La langue française

Portement

Sommaire

  • Définitions du mot portement
  • Étymologie de « portement »
  • Phonétique de « portement »
  • Citations contenant le mot « portement »
  • Images d'illustration du mot « portement »
  • Traductions du mot « portement »
  • Synonymes de « portement »

Définitions du mot portement

Trésor de la Langue Française informatisé

PORTEMENT, subst. masc.

A. − [Corresp. à porter11resection]
1. Portement de croix. Fait, pour le Christ, de porter la croix. Elle relatait l'agonie du portement de croix, les chutes sur les genoux (Huysmans,En route, t.1, 1895, p.270).P. méton. Représentation plastique (le plus souvent tableau) de cet événement. Combien de fois ai-je été voir (...) le portement de croix à Gand (Aragon,Rom. inach., 1956, p.117).
2. Rare. Déplacement (de quelque chose) d'un point à un autre. Rome, avec ses portements publics d'Eucharistie à domicile (Goncourt,MmeGervaisais, 1869, p.178).
[En parlant du corps] Dans les blues de Wiener ou les gambades de Pipon, sa silhouette [d'un danseur] reste personnelle, ses sursauts, portements de corps ou dislocations, apparaissent imprévus (A. Levinson,Visages danse, 1933, p.282).
Portement de voix. Synon. de port de voix (v. port2).Il se mit à miauler un couplet de seguidille, en andalou, avec des portements de voix si bizarres, des coups de gosier si étranges, des notes de tête si impossibles qu'on eût dit la sérénade de Raminagrobis sous la gouttière de la chatte blanche (Gautier,Fracasse, 1863, p.121).
B. − [Corresp. à porter13esection I] Vieilli, pop. État de santé. Elle m'a dit bonjour et demandé mon portement avec beaucoup d'honnêteté (Sand,Pte Fad., 1849, p.186 ds L.Vincent, Lang. et style rust. Sand, 1916, p.172).
Prononc. et Orth.: [pɔ ʀtəmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1265 «manière d'être, comportement» (Brunet Latin, Trésor, éd. P.Chabaille, II, II, 56, 4, p.364: portemens blasmables [éd. F.J.Carmody, p.244: port blasmables]); 1288 (Jean de Journi, Dîme de pénitence, éd. H.Breymann, 1733); b) 1509 «état de santé» (J.Lemaire De Belges, Illustrations de Gaule, I, 21 ds OEuvres, éd. J.Stecher, t.1, p.143); 2. a) fin xiiies. «action de porter» (Frédéric II, De arte venandi, éd. G.Holmér, chap.48, 5: le mauvais portemant); 1314 portement d'armes (Ordonnances des Rois de France, t.1, p.539); b) 1688 art portement de croix (Miège). Dér. de porter1*; suff. -ment1*. Cf. lat. médiév. portamentum «comportement» (1238 en Italie ds Du Cange). Fréq. abs. littér.: 11.

Wiktionnaire

Nom commun

portement \pɔʁ.tə.mɑ̃\ masculin

  1. (Rare) Action de porter, portage.
  2. Tableau religieux où Jésus-Christ est représenté portant sa croix.
    • Ce peintre a fait un portement de croix fort estimé.
    • C’est un des plus grands bas-reliefs qu’il y ait au monde : selon l’usage gothique, il est divisé en plusieurs compartiments, le Jardin des Oliviers, le Portement de croix, le Crucifiement entre les deux voleurs, […] — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  3. (Musique) Glissement de la voix d’une note à une autre.
    • Nous entendions tinter dans le lointain, comme des notes d’harmonica, les sonnettes des ânes partis en avant avec nos bagages, ou quelque mozo de mulas chanter des couplets d’amour avec ce son guttural et ces portements de voix toujours si poétiques, la nuit, dans les montagnes. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PORTEMENT. n. m.
Action de porter. Il n'est d'usage qu'en parlant des Tableaux où JÉSUS-CHRIST est représenté portant sa croix. Ce peintre a fait un portement de croix fort estimé.

Littré (1872-1877)

PORTEMENT (por-te-man) s. m.
  • Action de porter. Usité seulement en parlant des tableaux où Jésus-Christ est représenté portant sa croix. Ce peintre a fait un beau portement de croix.

HISTORIQUE

XIIIe s. Estoit de tel portement vers lui [se comportait de telle sorte à son égard], Ass. de Jérus. p. 146, dans LACURNE.

XVIe s. Ceux auxquels l'honneur appartenoit s'en estoyent exclus par leur folie et mauvais portement, Calvin, Instit. 897.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « portement »

Porter ; provenç. portamen ; portug. et ital. portamento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de porter avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « portement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
portement pɔrtœmɑ̃

Citations contenant le mot « portement »

  • Le chemin de croix trouve son origine dans la foi des premiers chrétiens. Il apparaît dans la liturgie du Vendredi saint à Jérusalem. Après la mort au Calvaire du Christ dans la période de la Pâque juive, les chrétiens et adeptes de Jésus, qui avaient suivi l’événement de la crucifixion, avaient été marqués par ses souffrances. Très tôt donc, aux Ier et IIe siècles (on ne parlait pas encore du temps de Carême), à l’approche de la Pâque juive, certains chrétiens nostalgiques des événements de la Passion revenaient à Jérusalem pour essayer de retracer avec foi l’itinéraire du portement de la croix. On nomma cette pratique : « via dolorosa » ou chemin douloureux, marquant la souffrance rédemptrice du Christ pour le genre humain. La Croix Africa, Les origines du chemin de croix - La Croix Africa
  • "Le portement de Croix" était dans un état épouvantable. Une équipe de spécialistes travaille à rendre bonne mine à l'oeuvre, montrée au public dans un état intermédiaire. Bilan, Karlsruhe restaure un grand tableau de Matthias Grünewald jugé jusqu'ici perdu - Bilan

Images d'illustration du mot « portement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « portement »

Langue Traduction
Anglais carrying
Espagnol que lleva
Italien trasporto
Allemand tragen
Chinois 携带
Arabe حمل
Portugais carregando
Russe балансовая стоимость
Japonais 運ぶ
Basque liburuetako
Corse portando
Source : Google Translate API

Synonymes de « portement »

Source : synonymes de portement sur lebonsynonyme.fr
Partager