Pamphlet : définition de pamphlet


Pamphlet : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PAMPHLET, subst. masc.

A. − Vieilli. Brochure, écrit de quelques pages le plus souvent, ne présentant aucun ton agressif. Un pamphlet (...) c'est (...) un écrit de peu de pages comme le vôtre, d'une feuille ou deux seulement (Courier,Pamphlets pol.,Pamphlet des pamphlets, 1824, p.210).Maisonnette (...) fit un pamphlet en faveur des Bourbons (Stendhal,Souv. égotisme,1832, p.111).
B. − Court écrit satirique, souvent politique, d'un ton violent, qui défend une cause, se moque, critique ou calomnie quelqu'un ou quelque chose. Synon. diatribe, factum, libelle, satire.Pamphlet incendiaire, piquant, virulent; pamphlets électoraux; stupide pamphlet; écrire un pamphlet contre qqn; lancer un pamphlet contre les jansénistes, Mazarin, Molière, l'Académie, un gouvernement. Un nommé Bowring prend la liberté de m'adresser un petit pamphlet où, d'un bout à l'autre, il me présente comme une espèce de monstre, moitié âne et moitié tigre (Lamennais,Lettres Cottu,1820, p.97).Je lisais un assez vif pamphlet de physicien contre Einstein. Il y était dit que ses célèbres doctrines de la relativité sont absurdes (Alain,Propos,1923, p.471):
1. L'arrêt de la Cour de Cassation marque un tournant décisif dans l'affaire Dreyfus. Quand l'immortel pamphlet de Zola eut mis la justice en chemin, ce fut pendant une année un des plus furieux combats de l'histoire. Clemenceau,Vers réparation,1899, p.549.
P.ext. Toute oeuvre satirique ou polémique, donnée sous des formes variées, telles que le conte, la chanson, l'ode, etc. Synon. satire.Pamphlet littéraire, philosophique. Il y aurait bientôt trente ans déjà que, dans le plus gai des pamphlets, Montesquieu avait introduit ces graves paroles: «S'il y a un Dieu, mon cher Rhédi, il faut nécessairement qu'il soit juste (...)» (Guéhenno,Jean-Jacques,1948, p.224):
2. L'Essai sur les moeurs et l'Esprit des Nations, mesquine parodie de l'immortel discours de Bossuet, n'est qu'une esquisse assez élégante, mais terne, et riche et mensongère. C'est moins une histoire qu'un pamphlet en grand, un artificieux plaidoyer contre le christianisme... Chênedollé,Journal,1822, p.114.
En appos. Livre pamphlet, film pamphlet. Dans le même sens, je pensais ce matin que le vrai roman, c'est le roman pamphlet, et pamphlet dans le sens philosophique, ou sentimental, ou social (Léautaud,Journal littér.,3, 1913, p.93).
Prononc. et Orth.: [pɑ ̃flε]. Ac. 1762: pamflet; dep.1798: -phlet. Étymol. et Hist. [1653 citat. du terme angl. au sens de «écrit de peu de valeur» (La Boullaye-Le-Gouz, Voyages et Obs., p.427 et note ds Höfler Anglic.); 1698 id. pamflets défini «papiers imprimez, où chacun prend la liberté de dire beaucoup de choses sur les Affaires de l'État» (Mém. et Obs. faites par un voyageur en Angleterre, 280 et note, ibid.)] 1705 en France, s'agissant d'un ouvrage écrit en angl. (P.Bayle, Lettre à des Maizeaux, Lettres choisies..., 1714, 897, ibid.); 1762 en France «libelle, écrit satirique et polémique» (Bachaumont, Mém., t.1, p.48, 19 févr.). Empr. à l'angl. pamphlet «brochure, opuscule» att. dep. le xives. (1344 lat. médiév. d'Angleterre panfletus, 1387-8 m. angl. pamflet ds NED) désignant parfois plus partic. une brochure sur un sujet d'actualité, éventuellement de politique ou propre à la controverse, empr. à l'a. fr. Pamphilet (ca 1245 Henri D'Andeli, Bataille des VII Arts, éd. A. Héron, p.55: La fu li sage Chatonez, Avionès et Panfilès) dimin. de Pamphile désignant le poème lat. (ou l'aut. à qui il était attribué) Pamphilus seu de amore et comparable aux dimin. Isopet (ou Esopet, de Esope), Catonet (de Caton), Avionet (de Avianus), cf. Pamphile et Galatée, éd. J. de Morawski, Introd., p.14 et sqq. Fréq. abs. littér.: 386. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1071, b) 357; xxes.: a) 318, b) 344. Bbg. Bonn. 1920, p.101. _Boulan 1934, p.115. _Gohin 1903, p.298. _Migl. Nome propr. 1968 [1927], p.159, 325.

Pamphlet : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pamphlet \pɑ̃.flɛ\ masculin

  1. Brochure, court écrit polémique, satirique ou violent voire calomnieux à l’encontre de quelqu’un ou de quelque chose.
    • La religion fut attaquée avec toutes les armes, depuis le pamphlet jusqu'à l'in-folio. — (Chateaubriand)
    • Elle provoque souvent la conversion au judaïsme de membres du Clergé, tel ce Wicelinius, aumônier du duc Conrad de Metz, et qui, une fois devenu juif (vers l’an 1000), écrivit un pamphlet contre le christianisme. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Il était inévitable que l’entrée de notre société dans l’âge de la consommation s’accompagnât d’une désaffection croissante à l’égard du pamphlet. Le pamphlet est un genre ingrat, c’est le chardon de la littérature, qui ne pousse que sur les terres déshéritées. — (Philippe Tesson, avant-propos de André Malraux ou le temps du silence d’André Brincourt, 1966)
    • L’époque que nous étudions a vu apparaître un genre nouveau, signe de l’entrée massive du monde urbain dans la sphère de l’écrit, celui du pamphlet politique. — (Marianne Closson, L’imaginaire démoniaque en France (1550-1650), 2000)
    • Après plusieurs essais écrits dans la même veine, il sort en 1996 à compte d’auteur un retentissant pamphlet, Les Mythes fondateurs de la politique israélienne, qui lui vaut le soutien de l'abbé Pierre, un ami de longue date, et un procès pour injure raciale et négation de crime contre l’humanité […]. — (Michaël Prazan, Une histoire du terrorisme, Éditions Flammarion, 2012)

Nom commun

pamphlet

  1. Brochure.
  2. Court essai, généralement controversé, sur un sujet d'intérêt contemporain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pamphlet : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAMPHLET. n. m.
Mot emprunté de l'anglais où il signifie Brochure. Il se dit en français d'un Écrit satirique, d'un tour violent, contre quelqu'un ou quelque chose. Les pamphlets de Paul-Louis Courier.

Pamphlet : définition du Littré (1872-1877)

PAMPHLET (pan-flè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pan-flè-z odieux) s. m.
  • 1Petit livre de peu de pages. Je lui ai écrit pour le prier de m'envoyer par la première commodité un pamphlet qui a pour titre Dutch-politics [politique hollandaise], Bayle, Lett. à des Maizeaux, 1er déc. 1705. Il prétend prouver dans sa brochure appelée en anglais pamphlet, que le texte de l'Écriture est corrompu, Voltaire, Dict. phil. Bethsamès. Il devait lui sembler [à Napoléon], à écouter ce bruit dans les pamphlets du temps, que le maître manquait partout, Villemain, Souven. contemp. les Cent-Jours, II.
  • 2Il se prend souvent en mauvaise part. L'approbateur du pamphlet, Diderot, Claude et Nér. II, 109. La religion fut attaquée avec toutes les armes, depuis le pamphlet jusqu'à l'in-folio, Chateaubriand, Génie, I, I, 1. Je lui demandai ce que c'était qu'un pamphlet, et le sens de ce mot qui, sans m'être nouveau, avait besoin pour moi de quelque explication : c'est, répondit-il, un écrit de peu de pages, d'une feuille ou deux seulement, Courier, Pamphl. des pamphl. Ce chef-d'œuvre divin [les Provinciales], ce sont pourtant des pamphlets, des feuilles qui parurent, Courier, ib.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PAMPHLET. - ÉTYM. À la conjecture palme feuillet, M. Gaston Paris, Rev. critique, 26 sept. 1874, p. 197, en oppose une autre : il signale que, dans la seconde moitié du XIIIe siècle, Pamflette est cité par Dirk van Asenede dans sa traduction néerlandaise de Flore et Blanchefor (v. 333) ; or Pamflette est le nom vulgaire de Pamphilus, espèce de comédie en vers latins du XIIe siècle ; appuyé là-dessus, il dit : « Je suis porté à croire que de cette forme diminutive dérive le mot anglais pamphlet, dont l'origine a tant exercé les érudits. Ce serait une preuve de plus de la grande popularité de notre poëme au XVe siècle. » Dans la manière de voir de M. G. Paris, le nom vulgaire de la comédie latine, très connue alors à cause d'un rôle remarquable de vieille entremetteuse, serait devenu le nom commun des feuilles volantes satiriques. Ce pamflette du XIIIe siècle est certainement une trouvaille ; et le rapprochement est fort ingénieux. Pour qu'il devînt certain, il faudrait quelques intermédiaires avant les textes de 1510, les plus anciens que l'on connaisse jusqu'à présent pour l'emploi de ce mot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pamphlet »

Étymologie de pamphlet - Littré

Angl. pamphlet, qui est dans Shakspeare, paunflet et pamflet dans des textes de 1510, de palme-feuillet, feuillet qui se tient à la main, d'après Pegges, dans Johnston ; ce qui est probable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pamphlet - Wiktionnaire

Diminutif du latin Pamphilus (« Pamphile »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de pamphlet - Wiktionnaire

(XVIIe siècle) De l’anglais pamphlet, diminutif du latin Pamphilus (« Pamphile »). Pamphilus est le titre d’un poème du douzième siècle, titre issu du grec ancien πάμφιλος, pámphilos (« qui aime tout »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pamphlet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pamphlet pɑ̃flɛ play_arrow

Citations contenant le mot « pamphlet »

  • Dans le cadre du festival Résistance, le prix du pamphlet Claude-Tillier 2019 a été remis, vendredi, à la médiathèque François-Mitterrand, à trois lauréats qui se sont vu récompensés par la Ville de Clamecy et, pour l'un d'entre eux, par le Prix spécial des Amis de Claude-Tillier. www.lejdc.fr, Le concours du pamphlet Claude-Tillier a récompensé ses trois lauréats - Clamecy (58500)
  • Ces mots-là sont de Louis-Ferdinand Céline, qui était aussi… médecin. Près de 90 ans plus tard, ils raisonnent avec un petit pamphlet titré « L’hôpital, une nouvelle industrie – Le langage comme symptôme », un « Tract » Gallimard rédigé par le chef du service de neurologie au CHU de Tours, Stéphane Velut. France Culture, La crise de l'hôpital est-elle aussi un problème d'organisation ? / Réseaux sociaux : modérer, c'est censurer ?
  • N'allant pas jusqu'à livrer un pamphlet pour autant, le "jeune à jamais" ajoute à sa recette une dose d'introspection, évoquant sa vie passée et actuelle tout en laissant transparaitre une forme de nihilisme quant à son avenir. "Je m'en sors sans m'en dépêtrer, je guéris par infection". Très mélodique, la première moitié de l'écoute met en lumière le timbre vocal si singulier du montpelliérain, alternant les inflexions de voix au rythme des variations d'instrumentales (Falcon et Canyon Diablo pour ne citer qu'eux). L'écoute se trouve aussi parsemée de couplets kickés réussis, le track Fragment pour preuve. Raplume, NO FUTURE : Wit. poursuit sa mue - Raplume
  • En sortie de confinement, De Villiers avait provoqué un clash entre Édouard Philippe et le chef de l’État sur la réouverture rapide du Puy du Fou. Dans la foulée, il a publié un pamphlet succès de librairie, où il se campe en « gaulois réfractaire », taillant en pièces les errements du « nouveau monde » et la gestion « calamiteuse » du coronavirus, tout en en s’enorgueillissant de toujours « avoir l’oreille du Président » sur les périls de l’heure. Coup du pub gratuit, l’astuce du Puy du Fou révèle un inquiétant sentiment d’impunité, un mépris des règles communes et une bonne dose de provocation, carburant privilégié d’un Philippe de Villiers qui ne désespère de rallier à son étendard une galaxie de souverainistes en quête de candidat pour la prochaine présidentielle. CharenteLibre.fr, Puy du Fou: la provocation en étendard [Le point de vue de CL] - Charente Libre.fr
  • Inlassable observateur de notre temps, le philosophe et écrivain revient, dans un livre pamphlet (1), sur la gestion de la crise sanitaire du Covid-19. Madame Figaro, Bernard-Henri Lévy : "L’idée que rien n’est plus important que la santé est complètement nouvelle" - Madame Figaro
  • Ce florilège de questions est loin d’être représentatif de ce pamphlet, deuxième titre de Marilyne Videau édité par les éditions Atlande dans la collection « Coup de gueule et engagement » – une dénomination qui veut tout dire. Mais la part donnée à ces interrogations frontales et sans détour déconcerte et rappelle ces questions à s’arracher les cheveux que peuvent poser les enfants : « Pourquoi il fait noir la nuit ? », « Pourquoi la terre est ronde ? », « Pourquoi pourquoi ? »… Rue89 Bordeaux, Sur la connerie, Maryline Videau se pose beaucoup de questions - Rue89 Bordeaux
  • Le pamphlet est l'arme de ceux qui ont découvert l'erreur, pas encore la vérité. De Gilbert Cesbron / Journal sans date

Traductions du mot « pamphlet »

Langue Traduction
Corse panfletu
Basque panfleto
Japonais パンフレット
Russe брошюра
Portugais panfleto
Arabe كتيب
Chinois 小册子
Allemand broschüre
Italien opuscolo
Espagnol folleto
Anglais pamphlet
Source : Google Translate API

Synonymes de « pamphlet »

Source : synonymes de pamphlet sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires