La langue française

Stellaire

Sommaire

  • Définitions du mot stellaire
  • Étymologie de « stellaire »
  • Phonétique de « stellaire »
  • Citations contenant le mot « stellaire »
  • Images d'illustration du mot « stellaire »
  • Traductions du mot « stellaire »
  • Synonymes de « stellaire »

Définitions du mot « stellaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

STELLAIRE1, adj.

A. −
1. Qui est propre, relatif aux étoiles. Astronomie, matière stellaire. On est conduit à diviser l'histoire terrestre en deux phases, de durées sans doute très inégales: une phase stellaire, très courte, pendant laquelle le globe, détaché de la nébuleuse solaire, s'est condensé, puis refroidi (Lapparent, Abr. géol., 1886, p. 420).V. astronome ex. 1.
2. Qui est composé d'étoiles. Amas, champs stellaires; univers stellaire. Les lentes perturbations du système planétaire, ou les déplacements plus lents encore des systèmes stellaires, ne nuisent à la perfection scientifique de l'astronomie (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 452).L'observation photographique de la voie lactée montre, se détachant sur les nuages de matière brillante ou sur les régions de grande densité stellaire des régions obscures presque dépourvues d'étoiles (Schatzman, Astrophys., 1963, p. 113).
3. Des étoiles, d'étoile; qui appartient aux étoiles. Clarté, éclat stellaire. Il (...) chercha la Grande Ourse parmi le chaos stellaire afin de trouver le nord (Queneau, Pierrot, 1942, p. 182).
ASTRON. Jour stellaire. Synon. vieilli de jour sidéral*.
B. − Qui est en forme d'étoile; qui est disposé en rayons. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [stεl(l)ε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. [1778 Bl.-W.3-5, sans précision de sens] 1. 1812 « qui rayonne en étoile » (Mozin-Biber t. 2); 1927 fig. ses yeux stellaires (Proust, Temps retr., p. 979); 2. 1835 « qui se rapporte aux étoiles » la lumière stellaire (Ac.); 3. 1924 méd. « qui a la forme d'une étoile » abcès stellaire (Bory ds Nouv. Traité Méd. fasc. 5, 1, p. 45); 1953 ganglion stellaire (Lar. 20eSuppl.). Empr. au b. lat.stellaris « d'étoile, d'astre », lui-même dér. de stella « étoile » (v. ce mot).

STELLAIRE2, subst. fém.

BOT. Plante herbacée, de la famille des Caryophyllacées, à petites fleurs en formes d'étoiles et à feuilles pointues. Ces deux petites fleurettes. Ce sont des stellaires, petites fleurs blanches à longue tige des plus gracieuses de nos champs. On les trouve le long des haies, parmi le gazon (E. de Guérin, Journal, 1837, p. 140).Les stellaires blanches balançaient leurs étoiles sur le bleu pourpre des pulmonaires (Genevoix, Dern. harde, 1938, p. 41).la stellaire moyenne, synon. mouron* des oiseaux, morgeline, alsine.
Prononc. et Orth.: [stεl(l)ε:ʀ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1615 stellaria (DalÉchamp, Hist. gén. des plantes..., Lyon, t. 2, livre XI, chap. XXXVI, p. 173); 2. stellaire [1778, Bl.-W.3-5] 1781 bot. (Durande, Notions élém. de bot., Denominations Françoises, p. IXI: stellaire [stellaria]); cf. 1789 (Jussieu, Genera plantarum..., p. 301). Empr. au b. lat.stellaris « d'étoiles, d'astre », v. stellaire1, étant donné la forme étoilée des fleurs de cette plante; cf. le lat. sc. stellaria, 1770 (Linné, Systema vegetabilium, 311).
STAT.Stellaire1 et 2. Fréq. abs. littér.: 55.
BBG.Greimas (A.-J.). Nouv. dat. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 307.

Trésor de la Langue Française informatisé

STELLAIRE1, adj.

A. −
1. Qui est propre, relatif aux étoiles. Astronomie, matière stellaire. On est conduit à diviser l'histoire terrestre en deux phases, de durées sans doute très inégales: une phase stellaire, très courte, pendant laquelle le globe, détaché de la nébuleuse solaire, s'est condensé, puis refroidi (Lapparent, Abr. géol., 1886, p. 420).V. astronome ex. 1.
2. Qui est composé d'étoiles. Amas, champs stellaires; univers stellaire. Les lentes perturbations du système planétaire, ou les déplacements plus lents encore des systèmes stellaires, ne nuisent à la perfection scientifique de l'astronomie (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 452).L'observation photographique de la voie lactée montre, se détachant sur les nuages de matière brillante ou sur les régions de grande densité stellaire des régions obscures presque dépourvues d'étoiles (Schatzman, Astrophys., 1963, p. 113).
3. Des étoiles, d'étoile; qui appartient aux étoiles. Clarté, éclat stellaire. Il (...) chercha la Grande Ourse parmi le chaos stellaire afin de trouver le nord (Queneau, Pierrot, 1942, p. 182).
ASTRON. Jour stellaire. Synon. vieilli de jour sidéral*.
B. − Qui est en forme d'étoile; qui est disposé en rayons. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [stεl(l)ε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. [1778 Bl.-W.3-5, sans précision de sens] 1. 1812 « qui rayonne en étoile » (Mozin-Biber t. 2); 1927 fig. ses yeux stellaires (Proust, Temps retr., p. 979); 2. 1835 « qui se rapporte aux étoiles » la lumière stellaire (Ac.); 3. 1924 méd. « qui a la forme d'une étoile » abcès stellaire (Bory ds Nouv. Traité Méd. fasc. 5, 1, p. 45); 1953 ganglion stellaire (Lar. 20eSuppl.). Empr. au b. lat.stellaris « d'étoile, d'astre », lui-même dér. de stella « étoile » (v. ce mot).

STELLAIRE2, subst. fém.

BOT. Plante herbacée, de la famille des Caryophyllacées, à petites fleurs en formes d'étoiles et à feuilles pointues. Ces deux petites fleurettes. Ce sont des stellaires, petites fleurs blanches à longue tige des plus gracieuses de nos champs. On les trouve le long des haies, parmi le gazon (E. de Guérin, Journal, 1837, p. 140).Les stellaires blanches balançaient leurs étoiles sur le bleu pourpre des pulmonaires (Genevoix, Dern. harde, 1938, p. 41).la stellaire moyenne, synon. mouron* des oiseaux, morgeline, alsine.
Prononc. et Orth.: [stεl(l)ε:ʀ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1615 stellaria (DalÉchamp, Hist. gén. des plantes..., Lyon, t. 2, livre XI, chap. XXXVI, p. 173); 2. stellaire [1778, Bl.-W.3-5] 1781 bot. (Durande, Notions élém. de bot., Denominations Françoises, p. IXI: stellaire [stellaria]); cf. 1789 (Jussieu, Genera plantarum..., p. 301). Empr. au b. lat.stellaris « d'étoiles, d'astre », v. stellaire1, étant donné la forme étoilée des fleurs de cette plante; cf. le lat. sc. stellaria, 1770 (Linné, Systema vegetabilium, 311).
STAT.Stellaire1 et 2. Fréq. abs. littér.: 55.
BBG.Greimas (A.-J.). Nouv. dat. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 307.

Wiktionnaire

Adjectif

stellaire \stɛ.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Astronomie) Qui a rapport aux étoiles.
    • La lumière stellaire. L’astronomie stellaire.

Nom commun

stellaire \stɛ.lɛʁ\ féminin

  1. (Botanique) Genre de plantes (Stellaria sp.), de la famille des caryophyllacées, dont les fleurs présentent leurs pétales en forme d’étoile.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (En particulier) La plus fréquente, la stellaire intermédiaire. (Stellaria media)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STELLAIRE. (Dans ce mot et dans les trois suivants, on prononce les deux L.) adj. des deux genres
. T. d'Astronomie. Qui a rapport au étoiles. La lumière stellaire. Radiation stellaire L'astronomie stellaire.

Littré (1872-1877)

STELLAIRE (stèl-lê-r') adj.
  • 1 Terme d'astronomie. Qui a rapport aux étoiles. L'astronomie stellaire.

    Jour stellaire, synonyme de jour sidéral, plus usité.

  • 2 Terme de botanique. Qui porte une étoile jaune au centre de ses fleurs.

    S. f. Genre de la famille des dianthacées.

  • 3 Terme didactique. Qui est en forme d'étoile, en rayons. Classification stellaire.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « stellaire »

Lat. stellaris, de stella (voy. ÉTOILE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Adjectif et nom commun) Emprunté au bas latin stellaris, dérivé de stella (« étoile »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stellaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stellaire stɛlɛr

Citations contenant le mot « stellaire »

  • C'est justement l'un de ces courants stellaires que des chercheurs de la Carnegie Institution (États-Unis) viennent d'observer. Un courant stellaire découvert en 2016 et situé dans la constellation du Phénix, une constellation peu lumineuse de l'hémisphère sud. Il mesure quelque 27.000 années-lumière de long pour un diamètre de seulement 150 années-lumière. Cette sorte de rivière d'étoiles est le résultat du déchiquetage par la Voie lactée d'un amas globulaire il y a de cela deux milliards d'années. Futura, Cet amas globulaire très ancien déchiqueté par la Voie lactée nous apprend beaucoup de choses
  • C’est un véritable accomplissement pour les scientifiques, car il s’agit de la première image d’un système stellaire, qui comporte plusieurs planètes, capturée grâce à des méthodes de détection directe. Fredzone, On a réussi à photographier un système stellaire distant
  • Cet amas d'ailleurs n'existe plus : il a été totalement rompu par l'influence gravitationnelle de la Voie lactée qui l'a étiré et transformé en un courant stellaire, composé de quelques milliers d'étoiles qui dansent la gigue autour de notre galaxie, à proximité de la constellation du Phœnix. Ce courant a été repéré par la collaboration S5 (Southern Stellar Stream Spectroscopic Survey) dirigée par Ting Li, de l'Observatoire Carnegie en Californie. S5 vise à cartographier le mouvement et la chimie des courants stellaires dans l'hémisphère sud. Les scientifiques ont d'abord mesuré la vitesse de milliers d'étoiles avant d'identifier ce courant du Phœnix où tous les astres se déplacent à la même vitesse. Des analyses ont permis d'en déduire qu'ils appartenaient à un ancien amas globulaire probablement déchiré par la notre galaxie il y a environ deux milliards d'années. C'est donc un véritable vestige cosmique qu'ont mis au jour les astronomes. Ils dévoilent leur découverte dans un article publié dans la revue Nature. Sciences et Avenir, Un amas globulaire déchiré par la Voie Lactée identifié - Sciences et Avenir
  • L’objectif de cette mission sera de mesurer le mouvement et la vitesse du gaz autour des étoiles nouvellement formées. Quatre cibles principales seront étudiées, dont deux pépinières stellaires situées dans la Voie lactée. Une troisième cible sera la galaxie Messier 83. TW Hydrae, une jeune étoile entourée d’un large disque de poussière et de gaz, sera la quatrième. Sciencepost, Un gigantesque ballon stratosphérique va être déployé pour étudier le cosmos

Images d'illustration du mot « stellaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « stellaire »

Langue Traduction
Anglais stellar
Espagnol estelar
Italien stellare
Allemand stellar
Chinois 恒星
Arabe ممتاز
Portugais estelar
Russe звездный
Japonais 恒星
Basque izar
Corse stellare
Source : Google Translate API

Synonymes de « stellaire »

Source : synonymes de stellaire sur lebonsynonyme.fr
Partager