La langue française

Paterne

Sommaire

  • Définitions du mot paterne
  • Étymologie de « paterne »
  • Phonétique de « paterne »
  • Citations contenant le mot « paterne »
  • Traductions du mot « paterne »
  • Synonymes de « paterne »
  • Antonymes de « paterne »

Définitions du mot paterne

Trésor de la Langue Française informatisé

PATERNE, adj.

A. − Vx. Paternel. (Dict.xixeet xxes.).
B. − Parfois péj. Qui témoigne ou est empreint (parfois avec affectation) de sentiments bienveillants et protecteurs qui évoquent le comportement d'un père. Synon. bienveillant, débonnaire, doucereux, doux, protecteur.
1. [En parlant d'une pers.] De bons Pères, de bons religieux paternes, qui ne sont pas du bord janséniste (Sainte-Beuve, Port-Royal,t.2, 1842, p.552).Sa tête d'Hercule bonasse et de bourreau paterne (Gautier, Fracasse,1863, p.37).
2. Plus fréq. [En parlant d'une attitude, d'un aspect du comportement] Air, ton paterne; mine, physionomie paterne; manières paternes. Elles griffonnaient sur leur buvard, en classe, sous l'oeil paterne du professeur, −un vieux papa très doux et très poli (Rolland, J.-Chr.,Amies, 1910, p.1105):
. −(...) Est-ce que c'est quelque chose d'ennuyeux? −Mais non! Tout ça s'arrangera! Ne vous en faites donc pas! dit le principal, de sa grosse voix paterne... Montherl., Célibataires,1934, p.789.
Prononc. et Orth.: [patε ʀn]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist.A. Subst. fém. ca 1100 «image de Dieu, Dieu le père» (Roland, éd. J. Bédier, 3100). B. Adj. 1. 1347 «paternel» (Arch. K. 44, pièce 13 ds Gdf.); 2. 1755 «qui se donne l'air de la bienveillance paternelle» (Voltaire, La Pucelle d'Orléans, Livre 1, 9). Empr., à différentes reprises, au lat. paternus, -a, -um «du père, paternel». Fréq. abs. littér.: 63.

Wiktionnaire

Adjectif

paterne \pa.tɛʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui affecte les manières bienveillantes et le ton protecteur d’un père.
    • Il me parla d’un ton paterne.
    • Cet homme appartenait évidemment à l’Église, il n’annonçait pas plus de cinquante à cinquante-cinq ans, on ne pouvait pas avoir l’air plus paterne. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
    • Debout devant elle, il souriait d’un air paterne. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • (par animisme) Avais-je la Nausée? Non, ce n'était pas cela, la chambre avait son air paterne de tous les jours. — (Jean-Paul Sartre, La Nausée, 1938)

Forme de verbe

paterne \pa.tɛʁn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de paterner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de paterner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de paterner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de paterner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de paterner.

Nom commun

paterne \Prononciation ?\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Père, en parlant de Dieu.
    • Deu le grant paterne — (La Chanson de Guillaume, f. 7v., au milieu de la 1re colonne, manuscrit de la British Library)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PATERNE. adj. des deux genres
. Qui affecte les manières bienveillantes et le ton protecteur d'un père. Il me parla d'un ton paterne.

Littré (1872-1877)

PATERNE (pa-tèr-n') adj.
  • Qui appartient à un père (ne se dit que dans le langage familier ou en badinant). J'allai voir le prélat, il me reçut d'un air paterne, en m'appelant toujours mon cher monsieur Marmontel, Marmontel, Mém. VIII.

HISTORIQUE

XIe s. Veire paterne [vraiment paternel, Dieu], qui onques ne mentis…, Ch. de Rol. CLXXIII.

XIIe s. Suvent appele sainte paterne aïe [aide], Jordan Fantosme, V. 548.

XIIIe s. …Peres paternes, Qui la terre et le ciel gouvernes, Les trois Maries, ms. p. 435, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « paterne »

(1100) Du latin paternus (« paternel, de père »). Adjectif depuis 1347[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Emprunt au latin paternus et paterna.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. paterna, Dieu le père ; du lat. paternus, paternel, dérivé de pater, père.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « paterne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paterne patɛrn

Citations contenant le mot « paterne »

  • Contact : piscine 02 47 49 73 60. Mairie 02 47 29 30 87. Plus d’informations sur : www.stpaterneracan.fr; www.gatine-racan.fr. , Saint-Paterne-Racan : les bassins rouverts au public | Le Courrier - L'Écho

Traductions du mot « paterne »

Langue Traduction
Anglais paternal
Espagnol paternal
Italien paterno
Allemand väterlich
Chinois 父系
Arabe الأب
Portugais paterno
Russe отеческий
Japonais 父方
Basque aitaren
Corse paternu
Source : Google Translate API

Synonymes de « paterne »

Source : synonymes de paterne sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « paterne »

Partager