La langue française

Limonade

Définitions du mot « limonade »

Trésor de la Langue Française informatisé

LIMONADE, subst. fém.

A. − Vieilli, MÉD. Boisson faite de jus de limon ou de citron, d'eau et de sucre. Les limonades étaient destinées à activer les fonctions digestives ou à servir de boisson aux malades, à la façon des tisanes (Encyclop. méthod. Méd.t. 81808) :
1. Les maux de gorge, les évanouissements durent, je crois, toute la vie. M. de Staël est sublime pour ces mille et un soins, mais il ne comprend pas comment tant de limonade versée ne le met pas à votre niveau dans mon cœur. Staël, Lettres L. de Narbonne,1793, p. 127.
Limonade purgative. Solution composée de citrate de magnésie versé dans une limonade. Après sa mauvaise nuit, elle voulut voir le médecin (...). Il ordonna un peu de limonade purgative (Michelet, Journal,1858, p. 398).
B. − Limonade gazeuse, et absol., cour., limonade. Boisson rafraîchissante faite d'eau saturée d'acide carbonique, légèrement sucrée, parfumée avec du sirop ou de l'essence de citron. Fabrique, marchand de limonade; boire une limonade. En sortant de là [chez La Rive], nous allons prendre une limonade au café Foy (Stendhal, Journal,1804, p. 144).Le suc des limoniers ou citrons sert de base pour la préparation des limonades (Du Breuil, Cult. arbres,1876, p. 327).Les citrons de la mi-temps ou la limonade qui pique les gorges desséchées de mille aiguilles rafraîchissantes (Camus, Peste,1947, p. 1413):
2. Les pieds dans le sable et la vase desséchée, nous ne pensions qu'à la bouteille de limonade de la veuve Delouche, qui fraîchissait dans la fontaine de Grand'fons... Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 217.
P. ext. Boisson acidulée, rafraîchissante (cf. Duval 1959).
Arg. Eau (d'apr. Rigaud, Dict. jargon paris., 1878, p. 202).
Au fig. Être, tomber dans la limonade. Être dans les ennuis, la misère. Tomber dans la limonade, être en déconfiture (Larch.Suppl.1880).Tirer qqn de la limonade. L'aider à s'en sortir. Je suis dans une purée épatante, ayez pitié de moi, Seigneur! envoyez-moi un généreux bienfaiteur qui me tirera de la limonade (Courteline, Femmes d'amis, Envoyé du ciel, 1927, p. 149).
C. − P. méton. Commerce de ceux qui vendent au détail, notamment dans des débits de boissons, de la limonade et d'autres boissons. Être dans la limonade. − Bonsoir, dit Pierrot. Je boirais bien un verre. − Difficile, dit le bonhomme. La limonade est fermée (Queneau, Pierrot,1942, p. 200):
3. ... non seulement le vin, mais d'une façon générale, l'alcool (...) la bière, les spiritueux et toutes les boissons non alcoolisées, ainsi que le café (...) ont reçu l'hospitalité la plus large de ce seul mot : limonade [it. ds le texte], qui les englobe tous. Vie Lang.1971, no235, p. 544.
REM.
Limonaderie, subst. fém.Fabrique de limonade. L'on ne trouve ici que ce qui constitue l'ancienne limonaderie (Leclercq, Prov. dram., MmeSorbet, 1835, 6, p. 142).
Prononc. et Orth. : [limɔnad]. Ac. 1694-1740 : -nnade; dep. 1762 : -nade. Étymol. et Hist. 1. 1640 limonnade « boisson rafraîchissante faite à partir de jus de citron ou de limon » (Oudin Ital.-Fr., s.v. limonea); 1650 limonade (Mén.); 2. 1867 « état de limonadier » (Delvau); 3. 1879 arg. être dans la limonade « être dans la misère » (Figaro, 16 oct. ds Larch. Suppl. 1880). Dér. de limon3*, suff. -ade*. Fréq. abs. littér. : 160. Bbg. Quem. DDL t. 6.

limonade, -

Wiktionnaire

Nom commun

limonade \li.mɔ.nad\ féminin

  1. (Vieilli) (Médecine) Boisson à base de sucre, de jus de citron et d’eau.
    • La limonade est rafraîchissante.
    • Boire un verre de limonade.
    • Dès le lendemain on essaya du vaudeville. Il joua les jeunes premiers comiques, les gandins ahuris auxquels on fait boire de la limonade Rogé en guise de champagne, et qui courent la scène en se tenant le ventre, […] — (Alphonse Daudet, Le petit chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 232)
    • — Voulez-vous me permettre d’offrir un verre de limonade à mademoiselle votre sœur et me faire le plaisir d’accepter quelque chose aussi ? — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 72)
  2. (Absolument) (Courant) Limonade gazeuse.
  3. Commerce des limonadiers.
  4. Dans un café-restaurant, service des boissons, par opposition au service des repas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIMONADE. n. f.
Boisson qui se fait avec du jus de limon ou de citron, de l'eau et du sucre. La limonade est rafraîchissante. Boire un verre de limonade. Par analogie, Limonade gazeuse, Eau saturée d'acide carbonique et parfumée avec de l'essence de citron. Limonade purgative, Limonade gazeuse à laquelle on ajoute un sel purgatif.

Littré (1872-1877)

LIMONADE (li-mo-na-d') s. f.
  • Boisson qui se fait avec du jus de limon ou de citron, de l'eau et du sucre. Cette purgation me paraît comme un verre de limonade, Sévigné, 562.

    Limonade cuite, limonade moins acide, mais aussi moins agréable que celle que l'on fait à froid.

    Limonade gazeuse, limonade obtenue en ajoutant du sirop de citron ou de groseille à de l'eau saturée d'acide carbonique.

    Limonade minérale, celle qui est faite avec un mélange d'eau et d'un acide minéral. Limonade végétale, toute infusion préparée avec des acides végétaux.

    Limonade sèche, mélange d'acide citrique et de sucre en poudre, aromatisé avec quelques gouttes d'oléosucre de citron ; on en dissout une cuillerée dans un verre d'eau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Limonade, s. f. (Pharmac. Mat. méd. & diete) La limonade est une liqueur aussi agréable que salutaire, dont nous avons exposé les propriétés médicinales à l’article Citron. Voyez cet article.

Pour faire de la bonne limonade, il faut prendre des citrons frais & bien sains, les partager par le milieu, en exprimer le suc, en les serrant entre les mains, étendre ce suc dans suffisante quantité d’eau pour qu’il ne lui reste qu’une saveur aigrelette légere, une agréable acidité ; passer cette liqueur sur le champ à travers un linge très-propre, pour en séparer les pepins & une partie de la pulpe du citron qui peut s’en être détachée en les exprimant, & qui en séjournant dans la liqueur y porteroit une amertume désagréable, ou bien ôter l’écorce des citrons ; partager leur pulpe par le milieu, les enfermer dans un linge blanc, les exprimer fortement & ajouter de l’eau jusqu’à agréable acidité ; de quelque façon qu’on s’y soit pris pour obtenir la liqueur aigrelette & dépurée, on l’édulcore ensuite avec suffisante quantité de sucre, dont on aura frotté une petite partie contre une écorce de citron, pour aromatiser agréablement la liqueur par le moyen de l’oleo-saccharum, qu’on aura formé par cette manœuvre.

Remarquez que cette maniere d’aromatiser la limonade est plus commode & meilleure que la méthode ordinaire & plus connue des limonadiers, qui consiste à y faire infuser quelques jets de citron, qui fournissent toujours un peu d’extrait amer & dur. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « limonade »

(XVIIe siècle) Dérivé de limon (« sorte de citron ») avec le suffixe -ade.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Limon 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « limonade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
limonade limɔnad

Citations contenant le mot « limonade »

  • La politique c’est le coté gazeux de la nation : sa limonade, son champagne, ses pets. De Frédéric Dard / Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs
  • La 23 élargit sa gamme. Après la bière, la micro-brasserie artisanale de Vallière se lance dans les boissons sans alcool. Elle vient de débuter la vente de bouteilles de limonade "made in Creuse". France Bleu, "Juste de l'eau du plateau, du sucre bio et du citron" : la brasserie La 23 se lance dans la limonade
  • Tous les membres de la famille peuvent apporter leur portion de limonade personnalisée en pique-nique, à l’aide de ces quatre bouteilles en verre aux motifs citronnés de 250 ml. Chaque personne aromatisera sa boisson désaltérante selon ses goûts avant de partir, avec les herbes et les fruits de son choix. Feuilles de basilic, framboises fraîches, zestes d’orange, eau pétillante... Les possibilités sont infinies. Le Journal de Québec, Limonade bien froide | Le Journal de Québec
  • Le panaché est un mélange de bière et de limonade. Mais attention, il ne s’agit pas de la limonade que l’on connaît au Québec, mais d’une boisson gazeuse appelée limonade et qui ressemble beaucoup à un Ginger Ale. On le connaît aussi sous le nom de Radler. Le Soleil, La limonade, nouvelle amie de la bière | Le Mag | Le Soleil - Québec
  • Mondial limonade marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie. , Impact de Covid-19 sur le marché limonade: ventes mondiales de lindustrie, du revenu, le prix et la marge brute 2020-2026 – Derrière-l'Entente.com

Images d'illustration du mot « limonade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « limonade »

Langue Traduction
Anglais lemonade
Espagnol limonada
Italien limonata
Allemand limonade
Chinois 柠檬汽水
Arabe عصير الليمون
Portugais limonada
Russe лимонад
Japonais レモネード
Basque limonada
Corse limonata
Source : Google Translate API

Synonymes de « limonade »

Source : synonymes de limonade sur lebonsynonyme.fr

Limonade

Retour au sommaire ➦

Partager