La langue française

Revirer

Sommaire

  • Définitions du mot revirer
  • Étymologie de « revirer »
  • Phonétique de « revirer »
  • Citations contenant le mot « revirer »
  • Images d'illustration du mot « revirer »
  • Traductions du mot « revirer »
  • Synonymes de « revirer »

Définitions du mot revirer

Trésor de la Langue Française informatisé

REVIRER, verbe

A. − Intrans., vieilli
1. MAR. Virer de nouveau. Revirer de bord. Nous touchâmes à un autre fleuve (...). De là nous revirâmes et gagnâmes l'île de Cernes (Chateaubr.,Essai Révol., t. 1, 1797, p. 232).
P. ext. Changer de direction. Il tente (...) d'ouvrir la grille... Il hésite... Il revire, il revient vers nous, vers la maison (Céline,Mort à crédit, 1936, p. 321).
2. Au fig. Changer d'opinion, d'attitude. Quand il [Fontanes] vit le libéralisme naître, s'organiser (...) il s'effraya du mouvement nouveau qu'il imputait à la faiblesse du système, et revira légèrement (Sainte-Beuve,Portr. littér., t. 2, 1838, p. 302).
3. JEUX (trictrac). Faire une revirade. (Dict. xixeet xxes.).
B. − Trans., région. (Centre et Ouest). Retourner (un objet). En partic. Revirer un fromage. Retourner puis racler un fromage pour enlever les moisissures de surface. On vire et on revire ces fromages [de Roquefort] (Fén.1970).
Prononc. et Orth.: [ʀ əviʀe], (il) revire [-vi:ʀ]. Att. ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1. Ca 1150 « éviter quelque chose par crainte » (Roman de Thèbes, éd. Raynaud de Lage, 8706); 2. 1216 « tourner » (Anger, Dial. St Grég., 235, Meyer, Rec., p. 343 ds Gdf.); 3. 1677 terme de mar. (Mém. de Villette, p. 51 ds Jal); 4. 1743 « faire une revirade au jeu de trictrac » (Trév.). Dér. de virer*; préf. re-*.
DÉR. 1.
Revirade, subst. fém.a) Jeux (trictrac). ,,Action d'un joueur qui, pour faire une case avancée, emploie une ou deux dames de cases déjà faites`` (Ac. 1798-1878). b) Synon. de revirement.Elle s'est trop engagée [l'Angleterre] sur la question italienne pour faire une revirade subite (Mérimée,Lettres ctesse de Montijo, t. 2, 1859, p. 132). [ʀ əviʀad]. Att. ds Ac. 1762-1878. 1resattest. a) 1588 « réplique, riposte » (Montaigne, Essais, III, 8, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 936), b) 1611 « action de revirer, de se retourner » (Cotgr.), c) 1743 terme de jeu (Trév.); de revirer, suff. -ade*.
2.
Revirage, subst. masc.Opération consistant à retourner puis à racler les fromages de Roquefort pour enlever les moisissures de surface qui obstruent les canaux d'aération de la pâte (d'apr. Fén. 1970, Luq.-Boud. Lait 1976). [ʀ əviʀa:ʒ]. 1reattest. 1893 (Gde Encyclop. t. 8, p. 197a, s.v. fromage de Roquefort); de revirer, suff. -age*.

Wiktionnaire

Verbe

revirer \ʁə.vi.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Virer à nouveau.
    • Au lieu d’éclater comme elle le fait habituellement, la pal se vide doucement et l’on est même dans l’obligation de la revirer pour en extraire les premières morues. — (Jean Recher, Le grand métier, Plon, 1977, chapitre XII)
  2. (Québec) Retourner.

Verbe

revirer \Prononciation ?\

  1. (Transitif) Retourner.
  2. (Pronominal) Se détourner.
    • Al brant d’acier en fait martire
      Que riens ne dote ne revire
      — (Le Roman de Troie, édition de Joly, vers nos 15733-4. Variante des manuscrits A et K dans l’édition de Constans.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

REVIRER (re-vi-ré) v. n.
  • 1Ancien terme de marine. Virer de bord. M. le maréchal d'Estrées s'opiniâtra à sortir du Tage par un vent contraire ; cela ne se pouvait faire qu'en louvoyant ; mon vaisseau ayant manqué à revirer, je fus obligé à mouiller près des Cachopes [écueils], Mém. de Villette, 1677, p. 51, dans JAL.

    Aujourd'hui, virer de nouveau. J'avais reviré sur la terre à quatre heures du matin, et je l'aperçus à une lieue et demie au sud-est, La Pérouse, Voy. t. II, p. 226, dans POUGENS.

    Fig. et familièrement. Revirer de bord, changer d'opinion, de manière d'agir. Depuis la mort d'une certaine dame [Pompadour], qui n'aimait pourtant pas les philosophes, le parti jésuitique commence à revirer tant soit peu de bord, D'Alembert, Lett à Voltaire, 9 juillet 1764.

  • 2Revirer, au jeu de trictrac, faire une revirade.
  • 3Se revirer, v. réfl. Faire un tour sur soi-même. Cette boule étant fort ronde, il peut arriver que, lorsqu'elle est poussée un peu fort par les deux R et T, elle se revire en pirouettant autour de l'essieu, Descartes, Météor. VIII.

HISTORIQUE

XIIIe s. Sire, dist-elle, quex noveles ? Qui vous fait ainsinc sospirer, Et tressaillir et revirer ? la Rose, 16606.

XVIe s. Et quand j'euz bien viré et reviré Dedans mon lict, et beaucoup souspiré, Marot, I, 356. Comment qu'ils tournent et revirent les paroles de saint Jaques, Calvin, Inst. 643. Deux mois après on vit bien un autre revire marion [un coup sur la joue] de fortune, Brantôme, Capit. franç. t. III, p. 214, dans LACURNE. Se revirer contre son ennemi, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

REVIRER, v. n. (Marine.) c’est tourner le vaisseau pour lui faire changer de route. Voyez Manege du navire.

Revirer dans les eaux d’un vaisseau, c’est changer de bord derriere un vaisseau, en sorte qu’on court le même rumb de vent en le suivant.

Revirer de bord dans les eaux d’un vaisseau, c’est changer de bord dans l’endroit où un autre vaisseau doit passer.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « revirer »

Re…, et virer ; provenç. revirar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De virer, avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de virer avec le préfixe re-[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « revirer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
revirer rœvire

Citations contenant le mot « revirer »

  • « On a commencé à récupérer des défunts dans les CHSLD et les hôpitaux. C’était juste des cas de COVID. Il a fallu se revirer de bord et s’équiper [pour se protéger du virus] », se remémore-t-il. Le Journal de Montréal, Un thanatologue met en garde contre la 2e vague de la COVID | JDM
  • «Depuis le début, on avait envie d’appliquer ce modèle d’affaires là à d’autres choses, mais on est restés super concentrés dans la vente de billets avec Give-a-seat [...]. Là avec la pandémie, on a dû se revirer vraiment rapidement et c’est un peu la pandémie qui nous a fait revenir à ce thinking-là qu’on avait au début», raconte son cofondateur Théo Corboliou en entretien téléphonique.  Le Journal de Montréal, Boule de neige: une plateforme d’achat québécois au rabais pour soutenir des causes | JDM

Images d'illustration du mot « revirer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « revirer »

Langue Traduction
Anglais turn around
Espagnol giro de vuelta
Italien girarsi
Allemand dreh dich um
Chinois 回转
Arabe التف حوله
Portugais inversão de marcha
Russe повернись
Japonais 振り向く
Basque biratu
Corse vultà si
Source : Google Translate API

Synonymes de « revirer »

Source : synonymes de revirer sur lebonsynonyme.fr
Partager