La langue française

Parotide

Définitions du mot « parotide »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAROTIDE, subst. fém.

A. − ANAT. Glande salivaire paire, assez volumineuse, située en majeure partie au-dessous du conduit auditif externe et derrière la branche montante du maxillaire inférieur. Les parotides forment dans le chien et le chat une sorte de croissant, dont la concavité embrasse la conque de l'oreille en dessous, et dont les cornes (...) s'étendent inférieurement jusqu'à la rencontre des maxillaires (Cuvier, Anat. comp., t.3, 1805, p.212).La glande salivaire, la plus importante: la parotide (Garcin, Guide vétér., 1944, p.50).
Empl. adj. Glande(s) parotide(s):
. Les glandes parotides sont situées dans les joues, sous les oreilles. Elles déversent chacune leur contenu [la salive] par un canal qui débouche entre la joue et la première molaire supérieure. Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p.109.
B. − PATHOL., vx. Gonflement, tumeur de la parotide ou de sa région. À tous ces symptômes se joignent souvent des bubons et des parotides, ce qui rapproche cette maladie de la peste (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p.53).
REM.
Parotidectomie, subst. fém.,chir. Ablation totale ou partielle de la parotide. On conçoit qu'il soit de règle d'opérer toute tumeur de la parotide. L'intervention est assez délicate à cause de l'existence du nerf facial et de ses branches dans la parotide (...). Il n'existe plus qu'un seul type d'intervention, la parotidectomie totale avec conservation du nerf facial (Quillet Méd.1965, p.185).
Prononc. et Orth.: [paʀ ɔtid]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist.1. Ca 1370 (Gui de Chauliac, Chirurgie ds Sigurs, p.68, v. cont., p.287); 2. 1570 anat. (Paré, OEuvres complètes, IV, 10, éd. J.-F. Malgaigne, t.1, p.250); 1701 glande parotide (Fur.). Empr. au lat. parotis, tidis «gonflement des glandes de l'oreille», du gr. π α ρ ω τ ι ́ ς «id.» (de π α ρ α ́ «à côté [de]» et ο υ ̃ ς, ω ̓ τ ο ́ ς «oreille»). Fréq. abs. littér.: 36.
DÉR. 1.
Parotidien, -ienne, adj.,anat., pathol. Relatif à la parotide, à sa région. Canal, loge, région parotidien(ne). [Les branches du maxillaire inférieur] présentent: (...) un bord postérieur, parotidien, arrondi, embrassé par la glande parotide (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p.71).C'est l'existence d'un nodule de la parotide qui donne l'alarme (...). L'examen constate d'abord que le nodule est bien parotidien grâce à ses rapports anatomiques (Quillet Méd.1965, p.185). [paʀ ɔtidjε ̃], fém. [-jεn]. 1reattest. 1818 région parotidienne (Alibert, Précis théor. et pratique sur les maladies de la peau, t.2, p.363); de parotide, suff. -ien*.
2.
Parotidite, subst. fém.,pathol. Inflammation de la parotide, accompagnant une infection ou une intoxication. Parotidite (...). C'est l'inflammation des glandes parotides. On note toujours une forte hyperthermie et un engorgement douloureux de toute la région (Garcin, Guide vétér., 1944, p.51).À l'opposé des parotidites infectieuses, lesquelles sont aiguës, il existe des parotidites à longue évolution, chroniques. C'est le cas des atteintes toxiques de la glande (Quillet Méd.1965, p.185). [paʀ ɔtidit]. 1reattest. 1830 (Suppl. au Dict. des termes de méd., chir., art vétér.... ds Fr. mod. t.37 1969, p.38); de parotide, suff. -ite*.

Wiktionnaire

Adjectif

parotide \Prononciation ?\

  1. (Anatomie) Qui est près de l'oreille.
    • La glande parotide.

Nom commun

parotide féminin \Prononciation ?\

  1. (Anatomie) (Par ellipse) Glande parotide.
    • L'atteinte des glandes salivaires est plus rare et concerne principalement la parotide qui est dure, saillante et douloureuse à la pression. — (J.P. Euzéby, Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale à l'usage des étudiants de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse, chap. « Actinobacillus »,)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAROTIDE. n. f.
T. d'Anatomie. Il se dit de Chacune des deux glandes salivaires qui sont situées en avant des oreilles, près de l'angle de la mâchoire inférieure.

Littré (1872-1877)

PAROTIDE (pa-ro-ti-d') s. f.
  • 1 Terme d'anatomie. La glande salivaire située près de l'oreille, et qui est la plus considérable des glandes salivaires.

    Amas de glandes mucipares qui, dans les crapauds, forme en arrière de chaque œil une masse irrégulière.

  • 2 Terme de médecine. Gonflement qui se forme dans la parotide ou dans son voisinage.

HISTORIQUE

XVIe s. Les glandes emunctoires du cerveau nommées parotides, Paré, IV, 10. Parotide est une tumeur contre nature, occupant les glandules et parties d'autour, qui sont sous les oreilles dites emonctoires du cerveau, Paré, VI, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « parotide »

Du grec ancien παρά, para (« à côté de ») et grec ancien ὠτός, otos (« oreille ») → voir para- et oto-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Παρωτὶς, de παρὰ, auprès, et οὖς, ὠτὸς, oreille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « parotide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parotide parɔtid

Citations contenant le mot « parotide »

  • La plupart des tumeurs prennent souvent naissance dans la glande parotide et sont habituellement bénignes. Mais celles se développent dans la glande sous-maxillaire et dans les glandes salivaires accessoires sont plus susceptibles d’être malignes1. Doctissimo, Nouvel espoir pour certains cancers des glandes salivaires
  • Tout commence généralement par un grossissement de la joue assorti de douleurs et parfois de fièvre. Ces plaintes de l’enfant font penser tout de suite aux oreillons. Il s’agit d’une inflammation de la glande parotide appelée parotidite qui touche d’abord un seul côté puis les deux. Elle se traduit par une tuméfaction douloureuse de la joue. Ces signes peuvent être accompagnés d’une fièvre modérée et des douleurs des oreilles.Dans certains cas, la maladie est asymptomatique, ce qui signifie que le patient ne présente pas de symptôme.A en croire le docteur Ginette Nago, otorhinolaryngologiste à Cotonou, ”oreillons” est une ancienne appellation de l’inflammation de la glande salivaire appelée parotide. Causée par un virus, « la parotidite se raréfie de nos jours grâce à la vaccination », se réjouit-elle. Elle est considérée comme une maladie de l’enfant et cela se justifie, selon le Dr Nago, par le fait que pendant cette période de la vie, l’immunité n’est pas encore bien constituée et l’enfant se trouve plus exposé aux infections.Cependant, nuance la spécialiste ORL, «Le fait que la parotide grossisse et fasse mal ne signifie pas forcément qu’il s’agit des oreillons ». Il peut s’agir aussi de calculs ou de lithiases salivaires qui sont de petits cailloux qui se forment, bloquent le passage de la salive et qui peuvent faire mal et faire grossir la parotide. Ces signes peuvent également faire penser à une tumeur, précise-t-elle.La parotidite est une maladie qui se soigne très bien, rassure-t-elle. La majorité des enfants qui ont bien suivi leur calendrier vaccinal ne font pas cette maladie. Certains chercheurs soutiennent que l’infection donne une immunité solide. Ce qui signifie qu’on ne fait la maladie qu’une seule fois dans sa vie. Tout en confirmant cette thèse, Dr Nago se montre prudente, « En principe, lorsqu’on fait la maladie, on développe des anticorps qui immunisent contre cette maladie; donc il y a une immunité qui s’installe effectivement et on n’est pas censé faire une deuxième fois la maladie ». Mais attention, s’inquiète-t-elle, « Aujourd’hui, on constate une recrudescence des maladies qu’on est censé ne pas faire deux fois comme la varicelle ».Pour certains spécialistes, le virus des oreillons ne touche pas que les parotides, il se loge également dans le pancréas, les testicules et le système nerveux. C’est dire que les oreillons pourraient être une source de stérilité chez les hommes. Sur ce point, Dr Nago souhaite qu’il y ait davantage d’études pour confirmer ou infirmer une telle thèse. En attendant, il conseille la vaccination systématique et complète comme moyen de prévenir la survenue d’une parotidite chez l’enfant. La Nation Bénin, Contre la parotidite ou oreillons: La vaccination systématique et complète comme solution - La Nation BéninLa Nation Bénin
  • Ce samedi 25 avril, le mythique Johan Cruyff aurait eu 73 ans et il y a 6 ans jour pour jour, en 2014, le Barça apprenait le décès de Tito Vilanova, qui a longtemps lutté contre le cancer de la glande parotide. BeSoccer, Le jour le plus triste pour les Culés - BeSoccer
  • La plus volumineuse des glandes salivaires est la glande parotide. Il en existe une de chaque coté du cou en avant du muscle sterno-cléido-mastoïdien. Elles sont augmentées de volume en cas d’atteinte par le virus des oreillons. Figaro Santé, Glandes salivaires - Qu’est-ce que c’est ? - Fiches santé et conseils médicaux

Traductions du mot « parotide »

Langue Traduction
Anglais parotid
Espagnol parótida
Italien parotideo
Allemand parotis
Chinois 腮腺
Arabe النكفية
Portugais parótida
Russe паротидный
Japonais 耳下腺
Basque parotid
Corse parotidu
Source : Google Translate API

Synonymes de « parotide »

Source : synonymes de parotide sur lebonsynonyme.fr

Parotide

Retour au sommaire ➦

Partager