La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pensionnat »

Pensionnat

Définitions de « pensionnat »

Trésor de la Langue Française informatisé

PENSIONNAT, subst. masc.

A. −
1. Vx. Local où sont logés les pensionnaires dans un établissement d'enseignement. Il y avait dans cette enceinte du Petit-Picpus trois bâtiments parfaitement distincts, le grand couvent qu'habitaient les religieuses, le pensionnat où logeaient les élèves, et enfin ce qu'on appelait le petit couvent (Hugo,Misér.,t.1, 1862, p.594).
2. Maison d'éducation privée qui reçoit des pensionnaires. Synon. internat, pension.Pensionnat religieux; pensionnat renommé; pensionnat de demoiselles, de fillettes, de garçons, de jeunes filles; pensionnat de prêtres, de religieuses; cour, dortoir, réfectoire, salles de classe d'un pensionnat; élèves du pensionnat; temps de pensionnat; être cloîtré, enfermé, élevé dans un pensionnat; changer de pensionnat; diriger un pensionnat; mettre qqn dans un pensionnat. Des filles élevées dans les pensionnats. Si vous avez épousé une demoiselle dont l'éducation s'est faite dans un pensionnat, vous vous trouvez dans la partie du labyrinthe la plus voisine du Minotaure (Balzac,Physiol. mar.,1826, p.84).On l'avait confiée à un pensionnat où, disait-on à mots couverts, les bonnes soeurs n'avaient pas toujours à se louer d'elle (Bosco,Mas Théot.,1945, p.23).
Pensionnat normal. ,,Nom qui était donné à l'établissement appelé depuis École normale, dans le décret de l'empire du 17 Mars 1806 sur l'organisation de l'université impériale`` (Ac. Compl. 1842).
B. − P. méton. Ensemble des élèves de cet établissement. Synon. internat, pension.Un pensionnat docile, studieux, turbulent. Un pensionnat de jeunes filles voilées de blanc emplissait un côté [de la chapelle] (Huysmans,En route,t.1, 1895, p.93).Un pensionnat, vêtu de blouses grises, de pantalons flottants et de casquettes à glands bleus, piétinait, bourdonnait (Adam,Enf. Aust.,1902, p.389).Il pouvait grappiller de-ci, de-là une somme trois fois supérieure à ses gages, et solder, sans se priver de rien, les frais du pensionnat où son fils recevait une éducation de riche (Martin du G.,Devenir,1909, p.182).
Prononc. et Orth.: [pɑ ̃sjɔna]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1788 «maison d'éducation qui reçoit des internes» (Fér. Crit.). Dér. de pension*; suff. -at*. Fréq. abs. littér.: 303. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 199, b) 635; xxes.: a) 636, b) 395.

pensionnat (de pension). « École, maison d'éducation privée où les élèves sont logés et nourris », etc.

Wiktionnaire

Nom commun - français

pensionnat masculin (pluriel à préciser)

  1. Établissement particulier où l’on prend en pension des enfants de l’un ou de l’autre sexe pour les instruire.
    • Pensionnat de jeunes filles.
    • L’hôtel Béraud, bâti vers le commencement du dix-septième siècle, était une de ces constructions carrées (…) qu’on loue à des pensionnats, à des fabricants d’eau de Seltz, à des entrepositaires de vins et d’alcools — (Émile Zola, La Curée, 1871)
  2. Ensemble des élèves de cet établissement.
    • La chapelle était presque pleine ; un pensionnat de jeunes filles voilées de blanc emplissait un côté. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PENSIONNAT. n. m.
Établissement particulier où l'on prend en pension des enfants de l'un ou de l'autre sexe pour les instruire. Pensionnat de jeunes filles.

Littré (1872-1877)

PENSIONNAT (pan-si-o-na ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas) s. m.
  • 1Maison où l'on reçoit des enfants de l'un ou de l'autre sexe en pension pour les instruire. Pensionnat de demoiselles.

    Pensionnat normal, nom qui était donné à l'établissement appelé depuis École normale, dans le décret du 17 mars 1806 sur l'organisation de l'université impériale.

  • 2Lieu où sont logés les pensionnaires d'un collége.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pensionnat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pensionnat pɑ̃sjɔna

Citations contenant le mot « pensionnat »

  • Les mots me font l’effet d’un pensionnat de petits garçons que la phrase mène en promenade. De Georges Courteline / La Philosophie de Georges Courteline
  • Depuis les accusations d’« actes gravement déviants » portées contre le cofondateur des Foyers de Charité, le souvenir du père Finet divise les anciennes élèves du pensionnat de Châteauneuf-de-Galaure. Alors que certaines témoignent contre lui, d’autres se sont réunies dans un collectif pour défendre celui qui aura été la figure tutélaire de leur jeunesse. La Croix, Le père Finet divise les anciennes élèves de Châteauneuf
  • Kate Middleton et le prince William vont bientôt devoir prendre une grande décision : mettre leurs enfants ou non en pensionnat. L'expérience du prince Charles pourrait bien leur permettre de trancher. Closermag.fr, Prince Charles : pourquoi ses années d'internat ont été un calvaire ? - Closer
  • Il a poussé son dernier souffle dans la chambre d’un pensionnat. Un homme âgé de 56 ans voulait passer le weekend en charmante compagnie. Dans l’après-midi de vendredi, accompagnée de sa petite amie, âgée elle aussi de 56 ans, il a pris une chambre dans un pensionnat à Petite-Rivière. Le Defi Media Group, Un homme de 56 ans meurt dans un pensionnat | Defimedia
  • Pia Moustaki est le fruit de la rencontre de l'Orient et de l'Occident avec des grands-parents paternels juifs, grecs habitant en Egypte à Alexandrie et le côté maternel basé en Bretagne. De son enfance, elle se souvient de ses coups de blues lorsque sa mère l'accompagnait dans son pensionnat dans le Val-de-Marne le dimanche soir : "D'ailleurs je n'aime pas trop le dimanche encore" et l'absence fréquente de ses parents.  Franceinfo, Pia Moustaki garde de son père Georges "l'amour de l'instant, de la musique et des gens"
  • Ils pourraient donc décider de rompre avec une longue tradition royale en préférant ne pas mettre leurs enfants au pensionnat. La raison ? Un vieux traumatisme. "Ayant vécu un terrible traumatisme dans sa propre enfance (la mort de sa mère, Lady Di), William est très à l'écoute de la santé mentale de ses enfants, continue la journaliste. Nous sommes habitués à voir les membres de la famille royale rompre avec la tradition ces jours-ci, donc ce ne sera pas un choc énorme s'ils font les choses à leur façon. Je pense que William et Kate seront d'avis, si les enfants sont heureux dans leur école, pourquoi changer des choses." Le prince William a intégré un pensionnat lorsqu'il n'avait que huit ans et a adoré son séjour, durant lequel le prince Charles et Lady Diana lui rendaient visite chaque week-end. Closermag.fr, Kate et William : ce "terrible traumatisme" qui pèse sur une de leur future décision pour leurs enfants - Closer

Images d'illustration du mot « pensionnat »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pensionnat »

Langue Traduction
Anglais boarding school
Espagnol internado
Italien collegio
Allemand internat
Chinois 寄宿学校
Arabe مدرسة داخلية
Portugais internato
Russe школа-интернат
Japonais 寄宿学校
Basque barnetegia
Corse internatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « pensionnat »

Source : synonymes de pensionnat sur lebonsynonyme.fr

Pensionnat

Retour au sommaire ➦

Partager