La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « oie blanche »

Oie blanche

Variantes Singulier Pluriel
Féminin oie blanche oies blanches

Définitions de « oie blanche »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

oie blanche \wa blɑ̃ʃ\ féminin

  1. Jeune fille qui a reçu une éducation pudibonde qui est niaise, candide et un peu sotte.
    • Je ne me voyais pas épousant la gentille oie blanche qui m’aurait persécuté pour que je la conduisisse à la messe, qui se serait liguée avec mes parents, avec les siens, pour me ramener à de « bons sentiments ». — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Elle reste chez ses parents, à Agen, comme les oies blanches d’autrefois. Elle attend un mari. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 105)
    • 20 octobre 1940 – J’en conviens : je suis très oie et très blanche, mais c’est tout de même bien désagréable d’avoir à obéir à sa sœur en public, et planter là son amusement pour suivre une aînée austère et faiseuse de tapisserie. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 97)
  2. (Canada) Synonyme d’oie des neiges.
    • Dans le mouvement pour l'uniformisation de la nomenclature des oiseaux à l'échelle internationale, qui généra de nombreux ajustements des appellations locales dans les années 1980 et 1990, la dénomination technique « grande oie des neiges » s'est imposée. La sous-espèce d'oies blanches du Saint-Laurent serait désormais désignée d'un nom issu de la traduction littérale de l'ornithonyme anglais « Greater Snow Goose ». Pourtant, l'oie blanche n'est pas à proprement parler une oie des neiges, puisqu'elle niche dans l'Arctique au moment où elle y trouve des espaces libres de neige, là où elle est assurée de pouvoir se nourrir. De même, elle passe chez nous au printemps, lorsque le couvert neigeux est entièrement fondu, et à l'automne, bien avant les premières chutes de neige. On a ainsi écarté un usage historique, ce qui n'était pas une nécessité, puisque le nom scientifique latin sera toujours la référence commune. D'ailleurs, au Québec, si l'appellation grande oie des neiges est de mise dans les documents officiels, beaucoup de naturalistes et de chasseurs continuent de désigner couramment la sous-espèce, en accord avec la tradition, de l'appellation « oie blanche ». — (Gérald Baril, Si près, si loin, les oies blanches, Montréal, XYZ, 2020, pages 32-33)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « oie blanche »

 Composé de oie et de blanche.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « oie blanche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
oie blanche wa blɑ̃ʃ

Évolution historique de l’usage du mot « oie blanche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « oie blanche »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « oie blanche »

Langue Traduction
Anglais white goose
Espagnol ganso blanco
Italien oca bianca
Allemand weiße gans
Chinois 白鹅
Arabe أوزة بيضاء
Portugais ganso branco
Russe белый гусь
Japonais 白いガチョウ
Basque antzar zuria
Corse oca bianca
Source : Google Translate API

Oie blanche

Retour au sommaire ➦

Partager