Saquer : définition de saquer


Saquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SACQUER, SAQUER1, verbe trans.

A. −
1. Arg., pop. Renvoyer, congédier. Je suis sacqué, probablement (...) le décret de révocation a peut-être été soumis hier à la signature présidentielle (Courteline, Client sér., 1897, 1, p. 7).Sacque Guilhermet. Il est très médiocre (...). Sacque donc Guilhermet. Gentiment mais sacque-le (Montherl., Olymp., 1924, p. 291).
2. P. ext., arg. scol. Traiter avec rigueur, noter sévèrement. (Dict. xxes.). Synon. sabrer.Saqué par le prof (Esn.1965).P. ext., absol. Être très sévère. Pion, professeur qui sacque. (Dict. xxes.).
B. − Arg. [Gén. dans un tour nég.] Ne pouvoir supporter, tolérer. Synon. encaisser.Dans la Meuse ou la Champagne où des paysans ne peuvent plus nous « sacquer » tant ils ont été saturés de troupes (F. de Keralio ds Esnault, Notes compl. Poilu, [1919], 1956).
Prononc. et Orth.: [sake], (il) sa(c)que [sak]. Homon. saké. Étymol. et Hist. 1. 1866 arg. « congédier, renvoyer » (Delvau); 1878 « réprimander avec menace de perte d'emploi » (Rigaud, Dict. jargon paris.); 1935 « punir sévèrement » (Fombeure, Soldat, p. 152); 2. 1919 ne pouvoir sacquer qqn « ne pouvoir le supporter, le tolérer » (F. de Keralio, loc. cit.). Dér. de sac1*; 1 à partir de l'expr. donner (à qqn) son sac (et ses quilles) « (le) congédier » déjà att. en 1611 (Cotgr.); 2 signifiant propr. « mettre dans son sac » (cf. encadrer, encaisser).

SAQUER2, verbe trans.

A. − Tirer vivement, avec force. Rodolphe saquait le mors du cheval; la bête ne bougeait plus (Giono, Batailles ds mont., 1937, p. 85).
B. − MAR. Traîner par à-coups, avec peine. (Dict. xixeet xxes.). Saquer une voile. ,,Tirer une voile au dedans d'un navire, rentrer une voile`` (Jal1).
Prononc. et Orth.: [sake], (il) saque [sak]. V. sa(c)quer. Étymol. et Hist. 1. 1678 mar. saquer (la voile) « (la) tirer à l'intérieur du navire » (Guillet); 2. 1901 saquer « secouer » (Claudel, Violaine, p. 636). Mot dial. att. d'abord en pic. (sakier « tirer, arracher » 1remoit. du xiiies., Dit de l'empereur Constant, éd. J. Coveney, 71) et en agn. (sakier « secouer, bousculer », xiiies., Chardry, Set Dormans, éd. B. S. Merrilees, 1219), puis dans de nombreux autres dial. (v. FEW t. 11, p. 25b et 26), corresp. à l'a. et m. fr. sachier, att. dans les mêmes sens du xiieau xves. (dep. ca 1135 « tirer », Couronnement de Louis, éd. Y. G. Lepage, réd. AB, 1311; v. Gdf., T.-L. et FEW, loc. cit.), dér. de sac1*. Fréq. abs. littér.: 12.

Saquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

saquer \sa.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (Pronominal : se saquer)

  1. (Vieilli) (Régionalisme) (Picardie) Tirer.
    • Mais c’est en vain que les derniers, restés à terre, saquaient de toutes leurs forces, ils ne pouvaient arracher leurs amis du maudit arbre. — (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Cambrinus et autres Contes, circa 1847–1875)
  2. (Familier) Virer un employé, terminer son contrat de travail.
    • Il s'est fait saquer.
  3. (Populaire) Supporter.
    • Je ne peux pas le saquer. (Je le déteste.)
  4. (Éducation) (Familier) Noter sévèrement un élève.
    • Le prof m'a saqué.
  5. (Marine) Rentrer dans la soute du bateau.
    • Saquer la voile.
  6. (Argot des Gadz’Arts) Faire redoubler un élève.
    • J’ai du birser la méca et les maths comme un fou, sinon je me faisais saquer en conscrit.
  7. (Argot des Gadz’Arts) Enlever.
    • Saque tes mains de tes fouilles conscrit !

Verbe

saquer \sake\

  1. Tirer.
    • Cafougnett’ continu’ d’ saquer dins s’ pip’ borain’. — (Jules Mousseron, Un mariage sérieux dans Tout Cafougnette, édition de Jean Dauby, 1974, p. 93)
      Cafougnette continue de tirer sur sa pipe en terre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Saquer : définition du Littré (1872-1877)

SAQUER (sa-ké) v. a.
  • Saquer une voile, c'était au XVIIe siècle la tirer au dedans du navire, la rentrer.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « saquer »

Étymologie de saquer - Littré

C'est l'anc. verbe saquer ou sachier qui signifiait tirer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de saquer - Wiktionnaire

(XVIIe siècle) Dénominal de lang=fr à partir de l'expression « donner à quelqu’un son sac (et ses quilles ») signifiant « congédier » attesté en 1611. Au sens de « supporter », il signifie proprement « mettre dans son sac » (→ voir encadrer et encaisser).
Apparenté en ancien français à saqueur (de vin) et sacheur (de dents).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « saquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
saquer sake play_arrow

Conjugaison du verbe « saquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe saquer

Citations contenant le mot « saquer »

  • Oui, totalement. Elle est au courant car ça se passe sous ses yeux. Et elle l’encourage car ça fait plaisir à tout le monde car derrière tout cela, il y a une culture du chiffre. Vous ne pouvez pas vous permettre de ne rien ramener sinon vous vous faites saquer. LCI, EXCLU TF1/LCI - "Toute la hiérarchie cautionnait" : le témoignage d’un agent de la CSI 93, l'unité de police au cœur du scandale | LCI

Images d'illustration du mot « saquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « saquer »

Langue Traduction
Corse saccu
Basque zakua
Japonais
Russe мешок
Portugais saco
Arabe كيس
Chinois 解雇
Allemand sack
Italien sacco
Espagnol saco
Anglais sack
Source : Google Translate API

Synonymes de « saquer »

Source : synonymes de saquer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires