La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « parloter »

Parloter

Définitions de « parloter »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARLOTER, PARLOTTER, verbe

I. − Empl. intrans. Bavarder. Tout le monde est ami intime. On cause, on parlotte, on blague. Les meilleurs font des politesses aux dames (Flaub., Corresp., 1849, p.105).Le groupe des infirmières et le maître lui-même disparurent parlotant toujours et bruissant à travers le couloir (Céline, Voyage, 1932, p.109).
II. − Empl. trans. Discuter de quelque chose. Ils parlotèrent d'abord de politique, échangeant des pensées, non pas sur les idées, mais sur des hommes: les personnalités, en cette matière, primant toujours la raison (Maupass., Contes et nouv., t.2, Fils, 1882, p.315).
REM. 1.
Parlotage, subst. masc.,hapax. Un bourdonnement qui (...) sortait de ses murailles [du Corps législatif] comme si les pierres elles-mêmes imprégnées de «parlotage» joignaient des échos anciens à ceux de toutes ces voix (Daudet, Nabab, 1877, p.160).
2.
Parloterie, parlotterie, subst. fém.,synon., à valeur dépréc., de parlotte.Ton silence et ta retraite à la campagne, quand tu pourrais jouir ici des triomphes parlementaires du comte de l'Estorade, dont la parlotterie et le dévouement lui ont acquis une influence (Balzac, Mém. jeunes mariées, 1842, p.325).Cette société me rassasie même à distance; je ne sais si elle m'inspire plus de pitié ou de dédain (...) j'en ai le sentiment très vif, quand je reviens de telles parloteries, et je comprends le mépris réel des artistes et des écrivains pour la foule dorée qu'ils exploitent avec un ironique respect (Amiel, Journal, 1866, p.541).
Prononc.: [paʀlɔte], (il) parlote, -otte [-lɔt]. Étymol. et Hist.1. 1555 (Vauquelin, Foresteries, II, 2 ds Hug.: Parlotant comme les oiseaus), ex. isolé; 2. 1842 (Balzac, La Chine et les Chinois, XXIV, p.495 ds Quem. DDL t.3: Concevez-vous Richelieu parlotant au lieu d'agir?). 1 dér. de parler1*; suff. -oter*; 2 est plutôt dér. de parlote*; dés. -er. Bbg. Quem. DDL t.13 (s.v. parlot(t)age), 25 (s.v. parlotterie).

Wiktionnaire

Verbe - français

parloter \paʁ.lɔ.te\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Parler un peu (une langue), mais pas très bien.
  2. Faire une parlote.
    • Entre filles du lycée résidant au foyer, on se retrouve le soir parfois à trois ou quatre dans les boxes, manger des bonbons, parloter, profs, fringues, vacances, flirts. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 383)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « parloter »

De parler, avec le suffixe -oter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parloter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parloter parlɔte
parlotter parlɔte

Citations contenant le mot « parloter »

  • Izeo est un jeune mâle né en octobre 2019. Un véritable bavard, il ne cesse de parloter à longueur de journée. Il adore son petit confort et ne lésine pas sur les siestes au soleil.  Élément important, il a besoin de vivre avec un autre chat pour ne pas perdre ses repères et cela l’apaisera émotionnellement. , BELLEGARDE Salsa et Izore vous attendent au refuge – Objectif Gard

Images d'illustration du mot « parloter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parloter »

Langue Traduction
Anglais talk
Espagnol hablar
Italien parlare
Allemand sich unterhalten
Chinois 谈论
Arabe حديث
Portugais falar
Russe разговаривать
Japonais トーク
Basque eztabaida
Corse parlà
Source : Google Translate API

Synonymes de « parloter »

Source : synonymes de parloter sur lebonsynonyme.fr

Parloter

Retour au sommaire ➦

Partager