La langue française

Soda, soda water

Définitions du mot « soda, soda water »

Trésor de la Langue Française informatisé

SODA, SODA WATER, subst. masc.

A. − Vieilli. Soda-water ou soda. Eau gazéifiée par une solution de bicarbonate de soude. Synon. eau* de seltz.[Le milord qui arrive] ne se retourne qu'une seule fois, c'est pour s'assurer que John le suit avec le flacon de Soda Water, et le précieux nécessaire de santé, c'est-à-dire la new London portative apothicary (Vidocq, Mém., t. 4, 1828-29, p. 357).
B. − Eau gazeuse généralement aromatisée aux fruits et pouvant s'ajouter à une boisson fortement alcoolisée. Bouteille, verre de soda; soda (au) citron, (à l')orange. Causer en buvant de l'eau-de-vie coupée de soda (Bourget, Ét. angl., 1888, p. 324).Les sodas sont préparés en ajoutant à l'eau gazeuse (...) [du] sirop de sucre aromatisé par addition d'acide citrique et d'acide tartrique et d'essences variées destinées à rappeler le goût de certains fruits (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 71).
P. méton. Verre de cette boisson. Boire un soda. [Vider] force sodas au sherry, au wisky [sic] et autres boissons américaines (Lorrain, Sens. et souv., 1895, p. 169).
En appos. Brandy soda. Ils commencèrent par boire des whisky sodas, puis du gin pur (Tharaud, Dingley, 1906, p. 20).
Rem. On relève le syntagme vieilli eau de soda, synon. Ne pris que des biscuits et de l'eau de soda (Barb. d'Aurev., Memor. 1, 1837, p. 111).
Prononc. et Orth.: [sɔda], [sɔdawatε:ʀ]. Plur. des sodas. Étymol. et Hist. 1814 De la soda-water (Cadet, Bull. pharm., VI, p. 556 ds Quem. DDL t. 2); 1832 du soda-water (A. de Vigny, Stello ou les Diables bleus, 86 ds Höfler Anglic.); 1837 de l'eau de soda (Barb. d'Aurev., loc. cit.); [1837 soda (Encyclop. du Commerçant d'apr. FEW t. 18, p. 116a)]; 1840 le soda (J. Méry, Les Nuits de Londres, I, 199 ds Höfler Anglic.); 1859 (Larch. t. 9, p. 102: Soda: Mélange d'eau de selz et de sirop de groseille [cf. aussi Chesn. t. 2 1858, s.v. soda-water: cette eau peut se boire seule mais le plus souvent on y mêle du sirop de groseille, du citron, etc.]). Empr. à l'angl.soda-water (1802 ds NED), comp. de water « eau » et de soda « soude » (du lat. médiév. qui est à l'orig. du fr. soude*) désignant une eau qui, à l'orig., était gazéifiée par une solution de bicarbonate de soude, et abrégé en soda (1834 ds NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.: 35. Bbg. Bonn. 1920, p. 138. − Dubuc (R.). Décisions de la Commission de terminol. de l'OLF. Meta. 1979, t. 24, n o3, pp. 414-415; n o4, p. 493. − Quem. DDL t. 2.

SODA, SODA WATER, subst. masc.

A. − Vieilli. Soda-water ou soda. Eau gazéifiée par une solution de bicarbonate de soude. Synon. eau* de seltz.[Le milord qui arrive] ne se retourne qu'une seule fois, c'est pour s'assurer que John le suit avec le flacon de Soda Water, et le précieux nécessaire de santé, c'est-à-dire la new London portative apothicary (Vidocq, Mém., t. 4, 1828-29, p. 357).
B. − Eau gazeuse généralement aromatisée aux fruits et pouvant s'ajouter à une boisson fortement alcoolisée. Bouteille, verre de soda; soda (au) citron, (à l')orange. Causer en buvant de l'eau-de-vie coupée de soda (Bourget, Ét. angl., 1888, p. 324).Les sodas sont préparés en ajoutant à l'eau gazeuse (...) [du] sirop de sucre aromatisé par addition d'acide citrique et d'acide tartrique et d'essences variées destinées à rappeler le goût de certains fruits (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 71).
P. méton. Verre de cette boisson. Boire un soda. [Vider] force sodas au sherry, au wisky [sic] et autres boissons américaines (Lorrain, Sens. et souv., 1895, p. 169).
En appos. Brandy soda. Ils commencèrent par boire des whisky sodas, puis du gin pur (Tharaud, Dingley, 1906, p. 20).
Rem. On relève le syntagme vieilli eau de soda, synon. Ne pris que des biscuits et de l'eau de soda (Barb. d'Aurev., Memor. 1, 1837, p. 111).
Prononc. et Orth.: [sɔda], [sɔdawatε:ʀ]. Plur. des sodas. Étymol. et Hist. 1814 De la soda-water (Cadet, Bull. pharm., VI, p. 556 ds Quem. DDL t. 2); 1832 du soda-water (A. de Vigny, Stello ou les Diables bleus, 86 ds Höfler Anglic.); 1837 de l'eau de soda (Barb. d'Aurev., loc. cit.); [1837 soda (Encyclop. du Commerçant d'apr. FEW t. 18, p. 116a)]; 1840 le soda (J. Méry, Les Nuits de Londres, I, 199 ds Höfler Anglic.); 1859 (Larch. t. 9, p. 102: Soda: Mélange d'eau de selz et de sirop de groseille [cf. aussi Chesn. t. 2 1858, s.v. soda-water: cette eau peut se boire seule mais le plus souvent on y mêle du sirop de groseille, du citron, etc.]). Empr. à l'angl.soda-water (1802 ds NED), comp. de water « eau » et de soda « soude » (du lat. médiév. qui est à l'orig. du fr. soude*) désignant une eau qui, à l'orig., était gazéifiée par une solution de bicarbonate de soude, et abrégé en soda (1834 ds NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.: 35. Bbg. Bonn. 1920, p. 138. − Dubuc (R.). Décisions de la Commission de terminol. de l'OLF. Meta. 1979, t. 24, n o3, pp. 414-415; n o4, p. 493. − Quem. DDL t. 2.

Wiktionnaire

Nom commun

soda \sɔ.da\ masculin

  1. (Boisson) Boisson généralement gazeuse et sucrée, composée d’eau, de sucre ou d’édulcorant, et de différents types d’extrait de plantes.
    • Que vais-je dire au barman Mohamed qui lui préparait si bien son whisky-soda, […]. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.85, France-Empire, 1963)
    • Les cadres boivent également plus de jus de fruits et de légumes que les ouvriers (71 g/j contre 17 g/j), mais trois fois moins de sodas que les ouvriers (61 g/j contre 167 g/j) . — (Pierre-Antoine Delhommais, Encore un peu de poutargue ?, Le Point n° 2357, 9 novembre 2017)
    • Une canette de 33 centilitres du soda couleur caramel contient l’équivalent de sept morceaux de sucre (35 grammes). A l’instar de la France en 2012, de nombreux pays adoptent d’ailleurs des « taxes soda » pour contrer ces tendances. — (« Enquête sur la science sous influence des millions de Coca-Cola », Le Monde, 8 mai 2019)

Forme de verbe

soda \sɔ.da\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple du verbe soder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SODA (so-da) s. m.
  • On ne l'emploie guère que dans ces locutions anglaises : soda-powder, (so-da-paou-der), bicarbonate de soude en poudre pour la préparation de l'eau de soude carbonatée ; soda-water (so-da-oua-ter), eau minérale gazeuse, naturelle ou factice ; c'est une eau carbonatée.

    Boisson préparée avec l'acide tartrique ou l'acide citrique et le bicarbonate de soude.

    Dans les cafés, soda, verre de sirop de groseille mélangé d'eau de Seltz.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SODA, s. m. (Gram. & Médec.) c’est ainsi que quelques auteurs appellent un sentiment de chaleur & d’érosion à la gorge, causé par des vapeurs âcres qui s’élevent de l’estomac, & qui sont produites par la fermentation des matieres excrémenteuses. Les bilieux & les mélancoliques sont sujets au soda.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « soda »

De l’anglais soda, on disait, au dix-neuvième siècle, de la soda-water.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Soda, nom de la soude, et angl. powder, poudre, water, eau

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « soda »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soda sɔda

Citations contenant le mot « soda »

  • Lorsqu'une bagnole fait saliver et qu'une boniche suscite le besoin d'un soda ou d'un sofa ou d'une galette de soya, le pari est gagné. De Marc Gendron / Titre à suivre
  • SodaStream, la petite machine révolutionnaire qui permettait déjà de produire son eau pétillante, ses propres sodas, et même ses propres cocktails, en introduisant des bulles dans de l’eau plate en quelques secondes, a commercialisé son partenariat avec des marques de soda de la filiale Pepsico : 7up et Pepsi, une association tout benef pour l’été. Cette collab’ se décline en 4 nouvelles saveurs à utiliser dans les machines SodaStream : Pepsi, Pepsi Max, 7Up et 7Up Free moyennant 5,99 euros la bouteille de 440 cl afin de réaliser ces boissons au goût emblématique directement depuis chez soi. Elles sont disponibles en magasin et sur le site SodaStream.com depuis le 20 mars. C’est la 1ère association de ce genre pour SodaStream qui, auparavant, vendait simplement des saveurs génériques. RAPRNB, SodaStream : des saveurs Pepsi et 7up pour faire ses sodas à la maison
  • https://www.capital.fr/lifestyle/soda-ou-cafe-ce-que-vous-buvez-indique-t-il-ce-que-vous-gagnez-1363547 Capital.fr, Soda ou café : ce que vous buvez indique-t-il ce que vous gagnez ? - Capital.fr

Images d'illustration du mot « soda »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soda »

Langue Traduction
Anglais soda
Espagnol soda
Italien bibita
Allemand sprudel
Chinois 苏打
Arabe مشروب غازي
Portugais refrigerante
Russe сода
Japonais ソーダ水
Basque sosa
Corse soda
Source : Google Translate API

Synonymes de « soda »

Source : synonymes de soda sur lebonsynonyme.fr

Soda

Retour au sommaire ➦

Partager