La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « saborder »

Saborder

Définitions de « saborder »

Trésor de la Langue Française informatisé

SABORDER, verbe trans.

A. − MAR. Couler volontairement un navire. Le cargo Poitiers, venant de Dakar et filant vers Libreville, ayant été arraisonné par les Anglais, fut sabordé par son commandant (De Gaulle,Mém. guerre, 1954, p. 102).Empl. pronom. réfl. La majeure partie de notre flotte stationnée dans le port de Toulon se sabordait (...) en novembre 1942 plutôt que de se rendre aux Allemands (Procès Pétain, t. 2, 1945, p. 1120).
P. métaph. Si le ministre anglais n'avait pas sabordé le Ministère grec, les brigands n'auraient tué personne (Mérimée,Lettres Mmede Beaulaincourt, 1870, p. 169).
B. − Au fig.
1. Mettre fin volontairement à l'activité d'une entreprise. Saborder son entreprise. Empl. pronom. réfl. Les journaux de province (...) du moins ceux qui ne s'étaient pas sabordés en 1940 (...) poursuivaient leur publication avec difficulté (Coston,A.B.C. journ., 1952, p. 59).
P. ext. Ruiner. Si ce pauvre Charlot n'avait pas prématurément péri (...), il aurait sans doute achevé de la saborder [la fabrique]: il était comme son père entreprenant à l'excès (Beauvoir,Mém. j. fille, 1958, p. 197).
2. Fam. ou arg.
Saborder qqn.Détruire quelqu'un psychologiquement, ruiner sa confiance en lui. [Le vieux marin:] Mais quelle idée, aussi, cette Parisienne de malheur (...) d'aller saborder [= gâter de ses amours vicieuses] un mousse comme Marie-Pierre, un morveux! (Richepin,Glu, 1883, p. 18).« Une gosse »... Je la détestais pour ce mot. Il m'humiliait. Il y a deux jours (...) quelqu'un m'avait vue autrement. Il avait essayé de me donner de la force. Elle, elle me sabordait (J. Boissard,L'Esprit de famille, t. 5, Cécile, la Poison, Paris, Le Livre de poche, 1990 [1984], p. 220).
Être (tout) sabordé par qqc.Être (tout) retourné, bouleversé par quelque chose. [Le vieux marin:] Ah! je suis tout sabordé par ces histoires-là (...), moi (Richepin,Glu, 1883, p. 26).
Prononc. et Orth.: [sabɔ ʀde], (il) saborde [-bɔ ʀd]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Mar. a) 1831 trans. (Will.); b) 1945 pronom. (Procès Pétain, loc. cit.); 2. a) 1946 saborder son journal (Abellio, Pacifiques, p. 280); b) 1958 « ruiner » (Beauvoir, loc. cit.). Dér. de sabord*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 17.
DÉR.
Sabordage, subst. masc.Action de saborder ou de se saborder. a) [Corresp. à supra A] Au lendemain de cette destruction [à Toulon], qui privait la France d'un admirable instrument de combat le maréchal Pétain, loin de regretter que la flotte ne s'y soit pas soustraite en gagnant le large, félicitait l'amiral de Laborde d'être resté sourd à l'appel de la dissidence. Plutôt le sabordage que de se joindre aux forces françaises libres ou à nos alliés (Procès Pétain, t. 1, 1945, p. 28).b) Au fig. [Corresp. à supra B] Pourquoi le nierais-je? Ce sabordage de l'Express quotidien nous a surpris. Nous l'avons ressenti comme un coup (Mauriac,Bloc-Notes, 1958, p. 216).[sabɔ ʀda:ʒ]. 1reattest. 1894 (Sachs-Villatte ds Quem. DDL t. 5); de saborder, suff. -age*.

Wiktionnaire

Verbe - français

saborder \sa.bɔʁ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Percer la carène d’un navire au-dessous de la ligne de flottaison pour le couler.
    • John Mangles, fou de désespoir, saisit sa hache. Il allait saborder la pirogue. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • 25 novembre 42 – L’Axe a occupé Toulon pendant la nuit et une partie de la flotte française s’est sabordée, contrairement aux instructions du gouvernement. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 246)
    • Comme les navires ont été sabordés, tout objet de valeur aura été descendu des bateaux avant que ces derniers ne coulent.— (Kristin Romey, Découverte de nouveaux indices sur les navires perdus du conquistador Hernán Cortés, National Geographic, 29 mai 2019)
  2. (Figuré) Détruire volontairement quelque chose, saboter.
    • Ils l’ont déjà démontré en intimidant les responsables politiques qui refusent de saborder la volonté des électeurs. — (Pierre Martin, Une sombre farce qui pourrait mal tourner, Le journal de Québec, 10 décembre 2020)
    • Ça fait des années que les spécialistes le répètent : la prochaine guerre mondiale n’opposera pas les É.-U. à la Chine ou à la Russie, mais la planète entière à un virus.
      Et qu’est-ce qu’on a fait, au Canada ?
      On a sabordé notre industrie pharmaceutique.
      — (Richard Martineau, Quêter des vaccins à l’Inde, Le journal de Montréal, 17 février 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SABORDER. v. tr.
T. de Marine. Percer la carène d'un navire au-dessous de la ligne de flottaison pour le couler.

Littré (1872-1877)

SABORDER (sa-bor-dé) v. a.
  • Terme de marine. Percer la carène d'un bâtiment au-dessous de la flottaison, pour y faire entrer l'eau et le couler.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « saborder »

Sabord.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1831) Dérivé de sabord.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « saborder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
saborder sabɔrde

Fréquence d'apparition du mot « saborder » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « saborder »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « saborder »

  • Cette décision intervient alors que la suspension pour 6 mois de son président, Franck Lopez, prend fin le 1er février prochain. Face à la possibilité de son retour, alors même que des enquêtes sont en cours sur des faits délictueux présumés sous sa présidence (un enquêteur du service régional de police judiciaire est attendu sur place vendredi 9 janvier), la direction intérimaire a préféré saborder le bureau.
    L'Essor Savoyard — Haute-Savoie : le bureau de la chambre de métiers démissionne - L'Essor Savoyard
  • En conséquence, les prix des hébergements sont en baisse cet été en Espagne. Les hôteliers évitent de saborder totalement le marché, mais ils consentent à des rabais importants. Vous pouvez par exemple trouver en plein mois d'août un quatre-étoiles avec piscine à 75 euros la nuit à Barcelone ou à Madrid, ou un cinq-étoiles à moins de 100 euros à Ségovie ou à Tolède.
    Le Figaro.fr — Espagne : les formalités pour voyager cet été 2020
  • Aussi déroutante sous les ordres de Robert Moreno qu'elle l'était sous ceux de Leonardo Jardim, l'ASM a tout fait pour se saborder à Nîmes (19e). Et elle a fini par le payer (1- 3), gâchant une nouvelle occasion de se rapprocher des places européennes. Réduits à... 9 dès la 32e minute après les expulsions coup sur coup de Tiémoué Bakayoko (pour une semelle sur Romain Philippoteaux) et Gelson Martins (pour avoir bousculé l'arbitre dans la foulée), les Monégasques ont résisté une demi-heure de plus aux assauts des Crocos avant de craquer sur un numéro de soliste de Philippoteaux (62e, 1-2).
    L'Équipe — Ligue 1 : Monaco se saborde à Nîmes - Foot - L1 - L'Équipe
  • Quelques jours après une élimination piteuse en Coupe de France, les Niçois ont pourtant failli se saborder à nouveau, en laissant les Lyonnais revenir au score en infériorité numérique avant d'être à leur tour réduits à dix. Mais, cette fois, les Azuréens ont eu le mérite de ne pas se désunir après ce gros coup sur la tête.
    Sport | Nice-Lyon : au tour des Gones de se saborder
  • Un départ de trop loin et un nombre infini de petits pas avant de tirer. La préparation du tir au but de Thiago Mendes avait tout pour être un fail monumental mais le Brésilien ne s’est pas dégonflé après son spectacle de danse. A l’inverse, Bertrand Traoré a choisi la sobre mais toujours très efficace course d’élan hésitante pour saborder les siens.
    PSG - OL : Les 10 choses qu’on retient de cette finale de Coupe de la Ligue
  • En mars, toutefois, une vraie crainte l’a assaillie. La pandémie de Covid-19 menaçait de saborder l’ensemble de ses expositions, personnelles et collectives, de Nantes au Musée des beaux-arts de Lyon, de la Friche la Belle-de-Mai à Marseille, au centre d’art la Chapelle Jeanne d’arc à Thouars. Sans oublier sa participation à l’opération « Les Extatiques », à La Seine Musicale. Le travail de plusieurs années risquait de partir en fumée. Miraculeusement, tous les événements ont été décalés ou prolongés. Aussi, Elsa Sahal attaque-t-elle l’été pied au plancher.
    Le Monde.fr — Elsa Sahal, sculptrice décomplexée des excroissances

Traductions du mot « saborder »

Langue Traduction
Anglais scuttle
Espagnol escotilla
Italien autoaffondare
Allemand scuttle
Chinois s
Arabe يتسحب هربا بسرعه
Portugais scuttle
Russe люк
Japonais スカットル
Basque scuttle
Corse scuttle
Source : Google Translate API

Synonymes de « saborder »

Source : synonymes de saborder sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot saborder au Scrabble ?

Nombre de points du mot saborder au scrabble : 11 points

Saborder

Retour au sommaire ➦