La langue française

Pistache

Sommaire

  • Définitions du mot pistache
  • Étymologie de « pistache »
  • Phonétique de « pistache »
  • Citations contenant le mot « pistache »
  • Images d'illustration du mot « pistache »
  • Traductions du mot « pistache »
  • Synonymes de « pistache »

Définitions du mot pistache

Trésor de la Langue Française informatisé

PISTACHE, subst. fém.

A. − BOTANIQUE
1.
a) Fruit du pistachier (infra dér.):
. Les pistaches, fruits du pistacia vera (...) nous viennent surtout de la Sicile: ce sont des drupes de la grosseur des olives, composés extérieurement d'une substance charnue, rougeâtre, très-rugueuse, légèrement aromatique, sous laquelle se trouve un noyau blanchâtre qui se divise facilement en deux valves, et qui contient une amande anguleuse, revêtue d'une pellicule rougeâtre, verte pâle à l'intérieur, d'une saveur douce et agréable. Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t.2, 1821, p.549.
b) P. méton.
α) Amande vert pâle contenue dans le fruit du pistachier, comestible et très parfumée, utilisée en gastronomie, en confiserie, en pâtisserie et en charcuterie. Les fruits [du pistachier] (...) renferment une amande huileuse et douce, qui porte le nom de pistache (Hoefer1850).Une hure de sanglier aux pistaches (Gautier, Fracasse, 1863, p.60).Cette tranche de mortadelle ravissante avec son grain de pistache (Butor, Passage Milan, 1954, p.178).
P. méton. Parfum utilisé en confiserie et extrait de cette amande. Elle était pour son mari plus charmante que jamais, lui faisait des crèmes à la pistache (Flaub., MmeBovary, t.2, 1857, p.119).Deux cent cinquante francs, ça fait deux cent quarante-neuf glaces à la framboise (...) Et une à la pistache (Montherl., Célibataires, 1934, p.822).
β) Empl. adj. inv., en appos. couleur (ou vert) pistache, p.ell. pistache. Trois valets de pied, en gants blancs, vêtus d'une livrée bleue à galons pistache (Sandeau, Sacs, 1851, p.5).Un papier salpêtré, couleur pistache, où se contournent des ornements d'une rocaille couleur d'oeillet d'Inde (Goncourt, Journal, 1880, p.87).
En compos. Un buffet de cauchemar en bois fendillé, on dirait du crêpe, une couleur vert-pistache encrassant le fond des fentes comme la poudre de riz encrasse le fond des rides (Triolet, Prem. accroc, 1945, p.279).
Empl. subst. masc. Tout y est peint à trois couches, même la cathédrale, qui est enluminée d'un pistache assez facétieux (Gautier, Caprices et zigzags, Paris, Lecou, 1852, p.66).
2. P. anal.
a) Région. (Afrique). Arachide, cacahuète. Rousseau a fait fixer à 5 frs le boisseau d'arachides (...) dans les autres villages de la baie, à Rufisque par exemple, les pistaches se traitent à 2 frs le boisseau (J. Charpy, La Fondation de Dakar, 1958, p.73 ds Invent. Particul. Lex. Fr. Afr. n. 1983).
b) Pistache de terre ou fausse pistache. Synon. de arachide, cacahuète.Dans d'autres [graines] les cotylédons sont charnus-oléagineux, comme, par exemple, dans l'Arachis hypogoea (vulgairement Pistache de terre), qui peut fournir une grande proportion d'huile, et, sous ce rapport, est devenue, dans ces derniers temps, un immense objet de commerce (A. de Jussieu, Cours élém. d'hist. nat., Bot., Paris, Masson, 12eéd., 1884, p.497).
c) Amande du fruit du pignon (v. pignon1A 1). La plupart des prétendues pistaches recouvertes de sucre que l'on trouve chez les confiseurs sont des semences extraites des fruits coniques d'une espèce de pin (Dumas1873).
B. − Au fig., pop., vx. Ivresse, soûlerie. Avoir une pistache. Être ivre. (Ds Larch. Suppl. 1883, Car. Argot 1977). Prendre, ramasser une pistache. S'enivrer. Il y en eut bien encore, de temps en temps, qui, le gousset abondamment garni, prirent des pistaches mémorables (Courteline, Train 8 h 47, 1888, épil., p.249).
Prononc. et Orth.: [pistaʃ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1546 subst. masc. «fruit du pistachier» (J. Martin, Songe de Poliphile [trad. de l'ital.], 36 vods Quem. DDL t.7); 1627 fém. (A. Du Pinet, trad. de Matthiolus, Commentaires sur les six livres de Pedanius Dioscoride, p.568); 2. 1781 adj. inv. (doc. ds Les La Trémoïlle pendant cinq siècles, éd. Ch.-L. de La Trémoïlle, t.5, p.174: taffetas chiné pistache). Empr. à l'ital. du Nord (vénitien et émilien) pistacio (1289, lat. médiév. pistachius à Venise d'apr. DEI; ital. pistacchio dep. ca 1340, Palladio volgar. ds Tomm.-Bell.), du lat. pistacium, empr. au gr. π ι σ τ α ́ κ ι ο ν «pistache», dér. de π ι σ τ α ́ κ η «pistachier». Cf. a. fr. m. fr. pistace «fruit du pistachier» (att. du xiiies., Livre des simples médecines, 941, éd. P. Dorveaux, p.162, à 1611, Cotgr.), empr. au lat. pistacia, neutre plur. devenu fém. V. DEI et FEW t.8, pp.596b-597. Fréq. abs. littér.: 45.
DÉR.
Pistachier, subst. masc.,bot. Arbre ou arbrisseau résineux comprenant diverses espèces: le pistachier vrai ou cultivé qui produit la pistache, le pistachier térébinthe et le pistachier lentisque (d'apr. Privat-Foc. 1870). Le pistachier cultivé (...) est un arbre de vingt à vingt-cinq pieds dont les branches sont étalées et fortes (...). Le pistachier térébinthe (...) est un bel arbre dont les feuilles sont composées de sept à neuf folioles ovales (...). Le pistachier lentisque (...) est d'un aspect agréable; il s'élève peu, et se divise en rameaux nombreux, touffus, formant une cyme arrondie en tête (Hoefer1850).V. aussi lentisque ex. de Fromentin. [pistaʃje]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. 1611 pistacher (Cotgr.), 1651 pistachier (N. de Bonnefous, Le Jardinier françois, p.115 d'apr. R. Arveiller ds R. Ling. rom. t.34, p.183); de pistache, suff. -(i)er*.
BBG.Bouvier (J.-C.). Anthologie des expr. en Provence. s. l., 1982, p.67-68. −Chautard Vie étrange Argot 1931, p.662. _ Quem. DDL t.13, 16, 18. _Steinmetz (H.). Gallorom. Bezeichnungen für betrunken... Bonn, 1978, p.47.

Wiktionnaire

Nom commun 1

pistache \pis.taʃ\ féminin

  1. (Botanique) Fruit du pistachier.
    • La pistache est aujourd'hui cultivée dans dix-huit pays, dont la Chine et la Grèce, et constitue l’une des noix les plus consommées. — (Stefano Padulosi, A la recherche des plantes oubliées: Eloge de la biodiversité, 2013)
  2. Amande vert pâle de ce fruit, employée en confiserie ou qui fournit de l’huile.
    • Une dragée à la pistache.
    • La culture de la pistache ne prendra jamais une très grande extension à Maurice ; elle deviendra de moins en moins avantageuse au fur et à mesure que les plantations prendront plus de développement. — (Colony of Mauritius, Station agronomique, Culture et composition de la pistache ordinaire et de la pistache malgache, 1909)
  3. (Par analogie) (Missouri) (Louisiane) Arachide.
    • Pistache de terre, arachide, cacahuète.
    • Dans d'autres [graines] les cotylédons sont charnus-oléagineux, comme, par exemple, dans l’Arachis hypogoea (vulgairement Pistache de terre), qui peut fournir une grande proportion d’huile, et, sous ce rapport, est devenue, dans ces derniers temps, un immense objet de commerce. — (Adrien de Jussieu, Cours élémentaire d'histoire naturelle, 1884)
  4. Cuite, saoulerie, ivresse.
    • Avoir une pistache, être ivre.
    • Il y en eut bien encore, de temps en temps, qui, le gousset abondamment garni, prirent des pistaches mémorables. — (Georges Courteline, Le Train de 8 h 47, 1888)

Adjectif

pistache invariable masculin et féminin identiques

  1. De couleur vert-jaune pâle. #BEF574
    • Trois valets de pied, en gants blancs, vêtus d'une livrée bleue à galons pistache. — (Jules Sandeau, Sacs et Parchemins, 1851)

Nom commun 2

pistache \pis.taʃ\ masculin

  1. Couleur de cette amande. #BEF574
    • La cathédrale […] est enluminée d'un pistache assez facétieux. — (Théophile Gautier, Caprices et zigzags, Paris, Lecou, 1852)

Forme de verbe

pistache \pis.taʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de pistacher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de pistacher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de pistacher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de pistacher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de pistacher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PISTACHE. n. f.
Amande du fruit du pistachier, employée en confiserie. Une dragée à la pistache. Pistache de terre, Petite plante légumineuse, dont les gousses, qui s'enfoncent dans la terre pour y mûrir, contiennent deux ou trois graines semblables à des noisettes et comestibles. On l'appelle plus habituellement aujourd'hui Arachide ou Cacahuète.

Littré (1872-1877)

PISTACHE (pi-sta-ch') s. f.
  • 1Nom donné à l'amande du fruit du pistachier, employée par les pharmaciens à la préparation du looch vert.
  • 2Nom donné à l'amande du pignon par les confiseurs qui l'emploient à faire de petites dragées.
  • 3Pistache de terre, nom vulgaire de l'arachide hypogée et de son fruit, qui est renfermé dans des gousses comme le haricot, de la famille des légumineuses, découverte aux Antilles par Plumier.

HISTORIQUE

XVIe s. Rocquette, pignons, pistaches…, Paré, XVIII, 43.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PISTACHE, s. f. (Botan.) on sait que c’est le fruit du pistachier ; les pistaches s’appellent en latin pistacia, en grec dans Dioscoride πιστάκια, & par les Arabes pastech.

Ce sont des fruits ou des petites noix, de la grosseur & de la figure des avelines, oblongues, anguleuses, élevées d’un côté, applaties de l’autre, pointues & marquées d’un côté. Elles ont deux écorces ; l’extérieure est membraneuse, aride, mince, fragile, d’abord de couleur verte, ensuite rousse ; l’intérieure est ligneuse, pliante, cassante, légere, blanche ; elles renferment une amande d’un verd-pâle, grasse, huileuse, un peu amere, douce cependant & agréable au goût, couverte d’une pellicule rouge ; on doit choisir celles qui sont bonnes, récentes, pleines & mûres.

Herman fait mention de deux sortes de pistaches, savoir les grandes & les petites. On nous apporte communément les grandes ; les petites sont moins connues & plus savoureuses ; elles viennent de Perse.

Ce fut Lucius Vitellius, gouverneur de Syrie, qui apporta le premier des pistaches en Italie sur la fin du regne de Tibere. (D. J.)

Pistache, (Mat. médic.) fruit du pistachier. Ces fruits renferment une amande ou semence émulsive, d’un goût agréable, & qui passe pour fournir une nourriture très-abondante & assez salutaire, & pour être propre par ses qualités à rétablir promptement les personnes amaigries par des maladies, à augmenter le lait & la semence, à adoucir les humeurs dans la phtisie, la toux, les dispositions à la colique néphrétique, &c.

Ces éloges sont un peu outrés. Il est vrai cependant que les pistaches tiennent un rang distingué parmi les semences émulsives considérées comme aliment, voyez Semenses émulsives ; & que les dragées, les tartes, &c. qu’on en prépare fournissent un aliment assez doux, qui n’est pas malsain, & qui paroît solliciter l’appétit vénérien.

Quant à l’usage qu’on en fait pour les émulsions, il n’y a rien de particulier. Voyez Emulsion. L’huile qu’on peut en retirer par expression est fort douce, mais elle est fort peu usitée, parce qu’on a reconnu que l’huile d’amandes-douces, qui coute beaucoup moins, est tout aussi bonne.

Les pistaches entrent dans le looch verd de la pharmacopée de Paris, & dans le sirop de tortue résomptif. (b)

Pistache, (Botan. exot.) fruit de la plante arachidnoide d’Amérique, nommée dans le pays manobi. Voyez Manobi, Botan. exot. (D. J.)

Pistaches, les Confiseurs appellent de ce nom un ouvrage qu’ils font en forme de dragées extremement petites, dont le fond est de la graine de pistache d’où cet ouvrage tire son nom.

Pistaches en surtout, les Confiseurs donnent ce nom à des pistaches cassées & mises à la praline, & trempées dans une composition faite d’un œuf battu, & brouillé avec de l’eau de fleur d’orange.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pistache »

Lat. pistacium, du grec πιστάϰιον, qui est d'origine syrienne ; arabe, fosstoc ; le grec et l'arabe viennent du persan posta, pistache.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1546) Apparait dans la traduction en français du Songe de Poliphile ; du vénitien pistacio, en italien pistacchio, du latin pistacium, lui-même issu du grec ancien πιστάκιον, pistakion mot venu d'Orient.
(fin XIXe siècle) Le sens de « cuite » est à rapprocher du radical *pi- de pinard, picoler, piquette, picrate, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pistache »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pistache pistaʃ

Citations contenant le mot « pistache »

  • On réalise la farce avec du beurre bien mou : du beurre pommade. On le mélange avec des pistaches concassées (20 g) et le jus d’un citron vert. On remplit les palourdes de la farce, on parsème de chapelure, du reste des pistaches concassées, et direction le four trois à quatre minutes au grill. Et avant de servir, un peu de zeste de citron vert pour la fraîcheur.  Europe 1, Palourdes farcies au beurre pistaché
  • En Syrie, la culture traditionnelle des pistaches reprend... LaProvence.com, France - Monde | En Syrie, la culture traditionnelle des pistaches reprend des couleurs | La Provence
  • Les pistaches sont les graines de pistache (Pistacia vera), qui ont leur origine en Asie centrale et au Moyen-Orient. Les avantages pour la santé des pistaches comme l’un des principaux facteurs qui auront un impact positif sur la croissance du marché. Instant Interview, Dernière étude sur le marché Pistache jusqu’en 2026 | Profil des meilleurs acteurs mondiaux comme – Germack Pistachio, SANTA BARBARA PISTACHIO, Hellas Farms – Instant Interview

Images d'illustration du mot « pistache »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pistache »

Langue Traduction
Anglais pistachio
Espagnol pistacho
Italien pistacchio
Allemand pistazie
Chinois 开心果
Arabe الفستق
Portugais pistache
Russe фисташковый
Japonais ピスタチオ
Basque pistatxo
Corse pistachio
Source : Google Translate API

Synonymes de « pistache »

Source : synonymes de pistache sur lebonsynonyme.fr
Partager