La langue française

Plénier

Sommaire

  • Définitions du mot plénier
  • Étymologie de « plénier »
  • Phonétique de « plénier »
  • Citations contenant le mot « plénier »
  • Images d'illustration du mot « plénier »
  • Traductions du mot « plénier »
  • Synonymes de « plénier »

Définitions du mot « plénier »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLÉNIER, -IÈRE, adj.

Vieilli ou littér. Complet, total, parfait, d'une intensité maximale. En des jours gris, des jours de souffrances plénières (Rodenbach, Règne sil., 1891, p.75).Dans la clarté plénière et ses rayons soudains (Verhaeren, Mult. splendeur, 1906, p.62).Les tâches sont l'irrigation et l'exploitation plénière de vallées entières (Perroux, Écon. XXes., 1964, p.366).
SYNT. Autorité, liberté plénière; acceptation, connaissance, possession plénière de qqc.; signification plénière de qqc.; sens plénier d'un mot.
HIST. et RELIG. CATH.
HIST. Cour plénière. Assemblée solennelle qu'un prince, un roi tenait à certaines occasions. Raymond V tint à Beaucaire, en 1172, une cour plénière où chaque chevalier chercha à briller par sa magnificence (Stendhal, Mém. touriste, t.2, 1838, p.127).
P. anal., plais. Il a fallu faire le cicerone, montrer tous les environs et tenir cour plénière (Mérimée, Lettres à une inconnue, t.2, 1861, p.148).
RELIG. CATH. Indulgence* plénière.
Cour. [En parlant d'une assemblée de pers., d'une réunion] Qui siège avec tous les membres qui lui sont propres; qui se déroule avec la participation de tous les membres prévus. La principale controverse au sein de la Sous-Commission puis de la Commission plénière porte sur l'interprétation du passage suivant... (Cons. S.D.N., 1938, p.94).[La commission responsable du IVePlan] tint 17 séances plénières et un grand nombre de séances particulières, du mois d'octobre 1960 à celui de janvier 1962 (Jocard, Tour. et action État, 1966, p.186).
REM.
Plénièrement, adv.D'une manière plénière, totale, complète. Pour que l'homme réalise plénièrement ses virtualités et devienne intégralement lui-même (Gilson, Espr. philos. médiév., 1931, p.85).Cet être plénièrement libre (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.222).
Prononc. et Orth.: [plenje], fém. [-jε:ʀ]. Ac. 1694 et 1718: pleniere adj. fém.; 1762-1835: plénière adj. fém.; dep. 1878: plénier, -ière. Étymol. et Hist. Ca 1100 plener «complet, entier, puissant» (au sujet de coups, de batailles) (Roland, éd. J. Bédier, 2463, 2862, 3401); 1119 (lune) pleniere (Ph. de Thaon, Comput, éd. E. Mall, 2757); ca 1165 cort pleniere (Troie, 28515 ds T.-L.); ca 1485 grace planiere (Vieil Testament, I, 312, éd. J. de Rothschild, t.1, p.12); 1636 indulgeance pleniere (Monet). Du lat. de basse époque plenarius «complet», dér. de plenus (v. plein). Fréq. abs. littér.: 126.

Wiktionnaire

Adjectif

plénier \ple.nje\

  1. (Vieilli) Qui est complet, entier.
    • S. M. l’Empereur & l’Empire sont requis par les parties contractantes de la présente convention d’y accéder, & de donner leur consentement plénier à toutes les stipulations qui y sont contenues. — (Theodore Augustin Mann, Histoire du règne de Marie-Thérèse, 1781, pp. 14–15)
  2. (Spécialement) Qualifie une réunion, une assemblée, etc., de tous les membres d’une organisation, où tous ceux-ci sont censés être physiquement présents.
    • Cette réunion plénière viserait à sensibiliser davantage à l’ampleur du problème des accidents de la route avec blessures et à examiner la mise en œuvre du Rapport mondial sur la prévention des traumatismes dus aux accidents de la circulation. — (OMS, Rapport mondial sur la prévention des traumatismes dus aux accidents de la circulation, 2004, Introduction, p. XIX)
    • Du coup, le mercredi 21 juin, le patron du CSA leur a fait comprendre, lors d’une séance plénière, qu’il verrait d’un bon œil qu’ils soient assistés par l’avocat de la maison lors de leur audition. — (Canard plus, Le Canard Enchaîné, 28 juin 2017, page 7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLÉNIER, IÈRE. adj.
Qui est complet, entier. Il n'est guère usité que dans ces locutions : Cour plénière, Assemblée solennelle que nos rois tenaient le jour de quelque grande fête. Ce monarque tint cour plénière le jour de Noël. Indulgence plénière, Rémission pleine et entière de toutes les peines dues aux péchés. Le pape a accordé une indulgence plénière à l'occasion de telle solennité. Gagner les indulgences plénières. Il y a indulgence plénière à telle église.

Littré (1872-1877)

PLÉNIER (plé-nié, niè-r') adj.
  • Qui est en plénitude, complet, entier. La fête de saint Louis donna, dix jours après, le contraste plénier de celle-ci [la procession du vœu de Louis XIII], Saint-Simon, 470, 224. Les femmes n'y sont pas [à Paris] comme nos Persanes, qui disputent le terrain des mois entiers ; il n'y a rien de si plénier, Montesquieu, Lett. pers. 55. Lorsque l'imbibition du bois dans l'eau est plénière, Buffon, Hist. nat. Introd. Exp. Œuv. t. VIII, p. 334. Chaque jour que je me lève en bonne santé, n'ai-je pas la jouissance de ce jour aussi présente, aussi plénière que la vôtre ? Buffon, Probabilités de vie. Tumulte aimable et liberté plénière, Tout exprimait de charmantes ardeurs, Gresset, Ver-vert, ch. IV.

    Cour plénière, assemblée solennelle que tenaient les rois, les princes souverains le jour de quelque grande fête, de quelque tournoi magnifique. L'écrit portait Qu'un mois durant le roi tiendrait Cour plénière, dont l'ouverture Devait être un fort grand festin, La Fontaine, Fabl. VII, 7.

    Indulgence plénière, rémission pleine et entière de toutes les peines dues au péché.

    Fig. On dirait qu'elle a des indulgences plénières pour sa conduite, Hamilton, Gramm. 9.

    Par imitation. Le comte de Fiesque fit une chanson [à Mme de Quintin], et mettre un matin sur sa porte en grosses lettres, comme les affiches d'indulgence aux églises : impertinence plénière, Saint-Simon, 53, 138.

REMARQUE

L'Académie ne donne que le féminin, et encore seulement dans les locutions : cour plénière, indulgence plénière.

HISTORIQUE

XIe s. À cos [coups] pleners il les vont ociant, Ch. de Rol. CLXXVI.

XIIe s. Allemaigne [ils] ont destruite, le grant païs plenier, Sax. XVI. La courz fu moult pleniere, quatorze rois y ot, ib. XVII.

XIIIe s. Tant qu'en un bois [ils] s'en vindrent haut et grant et plaignier, Berte, XI. Ben a cinq ans accomplis tos pleniers, Og. de Danem. 8187.

XVIe s. En user comme en une victoire planiere, Montaigne, I, 28.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PLÉNIER. - REM. Ajoutez :

2. M. T. de L. (Revue crit. 13 mai 1876, p. 331), à propos de la phrase de Montesquieu : Il n'est rien de si plénier (voy. le Dictionnaire au mot PLÉNIER), dit : " Plénier est un gasconisme qui encore aujourd'hui garde toute sa vitalité dans la province où naquit Montesquieu ; on y appelle plénier (en patois planey) ce qui est sans inégalité, uni (lat. planus, et, dans la langue du moyen âge, plain). La phrase de Montesquieu ne veut dire autre chose que : il n'y a rien de si facile. " En examinant l'historique qui est à la suite de plénier on verra que la langue du moyen âge confond deux dérivés l'un de plein, l'autre de plan ; et Montaigne dit même planier : une victoire planiere. La locution de Montesquieu répond à : de plain pied.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PLÉNIER, adj. (Gramm. & Théolog.) ce qui est plein ou complet ; ainsi l’on dit, le pape accorde des indulgences plénieres, c’est-à-dire des remissions pleines & entieres des peines dûes à tous les péchés. Voyez Indulgence.

Ce mot est formé du latin plenarius, de plenus, plein.

Plénier, se dit aussi dans l’histoire ecclésiastique, d’un concile général œcuménique. Ainsi S. Augustin dit que la question du baptême des hérétiques avoit été décidée dans un concile plénier, ce que la plûpart des Théologiens entendent du premier concile général de Nicée, qui avoit statué qu’on ne rebaptiseroit que ceux qui avoient été baptisés par des hérétiques qui avoient corrompu la forme du baptême ; & en ce sens plénier signifieroit la même chose que général ou universel. Voyez Concile.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « plénier »

Provenç. plener, plenier ; esp. llenero ; du bas-lat. plenarius, dérivé du lat. plenus (voy. PLEIN).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1080) Du latin plenarius, de plenus, « plein ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « plénier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plénier plenie

Citations contenant le mot « plénier »

  • De plus, un comité plénier qui regroupe les pilotes des GT, les services de l’État, les représentants des collectivités, les interlocuteurs du monde économique, les représentants socio-professionnels et divers invités se réunit deux fois par an. Cet espace de dialogue social territorial se réunira au cours de la première quinzaine de décembre 2020. Clicanoo.re, [Economie] Le comité plénier pour favoriser la commande publique relancé | Clicanoo.re
  • Des tentatives de rapprochement avec la complicité du ministère des Affaires municipales n’ont pas abouti. L’élue bicoise considère cependant qu’elle peut faire son travail de son côté, même sans participer aux réunions en comité plénier. Journal le soir, Virginie Proulx poserait ses conditions pour réintégrer le comité plénier | journal le soir
  • Le comité opérationnel départemental anti-fraude (CODAF) s'est réuni en comité plénier, afin de présenter le bilan pour l'année 2019. Entre autres types de fraudes, celle aux prestations sociales à La Réunion a causé un préjudice total de 14,3 millions d'euros.  Clicanoo.re, [Economie] 14,3 millions d'euros de fraudes aux prestations sociales en 2019 | Clicanoo.re
  • Peu de temps avant la période de questions sous forme de comité plénier sur la COVID-19, des informations ont fait surface selon lesquelles le contrat au cœur de cette affaire a en fait été accordé, sans appel d’offres, à une fondation qui n’agirait pas du tout comme une organisation caritative, contrairement à ce qui avait d’abord été véhiculé. Le Journal de Montréal, WE Charity: tir groupé aux Communes contre Trudeau | JDM
  • «Ça fait quelques semaines que le maire a des échanges à haut niveau avec le gouvernement», a réagi le président du Réseau de transport de la Capitale, Rémy Normand, lors d'un comité plénier qui se tenait mardi à l'hôtel de ville. Le Journal de Québec, Retrait du trambus: François Legault hésite à donner son appui | JDQ
  • Le conseil, qui aura vocation à se réunir dans son format plénier sur une base semestrielle, sera également associé à la déclinaison du Plan de relance en matière d’innovation, en particulier pour la préparation du prochain programme d’investissements d’avenir (PIA). Transportissimo, Transport : communiqué de presse du 28 juillet 2020 - Transportissimo

Images d'illustration du mot « plénier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « plénier »

Langue Traduction
Anglais plenary
Espagnol plenario
Italien plenario
Allemand plenum
Chinois 全体会议
Arabe الجلسة العامة
Portugais plenário
Russe пленарный
Japonais 本会議
Basque osoko
Corse plenariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « plénier »

Source : synonymes de plénier sur lebonsynonyme.fr
Partager