La langue française

Spatule

Définitions du mot « spatule »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPATULE, subst. fém.

A. −
1. Instrument en bois, os, porcelaine, métal, etc., élargi et aplati en forme de pelle à l'une de ses extrémités ou composé d'un manche et d'une lame large, souvent flexible, que l'on utilise dans les techniques les plus variées pour remuer, mélanger, étaler, décoller, prélever. Spatule à beurre; spatule de maçon, de marbrier, de mouleur, de sculpteur; spatule de peintre (synon. couteau à palette (GDEL, s.v. couteau)).C'est une réunion de tabatières chinoises en forme de flacons, dont le bouchon est adapté à une petite spatule, à l'aide de laquelle le priseur retire une pincée de tabac (E. de Goncourt, Mais. artiste, t. 2, 1881, p. 301).En vain il tenta de desserrer les mâchoires, faisant grincer sur les dents jointes une spatule d'ivoire. La lèvre retroussée saigna (Bernanos, Soleil Satan, 1926, p. 98).V. greffoir dér. 3 s.v. greffer ex., lissoir ex. de Boule, polyodontidés s.v. -odon ex.
Spécialement
PHARM. Cette solution est (...) mise dans une capsule de porcelaine sur un feu doux, et chauffée en agitant sans discontinuer avec une spatule jusqu'à ce que la masse ne s'attache plus aux mains (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 651).
ART CULIN. Posez la casserole sur un fourneau bien allumé, et tournez avec une spatule, jusqu'à ce que le mélange soit convenablement épaissi et mollet (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p. 362).Avant de se mettre à table, tonton Maurice assaisonnait méticuleusement la salade et la remuait avec des spatules de bois (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 78).
En spatule. En forme de spatule, plat et large.
Loc. adj. Ongle en spatule. Je ne me souviens que des doigts en spatule de M. Hubert, extraordinairement plats, larges et carrés du bout (Gide, Si le grain, 1924, p. 412).Ximénès sourit. Il était tête nue, ses cheveux blancs tondus ressemblaient au duvet des canards dont ses hommes lui donnaient le nom à cause de ses petits yeux très noirs et de son nez en spatule (Malraux, Espoir, 1937, p. 458).V. énigme ex. 2.
Loc. adv. [Le bec] s'élargit en spatule chez l'Oiseau à qui ce nom a été imposé (Platalea leucorodia) (E. Perrier, Zool., t. 4, 1931, p. 3147).On introduit rapidement, par une tubulure, le ou les fragments à mettre en culture. Cette introduction se fait pour le mieux à l'aide d'un fil de platine assez long et résistant et aplati en spatule à son extrémité (J. Verne, Vie cellul., 1937, p. 36).
P. métaph. Sa main à lui, large spatule couleur acajou, était massue pour la légèreté et tenaille pour la caresse (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 85).Il ne touchait que du bout des dents à l'ingénieuse succession des mets les chipotant entre ses spatules de neige durcie (Laforgue, Moral. légend., 1887, p. 160).
2. P. anal.
a) ORFÈVR. Extrémité évasée d'un manche de cuillère, de fourchette, de couteau. Ce n'est que vers le début du XVIIesiècle que cuiller et fourchette fabriquées en argent massif (à deux dents, puis à trois ou quatre dents à partir de Louis XIV) prirent la ligne qu'elles ont encore. La spatule s'aplatit, s'orna des motifs propres à chaque époque (L'Argent, Paris, Agence Centrale de Propagande, 1978, p. 11).
b) SPORTS. Extrémité antérieure relevée d'un ski. Certains mots français vont prendre, dans la bouche des professeurs de ski, des acceptions nouvelles (...). Ruade, pour désigner le mouvement particulier des talons des skis qui lance les spatules dans le sens de la pente, avant la fin du christiania selon Allais, est une métaphore excellente et neuve (Comment parlent les sportifsds Vie Lang.1953, p. 140).
c) ENTOMOL. ,,Sternum des larves de Cécidomyiides`` (Séguy 1967). Les Cécidomyiidés constituent une grosse famille [de Cécidomyie*] (...) dont les larves (...) ont une constitution remarquable surtout par la présence, sur la face ventrale du thorax, d'une palette bilobée, la spatule sternale, ordinairement utilisée pour le saut (Encyclop. Sc. Techn.t. 41970, p. 492).
B. − ZOOLOGIE
1. ICHTYOL. Poisson osseux de l'ordre des Chondrostéens. Synon. polyodon (s.v. -odon).Les Spatules (Polyodon), qui tirent leur nom de leur rostre aplati et allongé, vivent dans les eaux douces d'Amérique et de Chine (Zool., t. 3, 1972, p. 1041 [Encyclop. de la Pléiade]).
2. ORNITHOLOGIE
a) Oiseau de l'ordre des Ciconiiformes [de ciconia « cigogne »]. Je passais mon temps à me promener, me glissant derrière les monticules de sable pour aller tirer les spatules et les pélicans qui se tenaient en troupe au milieu du Nil (Du Camp, Nil, 1854, p. 204).Les Spatules sont de grands Oiseaux approchant la taille d'une Cigogne, avec un bec long, aplati, arrondi en cuiller à l'extrémité (Zool., t. 4, 1974, p. 491 [Encyclop. de la Pléiade]).
b) Synon. pop. de canard souchet*.
REM. 1.
Spatuleux, -euse, adj.Synon. rare de spatulé (infra dér.).Il a le front borné et têtu, la bouche vulgaire d'un portefaix, le nez au vent d'une catin, le doigt court et spatuleux de la brute (Boylesve, Leçon d'amour, 1902, p. 16).
2.
Spatuliforme, adj.Même sens. [Les Glossopteris] sont surtout représentés, dans les couches du Carbonifère supérieur, du Permien et du Trias, par leurs feuilles, longues de quelques décimètres, entières, spatuliformes (Bot.,1960,p. 796 [Encyclop. de la Pléiade]).
Prononc. et Orth.: [spatyl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Déb. xives. [s]patule « instrument employé pour mélanger, étaler » (Antidotaire Nicolas, éd. P. Dorveaux, p. 11), la forme espatule est att. de fin xves. (Gdf. Compl.) à Ac. 1694 et signalée encore ds Trév. 1752; 2. 1664 « oiseau échassier » (A. Biet, Voyage de la France équinoxiale en l'Isle de Cayenne, p. 345). Empr. au b. lat.spat(h)ula « spatule » (v. épaule), dimin. de spatha « battoir; spatule; épée » (v. épée). Fréq. abs. littér.: 57.
DÉR. 1.
Spatulé, -ée, adj.En forme de spatule. Pince à mors spatulés (Catal. instrum. chir. (Collin), 1935, p. 155). [Notamment à propos de certains organes] Les petits Chinois rasés bleu au nez spatulé (Morand, Fin siècle, 1957, p. 60).En partic. Doigt spatulé. En tant que charpente, rien de fort remarquable! Un cou mal attaché, des bras très veineux, les mains larges et molles aux doigts spatulés, des muscles sans grand relief (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 263).[P. méton.] Jean de Mirbel ne remarqua d'abord que les mains énormes, spatulées, couvertes de poils (Mauriac, Pharis., 1941, p. 42).Bec spatulé. Les canards et les oies boitillent, les becs spatulés fouillent en clapotant (Faure, Hist. art, 1909, p. 49). [spatyle]. 1reattest. 1795 bot. feuilles spatulées (Lamarck Flore fr. t. 1, p. 55); de spatule, suff. -é*.
2.
Spatuler, verbe trans.,technol. Battre et secouer (le chanvre). (Dict. xixeet xxes.). [spatyle], (il) spatule [-tyl]. 1reattest. 1872 spatuler du chanvre (Littré); de spatule, dés. -er.
BBG.Arv. 1963, p. 463. − Gredig (S.). Essai sur la formation du vocab. du skieur fr. Davos, 1939, pp. 65-66. − Quem. DDL t. 5, 36.

Wiktionnaire

Nom commun 1

spatule \spa.tyl\ féminin

  1. Baguette de bois, de métal, d’ivoire, etc., élargie et aplatie à un bout, dont on se sert en pharmacie.
    • Étendre de l’onguent avec la spatule.
  2. Instruments analogues, dont se servent les sculpteurs pour modeler la cire et les autres matières plastiques, les maçons pour rejointoyer, etc.
    • (Figuré) […] sa figure beurrée, molle, coupée des rides profondes que fait la spatule du temps. — (Léon Frapié, La bonne leçon, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 224)
  3. (Cuisine) Maryse, instrument de cuisine qui sert à racler le fond des récipients.
    • Elle mêle les lardons frits et la graisse aux magnums qu’elle écrase avec une spatule, qu’elle spotche, comme elle dit, et chacun en comble son assiette […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  4. (Par analogie) Forme qui s’élargit à l’extrémité.
    • Doigts en spatule.

Nom commun 2

spatule \spa.tyl\ féminin

  1. (Ornithologie) Espèce d’oiseau échassier de la famille des threskiornithidés, au bec large et aplati comme une spatule.
    • En remontant vers la terre, l’œil apercevait le lac arrondi comme une coupe immense, avec ses rives toutes vertes et ses eaux immobiles que tachetaient de blanc des bandes de mouettes, de pélicans, de spatules, de canards et d’oies sauvages. — (Maxime Du Camp, Le Nil : Égypte et Nubie, 1854)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPATULE. n. f.
Baguette de bois, de métal, d'ivoire, etc., élargie et aplatie à un bout, dont on se sert en pharmacie. Étendre de l'onguent avec la spatule. Il se dit aussi d'instruments analogues, dont se servent les sculpteurs pour modeler la cire et les autres matières plastiques, les maçons pour rejointoyer, etc. Par analogie, Doigts en spatule, Doigts qui s'élargissent à l'extrémité.

SPATULE est aussi le Nom d'un oiseau de l'ordre des Échassiers, de la grosseur d'un héron, et dont le bec a la forme d'une spatule.

Littré (1872-1877)

SPATULE (spa-tu-l' ; Chifflet, Gramm. p. 238, dit espatule) s. f.
  • 1Instrument de chirurgie et de pharmacie, plat à un bout et arrondi à l'autre, dont on se sert pour remuer ou pour étendre les électuaires, les onguents, les emplâtres, etc.

    Docteur de la petite spatule, s'est dit jadis pour chirurgien. Ces docteurs de la petite spatule s'en font merveilleusement accroire, quand les médecins n'y sont point, Patin, Lett. t. II, p. 433.

  • 2 Terme de peinture. Instrument pour délayer et broyer les couleurs.
  • 3 Terme de peinture et dorure. Outil pour réparer les moulures.
  • 4 Terme de métallurgie. Espèce de couteau ou de cuiller plate.

    Pelle qui sert dans les affineries à jeter les scories et les crasses.

  • 5 Terme de marbrier. Outil pour gâcher le plâtre.
  • 6Oiseau de rivage ainsi nommé à cause de la forme de son bec, famille des échassiers. Les cuillers arrondies du bec de la spatule paraissent propres à ramasser les coquillages, Buffon, Morc. choisis, p. 260.
  • 7Nom donné par les botanistes du XVIe siècle à l'iris fétide.

HISTORIQUE

XIVe s. Quant il [un mélange] sera osté du feu et meu longuement de l'espatule, Lanfranc, f° 10, verso.

XVIe s. Faut conduire la queue d'une spatule, Paré, III, 7. Le bout de l'espatule, Paré, VIII, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SPATULE, s. f. est un instrument dont les Chirurgiens & les Apoticaires se servent, qui est plat par un bout & rond par l’autre, & qui sert à étendre les onguens.

Ce mot vient du latin spatha, du grec σπαθίον, qui a la même signification.

Les Chirurgiens ont de petites spatules d’acier ; les Apoticaires ont aussi de grandes spatules de bois, pour remuer leurs drogues quand ils les délayent, les mélangent, & les font bouillir.

La spatule des Chirurgiens est longue de cinq pouces deux ou quatre lignes ; on la divise en deux parties, dont une qui est véritablement la spatule, se nomme la palette, & l’autre son manche. La palette va du manche en augmentant jusqu’à sa fin ; elle a deux pouces de long sur une ligne & demie d’épaisseur ; un des côtés est exactement plane, & l’autre va doucement en arrondissant.

Le manche est une tige irrégulierement cylindrique ; il va un peu en diminuant jusqu’à son extrémité, où il se termine différemment suivant la volonté des chirurgiens.

Les uns y font ajouter de petites rainures transversales après l’avoir un peu applatie & recourbée ; ce qui construit un élévatoire : d’autres y font ajouter une sonde boutonnée ou cannelée.

Le manche doit avoir trois pouces deux ou quatre lignes de long ; la matiere des spatules est de fer ou d’argent. Les premieres sont plus fortes & conviennent à la construction d’un élévatoire ; les autres sont plus propres & ne se rouillent pas.

La palette des spatules sert à étendre les onguens tenaces & les emplâtres sur le linge, le cuir, ou le taffetas, & à charger les plumaceaux, tentes & bourdonnets, des médicamens convenables, comme baumes, digestifs, & onguens assez mols ; & comme cette palette a un côté plat, & l’autre d’une rondeur évasée, ces mêmes médicamens sont étendus & chargés en plus ou moindre quantité : on se sert de la rondeur pour charger les plumaceaux un peu gras, & du côté plat pour les charger plus maigres. Voyez la figure 2. Planche I. (Y)

Spatule, en terme de Blanchisserie ; c’est un morceau de bois rond jusqu’à une de ses extrémités qui est plate ; on s’en sert pour remuer la matiere dans la chaudiere. Voyez les Planc. Il y a encore une spatule de fer beaucoup plus petite, avec laquelle on grate les bords de la chaudiere. Voyez auprès de la premiere chaudiere, Planches de la Blanchisserie des cires.

Spatule, en terme de Cirier ; c’est un instrument de bois assez long & taillé en forme de lame de couteau ; on s’en sert pour faire tomber dans la poële les croutes qui se forment autour, & même sur la cuilliere. Voyez Cuilliere.

Spatule, en terme de Doreur, se dit d’un outil à manche dont le fer est large & arrondi par l’extrémité tranchante ; elle sert à reparer dans les moulures. Voyez les figures & les Planches du Doreur.

Spatule, terme de Peintre, instrument de bois plat par un bout & rond par l’autre, dont se servent les Peintres pour délayer & pour broyer leurs couleurs ; on donne aux spatules la figure qu’on veut. (D. J.)

Spatulé ; les Pâtissiers appellent ainsi une petite cuilliere plate dont ils se servent pour battre leurs pâtes. Voyez les figures & Planches.

Spatule, en terme de Raffineur, n’est autre chose qu’une verge de fer applatie & ronde dans son contour ; sa douille & son manche composent cinq à six piés de hauteur. On s’en sert pour gratter l’empli & les greniers, & ramasser le sucre qui y est tombé, tant en emplissant qu’en mouvant. Voyez Empli, Emplir, & Mouver. Voyez aussi les Pl.

Spatule d’empli, est un morceau de fer applati par un bout, terminé à l’autre par un bouton qui ne lui sert que d’ornement, au-dessous duquel est un petit crochet pour l’arrêter aux bords du rafraîchissoir ; elle sert à gratter le rafraîchissoir après l’empli. Voyez Empli & Rafraîchissoir. Voyez les figures & les Pl.

Spatule petite, en terme de Raffineur, ne differe de la grande que par sa petitesse & son usage, qui est de gratter le grain qui se forme dans les pots. Voyez Pots & Grain. Voyez encore les Pl.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « spatule »

Lat. spathula, dimin. de spatha (voy. SPATHE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin spathula (« spatule ») ; diminutif de spatha (« épée », « spathe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spatule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spatule spatyl

Citations contenant le mot « spatule »

  • L’un de nos correspondants garde en mémoire ce slogan publicitaire : « Avec la spatule maryse, on économise ». , Courrier-service | Ustensile de cuisine : la spatule maryse
  • Dans un récipient, mettre les blancs et le jaunes et les fouetter légèrement et y incorporer progressivement le sucre glace, la farine tamisée, la poudre d’amandes, le beurre fondu et la vanille. Réserver er laisser reposer pendant 20 mn. Sur une plaque beurrée et farinée, tracer des cercles entre 18 à 22 cm de diamètre. Etaler les fines galettes à la spatule et cuire à four chaud. La pâte est cuite dès qu’elle prend de la couleur, c’est alors qu’il faut la retirer et la mouler dans un moule pour lui donner la forme. ladepeche.fr, Tulipe de fruits rouges de Bigorre - ladepeche.fr
  • Un nouveau record à la fois mondial et de l’État de l’Oklahoma a été établi par un homme et son fils. Ils ont en effet pêché un poisson-spatule de 69 kg et de 1,8 m de long. De plus, ils ont découvert qu’il portait une bague avec un numéro datant de 1997, quand il ne pesait que trois kg. , Des Américains capturent un poisson-spatule et établissent deux nouveaux records - photos - Sputnik France

Images d'illustration du mot « spatule »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spatule »

Langue Traduction
Anglais spatula
Espagnol espátula
Italien spatola
Allemand spatel
Chinois 抹刀
Arabe الملعقة المسطحة
Portugais espátula
Russe шпатель
Japonais へら
Basque espatula
Corse spatula
Source : Google Translate API

Antonymes de « spatule »

Spatule

Retour au sommaire ➦

Partager