La langue française

Muret

Sommaire

Définitions du mot muret

Trésor de la Langue Française informatisé

MURET, subst. masc.,MURETTE, subst. fém.

Petit mur bas. Le muret de la patinoire. Une route feuillue débouche là par un angle raide sur la nudité d'une murette de pierre qui court au long de la plage (Gracq, Beau tén.,1945, p. 134).
En partic. Petit mur bas construit en pierres sèches qui dans certaines régions sert de clôture aux parcelles de terre, soutient la terre dans les terrains en pente. Grand verger en terrasse de grenadiers, de citronniers et d'orangers, avec des bassins d'eau verte et chaude pour l'irrigation des jardins, et des files d'aloès et de figuiers de Barbarie sur les pierres sèches des murets (Nizan, Conspir.,1938, p. 120).
REM. 1.
Mur(e)tin,(Murtin, Muretin) subst. masc.,synon.Une côte rocheuse escaladée de vignes, égayée de murtins de pierre (A. Daudet, Sapho,1884, p. 91).Exécution (...) d'un muretin (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 86).En avant, par delà le murtin de la terrasse, un talus couvert d'herbe grasse, chevelu de marsaules (Genevoix, Rroû,1931, p. 77).
2.
Murot, subst. masc.,synon.La vallée de la Moselle se creusait, étalant les vignobles exposés au soleil, les murots de pierre sèche, le fond de prairie franche où la rivière luisait (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 197).
Prononc. : [myʀ ε], [-εt]. Étymol. et Hist. I. Ca 1230 muret (Chevalier aux deux épées, 4254 ds T.-L.); 1240 (doc. ds Gdf.). II. 1508 Limoges murette (Reg. cons. de Limoges, I, 11, Ruben ds Gdf.); 1620-21 Dordogne (Compte Arch. Dordogne B 134, ibid.), rare; 1922 [Auvergne] (Pourrat, Gaspard, p. 73). I dér. de mur*; suff. -et*. II empr. au prov. mureta « rempart, mur d'enceinte » (1418 ds Pansier t. 3, surtout att. dans l'Aveyron, le Cantal, le Périgord et le Limousin, FEW t. 3, 3, p. 242 a), dér. du prov. mur, v. mur. Fréq. abs. littér. : Muret : 11. Murette : 16.

Wiktionnaire

Nom commun

muret \my.ʁɛ\ masculin

  1. Petit mur.
  2. (Par extension) (Architecture) (Agriculture) (Géographie) (Jardinage) (Maçonnerie) Mur bas, généralement construit en pierres sèches et servant de séparation.
    • […] ces infortunés, depuis les temps les plus anciens, se sont évertués à épierrer ces immensités du Causse, ces plateaux calcaires que leur industrie mal rétribuée a compartimenté de murets innombrables d’un gris bleuâtre. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MURET (mu-rè) s. m.
  • Petit mur, mur bas. Les viviers [pour l'ostréiculture] sont de petits établissements de 400 mètres carrés entourés de murets en pierres sèches de 20 centimètres de hauteur, Bouchon-Brandely, Journ. offic. 26 janv. 1877, p. 580, 3e col.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et li praiaus enclos estoit D'un muret bas…, Li chevaliers as deus espées, publié par Förster, V. 4253.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MURET, (Géog.) petite ville de France dans le haut Languedoc. Les anciens actes écrivent le nom de cette ville en françois Murel, & en latin Murellum. Pierre d’Arragon ayant pris le parti des Albigeois, & étant assisté des comtes de Toulouse, de Foix & de Comminges, assiégea cette place avec une armée formidable ; mais elle fut taillée en pieces dans une sortie que fit Simon de Montfort, & le roi d’Arragon lui-même y perdit la vie. Muret ne contient guere aujourd’hui qu’un millier d’habitans. Elle est sur la Garonne à 3 lieues au-dessus de Toulouse. Long. 19. 5. lat. 43. 30. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « muret »

(1240) muret ; murette, (1508) ; de mur et -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « muret »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
muret myre

Citations contenant le mot « muret »

  • Ça y est, les RazBitumes ont enfin pu redémarrer les entraînements. Le club de karting muretain a pu reprendre le volant et sentir à nouveau les plaisirs de conduire. Titou et Trust, qui avaient participé ensemble l’an dernier à une course d’endurance en Italie, ont enfin pu s’affronter pour retrouver l’esprit de la compétition. ladepeche.fr, Muret. Reprise des entraînements pour les RazBitumes - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « muret »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « muret »

Langue Traduction
Anglais low wall
Espagnol pared baja
Italien muretto
Allemand niedrige mauer
Chinois 低墙
Arabe جدار منخفض
Portugais parede baixa
Russe низкая стена
Japonais 低い壁
Basque horma baxua
Corse muru pocu
Source : Google Translate API

Synonymes de « muret »

Source : synonymes de muret sur lebonsynonyme.fr
Partager