La langue française

Pavie

Sommaire

  • Définitions du mot pavie
  • Étymologie de « pavie »
  • Phonétique de « pavie »
  • Citations contenant le mot « pavie »
  • Images d'illustration du mot « pavie »
  • Traductions du mot « pavie »
  • Synonymes de « pavie »

Définitions du mot pavie

Trésor de la Langue Française informatisé

PAVIE, subst. fém.

,,Variété de pêche à pulpe ferme, rouge et blanche, et adhérente au noyau`` (Fén. 1970). Voici une lettre inédite, du 23 septembre (je ne sais l'année); elle est adressée à Madame de Sablé; elle accompagnait un panier de poires à la même adresse, et un autre panier de pavies destiné à Mademoiselle (de Montpensier) (Sainte-Beuve, Port-Royal, t.2, 1842, p.260).Hier soir, discussion oiseuse sur le mot pavie. Est-ce une poire ou une prune? Le mot est-il du masculin ou du féminin? Ce n'est ni une poire, ni une prune, mais une pêche, et Larousse le fait du féminin, mais l'annotateur de Port-Royal du masculin (Green, Journal, 1956, p.227).
Prononc. et Orth.: [pavi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1572 au plur. pavis (R. Belleau, Seconde journée de la Bergerie ds OEuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t.2, p.12); 1578 pavie (Compt. du trésor. de Nav., A. Basses-Pyrénées B 153 ds Gdf. Compl.). Prob. du nom de la ville de Pavie, dans le Gers; ce mot est partic. vivant dans le Sud-Ouest (v. FEW t.8, p.80a). Bbg. Wind 1928, p.170, 205.

Wiktionnaire

Nom commun

pavie \pa.vi\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Agriculture) Sorte de pêche dont la chair est adhérente au noyau.
    • Pavies rouges.
    • Voici une lettre inédite, du 23 septembre (je ne sais l’année) ; elle est adressée à Madame de Sablé ; elle accompagnait un panier de poires à la même adresse, et un autre panier de pavies destiné à Mademoiselle (de Montpensier). — (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Port-Royal, tome II, 1842, page 260)
    • Hier soir, discussion oiseuse sur le mot pavie. Est-ce une poire ou une prune ? Le mot est-il du masculin ou du féminin ? Ce n’est ni une poire, ni une prune, mais une pêche, et Larousse le fait du féminin, mais l’annotateur de Port-Royal du masculin. — (Green, Journal, 1956, p. 227)

Forme de verbe 1

pavie \pa.vi\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de pavier.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de pavier.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de pavier.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de pavier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de pavier.

Forme de verbe 2

pavie \pa.vi\

  1. Participe passé féminin singulier de pavir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAVIE. n. m.
Sorte de pêche dont la chair est adhérente au noyau. Pavies rouges.

Littré (1872-1877)

PAVIE (pa-vi ; on ne prononce pas l'e) s. m.
  • Sorte de pêche dont la chair est ferme, et qui ne quitte pas le noyau. De gros pavies.

REMARQUE

Contre l'Académie qui disait un pavie, Ménage observait qu'à Rouen et à Bordeaux on disait une pavie. Mme de Genlis, dans sa Maison rustique, dit aussi une pavie. Perrault disait un pavi, au pluriel des pavis, dans son poëme sur le livre de M. de la Quintinye : Là brillait le teint vif des pêches empourprées ; Ici le riche émail des prunes diaprées ; Là des rouges pavis le duvet délicat. C'est aussi pavi que dit Bernis : Toutes les ronces son couvertes De coings dorés et de pavis, Quatre saisons, Automne.

HISTORIQUE

XVIe s. Pesches, avant-pesches, presses, pavis, perdigoines, Belleau, Bergeries, t. I, p. 89.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PAVIE, (Géogr. mod.) ancienne ville d’Italie au duché de Milan, & la capitale du Pavesan, avec un évêché suffragant de Milan. On ne diroit pas aujourd’hui qu’elle a été le séjour de plus de vingt rois, & la capitale de leur royaume. Elle est sur le Tésin, à 7 lieues S. de Milan, 10 N. O. de Plaisance, 25 E. de Gènes. Long. 26. 40. lat. 45. 10.

Pavie est la patrie de quelques hommes de lettres, entr’autres de Boëce, Lanfranc, Cardan (Jérôme), Menochius (Jean-Etienne), & de Guidi (Charles-Alexandre).

Boëce, un des meilleurs écrivains latins de son tems, nâquit au v. siecle, & fut élevé au triste consulat de Rome en 487, 510 & 511. On l’accusa, en 523, de vouloir soustraire cette ville au pouvoir des Goths, par l’assistance des Grecs. Il fut arrêté avec son beau-pere Symmaque, & conduit à Pavie, où il eut la tête tranchée par ordre de Théodoric, l’an 524. Il nous reste de lui les cinq livres sur la consolation de la philosophie, qu’il composa pour adoucir la rigueur de sa prison.

Lanfranc, après avoir étudié à Bologne, devint prieur de l’Abbaye du Bec, ensuite abbé de S. Etienne de Caën, d’où il fut tiré par Guillaume I. pour être placé sur le siege de Cantorbéry, en 1070. Il écrivit contre Berenger, & mourut en 1089.

Cardan, né en 1501, est connu par un grand nombre d’ouvrages recueillis en 1663, en 10 volumes in-folio. C’est un mélange de sujets où regne beaucoup d’esprit, d’érudition, de vanité, de faux jugemens & d’extravagance. Plein de crédulité à l’Astrologie judiciaire ; on dit qu’il se laissa mourir de faim, pour accomplir son horoscope, le 21 Septembre 1576. Son livre de la subtilité, que Jules Scaliger a si fort dénigré, est le seul ouvrage de Cardan, qui puisse être lu.

Menochius, né en 1576, se fit jésuite en 1593, à 17 ans, & mourut à Rome en 1656, à 80 ans. Il a mis au jour un commentaire sur l’Ecriture-sainte, dont la meilleure édition est celle du P. Tournemine, en 1719, 2 vol. in-fol.

Guidi est mort comblé de biens à Frescati, le 12 Juin 1712, à 63 ans. On a de lui des poésies italiennes très-estimées. (D. J.)

Pavie, (Jardinage.) espece de pêche. Voyez Pêcher.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pavie »

(1572) Probablement de Pavie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pavie, ville d'Italie ; le pavie ayant été apporté de Lombardie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pavie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pavie pavi

Citations contenant le mot « pavie »

  • C’est avec beaucoup de tristesse que le football pavien a appris le décès de Vincent Garcia, parti trop tôt à l’âge de 48 ans. Après avoir fait ses premiers pas à Pessan, Vincent Garcia rejoint Auch où il s’affirme avant de muter en 1993 à Fleurance. De retour à Auch en 2002 pour trois saisons et après une saison sans club, il signe au Football-Club de Pavie lors de la saison 2006-2007, où il sera finaliste de la coupe du Gers et échouera aux portes de la ligue. Cette ligue ne lui échappera pas la saison suivante et il retrouvera ainsi les joutes régionales pour sa dernière saison en tant que joueur. En 2009-2010, il prend pour trois saisons les commandes de l’équipe réserve avec le duo Gonzalès-Doux. Ensuite, il sera pendant deux saisons éducateur des U7-U9, où évoluait son fils Charles. En 2012-2013, il rejoint les U15, où il dirigera son fils aîné Quentin. Apprécié de tous tant sur le terrain qu’en dehors, Vincent Garcia va laisser un grand vide autour du stade du Vieux-Pont. La grande famille du Football-Club pavien adresse à son épouse et à ses trois enfants ainsi qu’à toutes les personnes affligées par cette disparition ses sincères condoléances. ladepeche.fr, Pavie. Le foot pleure Vincent Garcia - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « pavie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pavie »

Langue Traduction
Anglais pavia
Espagnol pavia
Italien pavia
Allemand pavia
Chinois 帕维亚
Arabe بافيا
Portugais pavia
Russe павия
Japonais パヴィア
Basque pavia
Corse pavia
Source : Google Translate API

Synonymes de « pavie »

Source : synonymes de pavie sur lebonsynonyme.fr
Partager