Retraire : définition de retraire


Retraire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RETRAIRE, verbe trans.

I. − Vieux
A. − Retirer, ôter, enlever. (Dict. xixeet xxes.).
DR. Exercer un droit de retrait (Dict. xixeet xxes.). Les clauses du contrat de vente lui donnent le droit de retraire ce fonds (Guérin1892).
B. − Empl. pronom. réfl.
1. Se retirer. L'écran de cinéma ou de télévision ajoute encore à cette rapacité exclusive: l'obscurité, autour de lui, en fait, fascinée, ne peut plus ni s'en distraire ni s'en retraire (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 21).
2. Se rétracter. Les diverses enveloppes qui composent la peau du ventre (...), pouvant se distendre presque indéfiniment, pourraient bien n'avoir pas assez de ressort pour se retraire quand cet effort diminue (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p. 236).
II. − Traire une seconde fois. Traire une vache le matin et la retraire le soir (Lar. 19e).
Prononc. et Orth.: [ʀ ətʀ ε:ʀ], (il) retrait [-tʀ ε]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. Fin xies. judéofr. retrait « se rétrécir (ou rétréci) » (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 124, n o898); surtout empl. au part. passé fin xiies. (Brut de Munich, 2643 ds T.-L.); spéc. blé retrait 1762 (Ac.); 1681 hérald. (Ménestrier d'apr. FEW t. 10, p. 343b); 1690 (Fur.); fin xives. [ms.] retraire « se contracter, se rétracter (des nerfs) » (Liv. dou roi Alix., Richel. 1385, f o30b ds Gdf.); 2. ca 1140 soi retraire (de) « se tenir à l'écart (de) » (Geffrei Gaimar, Hist. des Anglais, éd. A. Bell, 4374); ca 1145 retraire de « délier de (un vœu) » (Wace, Conception N.D., éd. W. R. Ashford, 704); ca 1150 réfl. soi retraire (de) « se soustraire » (Id., ibid., 776); ca 1150 soi retraire de « renoncer à » (Id., St Nicolas, éd. E. Ronsjö, 1339); 1155 al flo retraiant « à marée basse » (Id., Brut, éd. I. Arnold, 11461); 1160-74 retraire « baisser (de la mer) » (Id., Rou, éd. A. J. Holden, III, 10898); ca 1160 retraire « détourner » (Enéas, éd. J. J. Salverda de Grave, 7834); ca 1160 réfl. soi retreire « se retirer, se mettre à l'abri » (ibid., 3778); ca 1160 retraire « retirer, enlever » (ibid., 4153), subsiste comme terme de dr. 1239 « exercer le retrait lignager » (Cart. de Champ., Richel. l. 5993, f o263b ds Gdf.). II. 1832 « traire une seconde fois » (Raymond). I du lat. retrahere « tirer en arrière; retirer », dér. de trahere « tirer, traîner », préf. re- marquant le mouvement en arrière; cf. en a. m. fr. retraire « raconter » ca 1100 (Roland, éd. J. Bédier, 1701) − xves. ds Gdf. répertorié comme « vieux » par Trév. 1721-71 et Ac. Compl. 1842. II dér. de traire*; dés. -er.

Retraire : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

retraire \ʁə.tʁɛʁ\ transitif 3e groupe, défectif (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Exercer un retrait.
    • Il avait droit, comme parent, de retraire cet héritage.
    • Les clauses du contrat de vente lui donnent le droit de retraire ce fonds.

Verbe 2

retraire \ʁə.tʁɛʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Traire à nouveau.
    • Pendant que ces Messieurs Dames de la Haute société internationale nous en mettent plein la gueule, au Japon la réforme pour retraire les vaches à lait est bien engagée. — (www.dailymotion.com)

Verbe

retraire \Prononciation ?\

  1. (Transitif) Retirer.
    • Retrarroit dunc sa main — (Ph. de Thaon, Le Livre de Sibile, f. 163v. a. (manuscrit du XIIIe siècle))
  2. (Intransitif) Se retirer.
    • Arbre lui clinera
      E ewe retrerra
      — (idem, f. 165v. a.)
      L’arbre s’inclinera pour lui
      Et l’eau se retirera
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Retraire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RETRAIRE. (Il se conjugue comme TRAIRE.) v. tr.
T. de Jurisprudence. Exercer un retrait. Il avait droit, comme parent, de retraire cet héritage. Les clauses du contrat de vente lui donnent le droit de retraire ce fonds. On dit plus communément Retirer. Le participe passé

RETRAIT s'emploie comme adjectif et se dit des Grains qui mûrissent sans se remplir, et contiennent beaucoup moins de farine que les grains bien venus. Blé retrait. Avoine retraite. Les blés versés sont sujets à être retraits. En termes de Chasse, Un cerf retrait, Un cerf forcé, qui sera bientôt pris.

Retraire : définition du Littré (1872-1877)

RETRAIRE (re-trê-r') v. a.
  • Il se conjugue comme traire. Terme de jurisprudence. Exercer un retrait. Retraire un héritage, des fonds.

    On dit plus souvent retirer.

HISTORIQUE

XIIe s. Il velt de nostre terre la franchise retraire [ôter], Sax. XXX. Je ne m'en puis mie ariere retraire, Couci, II.

XIIIe s. Poi estoit eure que on ne feist saillies ; mais je ne vos puis mie tout retraire [raconter], Villehardouin, LXXVI. Bien avez oy dire et mainte fois retraire, Que traïson et meurtre convient qu'en la fin paire [paraisse], Berte, LXIX. Après fu Viellece portraite, Qui estoit bien ung pié retraite [diminuée] De tele cum el soloit estre, la Rose, 340. Ne puent as vilains retraire [ils ne peuvent tenir des inclinations des vilains] Por noreture qu'il en aient ; à lor gentillece retraient, Roi Guillaume, p. 94. Les VII rivieres s'espandent par le pais et cuevrent les terres pleinnes ; et quand elles se retraient…, Joinville, 219.

XVe s. Or me veux retraire à la droite matiere commencée, Froissart, I, I, 4. Quelque petit chasteau-rocher où il se sera retraict, Commines, V, 18.

XVIe s. Il redoubtoit fort le peuple, pource qu'il sembloit retraire un peu de visage à Pisistratus, Amyot, Péric. 11. Il jeta en terre devant luy un cuyr tout sec et retrait de grande secheresse, puis…, Amyot, Alex. 108. Voyez-vous bien là ceste rose Qui s'est toute retraicte et close Vers le soir ? Marot, IV, 173. Si le lignager retrait [exerce le droit de rachat] sur le seigneur, il lui paiera ses droits, Loysel, 426. Et seront frottées principalement les parties retraictes [rétractées], Paré, VII, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « retraire »

Étymologie de retraire - Wiktionnaire

Du latin retrahere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de retraire - Wiktionnaire

(Verbe 1) Du latin retrahere.
(Verbe 2) De traire avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de retraire - Littré

Provenç. retraire ; espagn. retraer ; portug. retrahir ; ital. ritrarre ; du lat. retrahere, de re, et trahere, tirer (voy. TRAIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « retraire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
retraire rœtrɛr play_arrow

Citations contenant le mot « retraire »

  • La maison de retraire Photo A.D Var-Matin, Une résidente d’une maison de retraite tuée par un autre pensionnaire à Fréjus - Var-Matin
  • Pour avoir une retraite, il faut avoir travailler et pour avoir une bonne retraite il faut avoir fait des études afin avoir un bon salaire. Ce n’est pas nouveau, si on ne fait pas d’études on ne peut que rarement espérer un salaire élevé. On perd la,moitié de ses revenus a la retraite si l’on’a aucune retraite complémentaire, ce n’est pas un scoop, vous saviez a quoi vous en tenir quand vous avez commencer à travailler, même si’c’est très durement toute sa vie. Vous ne pouvez pas avoir moins que le mo’tant de l’ASPA ou de l’AAH â la retraire soit un peu’plus de 900 euros pour une personne seule, un tout petit peu plus de 1000 euros pour un couple… Faire Face - Toute l'actualité du handicap, Allocataires de l'AAH : la retraite c'est automatique à 62 ans... sauf si vous n'avez jamais travaillé - Faire Face - Toute l'actualité du handicap
  • Je fais de la faisselle égouttée, du demi-sec affiné de 12 jours, et de la tomme d’un mois et demi d’affinage et mes chèvres mangent uniquement de l’herbe de dehors. Elles sont en pleine montagne,  je les trais le matin à 5h et demi. Après quand j’ai fini à 7h je les sors et là toute la journée elles sont dans les montagnes, ça va de 1 150 à 1 500 mètres d’altitude et le soir je les rentre à 5h pour les retraire. France Bleu, Des fromages de chèvres en Haut-Vallespir

Images d'illustration du mot « retraire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « retraire »

Langue Traduction
Corse ritira
Basque erretiratuko
Japonais 撤退する
Russe изымать
Portugais retirar
Arabe انسحب
Chinois 退出
Allemand abheben
Italien ritirarsi
Espagnol retirar
Anglais withdraw
Source : Google Translate API

Synonymes de « retraire »

Source : synonymes de retraire sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires