La langue française

Cordeau

Définitions du mot « cordeau »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORDEAU, subst. masc.

Petite corde. Un vieux s'est approché de moi, traînant sur ses talons une vache au bout d'un cordeau (Zola, Contes Ninon,1864, p. 265).Diélette ramassait des mouchoirs étendus sur un cordeau (Malot, Kalbris,1869, p. 249).
Région. (Canada). Rênes, guides. Avoir les deux mains sur les cordeaux, ,,conduire avec fierté un cheval de belle allure`` (Bél. 1957). Sans un mot il tira sur les cordeaux. Docile, le cheval (...) aussitôt s'arrêta (Guèvremont, Survenant,1945, p. 15).
P. ext. Petite corde tendue entre deux points fixes afin de tracer des lignes droites, utilisée notamment dans le bâtiment et en horticulture. Poser des tuiles au cordeau; tracer des rues au cordeau. Cèbe, rendez-moi donc mon piquet et mon cordeau à repiquages! J'en ai besoin pour aligner les laitues (Colette, Sido,1929, p. 33).
En cordeau. Il est rare qu'il y ait plus de dix maisons en cordeau (T'Serstevens, Itinér. esp.,1933, p. 147).
Au fig. Au cordeau; tirer, tracer qqc. au cordeau. De manière régulière. Je frissonnais à la vue de cette demeure et de cette vie où tout paraissait être tiré au cordeau (Gyp, Souv. pte fille,1927, p. 107).
Spécialement
PÊCHE. Ligne de fond tendue la nuit en rivière et à laquelle sont fixées des empiles munies d'hameçons pour prendre des poissons voraces, tels que les anguilles. Jean-Baptiste s'avisa qu'il devrait bien profiter de leur barque pour relever un cordeau, tendu depuis le matin dans la morte (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 179).
PYROTECHNIE. Mèche utilisée pour mettre le feu à une mine. Cordeau bickford. Dont la mèche à combustion lente permet à l'artificier de se mettre à l'abri avant que la mine n'explose (cf. Bourde, Trav. publ., 1928, p. 108). Cordeau détonant. Employé pour provoquer l'explosion simultanée de plusieurs charges. L'inflammation [des cartouches d'air liquide] se fait à l'aide d'un cordeau détonant (Cahen, Bruet, Carrières,1926, p. 105).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. cordelet, vx. Synon. cordelette* Ses cheveux débouclés (...) sont serrés sur le front par un cordelet de perles (Du Camp, Hollande, 1859, p. 134).
Prononc. et Orth. : [kɔ ʀdo]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. 1. [1160-70 cordel « petite corde », Beroul, Tristan, éd. E. Muret, 4081 : corbel; cordel, leçon proposée par l'éd.]; 1290 cordel (Drouart, la Vache, 4246 ds T.-L.); 1549 désigne le cordeau du charpentier (Est.); 1606 celui du jardinier (Nicot); 2. 1680 « corde pour conduire un bateau » (Rich.); 3. 1752 pêche (Trév. Suppl.). Dér. de corde*; suff. -el, v. -eau*. Fréq. abs. littér. : 62.

cordeau .« Petite corde servant à des tracés »

Wiktionnaire

Nom commun

cordeau \kɔʁ.do\ masculin

  1. Petite corde tendue par ses extrémités afin de matérialiser une ligne droite.
    • Cordeau dont le jardinier se sert pour semer et planter dans le même alignement.
    • Rendez-moi donc mon piquet et mon cordeau à repiquages ! J’en ai besoin pour aligner les laitues. — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 25)
  2. Petite corde dont se servent les maçons, les jardiniers, les charpentiers pour tracer des lignes droites, pour aligner.
    • Tracer une ligne droite avec un cordeau frotté de craie.
    • Aligner une muraille au cordeau.
    • Les Anglais ont tiré au cordeau les lignes conventionnelles qui séparent ces grandes provinces. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
  3. Par extension, expression désignant une chose impeccable.
    • Saint-Dizier tient ses promesses, avec une organisation au cordeau, des bolides qui en jettent, et des animations en continu. — (Stéphanie Maurice, La passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, page 18)
  4. (Pêche) Ligne de fond pour la pêche fluviale, par exemple pour la pêche aux anguilles.
    • Ils sont partis à la nuit tombante pour poser des cordeaux.
  5. (Mines) Mèche utilisée avec des explosifs ou comme explosif.
    • Cordeau Bickford.
    • Cordeau détonant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORDEAU. n. m.
Petite corde tendue par ses extrémités. Il se dit le plus ordinairement de la Petite corde dont se servent les maçons, les jardiniers, les ingénieurs pour tracer des lignes droites, pour aligner. Des allées tirées au cordeau. Aligner une muraille au cordeau.

Littré (1872-1877)

CORDEAU (kor-dô) s. m.
  • 1Petite corde pour mesurer et aligner. Des rues tirées au cordeau. Tout est tiré au cordeau dans Saturne et dans Jupiter, Voltaire, Microm. 4. Vieux soldats de plomb que nous sommes, Au cordeau nous alignant tous, Béranger, Fous. Vous ne voyez rien d'aligné, rien de nivelé, jamais le cordeau n'entra dans ce lieu ; la nature ne plante rien au cordeau, Rousseau, Hél. IV, 11.

    Fig. Ce petit bel esprit, orateur du barreau, Alignant froidement ses phrases au cordeau, Voltaire, la Vanité.

  • 2Corde menue dont on se sert pour conduire un bateau. Tirer au cordeau.

    Dans les courses de chevaux, tenir le cordeau se dit dans le même sens que tenir la corde, pour signifier être, parmi les coureurs, le plus près de la corde intérieure du champ de course. Les coureurs tirent au sort à qui aura le cordeau.

  • 3Corde dont on se servait pour étrangler. On dit aujourd'hui de préférence cordon. Et le plus saint d'entre eux, sauf le droit du cordeau, Vivait au cabaret pour mourir au bordeau, Régnier, Sat. X. Elle n'est plus vivante ! - Quoi ! si tôt ? par le feu, le fer ou le cordeau ? Tristan, Mort de Chrispe, V, 10. Celui-ci se l'attache [le lacs] et se pend bien et beau ; Ce qui le consola peut-être Fut qu'un autre eût, pour lui, fait les frais du cordeau, La Fontaine, Fabl. IX, 16. L'empire romain mis à l'encan, et celui des Ottomans exposé tous les jours au cordeau nous marquent l'aveuglement de ceux qui ne font consister l'autorité que dans la force, Retz, II, 93. Louis le Hutin fit périr sa femme Marguerite de Bourgogne par le cordeau, Voltaire, Mœurs, 75. Le prix de tant de peines [du vizir] a été souvent l'exil ou le cordeau, Voltaire, ib. 93.
  • 4Lisières de certaines étoffes de laine de dernière qualité.
  • 5 Terme de pêche. Cordeau de nuit, la ligne de fond pour les anguilles.

    Cordeaux, morceaux de ficelle, attachés de distance en distance à la ligne de fond.

HISTORIQUE

XIIe s. Par la ventaille [du casque] [il] fait les cordals [tresses de sa barbe] sacher, Ronc. p. 134.

XIVe s. Pren un cordel, et puis l'attache à la lesse, Modus, f° LXXXII, verso. Les cordeaux si peu amorsés es oches qu'ilz chieent [tombent] legierement, se l'esprevier se fiert dedans, ib. CXXIII.

XVe s. Et disoient là les aucuns que le duc de Bretagne avoit fait et brassé tout ce cordel, Froissart, III, IV, 29. Furent ammenez à Paris tous liez en un chariot et le cordel au col ; mais madame de Guyenne leur sauva la vie par sa priere, Hist. d'Artus III, connest. du duc de Bret. p. 771, dans LACURNE.

XVIe s. Un usurier à la teste pelée D'un petit blanc acheta un cordeau Pour s'estrangler, Marot, III, 182. Il commencea à faire aligner et tirer le cordeau pour la citadelle, Carloix, VI, 41.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CORDEAU, s. m. (Charpent.) est une petite corde faite avec du fil fin, & qu’on nomme communément foüet, dont se servent les Charpentiers pour alligner leurs pieces de bois, & pour marquer dessus des lignes blanches pour les tracer.

Les Jardiniers ont aussi leurs cordeaux : c’est une espece de compas dont deux piquets de bois ou plantoirs, l’un placé à l’un des bouts & l’autre fixé à l’autre bout, font la fonction de pointes. Fichés tous les deux en terre, ils dirigent le Jardinier quand il veut planter en ligne droite. Si l’on fiche l’un, on peut décrire un arc de cercle ou un cercle entier sur la terre avec l’autre, & un grand nombre d’autres figures.

Les Architectes, les Arpenteurs, se servent du même instrument.

Cordeaux, (Manufact. en laine.) especes de lisieres faites à certaines étoffes de la laine la plus basse. On les nomme cordeaux de leur façon, qui leur donne de la ressemblance avec une corde.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cordeau »

(1549) De cordel, vers 1165 ; de corde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de corde ; wallon, coirdai ; namur. coirdia ; provenç. et espagn. cordel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cordeau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cordeau kɔrdo

Évolution historique de l’usage du mot « cordeau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cordeau »

  • Un coup d’oeil juste ne vaut pas un mauvais cordeau. De Proverbe chinois
  • Tout a commencé par l'embauche du jeune Andrea Piazzolla, chargé par l'actrice de tailler au cordeau les haies de sa splendide villa sur la via Appia, à Rome. Le jardinier se rend peu à peu indispensable, devient l'homme à tout faire de la star, chauffeur, confident, ange gardien et bientôt directeur de ses sociétés de gestion de fortune. Il aurait notamment gagné sa confiance après avoir déjoué une arnaque qu'il pourrait, selon ses détracteurs, avoir lui-même fomentée… Andrea, 32 ans, belle gueule et culot monstre, fait le vide autour de Gina, renvoie son avocate et son manageur de trente ans, isole l'actrice de son fils et de son petit-fils, qui sera sommé de quitter la villa de la via Appia où il vit depuis des années, au côté de sa grand-mère… Le Point, Gina Lollobrigida, son jardinier et ses millions perdus - Le Point

Images d'illustration du mot « cordeau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cordeau »

Langue Traduction
Anglais line
Espagnol línea
Italien linea
Allemand linie
Chinois 线
Arabe خط
Portugais linha
Russe линия
Japonais ライン
Basque line
Corse linea
Source : Google Translate API

Synonymes de « cordeau »

Source : synonymes de cordeau sur lebonsynonyme.fr

Cordeau

Retour au sommaire ➦

Partager