La langue française

Pinard

Sommaire

  • Définitions du mot pinard
  • Étymologie de « pinard »
  • Phonétique de « pinard »
  • Citations contenant le mot « pinard »
  • Images d'illustration du mot « pinard »
  • Traductions du mot « pinard »
  • Synonymes de « pinard »

Définitions du mot « pinard »

Trésor de la Langue Française informatisé

PINARD, subst. masc.

Pop. Vin de qualité inférieure ou de consommation courante, généralement chargé en couleur et en tanin. Un coup de pinard. Je l'ai dit et je le répète: Qu'il soit du Vaud ou du Valais, Ton pinard ne vaut pas tripette, C'est le pire des reginglets (Ponchon, Muse cabaret,1920, p.103).Nous hasarder à quitter les lignes; la première fois, ce fut pour aller chercher du pinard supplémentaire (Vialar, Morts viv.,1947, p.174).
P. ext. Vin de toute qualité. [Tracasse:] Qué pinard que vous préférez, les gars, Bordeaux ou Bourgogne? (L. Daudet, Ariane,1936, p.22).Il sait qu'ici l'on peut prendre le vin en carafe, (...) et que là on ne peut se permettre que le pinard à étiquette (Queneau, Enf. du limon,1938, p.59).
Prononc. et Orth.: [pina:ʀ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1886 (d'apr. Esn.). Issu, par substitution de suff., de pineau*. Fréq. abs. littér.: 43.
DÉR.
Pinardier, subst. masc.a) Navire-citerne aménagé spécialement pour le transport du vin en vrac. Il existe ainsi des navires construits pour le transport de la houille (charbonniers), des minerais et des phosphates, de la viande (frigorifiques), des fruits (bananiers et autres «fruitiers»), des vins (pinardiers) (Le Masson, Mar.,1951, p.71).b) Pop. Gros producteur de vin, ou négociant en vins. Et puis, n'est-ce pas, ce serait faire preuve de beaucoup d'exigence en mettant en parallèle dans les préoccupations de nos gouvernants, le problème de la paix et la défense des «pinardiers» (Combat,15 mai 1953, p.1, col.1). [pinaʀdje]. 1resattest. a) 1951 «navire-citerne destiné au transport du vin» (Le Masson, loc. cit.), b) 1953 «marchand de vin en gros» (Combat, loc. cit.); de pinard, suff. -ier*.
BBG.Migl. Nome propr. 1968 [1927], p.246.

pinard (var. pop. de pineau)« vin »;

Wiktionnaire

Nom commun

pinard \pi.naʁ\ masculin

  1. (Populaire) (Péjoratif) Vin commun ; piquette.
    • Un ! deux!
      Le pinard c'est de la vinasse
      Ça réchauff' là oùsque ça passe
      Vas-y, Bidasse, remplis mon quart
      Viv' le pinard, viv' le pinard!
      — (Louis Bousquet & Georges Picquet, Vive le Pinard, 1916)
    • Tous deux avaient vécu la moitié de la guerre ensemble, jusqu'à l'armistice, Fagerolle en qualité de fourrier, furetant dans les états de la compagnie, Tacherot, comme sergent d'ordinaire, disposant des bons morceaux, du pinard, de la gniole et rabiotant les paquets de perlot. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 13)
    • – Depuis quatre ans que je m’étais juré de me saouler la gueule ce jour-là, et ne même pas avoir un failli quart de pinard à se mettre dans le col ! — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 18)
    • Du côté payant de la barricade, un unique client, aussi mal fringué que mézigue, considérait avec circonspection un pinard d’appellation incontrôlable. — (Léo Malet, Les rats de Montsouris, Robert Laffont, Paris, 1955)
  2. (Populaire) (Par extension) Toute sorte de vin.
    • Salut à toi, puisque tu as le succès, puisque tu fais de tes vignerons des multimillionnaires, ô Hérault rouge, ô Hérault vainqueur, source intarissable du vin populaire, métropole de ce pinard démocratique, devenu indispensable aux citoyens conscients [...] — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Nom commun

pinard [Prononciation ?] (graphie normalisée) masculin

  1. (Bas Limousin) Cultivateur aisé et bon enfant.
    • Un bon pinard
      Un bon vivant
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PINARD. n. m.
Vin commun. Il est populaire. Dans le langage militaire, il se dit de Toute sorte de vin.

Étymologie de « pinard »

La légende urbaine voudrait que le mot vienne du nom du professeur Adolphe Pinard, gynécologue célèbre à l’époque, qui, député, aurait fait voter un texte pour la fourniture quotidienne d’un quart de vin rouge aux soldats du front. Il convient de noter qu'il ne devint député qu'après la guerre, en 1919, donc après le début de l'usage massif du mot. Si le mot connut son essor durant la Première Guerre mondiale, il semble avoir existé bien avant en Bourgogne. L'Opinion: journal de la semaine, daté du 13 décembre 1919, page 574, dans un article intitulé Origine du pinard, indique : « La guerre mondiale a fait entrer le mot « pinard » dans la langue générale. Mais sait-on que, dès la fin du XVIe siècle, les Bourguignons désignaient ainsi leur vin généreux ? ». Ainsi, le personnage de Pinard serait peut-être celui du Discours joyeux en façon de sermon, faict avec notable industrie par deffunct maistre Jean Pinard, lorsqu'il vivoit trottier semiprébendé en l'église de S. Estienne d'Aucerre, sur les climats et finages des vignes dudict lieu, revu, corrigé et augmenté, Aucerre, par Pierre Vatard, 1607 (lisible sur Gallica).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pinard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pinard pinar

Citations contenant le mot « pinard »

  • Quand on voit la tristesse des biknites, on comprend pourquoi c’est interdit le hackique et on se dit que le pinard ça devrait être obligatoire. De Coluche / Je me marre - 1974
  • Pour la dalle ? On s’avoue moins emballés par les petites assiettes du soir (7-22 €). Polenta crémeuse aux épinards, tehina et pop corn (n’apportant rien, 10 €)… Lors de notre passage, ça manquait de vrai parti-pris. Peut-être faut-il rester sur ces planches extra de charcutaille et fromage, à composer soi-même, moyennant 17 € (4 produits) ou 25 € (six produits). Et revenir le midi tester les p’tits plats de mère-grand à une dizaine d’euros (lapin à la moutarde, bœuf bourguignon, osso buco…). Bon plan pour votre tribu de potes : le coin canapé accueillant jusqu’à 8 personnes, et le magnum 2017 à 40 € des bordelais d’Idea Franc ! Time Out Paris, Le P'tit Pinard | Bars à Saint-Ambroise, Paris
  • Drôle de nom pour une maternité ! Quand on sait qu’il n’est pas recommandé aux femmes enceintes de boire un peu de « pinard »… , Le "Savez-vous" du jour | Savez-vous qui était Adolphe Pinard, qui a donné son nom à la Maternité régionale ?
  • L’association "pinard ventrèche club" (PVC) qui peut faire sourire quant à sa dénomination est une équipe solidaire de copains qui s’entraident quand il faut et où il faut quand le besoin s’en fait pour l’un de ses membres. Une association de partage qui s’aide pour les vendanges d’un copain, une association qui met toujours la main à la pâte pour se retrouver en toute camaraderie aussi. Si bien que le PVC se fixe quelques objectifs pour se regrouper, pour aider. Ce week-end, la bande de copains dont le siège se trouve à Aureilhan a coché sur son calendrier la mission d’aller aider Claude pour débroussailler et entretenir les abords de sa grange au lieu-dit "Le Peyras" situé à environ 1 200 m d’altitude. ladepeche.fr, Aureilhan. Le PVC s’active au sommet du Peyras - ladepeche.fr
  • « Le maire de Bordeaux est inquiet parce que ces mecs, ils se paient des danseuses et puis ils ne s’en occupent plus. J’ai peur que McCourt, ça soit pareil, surtout quand ça leur coûte 60 boules par an… A un moment, les gars ils baissent la tête. Il faut de la passion là-dedans. McCourt incarne plus parce que Marseille c’est quand même autre chose au niveau du foot que Bordeaux, surtout maintenant. Encore à l’époque, ça se tenait, il y avait un vrai engouement pour le foot. Mais Bordeaux, ça fait longtemps qu’ils végètent. Là, sincèrement, ils nous rachètent comme un pays du tiers monde, ça me fait de la peine. Les mecs sont là : « ah tiens, t’as un club ? Oui, les Girondins. Et toi ? Oui, c’est Marseille… ». Ils nous prennent pour des mecs du tiers monde, moi, je te le dis. Alors entre ceux qui ont le pétrole, ils nous écrasent comme ça. Les chinois aiment le pinard. C’est curieux qu’à Bordeaux, ça ne soit pas des chinois qui aient racheté le club. Les châteaux ont été beaucoup rachetés par des chinois […] Le seul moyen de s’en sortir, c’est que Mourad, il reprenne Marseille et Marti reprend les Girondins de Bordeaux (rires). Le salut viendra du rugby et des valeurs du rugby ! ». Girondins4Ever, Vincent Moscato : "Les chinois aiment le pinard. C'est curieux qu'à Bordeaux, ça ne soit pas des chinois qui aient racheté le club" | Girondins4Ever
  • C est surtout que les jeunes aujourd’hui ne boivent plus de pinard à table mais se tapent du coca alors qu un bon blanc sec en été ou un rosé un peu fruité ça te fout le palais comme une salle des fêtes. Nous a l époque on commençait à boire du pif a 12 ans , le vieux nous le servait avec un peu de flotte puis très vite on comprenait que l eau c 'était pas bon pour la santé et que le vin c est la vie mais va faire comprendre ça aux jeunes ils connaissent rien à rien ces minots ladepeche.fr, Gaillac. La crise est prétexte à la réflexion collective - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « pinard »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pinard »

Langue Traduction
Anglais wine
Espagnol vino
Italien vino
Allemand wein
Chinois 葡萄酒
Arabe نبيذ
Portugais vinho
Russe вино
Japonais ワイン
Basque ardoa
Corse vinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « pinard »

Source : synonymes de pinard sur lebonsynonyme.fr
Partager