La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « raffoler »

Raffoler

Définitions de « raffoler »

Trésor de la Langue Française informatisé

RAFFOLER, verbe trans. indir.

A. − Raffoler de qqn. Aimer follement, se passionner pour quelqu'un. Synon. adorer, être fou de.Raffoler d'un auteur, d'un musicien. Soyez l'homme qu'elle distingue, les femmes raffoleront de vous. Ses rivales, ses amies, ses meilleures amies voudront vous enlever à elle (Balzac, Goriot,1835, p. 94).[P. méton. du compl.] [Saint-Loup] avait un souvenir affectueux mais un peu méprisant d'un père qui (...) avait bâillé à Wagner et raffolé d'Offenbach (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 733).V. logeuse ex. de Sartre.
B. − Raffoler de qqc. Avoir un goût très vif pour quelque chose, se passionner pour quelque chose. Synon. adorer, être fou de.Raffoler des bijoux, d'un jeu; raffoler d'un lieu; raffoler de la danse, du théâtre. [Les Grecs] adorent leur théâtre, leurs chanteurs et leurs cantatrices. Ce peuple raffole de musique (About, Grèce,1854, p. 422).M. de Clergerie (...) raffolait de la psychiatrie à la mode (Bernanos, Joie,1929, p. 570).Stendhal, amateur d'opéra-buffa, devait raffoler des petits romans de Voltaire, merveilles à jamais de promptitude, d'activité et de terrible fantaisie (Valéry, Variété II,1929, p. 79).V. fourniture B 1 c ex. de Colette:
Léon s'était promis (...) de consacrer cette matinée à une occupation dont il raffolait, dont il abusait, à une sorte de vice qu'il avait, et vice est bien le mot, car cela allait jusqu'à la sensation: à tondre la pelouse du jardin. Montherl., Célibataires,1934, p. 801.
[L'obj. indir. désigne un mets] Raffoler de crème au chocolat; Louis XIV raffolait des fraises. Une sorte de compote visqueuse, dont elle raffolait, faite de figues imbibées de crème fraîche et de miel (Martin du G., Confid. afric.,1931, p. 1112).
Prononc. et Orth.: [ʀafɔle], (il) raffole [-fɔl]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1380 raffoler intrans. « être fou, radoter » (Jean Lefevre, trad. La Vieille, éd. H. Cocheris, 3785: ce viellart raffole); b) 1458 raffolé part. passé adj. « affolé, rendu fou » (A. Gréban, Mystère de la Passion, éd. O. Jodogne, 23024: ung povre homme raffollé); 2. 1552 raffoller trans. « rendre amoureux » (Ronsard, Amours IX, 8 ds Œuvres complètes, éd. P. Laumonier, t. 4, p. 13); 1588 raffollé part. passé adj. « follement épris » (Ollenix du Mont-Sacré, Second l. des bergeries de Julliette, f o454 r ods Gdf. Compl.: raffollé de ses beaux yeux); 1761 raffoler trans. indir. « se passionner follement pour quelqu'un » (J. F. Marmontel, Contes moraux, t. 3, p. 149: elle en raffolera); 1762 « se passionner follement pour quelque chose » (Ac.). Dér. de affoler1*; préf. r- (re-*). Fréq. abs. littér.: 160.

Wiktionnaire

Verbe - français

raffoler \ʁa.fɔ.le\ transitif indirect 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Se passionner follement pour quelqu’un ou pour quelque chose.
    • Bien sûr, si l'on ne se fonde
      Que sur ce qui saute aux yeux
      Le vent semble une brute raffolant de nuire à tout le monde.
      — (Georges Brassens, Le Vent, 1953)
    • Comme beaucoup d’Annamites, le Jaune était natif du Puy-de-Dôme et préférait les tripoux d’Auvergne au canard laqué. Il raffolait également des fruits de mer et le meursault qui les escortait enchanta son palais. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Napoléon Pommier : Beru empereur, Paris : éd. Fleuve Noir, 2000, chap. 24)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAFFOLER. v. intr.
Se passionner follement pour quelqu'un ou pour quelque chose. Raffoler de quelqu'un, de quelque chose. Aimez-vous la danse? j'en raffole. Cet homme me plaît infiniment; j'en raffole. Il est familier.

Littré (1872-1877)

RAFFOLER (ra-fo-lé) v. n.
  • Se passionner follement pour quelqu'un, pour quelque chose. Il raffole de la musique. Mme de Maintenon était raffolée du comte d'Ayen malade, et plus qu'importunée de la duchesse de Noailles, Saint-Simon, 119, 47. M. de Beaumarchais, dont tout le monde raffole aujourd'hui, Grimm, Corresp. t. III, p. 27. Comment ! il raffole de vous ; C'est un amant, et non pas un époux, Imbert, Jaloux sans amour, I, 6.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir quand il marque l'action, et avec l'auxiliaire être, quand il marque l'état.

HISTORIQUE

XVIe s. Raffoler, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « raffoler »

Re…, et affoler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Verbe dérivé de affoler, avec le préfixe r-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raffoler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raffoler rafɔle

Fréquence d'apparition du mot « raffoler » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « raffoler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « raffoler »

  • Vanessa Paradis n’est pas la seule à raffoler des coquillettes jambon-beurre : les Français confinés se sont rués sur les pâtes que les grands chefs leur apprennent à arranger de mille et une manières.
    Courrier picard — La « magie » des pâtes sublimées par les chefs étoilés
  • D’ailleurs, ceux qui n’ont jamais trop apprécié la musique de Taylor Swift ne doivent pas s’attendre à une volte-face qui les ferait tout à coup raffoler de ses refrains. Folklore est un aboutissement et peut-être sa meilleure réalisation. Mais ça reste indéniablement du Taylor Swift.
    La Presse — Folklore, de Taylor Swift : de si belles histoires ★★★★
  • Les Chinois sont notamment connus pour raffoler des boutiques de luxe, des parfumeries et parapharmacies où ils trouvent des marques françaises à un prix plus attrayant qu’en Chine. Au total, la clientèle internationale représente 8 % des ventes de produits cosmétiques, de soins et de maquillage en France, selon le groupe NPD. Et les parfumeries parisiennes pèsent lourd dans les comptes des enseignes. Preuve qu’elles ont déjà fortement souffert de la crise liée au coronavirus : les ventes à Paris ne représentent plus que 30 % des ventes en France, contre 33 % un an plus tôt, précise Mathilde Lion, responsable des études chez NPD.
    Le Monde.fr — Les boutiques de luxe se languissent de leur clientèle étrangère
  • Pas de TouchID, un écran en moins (recopie vidéo au lieu de bureau étendu), une chauffe potentielle (et je crois qu'en clamshell le Mac tourne à une plus basse fréquence (c'était le cas à l'époque du Pismo en tout cas… ). Et je ne parle pas de l'aspect usure, moins bon refroidissement, de l'écran (compression des touches), rayures et du côté casse-gueule (Le chats et les gamins vont raffoler de ce truc)
    MacGeneration — Brydge lance de nouveaux supports verticaux pour MacBook Air/Pro | MacGeneration

Traductions du mot « raffoler »

Langue Traduction
Anglais crave
Espagnol pedir
Italien crave
Allemand sehnen sich
Chinois 渴望
Arabe يريد بشدة
Portugais almejar
Russe тяжкое
Japonais 渇望
Basque crave
Corse cravà
Source : Google Translate API

Synonymes de « raffoler »

Source : synonymes de raffoler sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot raffoler au Scrabble ?

Nombre de points du mot raffoler au scrabble : 14 points

Raffoler

Retour au sommaire ➦