La langue française

Peignoir

Sommaire

  • Définitions du mot peignoir
  • Étymologie de « peignoir »
  • Phonétique de « peignoir »
  • Citations contenant le mot « peignoir »
  • Images d'illustration du mot « peignoir »
  • Traductions du mot « peignoir »
  • Synonymes de « peignoir »

Définitions du mot peignoir

Trésor de la Langue Française informatisé

PEIGNOIR, subst. masc.

A. − Vêtement ample, léger, que l'on enfile pour protéger ses vêtements, chez le coiffeur, dans un institut de beauté ou que l'on mettait autrefois lorsqu'on se coiffait. M. Valence (...) était un vieux perruquier (...) que je redoutais (...). Aussi, quand il me passait un peignoir blanc (...) je résistais (A. France, Livre ami, 1885, p.28).Il régnait là un ton humble, consciencieux et gris, qu'adoptaient même les messieurs à haute situation et à voiture, comme on prend le même peignoir chez le coiffeur (Malègue, Augustin, t.1, 1933, p.251):
1. L'odeur des fers, avec ces mains grasses qui lui maniaient la tête, ne tardait pas à l'étourdir, et elle s'endormait un peu sous son peignoir. Flaub., MmeBovary, t.2, 1857, p.115.
B. − Peignoir (de bain). Vêtement à manches, de forme droite et assez ample, fermé par une ceinture, généralement en tissu éponge, que l'on passe généralement en sortant du bain; vêtement de même forme porté par les boxeurs avant et après un match. Elle attendit (...) que la fille en tablier blanc eût préparé son bain (...). Elle entra dans la cabine et dit qu'elle sonnerait quand elle aurait besoin d'un peignoir (A. France, Jocaste, 1879, p.143).Il y avait dans la salle de bains de l'eau chaude, du vrai savon, des peignoirs en tissu éponge (Beauvoir, Mandarins, 1954, p.86):
2. Elle alla aussitôt vers la mer qui était à demi haute et assez près des cabines. Elle retira au dernier moment son peignoir de bain... Drieu La Roch., Rêv. bourg., 1937, p.13.
C. − Vêtement d'intérieur, non ajusté, généralement porté par les femmes. Synon. déshabillé, robe de chambre, robe d'intérieur.Peignoir en baptiste, de dentelle, de flanelle, de laine, de satin, de soie; peignoir à ruches, à falbalas; peignoir du matin, d'après-midi, de nuit; rester toute la journée en peignoir. Des filles en peignoir et en pantoufles (...) traversaient la rue pour chercher le lait de leur déjeuner (A. Daudet, Rois en exil, 1879, p.38).Berthe, descendue sans doute à la hâte, dans le négligé charmant d'un peignoir, paraissait très animée (Zola, Pot-Bouille, 1882, p.203):
3. Elle était un peu souffrante; elle le reçut en peignoir de crêpe de Chine mauve, ramenant sur sa poitrine, comme un manteau, une étoffe richement brodée. Proust, Swann, 1913, p.222.
Prononc. et Orth.: [pε ɳwa:ʀ], [pe-]. Martinet-Walter 1973 [pε-], [pe-] (7/10), [-ɳ-], [-nj-], [-n-] (9/6/2). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1416 pignoer «nécessaire à coiffer» (Inventaire du duc de Berry ds Havard, s.v. pignĕre: un pignoer garny d'un pigne, d'un miroir et d'une grève d'ivoire en un estuy); 2. xves. peignouer «linge que l'on met sur ses épaules lorsqu'on se peigne» (Statuts des merciers, ds A. Bourgeois, Les Métiers de Blois, t.1, p.163); 3. 1693 «deshabillé» (Ch. Dufresny, Les Mal assortis, II, 4 ds DG); 1827 (MmeCelnart, Man. des dames ou l'Art de la toilette, p.157 ds Quem. DDL t.16); 4. 1814 «manteau de bain» (Jouy, Guillaume le franc-parleur, 2 juil., ibid., t.3). Dér. de peigner*; suff. -oir*. Fréq. abs. littér.: 500. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 229, b) 897; xxes.: a) 1010, b) 842. Bbg. Quem. DDL t.3, 16.

Wiktionnaire

Nom commun

peignoir \pɛ.ɲwaʁ\ ou \pe.ɲwaʁ\ masculin

  1. (Habillement) Sorte de vêtement de dessus que l’on jette sur ses épaules, quand on fait sa toilette, quand on se peigne.
    • Liane s’était contentée d’un simple peignoir de mérinos grisâtre avec devantiau (tablier) noir, fichu à grands ramages, et ce gracieux petit bonnet rond qui s’appelle une canipette. — (Charles Delys, Liane, en feuilleton dans Le Journal de Tournon, 1re année, no 42, du dimanche 28 octobre 1877, p. 1)
    • Arlette a promis de décorer la table avec des fleurs. Aussi, le lendemain, dès l’aube, est-elle dans le jardin, en peignoir. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 303.)
    1. (Habillement) Vêtement à peu près semblable qu’on met en sortant du bain.
    2. (Habillement) Vêtement d’intérieur ; déshabillé.
    • Une Liménienne déjeûne le matin, avec son mari en petit peignoir à la française, ses cheveux retroussés absolument comme nos dames de Paris. — (Flora Tristan, Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Quand elle achetait soit des corsets, soit des peignoirs, soit des pantalons, elle voulait toujours que ce fût moi qui passasse avec elle dans la chambre au fond et qui les lui essayasse. — (Le Roman de Violette : œuvre posthume d’une célébrité masquée, page 66, 1870)
    • […] : pour peu qu’il y eût de l’électricité dans l’air ou que Och eût joué des parties du Vaisseau Fantôme, les Teutes s’assombrissaient, d’autres tentaient de s’aller coucher et chassées par l’insomnie revenaient en peignoir dans le petit salon des veillées. — (Joséphin Peladan, La décadence latine (Éthopée), tome IX : La Gynandre, Paris : chez Dentu, 1891, p. 237)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PEIGNOIR. n. m.
Sorte de vêtement de dessus que l'on jette sur ses épaules, quand on fait sa toilette, quand on se peigne. Mettre un peignoir. Un peignoir de dentelle. Un peignoir de mousseline. Il se dit aussi d'un Vêtement à peu près semblable qu'on met en sortant du bain. Il se dit également d'un Vêtement d'intérieur, d'une seule pièce, que les femmes portent en déshabillé. Un peignoir de flanelle.

Littré (1872-1877)

PEIGNOIR (pè-gnoir ; du temps de Richelet, on prononçait pè-gnoi) s. m.
  • 1Manteau de toile, de calicot ou de flanelle qu'on met sur ses épaules quand on se peigne.

    On le dit aussi d'un manteau semblable qu'on met quand on sort du bain.

  • 2Vêtement de femme, en forme de robe, sans taille ajustée, que les dames portent lorsqu'elles sont en déshabillé.
  • 3Trousse où les perruquiers mettaient leurs peignes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PEIGNOIR, s. m. (Lingerie.) espece de manteau de toile blanche & fine baptiste ou mousseline, que les femmes mettent sur leurs épaules le matin lorsqu’elles sont en deshabillé, & qu’on les peigne ; quelquefois les peignoirs sont ornés de dentelles. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « peignoir »

(Siècle à préciser) Dérivé de peigner avec le suffixe -oir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « peignoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
peignoir pɛɲwar

Citations contenant le mot « peignoir »

  • L’automne sera également en peignoir Le courrier des entreprises, Le Peignoir est la tendance mode de cet été ! | Le courrier des entreprises
  • Kylie Jenner vient de poster un cliché dans sa story Instagram qui a intrigué les internautes ! La jeune femme portait un peignoir rose ! MCE TV, Kylie Jenner en peignoir rose sur Instagram !
  • Bella Hadid envoie du lourd ! La belle mannequin s'affiche sur Instagram... Et son peignoir laisse entrevoir ses seins ! Chaleur ! MCE TV, Bella Hadid: sa photo sexy en peignoir sur Instagram !
  • Née le 14 avril 1920 à Kerien, Léontine Ollivier a fêté ses 100 ans en avril, dans l’intimité, confinement oblige. Elle était toutefois entourée de son fils, Marcel, et de sa belle-fille, Hélène, qui habitent à proximité. Ces derniers ont accueilli les membres de la municipalité et du CCAS qui ont voulu marquer l’évènement malgré tout et se sont rendus, ce mardi 28 juillet, au domicile de la centenaire, pour lui souhaiter un bon anniversaire et lui offrir un bouquet de fleurs ainsi qu’un peignoir. La doyenne a conversé avec ses invités et ses voisins présents pour l’occasion. Elle a aussi soufflé ses bougies, dégusté une part de gâteau et trinqué. Le Telegramme, La municipalité a rendu visite à la doyenne - Maël-Pestivien - Le Télégramme
  • Si nous continuons à distinguer la saveur des aliments, nous nous trimballons depuis plusieurs jours dans une tenue trahissant, sans l’ombre d’un doute, une perte totale du goût. Concrètement, la tenue en question se constitue d’un slip et d’un peignoir-éponge. Si le premier est noir et moulant, le second est pâle et informe. Ramolli par les années et l’humidité, ainsi que par un manque flagrant de lavages en machine, il s’écrase lourdement sur nos épaules, arrondissant une carrure déjà peu imposante. Le Monde.fr, En mode confinés : le peignoir en éponge

Images d'illustration du mot « peignoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « peignoir »

Langue Traduction
Anglais bathrobe
Espagnol bata
Italien accappatoio
Allemand bademantel
Chinois 浴衣
Arabe رداء الحمام
Portugais roupão de banho
Russe махровый халат
Japonais バスローブ
Basque bainu
Corse bagnu di casa
Source : Google Translate API

Synonymes de « peignoir »

Source : synonymes de peignoir sur lebonsynonyme.fr
Partager