La langue française

Pirater

Sommaire

  • Définitions du mot pirater
  • Étymologie de « pirater »
  • Phonétique de « pirater »
  • Citations contenant le mot « pirater »
  • Images d'illustration du mot « pirater »
  • Traductions du mot « pirater »
  • Synonymes de « pirater »

Définitions du mot « pirater »

Trésor de la Langue Française informatisé

PIRATER, verbe

A. − Empl. intrans. Exercer le brigandage sur les mers ou le long des côtes. Ces Mores sont en paix dans leurs propres îles; mais ils expédient des bâtimens pour pirater sur les côtes de celle de Luçon (Voy. La Pérouse, t.2, 1797, p.357).
B. − Empl. trans., p.ext.
1. S'emparer par la force et de manière illégitime de biens d'autrui ou de personnes. Un quadrille d'Hervé commençait, une musique au poivre rouge, propre à vous faire pirater des femmes (Huysmans, Soeurs Vatard, 1879, p.232).On vous a piraté, monsieur, on s'est partagé vos dépouilles (Bernanos, M. Ouine, 1943, p.1379).
2. P. anal. S'accaparer une production intellectuelle ou artistique pour en faire son profit. Pirater une idée. Quelqu'un a dit que de prendre sur les anciens, c'était pirater au delà de la ligne; mais que de piller les modernes, c'était filouter au coin des rues (Chamfort, Max. et pens., 1794, p.68).À mes propres oreilles ma voix résonnait comme une étrangère, un ange filou me piratait mes pensées jusque dans ma tête (Sartre, Mots, 1964, p.170).
Au part. passé à valeur adj. Avion piraté; cassette piratée; oeuvre piratée. Il y avait en France assez de gens parlant le castillan pour lire Don Quichotte dans le texte (ce que semblent prouver les éditions piratées imprimées à Bruxelles) (Civilis. écr., 1939, p.30-5).
REM.
Piratage, subst. masc.Action de s'accaparer une production artistique ou intellectuelle pour en faire son profit. Une armée d'avocats venait d'obtenir une injonction sur deux posters et une statuette illicites d'Elvis (Presley), le fantôme du chanteur-roi était l'objet de «piratages» innombrables (Le Point, 20 août 1979, p.62, col. 2).
Prononc. et Orth.: [piʀate], (il) pirate [piʀat]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Intrans. av. 1630 «exercer l'activité de pirate» (D'Aubigné, Hist. univ., VII, IV, éd. A. de Ruble, t.4, p.204); 2. trans. 1783 (Mercier, Tabl. de Paris, t.4, 198: Les ouvriers en bâtiments sont plus rusés et encore plus heureux que les procureurs dans ce qu'ils piratent). Dér. de pirate*; dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

pirater intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire le métier de pirate.
    • Il y a longtemps qu’il pirate sur ces mers.
  2. (Informatique) Attaquer un site, un serveur, etc., y accéder sournoisement.
    • Je ne répondis rien. J'étais verte de rage. On venait de me pirater et je ne savais pas comment on avait réussi un tel prodige. Je me sentais Violée. Humiliée. — (Matt Alexander, O.G.V.O.T. : le principe de la peur, Paris : éd. F. Massot, 1997, chap. 5)
    • Les militaires chinois ont piraté le système informatique du Pentagone.
  3. (Informatique) (Droit) Télécharger illégalement de la musique, des vidéos, des applications et les utiliser en infraction à la legislation sur les droits d'auteur.
    • L'avocate française du groupe de rock MGMT accuse l'UMP de contrefaçon, lui reprochant d'avoir piraté une chanson du groupe sans son accord.
    • Le nouveau Depeche Mode est déjà piraté sur Internet.
  4. Voler, profiter de quelque chose ne vous étant pas destiné.
    • Quand je vous vire d'une piaule, vous allez dans une autre, quand je vous vire de l'autre, vous retournez dans la première, et quand je vous vire des deux, vous trouvez le moyen de pirater un cagibi. (Kaamelott Livre IV épisode 43)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIRATER. v. intr.
Faire le métier de pirate. Il y a longtemps qu'il pirate sur ces mers.

Littré (1872-1877)

PIRATER (pi-ra-té) v. n.
  • Exercer le brigandage sur mer. Cromwell, en 1655, envoya une flotte qui enleva la Jamaïque aux Espagnols ; on n'en serait point venu à bout sans les flibustiers ; ils pirataient partout, Voltaire, Mœurs, 152.

    Pirater au delà de la ligne, se disait autrefois des pirateries qui se commettaient au delà de la ligne, et qui, à cette distance, n'étaient plus considérées comme telles. Prendre des anciens et faire son profit de ce qu'ils ont écrit, c'est comme pirater au delà de la ligne, La Mothe le Vayer, Lett. 139, cité par BAYLE, Dictionnaire, article Éphore.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils prirent un navire de guerre nommé l'Yrondelle, qui piratoit à l'entour du Havre, D'Aubigné, Hist. II, 113.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PIRATER, (Marine.) c’est faire le métier de pirate.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pirater »

Dénominal de pirate.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pirate.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pirater »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pirater pirate

Citations contenant le mot « pirater »

  • Mercredi, on se penche sur le passé des fondateurs de la société Apple, Steve Jobs et Steve Wozniak. Leur toute première invention était une machine à pirater le téléphone. Franceinfo, Nouveau monde. Une machine à pirater le téléphone mise au point dans les années 70 par... Steve Jobs
  • Une équipe de programmeurs chinois a trouvé une faille «non patchable» dans un coprocesseur des smartphones et tablettes Apple qui permet de les pirater, rapporte Digitpol. , Une faille qui permet de pirater n’importe quel iPhone découverte par des chercheurs chinois - Sputnik France

Images d'illustration du mot « pirater »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pirater »

Langue Traduction
Anglais to hack
Espagnol hackear
Italien per hackerare
Allemand hacken
Chinois 破解
Arabe للاختراق
Portugais hackear
Russe взломать
Japonais ハッキングする
Basque pirateatzeko
Corse a pirate
Source : Google Translate API

Synonymes de « pirater »

Source : synonymes de pirater sur lebonsynonyme.fr
Partager