La langue française

Crossette

Définitions du mot « crossette »

Trésor de la Langue Française informatisé

CROSSETTE, subst. fém.

A.− ARCHITECTURE
1. Partie d'un voussoir ou d'un claveau qui se retourne horizontalement au delà du joint de la voûte et qui repose à plat sur le claveau inférieur. Arc à crossettes (cf. claveau2). L'emploi de crossettes dans les retombées des voûtes entraîne fréquemment des brisures (E. Degrand, J. Résal, Ponts en maçonnerie,1887, p. 41).
2. Plâtre ou mortier de recouvrement, aux côtés d'une lucarne. La faîtière est posée sur deux crossettes en plâtre (E. Robinot, Vérification, métré et pratique des travaux du bâtiment,1928, p. 50).
3. Ressaut d'un cadre ou d'un chambranle de porte ou de croisée. Le linteau [d'une porte] devait déborder un peu le pied-droit (...). Le petit ressaut que forme ce débordement se nomme une crossette (Ch. Blanc, Grammaire des arts du dessin,1876, p. 208).
B.− AGRIC. Branche, taillée en forme de crosse, composée d'un jeune rameau et d'une pousse de l'année précédente, et qui sert à faire des boutures. Crossette de vigne, de saule (Ac.1835-1932).J'[l'olivier] y fleuris mes petites corolles à quatre pétales, d'un parfum si doux, j'y éternise, de souche morte en drageon vif, de noyau en crossette, mon bois jaspé, cassant (A. Arnoux, Rhône, mon fleuve,1944, p. 223).
Prononc. et Orth. : [kʀ ɔsεt]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1551 bot. (Cottereau, trad. Columelle, Epistre ds Hug.). Dér. de crosse*; suff. -ette* (cf. crochette « bâton recourbé » pic., xves. ds Gdf.). Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

crossette \kʁɔ.sɛt\ féminin

  1. (Agriculture) Branche de vigne, de figuier, etc., où on laisse un peu de bois de l’année précédente, et qui sert à faire des boutures.
    • . Crossette de saule, etc.
  2. Moulures d’un chambranle que l’on fait retourner à ses angles au-delà de l’aplomb de sa base. On les nomme aussi oreillons
  3. Partie saillante d’un claveau d’arc ou de plate-bande qui passe dessus le claveau voisin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROSSETTE. n. f.
T. d'Agriculture. Branche de vigne, de figuier, etc., où on laisse un peu de bois de l'année précédente, et qui sert à faire des boutures. Crossette de saule, etc.

Littré (1872-1877)

CROSSETTE (kro-sè-t') s. m.
  • 1 Terme d'agriculture. Branche de vigne ou de figuier, portant un peu de bois de l'année précédente, et qui sert à faire des boutures.
  • 2 Terme d'architecture. Partie d'un voussoir qui est prolongée horizontalement au delà du joint de la voûte.

    S. f. Nom qu'on donne, dans les bâtiments, aux retours des chambranles de portes et de fenêtres ; comme aux plâtres de couvertures, qui sont à côté des lucarnes.

HISTORIQUE

XVIe s. Il ne pensera qu'à choisir les bonnes races de raisins, planter les margoutes et les crossettes, les provigner, tailler, marrer, De Serres, 15. Une vigne dont les crocetes ont esté portées directement de Candie, De Serres, 151. Vous cueillirez les crocetes pour aussitost, ou gardées durant quelques jours, estre plantées, ou mises barber ou cheveler, pour en faire des sautelles, De Serres, 161.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CROSSETTE, s. f. terme d’Architecture. On appelle ainsi les ressauts que l’on fait faire aux chambranles des portes ou croisées, & qui ne comprennent ordinairement que les moulures extérieures du chambranle. Les anciens ont fait un usage ridicule de ces crossettes ; ils en mettoient aux quatre angles de leurs chambranles, à leurs tables, à leurs amortissemens, &c. Il s’en voit encore très-fréquemment dans les bâtimens du dernier siecle. Nos architectes en usent aujourd’hui avec plus de circonspection, ayant reconnu que leur multiplicité tourmentoit l’architecture, & formoit de trop petites parties. Mais lorsqu’on les admet dans une ordonnance, leur longueur doit avoir le quart de la hauteur ou de la largeur du chambranle hors d’œuvre, & de saillie la sixieme partie de la largeur du profil du chambranle ; au-delà de ces proportions elles sont vicieuses, autant que leur répétition est desagréable. (P)

Crossette, s. f. (Jardin.) en fait de plants, signifie un rameau qui ne vient ni par le moyen de la graine, ni d’aucune racine, telle que la marcotte ; c’est une simple branche, un jetton que l’on taille comme un sarment.

Il y a des plants où la marcotte est préférable à la crossette & à la graine ; tels sont les tilleuls, les ifs, les figuiers, & qui seroient trop longs à élever de graine. Mais les ormes, les maronniers, la charmille, l’hérable, le hêtre, veulent être élevés de graine.

La vigne vient aisément de crossette.

Les fruits doivent tous être de pepin ou de noyau qui est leur graine.

Les saules, les osiers, les peuples, viennent de bâtons épointés par un des bouts fichés en terre, appellés boutures & plançons.

La crossette est appellée dans certains pays, chevelée. (K)

Crossettes, terme de Marine, voyez Voussoirs.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « crossette »

Diminutif de crosse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de crosse avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « crossette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crossette krɔsɛt

Évolution historique de l’usage du mot « crossette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crossette »

  • Depuis la publication du premier dictionnaire Larousse en 1871, les mots ont bien changé ! à l'époque on y trouvait les définitions des mots alénier, chaufournier, crossette ou encore besaigre... Que signifiaient-ils et pourquoi ne les emploient-on plus ?On découvre comment et pourquoi certains mots ont disparu du dictionnaire avec le linguiste Bernard Cerquiglini. RTL.fr, Mots et petits rats dans La Curiosité

Traductions du mot « crossette »

Langue Traduction
Anglais crossette
Espagnol crossette
Italien crossette
Allemand crossette
Chinois 十字形
Arabe كروس
Portugais cruzeta
Russe crossette
Japonais クロゼット
Basque crossette
Corse crossette
Source : Google Translate API

Synonymes de « crossette »

Source : synonymes de crossette sur lebonsynonyme.fr

Crossette

Retour au sommaire ➦

Partager