La langue française

Réincarnation

Définitions du mot « réincarnation »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉINCARNATION, subst. fém.

A. − MÉTAPHYS. [Notamment selon certaines relig. orient.] Phénomène par lequel l'âme, après la mort physique, s'incarne à nouveau dans un autre corps humain (ou successivement dans plusieurs), afin de poursuivre son évolution spirituelle. Synon. métempsychose, transmigration.Croire à la réincarnation. Cette faculté [la télépathie] existait en nous avant notre naissance, elle nous sert entre deux vies successives, d'après la doctrine de la réincarnation (Warcollier,Télépathie, 1921, p. 330).Des souillures du passé peuvent apparaître dans la réincarnation et justifient l'état misérable de la vie actuelle (Philos., Relig., 1957, p. 54-13).
P. méton. Nouvelle forme de vie charnelle après la mort. Malgré sa vie brillante, la malheureuse n'avait sans doute pas cessé de traîner avec elle une amère inquiétude, (...) ce tourment-là, pauvre âme, lui serait compté pour une réincarnation meilleure (Martin du G.,Thib., Belle sais., 1923, p. 944).Il essayera par le rêve de se dégager assez des liens terrestres pour être capable de reconnaître les âmes à travers leurs réincarnations (...), Nerval (...) voudra saisir dans une intuition merveilleuse les âmes qu'une nouvelle existence a peut-être amenées dans le déroulement de sa propre existence (Durry,Nerval, 1956, p. 34).
B. − P. anal. Évocation d'une personne par une autre qui lui ressemble ou réapparition de telle chose sous une forme différente mais analogue à la précédente. Il était extrêmement Guermantes par la blondeur des cheveux (...). Mais comme je n'aimais plus la duchesse, sa réincarnation en un jeune homme était sans attrait pour moi (Proust,Guermantes 1, 1920, p. 431).À peine la rigoureuse esthétique « Empire » a-t-elle survécu, que se produit une réaction (...). C'est le romantisme, en quoi d'aucuns auraient voulu discerner la réincarnation du baroque (Grandjean,Orfèvr. XIXes., 1962, p. 69).
Prononc. et Orth.: [ʀeε ̃kaʀnasjɔ ̃]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1875 (Lar. 19e). Dér. de incarnation*; préf. ré-*. L'angl. reincarnation « id. » est att. dep. 1858 ds NED. Fréq. abs. littér.: 15. Bbg. Darm. 1877, p. 142.

Wiktionnaire

Nom commun

réincarnation \ʁe.ɛ̃.kaʁ.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de se réincarner.
    • Au Québec, depuis les années cinquante, la croyance en la réincarnation est passée d'un petit 5 % à plus de 30 %. C'est un véritable phénomène de société. — (Pierre Cloutier, À la recherche de l'âme, dans Le Québec Sceptique, n° 35, page 38, automne 1995)
    • Le but de la vie est de se libérer du lien karmique. L'âme doit se détacher de la matière et mourir en état de liberté pour sortir du cycle des réincarnations. — (Jacques Henri Prévost, Incarnatus, vol. 2 : Bien nombreux les chemins, chez l'auteur, s.d., page 230)
  2. Résultat de cette action.
    • Le Jebtsundamba Khutuktu est le chef spirituel de l’église bouddhiste en Mongolie. Il serait la réincarnation du lama Zanabazar, lama fondateur de la ville d’Oulan-Bator. — (Antoine Maire, La Mongolie en quête d'indépendance : une utilisation stratégique du développement minier, L'Harmattan, 2012, note 43 en bas de page 41)
    • (Par hyperbole)Alors je me borne à l'écouter, me félicitant de l'heureux hasard qui me fait rencontrer cette réincarnation d'un savant d'un autre âge. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 123)
    • (Figuré)Au Bouillon Pigalle, nouveau spot apprécié du boulevard de Clichy, la star s'appelle bourguignon aux coquillettes (notre strogonoff à nous). Le lieu est d'ailleurs une moderne réincarnation des bouillons, ces restos populaires de la Belle Époque. — (Valérie Hénau, « Back to CCCP », dans Marianne n° 1093, du 23 février 2018, page 79)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉINCARNATION. n. f.
Action de se réincarner. Certains philosophes croient à la réincarnation des morts.

Littré (1872-1877)

RÉINCARNATION (ré-in-kar-na-sion) s. f.
  • Action de reprendre une nouvelle chair, un nouveau corps, de revivre. Les principales croyances des Égyptiens sur les péripéties de la vie ultra terrestre, terminées par la justification du défunt et la réincarnation, Journ. offic. 14 déc. 1875, p. 10319, 3e page.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réincarnation »

(1875)[1] De l’anglais reincarnation, dérivé de reincarnate (« réincarner ») avec le suffixe -ion ; voir incarnation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réincarnation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réincarnation reɛ̃karnasjɔ̃

Citations contenant le mot « réincarnation »

  • Les gens sobres sont la réincarnation de chameaux, alors que les alcooliques sont la réincarnation d’éponges de mer. De Professeur Choron / Tout s’éclaire !
  • Le ridicule ne tue pas, ou la réincarnation existe. De Pascal Dubesset
  • Ce ne serait pas si mal la réincarnation si je pouvais revivre comme éponge ! De Woody Allen
  • Si la réincarnation existe, j’aimerais revenir en selle de vélo pour dames. De Jim Mac Mahon / Rolling Stone
  • Le sexe est une des neuf raisons qui plaident en faveur de la réincarnation. Les huit autres sont sans importance. De Henry Miller
  • Les réincarnations, c'est comme le bac au lycée. Quand on échoue, on redouble. De Bernard Werber / L'empire des anges
  • Tout désir est commémoratif. Toute aimée est la réincarnation d’une défunte inassouvie. De Amélie Nothomb / Mercure
  • La réincarnation, c’est quand un ongle vous fait mal pour la seconde fois. De Paul Carvel / Mots de tête
  • Il doit y avoir quelque chose de vrai dans la réincarnation, puisque certaines femmes de trente-cinq ans se souviennent d'événements vieux d'un demi-siècle. De Jean Rostand
  • La mort. Cela ne s'apprend pas. On ne peut apprendre que ce qu'on peut répéter. La mort est un fait unique et un fait brut. A partir du moment où on ne croit pas à un au-delà ou à une réincarnation, il ne reste plus qu'à accepter le néant. De Jean-François Revel / Entretien avec Olivier Todd - Février 1997
  • Ils croient en la réincarnation et au voyage dans le temps. Zont tout pour plaire nos zozos L'Obs, Un couple d’Américains porte des masques ornés de croix gammées dans un supermarché Walmart
  • Puisqu’on y est, et le contexte «despotique» aidant, Monsieur le Premier ministre aurait pu carrément se proclamer la réincarnation de Bouddha, de Shiva, de Jésus ou de quelque autre sage ayant marqué l’histoire de l’Humanité… lexpress.mu, L’absence… de bon sens | lexpress.mu
  • Dans cette interview, la comédienne évoque en toute liberté son lien à la métaphysique. Elle raconte l'avoir acquise lors de ses nombreux voyages en Asie. C'est là qu'elle a découvert la notion de réincarnation. Une notion qui lui permet de mieux comprendre le concept d'injustice. Selon elle, ce phénomène devrait être compris comme "la réincarnation physique de l'âme". Elle ajoutait : "quelqu'un peut être pauvre dans une vie et riche dans une autre. Abuser du pouvoir dans une vie et être la victime d'un abus dans la suivante." De son point de vue, cette philosophie est une manière d'entrevoir "l'harmonie cosmique". Ina.fr, 1987, Shirley MacLaine à propos de la réincarnation - Archives vidéo et radio Ina.fr

Images d'illustration du mot « réincarnation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « réincarnation »

Langue Traduction
Anglais reincarnation
Espagnol reencarnación
Italien reincarnazione
Allemand reinkarnation
Chinois 投胎
Arabe التناسخ
Portugais reencarnação
Russe реинкарнация
Japonais 生まれ変わり
Basque berraragitze
Corse reincarnazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « réincarnation »

Source : synonymes de réincarnation sur lebonsynonyme.fr

Réincarnation

Retour au sommaire ➦

Partager