La langue française

Roquer

Définitions du mot « roquer »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROQUER, verbe intrans.

JEUX
A. − ÉCHECS. Déplacer de deux pas son roi vers la droite ou vers la gauche, suivant l'horizontale, et placer ensuite la tour vers laquelle il se dirige sur la case attenante au roi, en sautant par-dessus lui (d'apr. Alleau 1964, s.v. échecs).
B. − CROQUET. ,,Placer sa boule à côté de l'autre et les pousser toutes les deux en frappant la sienne`` (Petiot 1982). Au lieu de franchir un arceau, on peut chercher, avec sa boule, à atteindre une boule voisine. Si on la touche, on dit qu'on a roqué (Alleau1964, s.v. croquet).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɔke], (il) roque [ʀ ɔk]. Homon. roc, rock. Att. ds Ac. dep. 1694 (id. ds Littré). Lar. Lang. fr.: roquer ou rocquer; Rob. 1985: roquer ,,on a écrit aussi rocquer``. Étymol. et Hist. 1. 1690 aux échecs (Fur.); 2. 1889 au croquet (Larch. Nouv. Suppl., p. 214: roquer [...] faire sauter la boule [jeu de crockett]); 1904 (Nouv. Lar. ill.). Dér. de roc2*; dés. -er.
DÉR.
Roque, subst. masc.,jeux (échecs). Coup par lequel on roque. Le roque, effectué immédiatement, engage la partie dans une ligne de jeu (...) plus originale (Combat, Les Échecs, 19-20 janv. 1952, p. 3, col. 5). [ʀ ɔk]. Homon. roc, rock. 1resattest. 1859 (G. Beleze, Dict. universel de la vie pratique, p. 619b ds Quem. DDL t. 10), 1870 (Lar. 19e, s.v. échec, p. 71a); déverbal de roquer*.
BBG.Tafel (Ch.). Beiträge zur französischen Etymologie. Bonn, 1976, p. 29.

Wiktionnaire

Verbe

roquer \ʁo.ke\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Jeu d’échecs) Mettre sa tour auprès de son roi, et faire passer le roi de l’autre côté de la tour, quand il n’y a aucune pièce entre eux, sous réserve qu'aucune des deux pièces n'ait déjà bougé, qu'aucune ne soit menacée et qu'aucune des cases traversées ne soit à portée d’une pièce adverse.
  2. (Rare) Déplacer d’une manière qui peut faire penser à un roque.
    • On disait alors dans ce cas-là qu'on «roquait» des unités ou des approvisionnements entre les secteurs du front, par analogie avec le coup du roque, aux échecs. — (site www.cnewsmatin.fr, 7 décembre 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROQUER. v. intr.
T. du jeu d'Échecs. Mettre sa tour, son roc auprès de son roi, et faire passer le roi de l'autre côté de la tour, quand il n'y a aucune pièce entre eux.

Littré (1872-1877)

ROQUER (ro-ké) v. n.
  • Je roquais, nous roquions, vous roquiez ; que je roque, que nous roquions, que vous roquiez. Terme du jeu des échecs. Mettre le roc, la tour, auprès du roi, et faire passer le roi de l'autre côté de la tour, lorsqu'il n'y a aucune pièce entre eux.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ROQUER, v. act. (terme de jeu d’échecs.) c’est approcher le roc, ou, comme nous disons aujourd’hui, la tour auprès du roi, & passer le roi par-derriere, pour le placer à l’autre case joignante. On ne roque qu’une fois ; mais pour roquer, il faut n’avoir point remué le roi, ni la tour, & ne point passer ou se mettre en échec. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « roquer »

Roc 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dénominal de roc (« tour du jeu d’échecs »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roquer roke

Citations contenant le mot « roquer »

  • — Les noirs ne peuvent roquer pour l’instant à cause du fou posté d6, contrôlant la case f8. AgoraVox, Jeu d'échecs : 1.e4 est-il un bon coup ? - AgoraVox le média citoyen
  • "Le pire, c'est que j'ai bien pensé à jouer 14.Dh6 au lieu de roquer..." En d'autres termes, le jeune hollandais avait vu cette idée un coup avant, puis l'a oublié lorsqu'elle est devenu décisive. Aïe ! Chess.com, Chessable Masters : Carlsen déborde Giri au finish - Chess.com
  • Nous avons laissé AlphaZero apprendre à jouer aux échecs "sans roquer" à partir d'une base de connaissance vierge, ce qui a permis au programme de maîtriser progressivement le jeu par un processus d'essais et d'erreurs, similaire à la façon dont il a appris à jouer aux échecs classiques. Après avoir simulé des millions de parties, AlphaZero est devenu un expert dans cette variante de No-castling, nous avons alors analyser son style et évaluer l'équilibre général du jeu. Chess.com, Les échecs repensés par Kramnik avec AlphaZero - Chess.com
  • Bien sûr, les noirs doivent penser à roquer un jour : 11…Ff8-e7. Ce que devrait faire aussi les blancs. Mais voyons à présent une faute blanche. Naïvement tentés par une image de mat, les blancs jouent : 12.Fc1-f4. Avec l’idée Fc4xCd6, pour supprimer le défenseur de f7, puis Dd5xf7 mat. , Culture - Loisirs | Contre-attaque !
  • Aux échecs, le concept du temps est très compliqué à comprendre pour les plus jeunes. Généralement, ils réalisent aisément que l'on puisse perdre une pièce, un pion, le droit de roquer, etc... Mais le concept de la perte d'un temps les rend généralement circonspect, au mieux... Chess.com, Passer son tour pour gagner ! - Chess.com

Images d'illustration du mot « roquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « roquer »

Langue Traduction
Anglais castle
Espagnol castillo
Italien castello
Allemand schloss
Chinois 城堡
Arabe قلعة
Portugais castelo
Russe замок
Japonais
Basque gaztelu
Corse casteddu
Source : Google Translate API

Synonymes de « roquer »

Source : synonymes de roquer sur lebonsynonyme.fr

Roquer

Retour au sommaire ➦

Partager