La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « santon »

Santon

Variantes Singulier Pluriel
Masculin santon santons

Définitions de « santon »

Trésor de la Langue Française informatisé

SANTON1, subst. masc.

Petite figurine provençale de la crèche représentant les personnages de la Nativité (la Sainte Famille, les rois mages, des bergers, le bœuf, l'âne et de nombreux personnages populaires typiques). La foire des Santons (...) y est elle-même en décadence [à Marseille] (Lorrain, Heures Corse, 1905, p. 5).Avez-vous vu en Provence, dans les crèches de Noël, ces petits personnages de plâtre peint, de la hauteur d'un doigt, qu'on appelle des santons (Tharaud, Péguy, 1926, p. 82).
Expr. [Chez Giono] Faire le santon, bâiller aux santons. Ne rien faire. C'est un mauvais moment à passer, mais je jouerais qu'on gagnera (...). Seulement, pour gagner faut pas bâiller aux santons (Giono, Colline, 1929, p. 68).
REM.
Santonnerie, subst. fém.Atelier où l'on fabrique des santons. Des hommes pleins comme les santonniers en font [des bonshommes] aux santonneries (Giono, Eau vive, 1943, p. 14).
Prononc. et Orth.: [sɑ ̃tɔ ̃]. Homon. sentons (de sentir). Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1896 (Arène, Veine argile, p. 257). Empr. au prov.santoun « statuette d'argile peinte représentant les personnages de la Nativité et destinée à figurer dans les crèches », propr. « petit saint » (v. Mistral), dér. dimin. de sanh, sant « saint » (v. ce mot); FEW t. 11, p. 150a.
DÉR.
Santonnier, subst. masc.Artisan qui fabrique des santons. Mon père était santonnier à Aubagne (...) j'ai un frère qui continue, mais seulement au moment de Noël car c'est un métier qui ne paie pas (L'Œuvre, 20 déc. 1941).Cette année encore, le Salon des Santonniers, 29edu nom, accueille (...) des maîtres venus d'ailleurs. D'Égypte, du Canada, de Hollande, de Roumanie, etc. (Bonne soirée, 3 déc. 1986, p. 8, col. 2).[sɑ ̃tɔnje]. 1reattest. 1931 (A. Brun, Le Fr. de Marseille, p. 130); de santon1, suff. -ier*.

SANTON2, subst. masc.

A. − Ascète, religieux musulman. Santon faiseur de miracles. Le bas peuple chrétien [en Égypte] fête volontiers certains derviches, ou santons, religieux dont les pratiques bizarres (...) remontent peut-être aux superstitions de l'antiquité (Nerval, Voy. Orient, t. 1, 1851, p. 199).Le bonze, le fakir, le santon, qui se déchirent le corps avec des lanières (...) le moine, qui se condamne à la pauvreté et à l'obéissance (...) ne se traitent ainsi que par amour pour le Créateur (J. Simon, Devoir, 1854, p. 221).
B. − Monument contenant le tombeau d'un saint musulman. [Des colonnes] furent (...) dressées là dans des temps très-modernes, pour porter la calotte d'une mosquée turque ou le toit d'un santon (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 160).Il y a à Sheik-Saïd un santon (...) où les oiseaux vont d'eux-mêmes déposer la nourriture qu'on leur donne (Flaub., Corresp., 1850, p. 173).
Prononc. et Orth.: [sɑ ̃tɔ ̃]. Homon. sentons (de sentir). Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. Ca 1525-30 sancton « ascète, sorte de religieux musulman » (J. Thénaud, Voyage de Oultremer, éd. Ch. Schefer, p. 33); 1598 santon (J. de Villamont, Voy., livre 2, chap. 17, p. 359 ds Quem. DDL t. 10). Empr. au port.santáo « id. » (dep. le xvies., Aveiro ds Mach.), dér. de santo « saint » (v. ce mot), plutôt qu'à l'esp. santón (FEW t. 11, p. 151b-152a) qui n'est att. dans ce sens que dep. 1726 (Feijoo ds Autoridades; au sens de « hypocrite » dep. 1605, Oudin d'apr. Al.).
STAT.Santon1 et 2. Fréq. abs. littér.: 49.
BBG.Quem. DDL t. 7, 13.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

santon \sɑ̃.tɔ̃\ masculin

  1. Figurine que l’on place dans les crèches à Noël.
    • Les santons de Provence.

Nom commun 1 - français

santon \sɑ̃.tɔ̃\ masculin

  1. (Religion) Nom de certains moines chez les musulmans.
    • Depuis quelques années Muley Abdelmeleck prenoit dans son Gouvernement des airs de Souverain absolu & indépendant, même en 1718, il refusa de payer à son Père les tributs accoutumez, & par là il se rendit coupable de révolte. Néanmoins cette affaire fut accomodée par l'entremise de quelqu'un de leurs Santons , & l'on n'en vint pas aux dernières extrêmitez. — (Histoire des révolutions de l'empire de Maroc, depuis la mort du dernier Empereur Muley Ismael, écrite par John Braithwaite, traduite de l'anglais, Amsterdam : chez Pierre Mortier, 1731, p. 2)
    • J’ai fait moi-même, avec M. Contessini, cette curieuse expérience, depuis l’angle méridional de la ville jusqu’à la demeure d’un santon, que l’on voit à quelque distance sur la côte. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Le bas peuple chrétien [en Égypte] fête volontiers certains derviches, ou santons, religieux dont les pratiques bizarres […] remontent peut-être aux superstitions de l’antiquité. — (Nerval, Voy. Orient, t. 1, 1851, p. 199)
  2. (Par métonymie) Petit monument contenant le tombeau d’un saint homme musulman.
    • Il y a à Sheik-Saïd un santon […] où les oiseaux vont d’eux-mêmes déposer la nourriture qu’on leur donne. — (Flaubert, Corresp., 1850, p. 173)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SANTON. n. m.
Nom de certains moines chez les mahométans. Il se dit aussi, en Algérie, d'un Petit monument contenant le tombeau d'un santon.

Littré (1872-1877)

SANTON (san-ton) s. m.
  • 1Sorte de moine mahométan. La façon de vivre des santons est toute contraire à celle des derviches ; il semble qu'ils fassent une profession particulière d'être d'autant plus sales et négligés que les autres sont polis, les Voyages du sieur du Loir, Paris, 1654, p. 157.
  • 2En Algérie, petite chapelle ou monument contenant le tombeau d'un santon.

HISTORIQUE

XVIe s. Hypocrites, patenostriers, chattemittes, santorons, cagotz, hermites, Rabelais, IV, 64. Les hermites et sanctorons des Turcs, Le Loyer, Discours et histoire des spectres, Paris, 1605, p. 804. Les saintons… et autres, comme religieux et penitens, les Voyages du sieur de Villamont, III, 9 (1604)

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « santon »

Espagn. santon, santon, hypocrite, de santo, saint.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (1525) Emprunté au portugais santão (« petit saint, hypocrite », « ascète, sorte de religieux musulman »), diminutif de santo.
(Nom 2) (1896) De l’occitan santon (« petit saint », « statuette représentant les personnages de la Nativité et destinée à une crèche ») dérivé de sant (« saint »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « santon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
santon sɑ̃tɔ̃

Citations contenant le mot « santon »

  • Saint-Cyr-sur-mer : elle crée un santon à l'effigie du... LaProvence.com, Actualités | Saint-Cyr-sur-mer : elle crée un santon à l'effigie du professeur Raoult | La Provence
  • Les santonniers d'Aubagne ont réalisé une statuette à l'éffigie de l'acteur Lino Ventura. Le santon a été fabriqué à mille exemplaires. L'ensemble de la recette issue des ventes sera reversée à la Fondation Perce Neige, crée par Lino Ventura en 1966. France Bleu, Un santon solidaire à l'éffigie de Lino ventura sur le marché d'Aubagne
  • Depuis 19ans, l'Atelier de Fanny à Aubagne perpétue un savoir faire traditionnel : la fabrication des fameux santons de Provence. Gilbert Macciocu et son fils Anthony nous ont ouvert la porte de leur atelier pour partager quelques secrets...  France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Secrets de Noël : les santons de Provence, un savoir-faire unique en France
  • Magie de Noël oblige, en ce début de mois de décembre on installe notre sapin et notre crèche. Les santons sont encore tendance, ils ont du succès au marché de Noël de Dijon, même si les Dijonnais restent classiques. France Bleu, Marché de Noël de Dijon : la passion des santons traditionnels continue !
  • A Pelousey près de Besançon, Claudine Bas installe tous les ans chez elle une crèche monumentale. Plus de 250 santons et des paysages façonnés à la main pour recréer un village de Provence, une passion que Claudine partage volontiers en accueillant gratuitement petits et grands. France Bleu, EN IMAGES: une crèche provençale de 250 santons à découvrir à Pelousey dans le Doubs
  • Mais la plus grosse de ses collections, c’est celle de ses santons. Il l’a débutée il y a dix ans. , Philippe Merminod, l'homme aux 600 santons de Provence | L'Écho Sarthois

Traductions du mot « santon »

Langue Traduction
Anglais santon
Espagnol santon
Italien santon
Allemand santon
Chinois 桑顿
Arabe سانتون
Portugais santon
Russe сантон
Japonais 庵主
Basque santon
Corse santon
Source : Google Translate API

Synonymes de « santon »

Source : synonymes de santon sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot santon au Scrabble ?

Nombre de points du mot santon au scrabble : 6 points

Santon

Retour au sommaire ➦

Partager