La langue française

Sauf-conduit

Sommaire

  • Définitions du mot sauf-conduit
  • Étymologie de « sauf-conduit »
  • Phonétique de « sauf-conduit »
  • Citations contenant le mot « sauf-conduit »
  • Images d'illustration du mot « sauf-conduit »
  • Traductions du mot « sauf-conduit »
  • Synonymes de « sauf-conduit »

Définitions du mot sauf-conduit

Wiktionnaire

Nom commun

sauf-conduit \sof.kɔ̃.dɥi\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Média) Document qui atteste la permission au porteur de se déplacer sur le territoire de l’ennemi, en temps de guerre.
    • Que ma fille Rébecca se rende à York, répondit Isaac, avec votre sauf-conduit, noble chevalier, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le capitaine Mondelli part pour Bordeaux afin d’y chercher des ordres. Les Allemands ne lui donnant pas de sauf-conduit, l’intrépide officier est contraint de se déguiser […]. — (Général Ambert, Récits militaires : L’invasion (1870), page 439, Bloud & Barral, 1883)
    • À l’origine , la frontière définissait un droit de sortie. Avant qu’on invente le passeport en Europe au XIXe siècle, il y avait des sauf-conduits, c’était avant tout pour éviter que les ressortissants d’un pays puissent échapper à la conscription. — (Michel Foucher : «Le régime frontalier dominant est celui de l’ouverture» propos recueillis par Marc Semo et Catherine Calvet publiée dans Libération le 30 septembre 2015)
  2. (Figuré) Chose qui permet de se déplacer ou d’agir, ce qui serait impossible sans.
    • Je m’empresse de m’éloigner de la fenêtre car l’homme de garde de la cour ouest s’approche, je reprends en vitesse mon seau et mon balai qui ne me quittaient jamais, car cela me servait de sauf-conduit pour naviguer à travers la prison et dans les cours. — (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984, page 258)
    • Dans la Startuffe Nation, il te suffit de parler d'« expérimentation » et d'« innovation smart », de méthodes « lean » en lien avec « l'écosystème startup », et ça te vaut un sauf-conduit pour faire tout et n'importe quoi. — (La Quadrature du Net, Smart Cities sécuritaires : la CNIL forfait ?, 6 novembre 2018 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAUF-CONDUIT. n. m.
Sorte de passeport par lequel il est permis à une personne d'aller en quelque endroit, d'y demeurer un certain temps et de s'en retourner librement, sans crainte d'être arrêtée. Donner un sauf-conduit, des sauf-conduits. Violer un sauf-conduit. Il est venu sur la foi d'un sauf-conduit. Le général a donné un sauf-conduit à ce parlementaire.

Littré (1872-1877)

SAUF-CONDUIT (sôf-kon-dui) s. m.
  • 1Permis d'aller en quelque endroit, d'y séjourner, d'en revenir, sans crainte d'être arrêté. Violer un sauf-conduit. Les sauf-conduits nécessaires, car on était alors dans la guerre qui commença en 1688, furent bientôt expédiés, toutes les difficultés furent aplanies, Fontenelle, Saurin. Le 6 juillet de l'année 1415, Jean Hus, confesseur de la reine de Bohême, docteur en théologie, est brûlé vif par sentence des pères du concile [de Constance], malgré le sauf-conduit très formel que Sigismond lui avait donné, Voltaire, Ann. Emp. Sigismond, 1415.

    Il se dit aussi de la permission de laisser passer un paquet, un ballot. J'allai donc… chez mon ami Orceau à la poste, il regarda ce cordon et cette croix ; nous les remîmes dans la petite boîte, dont nous fîmes un paquet ; j'écrivis le dessus ; il y mit un mot de sa main, qui est le sauf-conduit, Sévigné, 516.

  • 2Sauvegarde temporaire accordée par les magistrats aux débiteurs exposés à la contrainte par corps.
  • 3Permission qu'un officier donne, en temps de guerre, de passer sur le terrain que sa troupe occupe. Que les femmes de qualité auraient des sauf-conduits pour se retirer où bon leur semblerait, Pellisson, Lett. hist. t. III, p. 211.
  • 4 Terme de marine. Lettre en forme de laissez-passer délivrée à un bâtiment de nation ennemie.

    Au plur. Des sauf-conduits.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et manderent à l'empereur que il voloient à lui parler de pais, mais qu'il eussent sauf-conduit alant et venant, Chans. de R. p. 121.

XIVe s. Et par bon sauf-conduit une place bailler, Pour savoir s'on porroit ceste chose apaisier. Guesclin. 5507.

XVe s. Sachez que, si ce ne fust pour mon honneur et que je vous ai donné sauf-conduit, je vous fisse à tous trancher les testes [le comte de Flandre aux Flamands], Froissart, II, II, 56.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Sauf-conduit, (Droit politiq.) les sauf-conduits sont des conventions faites entre ennemis & qui méritent qu’on en dise quelque chose. On entend par sauf-conduit un privilege accordé à quelqu’un des ennemis sans qu’il y ait cessation d’armes, & par lequel on lui accorde la liberté d’aller & de venir en sûreté.

Toutes les questions que l’on propose sur les sauf-conduits peuvent se décider, ou par la nature même des sauf-conduits accordés, ou par les regles générales de la bonne interprétation.

1°. Un sauf-conduit donné pour des gens de guerre regarde non-seulement des officiers subalternes, mais encore ceux qui commandent en chef, c’est l’usage naturel & ordinaire des termes qui le veut ainsi.

2°. Si l’on permet à quelqu’un d’aller dans un certain endroit, on est aussi censé lui avoir permis de s’en retourner, autrement la premiere permission se trouveroit souvent inutile ; il pourroit cependant y avoir des cas où l’un n’emporteroit pas l’autre.

3°. Si l’on a accordé à quelqu’un la liberté de venir, il ne peut pas pour l’ordinaire envoyer quelqu’autre à sa place ; & au contraire celui qui en a permission d’envoyer quelqu’un ne peut pas venir lui-même ; car ce sont deux choses différentes, & la permission doit naturellement être restrainte à la personne même à qui elle est accordée, car peut-être ne l’auroit-on pas accordée à une autre.

4°. Un pere à qui l’on a accordé un sauf-conduit, ne peut pas mener avec lui son fils, & un mari sa femme.

Pour les valets, quoi qu’il n’en soit fait aucune mention, on présume qu’il est permis d’en mener un ou deux, ou même davantage, selon la qualité de la personne.

6°. Dans le doute & pour l’ordinaire, le privilege d’un sauf-conduit ne s’éteint pas par la mort de celui qui l’a accordé ; rien n’empêche cependant qu’il ne puisse, pour de bonnes raisons, être révoqué par le successeur ; mais alors il faut que celui à qui le sauf-conduit avoit été donné soit averti de se retirer, & qu’on lui accorde le tems nécessaire pour parvenir en lieu de sûreté.

7°. Un sauf-conduit accordé pour aussi long tems qu’on voudra, emporte par lui-même une continuation du sauf-conduit, jusqu’à ce qu’on le révoque bien clairement ; car sans cela, la volonté est censée subsister toujours la même quelque tems qui se soit écoulé ; mais un tel sauf-conduit expire, si celui qui l’avoit donné vient à n’être plus revêtu de l’emploi en vertu duquel il l’avoit donné. Voilà les principes du droit politique les plus communs sur cette matiere ; cet Ouvrage ne permet pas de plus grands détails (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sauf-conduit »

 Composé de sauf et de conduire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sauf, et conduit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sauf-conduit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sauf-conduit sofkɔ̃dµi

Citations contenant le mot « sauf-conduit »

  • La mort est le meilleur sauf-conduit vers l'oubli. De Louis Pelletier-Dlamini / Pomme-de-pin
  • C’est un artiste de l’Est, un homme qui doit demander un sauf-conduit aux Allemands pour rendre visite à sa famille restée de l’autre côté de la nouvelle frontière. Il saura retranscrire l’âme de ses habitants. Bartholdi n’est ni un revanchard ni un va-t-en-guerre. Il offre de créer à Belfort, gratuitement, un monument qui symbolisera le courage, la résistance, mais certainement pas la vengeance. Et quoi mieux qu’un lion pour incarner de telles valeurs ? En grès rose de Pérouse, village situé devant les remparts de la ville et qui a été sous le feu pendant des mois. Un fauve majestueux, comme né de la paroi meurtrie dans laquelle il va s’insérer. Bartholdi l’écrit au maire de Belfort : son œuvre ne veut rappeler « ni une victoire, ni une défaite » mais « une lutte glorieuse dont il faut transmettre la tradition pour la perpétuer ». Son Lion ne défie pas l’Allemagne. Il a été décidé, finalement, de ne pas le tourner vers la plaine du Rhin. Son regard embrasse la France et il montre dédaigneusement sa croupe à l’ennemi. Son attitude, calme et puissante, une patte sur une flèche qu’il vient de stopper, n’a pas besoin de discours. Ici, on ne passe pas. , Un été en Franche-Comté | Critiqué, ignoré... l’histoire agitée du Lion de Bartholdi
  • L'interrogation est admirative, l'union des gauches, c'est le saint Graal, la pierre philosophale, le sauf-conduit vers la victoire finale. La veille, un obscur élu de la droite marseillaise avait envisagé un temps se présenter contre Guy Teissier pour l'empêcher de bénéficier des voix du Rassemblement National qu’il le soupçonnait d'espérer. Je ne doute pas un seul instant que si, par pure hypothèse intellectuelle, la chose s'était produite et si Guy Teissier, élu, avait été interviewé par la radio d'État, la première question aurait été de lui sommer de s'expliquer sur cette élection obtenue au prix de son âme et de sa conscience. Valeurs actuelles, [Goldnadel] Mortelle galéjade : l’union de gauche divinisée, l’union de droite diabolisée | Valeurs actuelles
  • Des documents semblables sont émis par les souverains carolingiens et par de nombreuses autorités à travers l’histoire. Ils attestent de la protection accordée par le souverain. Ce sont donc des sauf-conduits qui garantissent le cas échéant des avantages pour accomplir une mission. À mesure que le commerce se développe, ces documents deviennent des outils économiques et des sources de profit pour les autorités qui les vendent aux marchands. , Le passeport - La frontière entre le contrôle et la liberté - Herodote.net

Images d'illustration du mot « sauf-conduit »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sauf-conduit »

Langue Traduction
Anglais safe conduct
Espagnol conducta segura
Italien condotta sicura
Allemand freies geleit
Chinois 安全行为
Arabe جواز المرور
Portugais conduta segura
Russe безопасное поведение
Japonais 安全な行動
Basque jokabide segurua
Corse cumportamentu sicura
Source : Google Translate API

Synonymes de « sauf-conduit »

Source : synonymes de sauf-conduit sur lebonsynonyme.fr
Partager