La langue française

Scotie

Définitions du mot « scotie »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCOTIE, subst. fém.

ARCHIT., MENUIS. Moulure ronde en creux bordée de deux filets plats et taillée entre les tores des bases d'une colonne. Les moulures servent à souligner la structure générale du meuble. On distingue: a) des moulures plates: filet ou listel (...); b) des moulures curvilignes: quart de rond (...), tore (...), bec de corbin (...), scotie (...); c) des moulures mixtes ou composées formées de plusieurs moulures (Viaux,Meuble Fr., 1962, p. 10).
Prononc. et Orth.: [skɔti]. Littré, DG, Barbeau-Rodhe 1930 [-si]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1526-37 scotie (Trad. de Diego de Sagredo, Raison d'architecture antique, 13r ds Cah. Lexicol. n o19, p. 104). Empr. au lat.scotia « id. », du gr. σ κ ο τ ι ́ α « id. », d'abord « ténèbres, obscurité », dér. de σ κ ο ́ τ ο ς « obscurité, ténèbres ». Cf. l'angl. scotia « id. » dep. 1563 ds NED. Bbg. Born. 1967, p. II, 45.

Wiktionnaire

Nom commun

scotie \skɔ.ti\ féminin

  1. (Architecture) Moulure concave dont la partie inférieure est plus saillante que la partie supérieure et qui, le plus souvent, fait partie de la base de la colonne.
    • La moulure E est une scotie, nommée rond creux ou nacelle ; elle sert aux bases des colonnes Ionique, Composite & Corinthien, pour faire opposition aux tores qui sont des moulures convexes ; ce qui forme une agréable diversité lorsqu'elles sont séparées par des listeaux. — (Charles Dupuis, Traité d’architecture, comprenant les cinq ordres des anciens, part. 1, 1782, p. 16)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCOTIE. n. f.
T. d'Architecture. Moulure concave dont la partie inférieure est plus saillante que la partie supérieure et qui fait le plus souvent partie de la base de la colonne.

Littré (1872-1877)

SCOTIE (sko-sie) s. f.
  • Terme d'architecture. Moulure concave, qui fait souvent partie de la base d'une colonne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SCOTIE, s. f. (Archit.) moulure ronde & creuse entre les tores de la base d’une colonne, & quelquefois aussi sous le larmier de la corniche dorique ; on donne à sa saillie inférieure , & à sa supérieure un tiers de sa hauteur. La scotie est encore appellée nacelle, membre creux & trochile, du grec τροχίλος, qui signifie une poulie. Le mot scotie est dérivé du grec σκότος, qui signifie obscurité, à cause de l’ombre qu’elle reçoit dans son creux.

Scotie inférieure & scotie supérieure, la premiere scotie est la plus grande scotie des deux d’une base corinthienne ; & l’autre qui est au-dessus est la plus petite. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « scotie »

Σϰοτία, triglyphe, proprement obscurité, de σϰότος, ténèbres.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) Du latin scotia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scotie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scotie skɔti

Citations contenant le mot « scotie »

  • Commençait alors le bal des vampires. Du couple formé entre l’animal et le torero, quel est de ces deux partenaires celui qui de l’autre goberait le sang ? Jose Tomas se transformait en édifice gothique. Le buste posé sur les piédroits que devenaient ses jambes. Sa tête se penchait sur son épaule gauche, sa langue sortait légèrement de sa bouche comme pour lécher ses lévres, son bras droit, harmonieuse scotie, tenait l’épée à la hauteur de sa hanche, la gauche portait la muleta tenue par le milieu du bâtonnet, totalement et naturellement déroulée, faisait glisser d’arrière vers l’avant l’étoffe rouge, par le jeu discret mais extrêmement dominateur du poignet. Le bas de la muleta venait enfin se poser comme une sauterelle sous le museau du toro. Le toro voulait alors manger la sauterelle. Et la sauterelle sautait pour se dégager et aller se reposer à quelques centimètres, alors que le corps de Jose Tomas pivotait sur ses frêles chevilles. Tout son poids semblait rassemblé sur la haute extrémité de sa hanche gauche. Comme si l’artiste avait établi là le moteur de ses sens. Une cible à atteindre. Enchaînement de passes comme un discours qui s’étire … AgoraVox, Comprendre la corrida - AgoraVox le média citoyen

Images d'illustration du mot « scotie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « scotie »

Langue Traduction
Anglais scotia
Espagnol escocia
Italien scozia
Allemand scotia
Chinois 斯科蒂亚
Arabe سكوتيا
Portugais escócia
Russe scotia
Japonais スコシア
Basque eskozia
Corse scotia
Source : Google Translate API

Synonymes de « scotie »

Source : synonymes de scotie sur lebonsynonyme.fr

Scotie

Retour au sommaire ➦

Partager