La langue française

Patate

Sommaire

  • Définitions du mot patate
  • Étymologie de « patate »
  • Phonétique de « patate »
  • Citations contenant le mot « patate »
  • Images d'illustration du mot « patate »
  • Traductions du mot « patate »
  • Synonymes de « patate »

Définitions du mot « patate »

Trésor de la Langue Française informatisé

PATATE, subst. fém.

A. −
1. BOT. Plante grimpante vivace (de la famille des Convolvulacées) des régions chaudes, cultivée pour ses gros tubercules comestibles à chair aqueuse, farineuse et douceâtre. Culture de la patate; pied de patate; champ, plantation de patates; patate douce, rose, sucrée. On trouve des farineux sucrés dans la bulbe de la patate et de l'igname (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p.70).
2. P. méton. Tubercule de cette plante. Eau-de-vie, fécule de patate; beignets, confiture de patates; patates au beurre, sous la cendre. Je les voyais [les femmes des nègres de Saint-Domingue] remuer avec des fourches (...) la patate, les pois (...) qui bouillonnaient (...) dans de grandes chaudières (Hugo, Bug-Jargal, 1826, p.116).J'ai envoyé à l'Impératrice une patate douce de ce pays qui pesait 7.300 grammes. Je ne sais si elle était mangeable (Mérimée, Lettres Viollet-le-Duc, 1862, p.81).
P. anal. Topinambour, igname ou toute plante alimentaire farineuse. (Dict.xixeet xxes.).
B. − P. anal.
1. Fam. ou pop. ou région. (notamment Canada). Pomme de terre. Sac à/de patates; corvée de patates; éplucher des patates; patates frites (Canada). Dans les chantiers, à cette heure, ils sont nourris pareil comme dans les hôtels, avec de la viande et des patates tout l'hiver (Hémon, M. Chapdelaine, 1916, p.74).Lippe dessus, dent dessous, elle m'écoutait, elle touillait plus vivement ses sauces ou piquait du couteau pour énucléer les points noirs des patates (H. Bazin, Qui j'ose aimer, 1956, p.79):
1. ... Martin (...) épluchait des pommes de terre. −Oh! regarde-moi les épluchures que tu fais! C'est du sabotage! Tu en enlèves la moitié! Et nous n'avons que quinze patates! Romains, Copains, 1913, p.276.
Aux patates! (arg. milit.). À la corvée de l'épluchage des pommes de terre! Aux patates, là dedans, mes petits agneaux! brame à la porte, dans une forme encapuchonnée, une voix sonore (Barbusse, Feu, 1916, p.149).
2. Pop. ou arg.
a) [Terme d'injure] Personne stupide, empotée. Synon. imbécile.Quelle patate! Va donc, eh, patate! (Dict.xixeet xxes.).
JEUX, SPORTS. Jouer comme une patate. Mal jouer. (Ds Quillet 1965).
b) Loc. pop.
En avoir gros sur la patate. Avoir beaucoup de chagrin, de dépit, de rancune. Synon. en avoir gros sur le coeur (v. gros3B 2).Ils ne crâneront pas, vingt dieux, quand je leur sortirai ce que j'ai sur la patate! (Vercel, Cap.Conan, 1934, p.221):
2. −Faut avoir tué père et mère pour faire des trucs comme ça. −Exactement. Faut en avoir gros sur la patate. −À cause d'une femme. Queneau, Loin Rueil, 1944, p.193.
Région. (Canada). Être dans les patates. Être dans l'erreur, se tromper, divaguer. −Une chance que ma mère t'entend pas, toi (...) −Ta mère, elle a toujours été dans les patates (J. Barbeau, Ben-Ur, 1971, p.19 ds Richesses Québec 1982, p.1737).
Des patates! (formule de refus). Synon. des clous!Trente-deux jours à tirer au lieu de vingt-huit? Des patates! Salut! y a rien de fait! (Courteline, Gaîtés Esc., 1886, ii, 2, p.41).
c) Populaire
Tête, visage, figure. Des fois qu'elle [une pendule] jouerait la Valse des Pruneaux devant l'contrôleur du chemin de fer, tu ne vois pas sa patate? (Carco, Équipe, 1919, p.79).«Une tempête sous un crâne!» (...) aujourd'hui (...) j'avais pas de remous dans la patate, tout au contraire, un calme absolu (Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p.230).
Région. (Belgique) et arg. Nez (épaté). (Ds Car. Arg. 1977, Riv.-Car. 1969, J. Sicart, Dictionnaire du wallon de Mons et de la plus grande partie du Hainaut, 1866 ds Dupré 1972).
Trou dans une chaussette et, p.méton., la chaussette elle-même. Il avait le nez fin et ne pouvait renifler sans humeur l'odeur de nos chaussettes sales, changées toutes les six semaines. −Encore vos patates pourries! maugréait-il (H. Bazin, Vipère, 1948, p.74).
Paysan. Une patate m'avait donné cinq ronds pour y garder ses légumes (Bruant1901, p.139).
,,Ennui, incident venu de la malchance; p.ext. danger`` (Cellard-Rey 1980). Faut que Salsa y nous porte l'honneur à tous [aux luttes du Casino, comme notre champion]! −Et si des fois je me ramasse ma patate, y parle Salsa (Musette, Cagayous lutte, 1909, p.14).
d) Arg. des sports. Balle de tennis qui rebondit mal; envoi exécuté avec mollesse. Deux tennismen jouent à la baballe, échangeant à la renvoyette de molles patates, propulsées par un paillasson aux cordes fatiguées (Comment parlent sportifsds Vie Lang.1953, p.176).
3. MATH. Diagramme (de Venn), servant à la représentation d'un ensemble, d'un contour volontairement irrégulier pour ne pas inciter à croire que les propriétés de l'ensemble considéré sont liées à la forme géométrique de ce contour (d'apr. Bouvier-George Math. 1979).
Prononc. et Orth.: [patat]. Att. ds Ac. dep. 1762. Var. région. pétate, pataque, pétaque (Néol. Canad. t.1 1976 et, en ce qui concerne pétaque, Rogers 1977). Étymol. et Hist.1. a) 1582 «plante des régions chaudes cultivée pour ses gros tubercules comestibles à chair douceâtre» pattates est cité comme un mot indigène qui a été cependant francisé dans sa finale et qui porte la marque du plur. (Reprinse de la Floride d'apr. Gaffarel, Floride, p.489 ds Arv., p.399); b) 1601-03 patate «id.» (S. Champlain, Brief discours, p.31 ds OEuvres, Québec, 1870, t.1); 2. a) canad. 1765 «pomme de terre» (Arch. du Pt Séminaire de Québec, C-11, 11 déc., p.80 ds Trav. de ling. québécoise, t.2, 1978, p.208; peut-être déjà en 1750, v. ibid., loc. cit.); b) fr. 1769 «id.» (Valmont Suppl. d'apr. FEW t.20, p.57b); 3. arg. ou pop.a) α) 1866 «nez» (Sicart, loc. cit.); β) 1919 «tête, visage» (Carco, loc. cit.); b) «niais» 1893 (d'apr. Chautard, p.235); 1915 (R. Benjamin, Gaspard, p.222 ds Esn. Poilu, p.390); c) en avoir gros sur la patate 1912 (d'apr. Chautard, p.650; aussi en 1907 en avoir gros sur la pomme de terre, ibid.); 1917 (Mercure de France, 16 avr., p.692); 4. 1970 math. (Rob. Suppl.). Empr., par l'intermédiaire de l'esp. patata, plante convolvulacée (1528 ds Fried, p.82), à une var. de l'arawak de Haïti batata «id.» (v. König, p.163 et Arv.), également empr. par le fr. battate (ca 1525, A. Pigafetta, Rel. du Prem. voy. autour du Monde par Magellan, p.43 ds König, p.162), par l'intermédiaire de l'esp. batata (1519 ds Cor.-Pasc.), et déjà att. (sous la forme batata) en 1516, en lat., par l'aut. ital. Martyr d'Anghiera (v. Fried, p.82). Le mot, sous sa forme mod., semble avoir été vulgarisé par l'intermédiaire du baragouin comm. parlé par les indigènes et les marins dans la mer des Caraïbes (v. Arv.). Le sens 2 s'explique par l'introd., favorisée par la conquête angl., de la culture de la pomme de terre au Canada (v. M. Juneau, Probl. de la lexicol. québécoise, p.206). Le mot a ensuite été diffusé en fr. à partir de la côte ouest de la France et s'est répandu progressivement dans les dial. de l'Ouest, l'Île-de-France, du Centre, de la Champagne et de la Brie (v. FEW t.20, p.57b-58a) et en fr. pop. (voir M. Juneau, loc. cit. et Trav. de ling. québécoise, t.2, 1978, p.58-59). V. König, pp.162-163; Fried, s.v. batata; Arv., pp.398-402 et FEW t.20, pp.57b-58b et t.13, 2, pp.387a-389a. Fréq. abs. littér.: 99. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p.281. _Litaize (A.). Les Dénominations de la pomme de terre d'après l'A.L.L.R. In: [Mél. Lanly (A.)]. Ét. de lang. et de litt. fr. Nancy, 1980, pp.571-576. _Poirier (Cl.). L'Anglicisme au Québec et l'héritage fr. Trav. de ling. québécoise. 2. 1978, p.43.

Wiktionnaire

Nom commun

patate \pa.tat\ féminin

  1. (Botanique) Patate douce (plante).
    • Les feuilles de la patate douce se consomment comme des épinards, contrairement à celles de la pomme de terre qui sont toxiques.
    1. (Par métonymie) Racine comestible de cette plante.
      • À côté de la case s’élevaient les magasins qui renfermaient les provisions du chef, sa récolte de phormium, de patates, de taros, de fougères comestibles. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    2. (Par analogie) Toute autre plante alimentaire farineuse.[1]
  2. (Par analogie) (Familier) ou (Canada), (Missouri) et (Louisiane) Pomme de terre.
    • On va encore manger des patates !
    • Pendant que les Anglais avaient Winston Churchill, pour prendre un exemple au hasard, nous avons eu Friedrich Traugott Wahlen. Un homme dont la vision d’une Suisse dont tous les espaces verts seraient plantés de patates a beaucoup fait pour l’alimentation et le moral des populations entre 1940 et 1945. — (Le Temps du 4/02/2010) [1]
    • Plus terre à terre que lui, il fallait vraiment être un concombre ou une patate ! — (Marie Décary, Rendez-vous sur planète Terre, p.46, Éditions La courte échelle, 1998)
    • Ne pas manger de viande n’était absolument pas dans les mœurs de l’époque. Ma famille vient de Pologne, un pays où la pomme de terre occupe une place énorme. Quand nous allions chez mes grands-parents, omnivores, nous ne mangions que des patates parce qu’ils ne savaient pas quoi nous cuisiner d’autre. — (Corentin Lacoste,« Végétarienne de naissance, je n’ai goûté de la viande qu’à 13 ans », Le Monde, 18 juin 2017)
  3. (Familier) Personne stupide, imbécile, gaffeur.
    • Quelle est la patate qui a rangé le sel au frigo ?
    • Je devais avoir l’air patate en le regardant, car le voilà qui s’esclaffe, me tape sur le bide, et me dit : — Je vous rapporte votre portefeuille, mon petit gars… — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. III, Série noire, Gallimard, 1956, p. 25)
  4. (Populaire) Somme d’argent, qui correspond à un million d'anciens francs français, soit 1524 euros.
    • Un jour, j’ai gagné une patate au loto. Je voulais pas aller la chercher. C’était du pognon, ça ne m’intéressait pas. — (Franz Bartelt, Le Jardin du bossu, Gallimard, 2004)
  5. (Familier) Coup violent lors d’une bagarre ou d'un combat.
    • La jeune fille hystérique va envoyer un coup de poing dans le nez du mec et ce dernier va répliquer avec une grosse patate en plein visage.
  6. (Familier) (Sport) Tir ou lancer puissant.
    • Tirer une patate en pleine lucarne.
  7. (Familier) Très bonne forme physique, pèche, punch.
    • Ça se voit que tu as la patate, aujourd’hui.
  8. (Familier) Force, puissance, nervosité, dynamisme.
    • Cette petite voiture de 100 ch, elle a de la patate !

Forme de verbe

patate \pa.tat\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de patater.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de patater.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de patater.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de patater.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de patater.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PATATE. n. f.
Plante de la famille des Convolvulacées, du genre des Liserons, qui a de grosses racines tuberculeuses qui ressemblent à des pommes de terre. Il se dit aussi de Ces racines mêmes. Par extension, il se dit très familièrement des Pommes de terre.

Littré (1872-1877)

PATATE (pa-ta-t') s. f.
  • Plante originaire des Grandes-Antilles (convolvulus batatas, L.), cultivée dans divers pays, parce que ses racines fibreuses donnent des tubercules ovoides, blancs ou jaunes, amylacés et sucrés, qui sont un excellent aliment.

    Se dit quelquefois, improprement, de la pomme de terre et du topinambour.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « patate »

Espagn. et portug. patata, batala ; ce qui est un mot américain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1582)[1] Via l’espagnol patata (« plante convolvulacée »)[2], du taïno batata.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « patate »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
patate patat

Citations contenant le mot « patate »

  • Quand on surveille, les patates cuisent trop lentement. Quand on va faire du piano en attendant, elles cuisent beaucoup trop vite. De Thierry Midy
  • On n'explique jamais autrement que par des dispositions personnelles les qualités humaines, la générosité, la charité, l'art de faire de bonnes patates frites. Pourquoi, en revanche, faut-il que les défauts soient toujours imputés à des agents exogènes ? De Jean Dion / Le Devoir - 29 Avril 1999
  • "Le roi de la patate", route 148, Lachute, Province du Québec © Françoise Chadaillac – Courtesy Éditions Loco L'Œil de la Photographie Magazine, Françoise Chadaillac : La Reine de la patate ou Les cantines du détour
  • Il est 9 heures et un petit bouchon encombre l'avenue Jean-Jaurès à la hauteur du restaurant l'Imprévu à Vitry. Un conducteur perd patience à se demander ce qui se passe sur ce parking, côté Ivry, vers lequel beaucoup de gens convergent. L'idée qu'il puisse s'agir d'une histoire de patates ne lui traverse sans doute pas l'esprit. Mais il y avait bien la queue vendredi matin pour la vente de pommes de terre à prix coûtant organisée par des producteurs du Nord de la France. leparisien.fr, Val-de-Marne : les patates à prix coûtant sont parties comme des petits pains - Le Parisien
  • Le producteur ose même quelques cultures atypiques sous nos latitudes, telles que la patate douce ou les agrumes. , Saint-Cast-le-Guildo : David Coulombel, agriculteur bio, se lance dans les fruits du soleil | Le Petit Bleu
  • Je souhaite le meilleur à ces jeunes.... mais c'est TRÈS exactement pour cela que nous aussi sommes malades. Nous sommes sous la férule totalement totalitaire d’une administration qui gère "un flux" (sic) et qui fait monter la patate chaude.... Club de Mediapart, La patate chaude par le haut.... | Le Club de Mediapart

Images d'illustration du mot « patate »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « patate »

Langue Traduction
Anglais potato
Espagnol patata
Italien patata
Allemand kartoffel
Chinois 土豆
Arabe البطاطس
Portugais batata
Russe картошка
Japonais じゃがいも
Basque patata
Corse patata
Source : Google Translate API

Synonymes de « patate »

Source : synonymes de patate sur lebonsynonyme.fr
Partager