La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sidéral »

Sidéral

Variantes Singulier Pluriel
Masculin sidéral sidéraux
Féminin sidérale sidérales

Définitions de « sidéral »

Trésor de la Langue Française informatisé

SIDÉRAL, -ALE, -AUX, adj.

I.
A. −
1. Littér. D'astre, des astres; qui est relatif aux astres. Espaces sidéraux; immensité, nuit sidérale. La lune baignait tout le paysage avec une capiteuse douceur. La nuit dispensait ses trésors. Dans le ciel chaque étoile avait pris sa place avec la même exactitude que dans une carte sidérale (Gracq, Argol, 1938, p. 63).Une carte du ciel (...) a été réalisée (...); la photographie est l'une des principales causes du développement de l'astronomie sidérale et stellaire (Prinet, Phot., 1945, p. 107).
2. ASTRONOMIE
Année sidérale. Laps de temps s'écoulant entre deux passages successifs du centre du soleil à un point fixe du ciel et d'une durée légèrement supérieure à 365 jours solaires. C'est par le calcul astronomique qu'ils déterminent la durée des mois (...). L'année sidérale est évaluée à 365 jours, 6 heures, 12 minutes, 36 secondes (Chauve-Bertrand, Question calendrier, 1920, p. 40).
Heure sidérale. Durée équivalente à la vingt-quatrième partie du jour sidéral. La table des maisons (...) a comme point de départ à gauche l'heure sidérale de la naissance (Beer1939, p. 40).P. ell. Savaient-ils [des gens de lettres] qu'il n'existe pas qu'une seule heure et qu'il faut compter la sidérale, la solaire vraie, la solaire moyenne (Arnoux, Visite Mathus., 1961, p. 180).
Jour sidéral. Unité de temps, d'une durée inférieure au jour solaire, correspondant à la durée de rotation de la terre. On s'arrange pour que l'horloge sidérale marque la même heure quand la même étoile passe au méridien. En d'autres termes, c'est le jour sidéral, c'est-à-dire la durée de rotation de la terre, qui est l'unité constante du temps (H. Poincaré, Valeur sc., 1905, p. 39).
Pendule sidérale. Pendule conçue et réglée de manière à fonctionner en temps sidéral. On peut associer au temps sidéral vrai (...) un temps sidéral moyen (...). C'est ce temps sidéral moyen qu'indiquent les « pendules sidérales » dites de « temps sidéral ». (...) un simple jeu d'engrenages convenables permet de faire entraîner une « pendule sidérale » par une pendule ordinaire (Kourganoff, Astron. fondam., 1961, p. 26).
Révolution sidérale. Mouvement accompli par un astre entre deux passages successifs à un point fixe; temps mis pour accomplir ce mouvement. Ce premier nombre (...) le néros chaldéen (...) exprime une révolution sidérale ramenant le soleil et la lune aux mêmes points du ciel (P. Leroux, Humanité, 1840, p. 622).La révolution sidérale de la lune (...) est l'intervalle moyen de deux retours consécutifs de la lune en conjonction avec une étoile fixe (Danjon, Cosmogr., 1948, p. 210).
Temps sidéral. Temps calculé à partir de l'unité de base: le jour sidéral. Dans une table des Maisons, on consultera le tableau (...) concernant la latitude du lieu de naissance (...). Dans ce tableau, on se reportera au temps sidéral déterminé précédemment et, en face de ce temps sidéral, on verra indiqués les signes occupant les Maisons I, II, III, X, XI et XII (Divin.1964, p. 181).
B. − Qui est constitué par des astres; qui est rempli par des astres. J'ai vu des archipels sidéraux! et des îles Dont les cieux délirants sont ouverts au vogueur (Rimbaud, Poés., 1871, p. 131).Une vaste lueur ardente embrase tout, (...) Chauffe l'énormité sidérale des cieux (Hugo, Fin Satan, 1885, p. 939).
C. − Qui vient, qui émane des astres; qui est propre aux astres, qui leur appartient. Clarté sidérale. On voit luire partout les esprits sidéraux (Hugo, Légende, t. 2, 1859, p. 840).Il importe, en effet, de distinguer entre la vitesse sidérale des bolides à leur arrivée, et celle de leur chute après leur explosion (Flammarion, Astron. pop., 1880, p. 681).Oui, j'ai vu... (...) le premier navire sidéral lancé dans l'infini par des êtres pensants... à moins que je n'aie assisté simplement à la mort d'une étoile filante capturée par la terre (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Homme de mars, 1889, p. 1185).
II. − AGRIC. Plantes sidérales. Plantes (en particulier légumineuses) qui ont la propriété de prélever, grâce au soleil, l'azote de l'air, et de le fixer sur leurs racines, et qui sont utilisées pour la fumure du sol (sidération) (d'apr. Fén. 1970).
REM.
Sidéralement, adv.,rare. Relativement aux astres. L'univers nous apparaît sidéralement comme en voie d'expansion spatiale (de l'infime à l'immense) (Teilhard de Ch., Phénom. hum., 1955, p. 334).
Prononc. et Orth.: [sideʀal], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) Déb. du xvies. sidereal « qui a rapport aux astres » (Jean d'Auton, Chronique, ms. B.N., fr. 5082, f o214 v ods Gdf.); ca 1530 (Dassy, Peregrin., f o97 r ods Gdf. Compl.); b) 1751 année syderéale (Encyclop., t. 1, s.v. an); 1762 année sidérale (Ac.); c) 1805 révolution sidérale (Lunier, Dict. des sc. et des arts d'apr. FEW t. 11, p. 593a); d) 1835 jour sidéral (Ac.); 2. xvies. « qui rayonne comme un astre, qui ressemble à un astre » (Triomphes des vertuz, ms. B.N. 144, f oC r ods Gdf.), attest. isolée, de nouv. 1869 (Lautréam., Chants Maldoror, p. 166); 3. 1814 « qui vient, qui émane des astres » (Bern. de St-P., Harm. nat., p. 377). Empr. au lat.sideralis « relatif aux astres », dér. de sidus, sideris « étoile; les astres, le ciel ». Fréq. abs. littér.: 114.

Wiktionnaire

Adjectif - français

sidéral \si.de.ʁal\

  1. (Littéraire) Qui a rapport aux astres.
    • Clarté, vitesse sidérale.
    • La terre a disparu dans le puits sidéral. — (Victor Hugo, La Légende des siècles, 1859)
  2. (Astronomie) Relatif à un calcul du temps mesuré en relation au mouvement observé de l'ensemble de la voûte céleste (étoiles lointaines).
    • Mais on devrait se rappeler que pendant un long temps la coïncidence de la rotation de la Lune avec sa révolution sidérale, […], a été considérée comme un fait positivement miraculeux ; et qu’il y avait, même parmi les astronomes, une singulière disposition à attribuer cette merveille à l’agence directe et continue de Dieu, […]. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
    • Révolution sidérale, retour d’une étoile au même point du ciel.
    • Jour sidéral, temps que met une étoile pour revenir au même méridien.
    • Année sidérale, temps que met le soleil pour revenir occuper le même point du ciel par rapport aux étoiles, l’année sidérale est un peu plus longue que l’année solaire.
  3. (Botanique) Qualifiait certaines plantes qui ont la propriété de prélever, grâce au soleil, l’azote de l’air et de l’absorber directement. → voir sidération
    • Le Galége officinal ou Rue de Chèvre, dont cette dernière dénomination dit assez l’impropriété pour la pâture, est définitivement relégué au rôle de plante sidérale. — (Académie d’agriculture de France, bulletin des séances, compte rendu mensuel, volume 59, page 168, 1899)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SIDÉRAL, ALE. adj.
T. d'Astronomie. Qui a rapport aux astres. Il n'est guère usité que dans ces locutions : Révolution sidérale, Retour d'une étoile au même point du ciel. Jour sidéral, Temps que met une étoile pour revenir au même méridien. Année sidérale, Temps que met le soleil pour revenir occuper le même point du ciel par rapport aux étoiles. L'année sidérale est un peu plus longue que l'année solaire.

Littré (1872-1877)

SIDÉRAL (si-dé-ral, ra-l') adj.
  • 1 Terme d'astronomie. Qui a rapport aux astres. Influence sidérale. Mon esprit… Voit… Et contemple de près ces splendeurs sidérales…, Hugo, Feuilles d'aut. 7.

    Astronomie sidérale, étude des étoiles.

  • 2Révolution sidérale, retour à la même étoile.

    Jour sidéral, temps qui s'écoule entre deux retours consécutifs d'une même étoile au méridien d'un lieu. Le jour sidéral est un peu plus petit que le jour ordinaire ; il en diffère d'environ quatre minutes, Delaunay, Cours d'astronomie.

    Heure sidérale, heure déterminée en divisant le jour sidéral par 24.

    Pendule sidérale, celle qui marque le temps sidéral.

    Année sidérale, temps compris entre deux coïncidences successives du centre du soleil avec une même étoile ; elle est de 365 jours 6 heures 9 minutes 12 secondes, un peu plus longue que l'année tropique ou solaire, et un peu plus courte que l'année anomalistique. L'année sidérale commence quand le soleil paraît être au point équinoxial du printemps, et se termine au retour apparent de l'astre au même point. L'année sidérale excède l'année tropique moyenne de 20m 20s par suite de la précession des équinoxes. L'année sidérale étant l'année tropique augmentée du temps nécessaire au soleil pour décrire un arc égal au mouvement des équinoxes…, Laplace, Expos. V, 2.

    Révolution sidérale de la lune, temps employé par la lune pour revenir occuper une même position par rapport aux étoiles.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SIDÉRAL. Ajoutez :
3Dans le service des phares, appareil sidéral, appareil composé de deux surfaces réfléchissantes, placées symétriquement au-dessus et au dessous de la flamme et destinées à envoyer dans un plan horizontal tous les rayons qui émanent du foyer en les répartissant uniformément autour de l'horizon. Cet appareil a été inventé au commencement du siècle par Bordier Marcet, qui lui donna le nom de réflecteur sidéral, parce qu'il peut être aperçu de tous les points de l'horizon, tandis que les réflecteurs ordinaires n'envoient de lumière que sous un petit angle, dans une direction déterminée. Un feu sidéral a été allumé dans le port de la Corogne, Journ. offic. 29 oct. 1872, p. 6725, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sidéral »

Lat. sideralis, de sidus, astre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin sideralis (« astral »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sidéral »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sidéral sideral

Citations contenant le mot « sidéral »

  • La voiture est étrange : à la fois comme une petite maison et comme un vaisseau sidéral. De Philippe Delerm / La Première gorgée de bière
  • Que sommes-nous devenus, nous qui aurons inlassablement rêvé de bonheur, qui avons inventé la démocratie, su repérer les trous noirs, l'invisible sidéral et les amnésies de l'histoire ? De Yves Simon
  • Dans un communiqué Logitech explique avoir optimisé ces deux appareils pour l'écosystème Apple. Au passage la souris et le clavier se dotent d'un nouveau coloris "gris sidéral". Outre la couleur, les touches du clavier s'adaptent logiquement au système Mac OS avec la suppression de la mention "démarrer" propre à Windows mais on retrouve la plupart des autres, notamment celles permettant de passer facilement d'un appareil à un autre grâce à la fonction "Easy Switch". Grâce à la compatibilité iPad, il sera ainsi possible d'utiliser le clavier sur Mac et de passer en une touche sur la tablette d'Apple. CNET France, Logitech révise son clavier MX Keys et sa souris MX Master pour les Mac et iPad - CNET France

Traductions du mot « sidéral »

Langue Traduction
Anglais sidereal
Espagnol sideral
Italien sidereo
Allemand siderisch
Chinois 恒星
Arabe فلكي
Portugais sideral
Russe звездный
Japonais 恒星の
Basque siderala
Corse sidereale
Source : Google Translate API

Synonymes de « sidéral »

Source : synonymes de sidéral sur lebonsynonyme.fr

Sidéral

Retour au sommaire ➦

Partager