La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « simbleau »

Simbleau

[sɛ̃blo]
Ecouter

Définitions de « simbleau »

Simbleau - Nom commun

  • (Charpenterie) Fil utilisé par les charpentiers pour tracer de vastes cercles ou mesurer les diagonales d'un quadrilatère afin de vérifier l'exactitude des angles droits.

    Dans son ouvrage dédié à l'art de la charpenterie, l'auteur explique : 'Le simbleau, ce fil essentiel entre les mains du charpentier, sert à tracer de larges courbes ou à mesurer scrupuleusement les diagonales d’un quadrilatère pour attester de la perfection des angles droits'.
    (Citation fictive)
  • (Technique) Dispositif en forme de croix inséré dans un cylindre creux, tel qu'un canon d'arme ou un réservoir, pour localiser son centre.

    Dans le monde de l'ingénierie, le simbleau est un repère précieux, une croix solitaire dans la caverne d'un cylindre creux, qui guide et positionne avec une précision infaillible.
    (Citation fictive)
  • (Tissage) Ensemble de cordes faisant partie intégrante d’un métier à tisser.

    Dans l'atelier, le bruit du métier à tisser en action était rythmé par le mouvement coordonné des simbleaux, ces cordes essentielles à la construction du tissu.
    (Citation fictive)
  • (Mécanique) Élément servant à aligner ou centrer des pièces lors de leur assemblage.

    Dans le ballet précis de l'assemblage mécanique, le simbleau joue le rôle discret mais essentiel du maître de cérémonie, alignant et centrant les pièces avec une rigueur infaillible.
    (Citation fictive)

Étymologie de « simbleau »

L'étymologie du mot « simbleau » est sujette à débat. D'un côté, le Trésor de la Langue Française informatisé et le Dictionnaire de Moyen Français le font dériver de l'ancien français chembliaux (« petits cables »), lui-même issu de l'ancien occitan cembel ou sembel (« appât », « leurre »), et du latin vulgaire *cimbellum, variante de cymbalum (« cymbale »). De l'autre côté, le Le Petit Robert Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (2001), le Dictionnaire de la langue française de Émile Littré et le Dictionnaire étymologique et historique du français le voient comme une variante de singleau / cingleau, dérivés du verbe cingler (« mesurer avec une ficelle »), lui-même issu du latin cingula (« ceinture »).

Usage du mot « simbleau »

Évolution historique de l’usage du mot « simbleau » depuis 1800

Synonymes de « simbleau »

Citations contenant le mot « simbleau »

  • Dans l'atelier, le silence n'était troublé que par le frottement du simbleau sur le bois, dessinant avec précision les courbes de notre futur chef-d'œuvre.
    Jean-Luc Marais — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • Le simbleau, bien qu'outil modeste, est une extension de la main du charpentier, un lien entre son art et la matière brute qui se plie à ses intentions.
    Claude Dupontel — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • La vie est semblable au travail du simbleau: une série de cercles entrelacés, chacun tracé avec espoir et précision, sans jamais savoir où le prochain nous mènera.
    Émilie Delacroix — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle

Traductions du mot « simbleau »

Langue Traduction
Anglais simbleau
Espagnol simbleau
Italien simbleau
Allemand simbleau
Chinois simbleau
Arabe سيمبلو
Portugais simbleau
Russe simbleau
Japonais シンブロー
Basque simbleau
Corse simbleau
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.