La langue française

Sarment

Sommaire

  • Définitions du mot sarment
  • Étymologie de « sarment »
  • Phonétique de « sarment »
  • Citations contenant le mot « sarment »
  • Images d'illustration du mot « sarment »
  • Traductions du mot « sarment »
  • Synonymes de « sarment »

Définitions du mot « sarment »

Trésor de la Langue Française informatisé

SARMENT, subst. masc.

BOT., VITIC.
A. − Rameau ligneux flexible de la vigne que l'on taille et qui, desséché, sert à faire du feu. Sarment de vigne; sarments desséchés; tas de sarments; sec comme un sarment. Des vignes sauvages (...) qui tordent leurs sarments le long des murailles (Taine,Notes Paris,1867, p. 248).Des feux clairs de sarments flambaient au fond des cuisines (Moselly,Terres lorr.,1907, p. 75).V. chauffage B ex. de Zola.
Au sing. avec valeur de coll. On ne suffisait pas à cueillir tout ce que le sarment portait (Fromentin,Dominique,1863, p. 25).Poil de Carotte (...) couché sur des fagots de sarment et les yeux au ciel, suce des brins d'osier (Renard,Poil Carotte,1894, p. 193).
Fam. Jus de sarment. Vin. Plongez en la mer une éponge saturée d'eau, elle n'en boira pas une goutte de plus. Tel était Malartic, à cette différence près que chez lui le liquide n'était pas eau, mais bien pur jus de sarment (Gautier,Fracasse,1863, p. 325).
[P. allus. au N.T., Jean XV, 5, 6 où le Christ se compare à un cep et compare les hommes à des sarments bons ou mauvais, destinés à être jetés au feu s'ils sont mauvais] Anaxagoras était un païen mécréant, et comme tel est damné comme un sarment (Mérimée,Jaquerie,1828, p. 273).
B. − P. anal. Tige, branche ligneuse et flexible d'une plante grimpante ou rampante. Les longs sarments chargés de mûres de la ronce déjà couleur de sang (Hugo,Rhin,1842, p. 128).
REM.
Sarmenter, verbe intrans.,vitic. ,,Ramasser les sarments qui proviennent de la taille de la vigne`` (Fén. 1970).
Prononc. et Orth.: [saʀmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694; 1718: ,,quelques-uns prononcent serment`` par hypercorrection. V. sarcelle et Bourc.-Bourc. 1967, § 88 III. Selon Fér. Crit. t. 3 1788: ,,c'est un gasconisme``. Étymol. et Hist. 1121-34 « tige ligneuse, branche sèche » (Philippe de Thaon, Bestiaire, 2229 ds T.-L.); fin xiies. (Béroul, Tristan, éd. E. Muret et L. M. Defourques, 870); ca 1200 exprime une valeur minimale ne valoir le montant d'un sarmen (Chevalier au cygne, 191 ds T.-L.; v. Möhren Négation, p. 217); ca 1210 spéc. sarment de vigne (Robert de Clari, Constantinople, LXIX, éd. Ph. Lauer, p. 69). Du lat. sarmentum « sarment »; plur. sarmenta « fagot de sarments ». Fréq. abs. littér.: 142. Bbg. Salmon (G.). In: Colloque sur le fr. parlé ds les villages de vignerons. 1976. Dijon. Paris, 1977, p. 169 (s.v. sarmenter).

Wiktionnaire

Nom commun

sarment \saʁ.mɑ̃\ masculin

  1. (Viticulture) Nouveau bois que la vigne développe chaque année.
    • Dans le mois de février de la deuxième année, on coupe rez souche les sarments les plus faibles et l'on taille à un ou deux yeux le sarment le plus fort. — (Jean-Marie Écorchard, Culture et taille de la vigne, Nantes : chez L. Guéraud, 1849, p. 40)
    • […] elle alla jeter un sarment dans le feu qui s’éteignait. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1870)
    • Je sors et vais m’asseoir près de leur feu […]. Nous l’entretenons parcimonieusement, allumant chaque nouveau sarment au sarment qui s’éteint, pour que le fagot suffise jusqu’au matin. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SARMENT. n. m.
Bois que la vigne pousse chaque année. Couper des sarments pour en faire des fagots. Un feu de sarments.

Littré (1872-1877)

SARMENT (sar-man) s. m.
  • 1Le bois que pousse un cep de vigne. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il sera jeté dehors comme un sarment inutile, Sacy, Bible, Év. St Jean, XV, 6. Le soir, pour son retour, sa femme vigilante Préparait du sarment la flamme pétillante, Delille, Trois règ. III.

    Du jus de sarment, du vin. Prends-moi deux brocs d'un fin jus de sarment, Adam Billaut, Rondeau.

  • 2 Particulièrement. Bois de l'année sur la vigne.
  • 3Nom que portent les tiges ligneuses souples de toutes les plantes qui en croissant s'attachent aux supports qu'elles rencontrent.
  • 4 Terme de marine. Sorte d'artifice employé dans les brûlots.

HISTORIQUE

XVe s. Après l'appointement fait, le roy [Louis XI] demanda à monseigneur de Montbosier, à quoy il tenoit que les vins estoient si mauvais en laditte année, à quoy ledit seigneur lui respondit qu'il ne s'en esbahissoit point, et que c'estoit au moyen des sermens qui n'avoient rien vallu ne ne vaudroient, Bibl. des ch. 4e série, t. I, p. 422.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SARMENT. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Car aussit com l'on doit destruire Les rains dou serment qui puet nuire, Macé, Bible en vers, f° 107, verso, 1re col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SARMENT, s. m. (Jardinage.) se dit des brindilles que poussent quelques végétaux & qu’on ne peut qualifier de branches. La vigne, la coulevrée sont de ce nombre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sarment »

(Date à préciser) Du latin sarmentum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. serment ; provenç. serment ; cat. sarment ; espagn. sarmiento ; ital. sarmento ; du lat. sarmentum, qui est pour sarpmentum, de sarpere, émonder.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sarment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sarment sarmɑ̃

Citations contenant le mot « sarment »

  • Une analyse plus poussée des sarments de pinot noir des pépinières et des cépages jacquère et mondeuse blanche des vins de Savoie montrent des teneurs élevées en resvératrol. Sciences et Avenir, Le sarment contient des molécules d'intérêt - Sciences et Avenir
  • Le pari est osé. La start-up Space Cargo Unlimited a expédié vendredi 6 mars 320 sarments de vignes dans l’ISS (la station spatiale internationale) pour une période de six mois. Avec l’ambition d’aider la recherche à adapter les plants de vigne au réchauffement climatique SudOuest.fr, Pourquoi le Bordelais Nicolas Gaume envoie des sarments de vigne dans l’espace

Images d'illustration du mot « sarment »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sarment »

Langue Traduction
Anglais branch
Espagnol rama
Italien ramo
Allemand ast
Chinois
Arabe فرع شجرة
Portugais ramo
Russe филиал
Japonais ブランチ
Basque adar
Corse ramu
Source : Google Translate API

Synonymes de « sarment »

Source : synonymes de sarment sur lebonsynonyme.fr
Partager