La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rondin »

Rondin

Variantes Singulier Pluriel
Masculin rondin rondins

Définitions de « rondin »

Trésor de la Langue Française informatisé

RONDIN, subst. masc.

A. −
1. Morceau de bois de chauffage qui n'a pas été fendu et présente encore une forme ronde. Rondins de chêne, de hêtre. La soirée était d'un froid vif, avant-coureur de l'hiver. Aussi, lorsqu'une brassée de sarments flamba devant mes genoux, entre deux ou trois rondins, j'éprouvai quelque réconfort (Villiers de L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 293).Cet antre où, durant l'hiver, un demi-stère de rondins est empilé (Pesquidoux, Chez nous, 1923, p. 113).
2. Vieilli. Gros bâton. J'allai derrière l'auberge abattre des noix sous le grand noyer, et (...) mon rondin les faisait rouler par douzaine (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 330).Quand arrive le magistrat (...) Guignol l'abat sans pitié, du revers de son rondin (Coppée, Bonne souffr., 1898, p. 35).
3. Spécialement
a) CONSTR. Tronc d'arbre non équarri et, en partic., tronc de sapin, employé dans les travaux de tranchée, de construction, etc. Banc, mur, pont, toit de rondins; cabane en rondins. Sous le lent écrasement qui faisait éclater des rondins de chêne gros comme la cuisse, on se coulait à plat ventre, avec la sourde inquiétude d'entendre brusquement craquer son dos (Zola, Germinal, 1885, p. 1167).Le mur qui met les spectateurs hors de l'atteinte des taureaux, est fait de rondins espacés, attachés par des cordes aux poutres de soutien (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p. 205).
b) TECHNOL. Cylindre de bois utilisé pour façonner les plaques de plomb destinées à la fabrication des tuyaux (d'apr. Chabat 1881, p. 12).
B. − AMEUBL. Petit traversin placé sur une chaise, un fauteuil, un canapé et destiné à soutenir les reins. À la fin du siècle dernier, le rondin était apprécié (...). Aujourd'hui, il a presque disparu et ne trouve plus d'emploi que sur les sièges de personnes valétudinaires ou âgées (Havard1890).
C. − Argot
1. Rondin (jaune). Pièce d'or. − Ah! s'écria La Pouraille, s'il voulait cromper ma sorbonne (sauver ma tête), quel viocque (vie) je ferais avec mon fade de carle (ma part de fortune), et mes rondins jaunes servis (et l'or volé que je viens de cacher) (Balzac, Splend. et mis., 1847, p. 547).
2. Écu de cinq francs. − Et combien que ça coûte, ste bête? − Un rondin, deux balles et dix Jacques. − N... de D...! sept livres dix sous (Vidocq, Mém., t. 3, 1828-29, p. 160).
3. Sein. Elle avait débridé son corsage et laissait voir ses rondins (Bruant1901, p. 148).Elle avait de la fesse (...) et des rondins bien mignons (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 260).
D. − HABILL. Veste courte, munie de poches et à pans arrondis que portaient les garçons de café. [L'élève] de Charlemagne fit le café. Il manquait la goutte. On vendit (...) des tranches de copie à des bouche-trou de Stanislas et de Rollin qui avaient (...) des rondins de drap fin et de l'argent dans leurs goussets. Nous eûmes une bonne rincette (Vallès, J. Vingtras, Enf., 1879, p. 329).
REM.
Rondiner, verbe trans.,vieilli, pop. Battre à coups de rondins. Au lieu de rondiner sa femme, Comme ça s'fait quand on s'aime bien (Larch.1859, p. 91).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɔ ̃dε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1387 « sorte de tonneau » (E. de Fréville, Mém. sur le comm. mar. de Rouen, t. 2, p. 156: tonnel ou pipe ou tout autre rondin); 2. a) 1391 « morceau de bois rond » (Registre criminel du Châtelet, éd. Sté des Bibliophiles fr., t. 2, p. 18: un gros baston par maniere de rondins [...] baston de rondin); b) 1532 [et non 1526] « morceau de bois de chauffage rond et court » (Ch. de Bourdigné, Légende de MePierre Faifeu, éd. F. Valette, p. 17: souches, boys, rondins, torches); c) 1676 plomb. « cylindre de bois » (Félibien, p. 727); d) 1701 « gros bâton » (Fur., s.v. rondiner: donner à quelcun des coups de rondin); 1718 (Ac.); e) 1843 « tronc d'arbre employé dans les travaux de construction ou dans les tranchées » (Gautier, Tra los montes, p. 113: pavillon [...] bâti en rondins); 1872 (Viollet-Le-Duc, Archit., p. 179); 3. 1749 « coussin cylindrique placé sur un fauteuil » (Mém. de la Sté de l'hist. de Paris, 1899, p. 43: le dossier et rondin [d'une duchesse]). Dér. de rond1*; suff. -in*. Fréq. abs. littér.: 69.

Wiktionnaire

Nom commun - français

rondin \ʁɔ̃.dɛ̃\ masculin

  1. Morceau de bois de chauffage, qui est rond, par opposition à celui qui est fendu.
    • Les arbres, tiges et branches que l'on convertit en bois de feu sont découpés, partie en bûches de rondin ou de quartier, partie en rames destinées à entrer dans les fagots. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 163)
    • Des stères à brûler, des fagots de rondins, des bourrées de coupilles, des tas d'ételles et des « carottes » d'épicéas s'y empilent. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Sur la route, ce furent les premières chaussées modernes construites par Trésauguet, en France, et par Mac-Adam, en Angleterre vers 1760, qui firent rechercher des procédés un peu moins primitifs que le sabot qu'on intercalait entre la roue et le sol, la chaîne d'enrayage et le rondin qui embarraient la jante près d'un rai. — (Jean Falaize & Henri Girod-Eymery, A travers les chemins de fer: de l'origine à nos jours, Éditions Denoël, 1948, page 202)
  2. Morceau de bois de construction rond et long.
    • [...] des enfants mal nourris à la bouillie de seigle, qui vivaient dans une isba en rondin calfeutrée de mousse,[...]. — (Capucine Motte , Apollinaria, Éd. J.-C. Lattès, 2013)
  3. (Technique) Cylindre de bois pour arrondir les feuilles de plomb dont on veut faire des tuyaux.
  4. (Par extension) Gros bâton.
    • Frapper quelqu’un à coups de rondin.
  5. Veston court, aux pans arrondis, porté notamment par les sommeliers.
    • Il manquait la goutte. On vendit des morceaux de composition, des tranches de copie à des bouche-trou de Stanislas et de Rollin qui avaient des faux cols droits, des rondins de drap fin, et de l’argent dans leurs goussets. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
  6. Sein.
    • ... Dis, Môm’, maint’nant y faut m’ montrer / tes beaux petits rondins bombés... / Donne... ah ! ben vrai, c’qu’y sont gentils ! / (c’est pas ces gros tétons d’ borgeoise / qui dégoulin’nt jusqu’au nombril !) / Ben dis donc ! Moi j’veux les p’loter; / euss ont deux bell’s petit’s framboises / qui donn’nt envie d’ les boulotter ! — (Jehan Rictus, Idylle)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RONDIN. n. m.
Morceau de bois de chauffage, qui est rond, par opposition à celui qui est fendu. Un petit rondin. Rondins de hêtre, Rondins de chêne. Ce n'est pas du bois de quartier, ce sont des rondins.

RONDIN désigne aussi un Gros bâton. Frapper quelqu'un à coups de rondin.

Littré (1872-1877)

RONDIN (ron-din) s. m.
  • 1Morceau de bois de chauffage qui est rond, c'est-à-dire qui n'est pas fendu, et qui se dit par opposition à bois de quartier. Des rondins de hêtre. Un pâté sur un rondin de bois, avec un verre à moitié plein de vin, Diderot, Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 125, dans POUGENS.
  • 2Gros bâton. Il a reçu des coups de rondin.
  • 3Cylindre de bois, sur lequel le plombier arrondit les tables de plomb.

HISTORIQUE

XVIe s. Rondin, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RONDIN. Ajoutez :
4 Sapin simplement écorcé et dégrossi, Broillard, Revue des Deux-Mondes, 15 avril 1876, p. 921.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rondin »

Rond.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de rond, avec le suffixe -in.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rondin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rondin rɔ̃dɛ̃

Citations contenant le mot « rondin »

  • Le terrain est primordial. Si le Mölkky peut se jouer sur du sable ou de l’herbe, la meilleure surface reste les places et les allées en stabilisé. « L’important est que les quilles puissent rebondir », précise le Brestois Florent Corre, 4e aux derniers mondiaux en individuel. Car une fois au sol, il convient de redresser les quilles là où elles ont chu. Envoyer valser une quille à des hectomètres par un coup de maître peut bloquer l’adversaire. Car il convient toujours de jeter un œil sur le tableau de l’équipe qui cherche à parvenir à 50 tout rond avant vous. Pour jeter le rondin, nul besoin de posséder une force herculéenne. Tout est dans l’épaule et l’accompagnement du geste qui doit se faire absolument de bas en haut. Car le Mölkky, aussi diabolique soit-il, reste avant tout un jeu d’adresse et de précision. La force restera du côté obscur… Le Telegramme, Au Mölkky, le diable est finlandais [Vidéo] - Les jeux incontournables à glisser dans le sac de plage - Le Télégramme
  • Le 11 juin dernier vers 3 h 46, un individu use d’un rondin de bois pour casser une vitre et s’introduire dans la société. « La vidéosurveillance montre que le cambrioleur connaît bien les lieux, il se dirige direct dans le bureau du directeur », indique la présidence rappelant que le suspect a le visage dissimulé, des gants et une lampe frontale. « Les enquêteurs se sont vite intéressés à vous puisque vous avez cambriolé déjà vingt fois les lieux depuis 2015 », poursuit la juge évoquant aussi la rocambolesque effraction du monnayeur à boisson de la société. ladepeche.fr, Tarn-et-Garonne : pour la 21e fois, il cambriole la même entreprise, un mois et demi après sa sortie de prison - ladepeche.fr
  • Le 11 juin dernier, il a pénétré en pleine nuit par effraction dans les locaux de la société Mourgues fruits, à Moissac. En utilisant un rondin de bois, il s’est introduit à 3 h 46 dans le siège social de l’entreprise et s’est tout de suite dirigé vers le bureau du directeur, comme ont pu le constater les enquêteurs sur les images de vidéosurveillance. , Tarn-et-Garonne. Il cambriole 21 fois la même entreprise en cinq ans - La Roche sur Yon.maville.com
  • Une fois lancés, les adaptes des hauteurs peuvent suivre à volonté 5 parcours différents qui regroupent 85 ateliers, chacun avec son niveau de difficulté. Les grands parcours, jusqu’à une dizaine de mètres de haut, s’accomplissent dans les arbres, et les parcours pour enfants dans les chênes. Sécurisés par une ligne de vie en continu, les amateurs de sensation peuvent tester des tyroliennes (dont une de 100m de long), des poutres d’équilibre, des traversés en BMX ou skateboard, sauter de rondin en rondin au-dessus du vide, escalader des parois verticales, ou encore se lancer s’ils l’osent dans le saut de tarzan, un vertigineux saut pendulaire avec arrivée dans un filet d’escalade. « Les circuits sont aménagés avec des échappatoires, en particulier pour le saut de tarzan. Une fois penchées au-dessus du vide, certaines personnes renoncent à sauter » rassure Romain Episcopo. SaintNazaireNews.fr, Piriac Aventure : un accrobranche 100% Nature à 800m de la mer

Images d'illustration du mot « rondin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rondin »

Langue Traduction
Anglais log
Espagnol iniciar sesión
Italien log
Allemand log
Chinois 日志
Arabe سجل
Portugais registro
Russe журнал
Japonais ログ
Basque log
Corse logu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rondin »

Source : synonymes de rondin sur lebonsynonyme.fr

Rondin

Retour au sommaire ➦

Partager