionnaire

Participe présent de surabonder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « surabondant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surabondant syrabɔ̃dɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « surabondant »

  • Les pays producteurs ont fini par s'entendre pour limiter un peu leur production. Trop tard: le pétrole reste surabondant, les stocks se remplissent et les cours se sont effondrés. L'Obs, Le pétrole bon marché ne devrait pas avoir la peau des renouvelables
  • Plutôt qu’au capital financier surabondant, c’est à la gestion de la rareté des capitaux naturels, sociaux et humains que les dirigeants sont désormais confrontés, analyse l’économiste Bruno Roche dans une tribune au « Monde ». Le Monde.fr, COP25 : « Réinventer l’entreprise et le management »
  • Les cours du pétrole fléchissaient mardi en cours de séance européenne, pénalisés par un niveau d’offre surabondant et déconnecté d’une demande sapée par les mesures drastiques des états pour contrer la pandémie de coronavirus. LA VDN, Pétrole : la guerre des prix se poursuit, le baril sous les 30 dollars
  • La perception d'une déconnexion excessive entre économie réelle et marchés financiers rend beaucoup d'investisseurs légitimement méfiants. Cela paraît comme un paradoxe, mais « c'est au contraire totalement rationnel », assure Didier Saint-Georges, membre du comité d'investissement de Carmignac. « La faiblesse de la demande réelle des consommateurs dans des économies affaiblies renforce les pressions déflationnistes structurelles et exclut ainsi tout risque d'inflation des prix à la consommation. Par conséquent, la seule inflation que puisse nourrir le déversement surabondant de liquidités par les banques centrales est celle du prix des actifs financiers », explique-t-il.  Boursorama, Les marchés financiers vous mentent-ils ? - Boursorama
  • Manon approuve, surabondant même que dans l’affaire, « ce sont les figurants qui doivent gagner de l’argent, les émoluments étant même codifiés ». Pour une journée, un figurant touchera 105 € bruts pour le cinéma et 86 € pour la télévision. « Cet argent ne peut pas être un salaire. Le figurant vient le plus souvent par plaisir, par curiosité. J’imagine que certains doivent arrondir des fins de mois, mais ils sont rares. » Le Telegramme, Pour la figuration au cinéma, mieux vaut postuler pour rien - Bretagne - Le Télégramme

Traductions du mot « surabondant »

Langue Traduction
Corse overabundante
Basque overabundant
Japonais 過剰
Russe избыточный
Portugais exagerado
Arabe فائض
Chinois 过多的
Allemand überreich
Italien sovrabbondante
Espagnol sobreabundante
Anglais overabundant
Source : Google Translate API

Synonymes de « surabondant »

Source : synonymes de surabondant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « surabondant »



mots du mois

Mots similaires