La langue française

Ravaudage

Sommaire

  • Définitions du mot ravaudage
  • Étymologie de « ravaudage »
  • Phonétique de « ravaudage »
  • Citations contenant le mot « ravaudage »
  • Images d'illustration du mot « ravaudage »
  • Traductions du mot « ravaudage »
  • Synonymes de « ravaudage »

Définitions du mot « ravaudage »

Trésor de la Langue Française informatisé

RAVAUDAGE, subst. masc.

A. − Action de ravauder; résultat de cette action. De l'emploi des grands mots dans la langue bourgeoise, par exemple cœur, − mon cœur de mère, ton cœur de fils, − appliqué à un baiser donné le soir ou à un ravaudage de chaussettes (Goncourt,Journal, 1860, p. 842).Il (...) reprit sa tâche commencée, qui était de racommoder sa culotte. M. Le Génil, prédicateur estimé (...), faisait du ravaudage pour épargner de la peine à sa vieille servante (A. France,Mannequin, 1897, p. 50).
B. − Au fig. Ouvrage fait de compilations diverses plus ou moins bien assemblées. Le récit de Rabelais, intitulé: Grandes et inestimables chroniques, n'est qu'un ravaudage de facéties traditionnelles et dès longtemps populaires (A. France,Rabelais, 1909, p. 36).
REM.
Ravauderie, subst. fém.,rare. Bavardage futile, ouvrage fait de pièces et de morceaux. Mon ami, je suis l'incorrigible, celui qui vous chargera éternellement du mécontentement (...) qu'il a de lui-même, de toutes choses et quibusdam aliis. N'êtes-vous point excédé de ces ravauderies d'une humeur que rien n'apaise? (M. de Guérin,Corresp., 1838, p. 355).
Prononc. et Orth.: [ʀavoda:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1553 « ouvrage ravaudé, mal cousu » (P. Belon, Observ., III, p. 43, Paris, H. de Mernef, 1588, p. 451: Les cousturiers de Turquie... cousent... plus elegamment que ne font ceux du pays des Latins: tellement qu'on diroit que l'ouvrage d'Europe n'est que ravaudage au pris du leur); 2. 1690 « action de ravauder un vêtement » ces habits ne valent pas ravaudage (Fur.). B. Fig. 1. Ca 1610 ravaudage de folle doctrine (Beroalde de Verville, Moy. de parven., I, 51, Royer ds Gdf. Compl.); 2. 1672, 23 mai « bavardage futile » un ravaudage de rien (Sévigné ds Lettres, éd. E. Gérard-Gailly, t. 1, p. 554); 3. 1694 « besogne mal faite » (Ac.). Dér. de ravauder*; suff. -age*.

Wiktionnaire

Nom commun

ravaudage \ʁa.vo.daʒ\ masculin

  1. Action de rapiécer, de repriser à l’aiguille.
    • Le ravaudage de vieux bas.
  2. (Figuré) (Familier) Besogne mal faite, faite grossièrement.
    • Vous n’avez fait là que du ravaudage.
  3. (Familier) Ouvrages de l’esprit qui ne sont faits que d’emprunts, de pièces et de morceaux.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAVAUDAGE. n. m.
Action de rapiécer, de repriser à l'aiguille. Le ravaudage de vieux bas. Il se dit figurément et familièrement d'une Besogne mal faite, faite grossièrement. Vous n'avez fait là que du ravaudage. Il se dit aussi, familièrement, des Ouvrages de l'esprit qui ne sont faits que d'emprunts, de pièces et de morceaux.

Littré (1872-1877)

RAVAUDAGE (ra-vô-da-j') s. m.
  • 1Raccommodage de méchantes hardes, de bas.
  • 2 Fig. Besogne faite grossièrement. Vous n'avez fait là que du ravaudage.

    Il se dit de même des ouvrages d'esprit qu'on trouve de peu de valeur. Vous avez l'air de parler froidement de mon Longus, comme si j'y avais fait quelque petit ravaudage, Courier, Lett. II, 37.

  • 3Bavardage. Voilà un billet de l'abbé Arnauld… la première page est un ravaudage de rien pour choisir un jour, afin de dîner chez M. d'Harouys, Sévigné, 23 mai 1672.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ravaudage »

Composé de ravauder et de -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ravaudage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ravaudage ravodaʒ

Citations contenant le mot « ravaudage »

  • La députée Abir Moussi a imputé les difficultés de la société STIR aux politiques économiques engagées depuis 2011, à la détérioration du dinar ainsi qu’à la crise globale des entreprises publique, précisant que le contrat Mourabha n’est qu’une solution de ‘ravaudage”, dont le coût est très élevé. Webmanagercenter, Le financement de la STIR par une garantie de l'Etat fait rejaillir les difficultés des entreprises publiques | Webmanagercenter
  • Avec sérieux, le chef du gouvernement s’est attelé à la tâche, voyageur de commerce, presque sans bagages de l’horizon du 11 Mai né du verbe présidentiel. Le plus dur reste à faire: que la réalité colle aux mots. La stratégie adoptée toute de précaution, d’appel à l’aide aussi de l’échelon local, de ravaudage au jour le jour, d’une «sortie light» et conditionnée est celle sans doute d’un pragmatisme qui parie sur le succès dont on créditerait l’exécutif en matière de déconfinement pour mieux faire oublier la longue errance d’une conduite incertaine des événements. Le Figaro.fr, «Édouard Philippe n’est pas parvenu à dissimuler les tâtonnements initiaux de la gestion de crise»
  • Des cours sont donnés à son atelier boutique parisien, en ce moment des cours de boro technique de ravaudage http://sashikoya.canalblog.com Maison.com, Broderie sashiko
  • Norbert Hillaire. – Justement parce que ce mot est une énigme. Plus j’avançais dans mon enquête, plus mon objectif semblait incertain. Je ne savais pas où j’allais, ni même où j’avais mis les pieds ! Je pataugeais allégrement notamment parce que d’emblée j’avais considéré la réparation comme le fait de remettre en état de fonctionnement, de permettre à un objet de recouvrer son usage originel. Très vite, je me suis rendu compte que ce n’était pas si simple. Car vouloir réparer associe la remise en état à différentes visions de la réparation. Par exemple : réparer un objet cassé en Occident aujourd’hui veut essentiellement dire utiliser des pièces de rechange. Dans ce cas, l’idée de l’accident a été prévue et donc la réparation indexée sur un modèle anticipée par le créateur ou le producteur de l’objet. La forme et l’accident seraient donc en quelque sorte corrélés l’une à l’autre de manière à ce qu’il n’y ait pas de discontinuité entre l’objet et sa réparation… sauf que dans nos sociétés, on répare de moins en moins ! C’est le fameux problème de l’obsolescence programmée qui provoque nombre de débats sibyllins. Une nouvelle génération d’objets en chasse une autre. Il est de mise de ne plus réparer, de ne même pas attendre la panne pour changer l’appareil. Principe qui s’étend à beaucoup d’objets issus de l’industrie et s’accélère avec la prolifération des innovations du numérique. Ne plus réparer nous plonge dans d’importantes contradictions sociétales liées à l’empreinte écologique des appareils et des technologies. La gestion des déchets est devenue préoccupante. En opposition à ce modèle de l’innovation permanente, on voit surgir une éthique ainsi qu’un artisanat alternatif de la restauration des objets, du ravaudage, de la réhabilitation, de la requalification. Au milieu de cette crise de notre modèle économique, qui est au fond celui de la « destruction créatrice » de Schumpeter, on voit surgir un peu partout dans le monde des formes de résilience, de réparation. L’économie circulaire entre dans ce type de processus. C’est l’observation de ce hiatus au cœur du mot réparation qui m’a convaincu du bienfondé de ma recherche. ArtsHebdoMédias, Vivre, c’est réparer selon Norbert Hillaire - ArtsHebdoMédias
  • Cette reprise n'est pas un ravaudage, grâce au verbe tranchant de Zeller. De même, collisions des lieux et des temps offrent toujours le ressort de la surprise. En revanche, le centre de gravité, ou plutôt le "centre d'angoisse", de la pièce s'est déplacé.   LExpress.fr, La première pièce de Florian Zeller à l'épreuve de la reprise - L'Express
  • Au-delà de la méthode, il échafaude une maison avec des mots, " indépendance ", " écologie ", " solidarité ", censés capter des clientèles idéologiques afin de tenter de les agréger à son logiciel politique initial auquel il ne semble pas renoncer. Il parle aux souverainistes en évoquant une économie indépendante, aux écologistes en suggérant que cette économie sera nécessairement environnementale, aux sociaux-démocrates en ajoutant un impératif de solidarité à ce projet. Cette technique de l’attrape-tout tient du ravaudage, ou de l’extension du domaine du " en même temps " Il essaye de sauver le " techno-libéralisme " en s’efforçant d’annexer des thématiques qui lui sont pour certaines d’entre elles opposées, d’autres sensiblement en écart ou distance. Cela relève plus du copié-collé que du rassemblement, de l’oxymore que de l’unité. La réalité c’est qu’a moins de deux ans de la fin du mandat Emmanuel Macron est confronté à ses propres contradictions : on peut difficilement être souverain quand on en abandonne les instruments à la globalisation, écologiste quand on ne réfléchit pas à la critique de la technique et que l’on est d’abord productiviste ,social quand on est un adepte de l’adaptation à des standards qui ne le sont pas nécessairement. Macron a remplacé le " en même temps " par le brownisme idéologique. Ou tout au moins fait-il de ce brownisme idéologique le cheval de Troie de la perpétuation de son propre système de convictions, lequel est profondément bousculé par les conséquences sociales et économiques de la crise sanitaire. Atlantico.fr, Allocution présidentielle. Le monde d’après semble bien parti pour se faire avec le Macron d’avant | Atlantico.fr

Images d'illustration du mot « ravaudage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ravaudage »

Langue Traduction
Anglais mending
Espagnol ropa de repaso
Italien rammendo
Allemand flicken
Chinois 修补
Arabe إصلاح
Portugais consertar
Russe починка
Japonais 補修
Basque konpontzaileak
Corse riparazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « ravaudage »

Source : synonymes de ravaudage sur lebonsynonyme.fr
Partager