La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « scrofule »

Scrofule

Variantes Singulier Pluriel
Féminin scrofule scrofules

Définitions de « scrofule »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCROFULE, subst. fém.

MÉD., vx. Toute infection chronique banale de la peau et des muqueuses (otites, rhinites, etc.) ou inflammation des ganglions et des articulations (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972).
Rem. La plupart des formes de scrofule sont actuellement classées parmi les affections tuberculeuses ou syphilitiques: La forme de tuberculose qui en résulte ressemble singulièrement, dans sa première phase, à celle qui caractérise chez l'homme, surtout dans l'enfance, la scrofule (Calmette, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 122).
MÉD. ANC., surtout au plur. Lésions diverses manifestant cette affection. Synon. écrouelles, humeurs froides (v. humeur I B), strume.Il était si petit, les membres grêles, avec des articulations énormes, grossies par des scrofules, qu'elle le prit à pleins bras (Zola, Germinal, 1885, p. 1145).Des calèches dont la longue théorie qui défile au trot dans les deux sens est escortée d'une nuée de petits mendiants, (...) − et les plus misérables vont tout nus mais habillés de croûtes et de scrofules! − qui font la roue dans la poussière, courent entre les pattes des chevaux (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 96).
Prononc. et Orth.: [skʀ ɔfyl]. Ac. 1762-1878, au plur.; 1935, au sing. Étymol. et Hist. Fin xives. (Livre des secrez de nature, éd. L. Delatte, p. 332 cité ds Fr. mod. t. 39, p. 157). Empr. au b. lat.scrofulae « écrouelles », v. ce mot. Fréq. abs. littér.: 22. Bbg. Quem. DDL t. 6. − Vaganay (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Rom. Forsch. 1913, t. 32, p. 160.

Wiktionnaire

Nom commun - français

scrofule \skʁɔ.fyl\ féminin

  1. (Médecine) Lésion d’altérations de la peau et des muqueuses avec gonflement des ganglions lymphatiques du cou, susceptible de produire des tumeurs et des ulcères.
    • Chez lequel est le poison dont je vais mourir ? Quel est-il, hystérie, alcoolisme, tuberculose, scrofule ? Et que va-t-il faire de moi, un épileptique, un ataxique ou un fou ?… — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893, chapitre VI)
    • Auprès d’une charrette de raisin, des gamins crasseux et déguenillés comme des lazzaroni, l’un d’eux, la face lépreuse de boutons, d’autres marqués de scrofules, fourrent leurs doigts dans les paniers. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)
    • Son visage épais et privé de grâce mais non d’une certaine noblesse, due au sérieux de l’expression, se ressentait d’une scrofule que la main royale n’avait pas su guérir, et se contractait parfois convulsivement. — (Julien Green, Samuel Johnson, dans Suite anglaise, 1972, Le Livre de Poche, page 9)
    • La simplicité, l’innocence, le corps pour rien, même le fin du fin qu’il soit martyrisé, couvert de scrofules comme sainte Germaine. Elles ont fait le sacrifice de leur vie, rien ne saurait être plus agréable à Dieu, petites filles. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 354)
  2. (Médecine) (Désuet) Type de tempérament lymphatique du jeune humain, favorable aux infections cutanées (impétigo, etc.), des muqueuses (rhinite, etc.) et à la tuberculose[1].
    • Il est atteint de scrofule.
    • Ils meurent écrasés par les goitres, la scrofule et l’idiotie. — (Blaise Cendrars, Rhum, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCROFULE. n. f.
T. de Médecine. Maladie, dite vulgairement Humeurs froides, caractérisée par des altérations de la peau et des muqueuses et par un gonflement des ganglions lymphatiques susceptible de produire des tumeurs et des ulcères. Il est atteint de scrofule. Il s'emploie aussi au pluriel et alors il est synonyme d'Écrouelles.

Étymologie de « scrofule »

(Vers 1363) Du latin scrofulae, dérivé de scrofa (« truie ») ; il s’agit au départ d’une forme humaine d’une tuberculose porcine. (1304) escrofila.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scrofule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scrofule skrɔfyl

Fréquence d'apparition du mot « scrofule » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « scrofule »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « scrofule »

  • Les eaux de Forges soignaient réellement la scrofule (maladie de la peau), fléau à l'époque, et étaient censées atténuer les rhumatismes et l'excitabilité nerveuse. La première guérison liée aux eaux de Forges date de 1809. « Et en 1832, le docteur Piton exerçant à Forges signale aussi la guérison de deux enfants scrofuleux par les eaux du village », retrace Annie Jacquet, dans une étude sur le thermalisme.
    leparisien.fr — Forges-les-Bains, station thermale de Marie-Antoinette - Le Parisien
  • Bière rance, pain brûlé ou encore viande de boucherie: ces senteurs peu avenantes se dégagent de personnes atteintes respectivement de scrofule (une sorte d'affection tuberculeuse), de fièvre typhoïde et de fièvre jaune. Mais la liste ne semble pas s'arrêter là. Selon différents travaux, les malades émettent en effet différentes odeurs caractéristiques dues à la production de substances volatiles libérées dans le souffle, la transpiration ou encore les urines. Une nouvelle étude parue fin janvier dans Psychological Science va plus loin et montre que ce phénomène apparaît dès les prémices de la maladie et peut être repéré par un nez humain.
    Les personnes malades sont détectables à l'odeur
  • « Et en 1832, le docteur Piton exerçant à Forges signale aussi la guérison de deux enfants scrofuleux par les eaux du village », retrace Annie Jacquet, dans une étude sur le thermalisme.
    leparisien.fr — Forges-les-Bains, station thermale de Marie-Antoinette - Le Parisien
  • ) ; scrofule (n.
    Témoignages.RE - https://www.temoignages.re — Dictionnaire du BGG - C’en est trope - Infos La Réunion
  • Bière rance, pain brûlé ou encore viande de boucherie: ces senteurs peu avenantes se dégagent de personnes atteintes respectivement de scrofule (une sorte d'affection tuberculeuse), de fièvre typhoïde et de fièvre jaune.
    Les personnes malades sont détectables à l'odeur
  • De quoi semer le doute sur l'identité du petit prisonnier, atteint de la scrofule par manque d'hygiène, vivant accroupi, à demi muet, la tête rasée et pratiquement méconnaissable.
    Le Point — Les mystères de l'histoire : Louis XVII, l'évadé du Temple - Le Point

Traductions du mot « scrofule »

Langue Traduction
Anglais scrofula
Espagnol escrófula
Italien scrofula
Allemand skrofulose
Chinois
Arabe ملك الجان
Portugais escrófula
Russe золотуха
Japonais scrofula
Basque scrofula
Corse scrofula
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot scrofule au Scrabble ?

Nombre de points du mot scrofule au scrabble : 13 points

Scrofule

Retour au sommaire ➦

Partager