La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « moyennant »

Moyennant

Définitions de « moyennant »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOYENNANT, loc. prép.;MOYENNANT QUE, loc. conj.

I.− Loc. prép. En fournissant ou en recevant en échange, en contrepartie de. Nul ne peut être contraint de céder sa propriété, si ce n'est pour cause d'utilité publique, et moyennant une juste et préalable indemnité (Code civil,1804, art. 545, p. 101).Quand te vends-tu au gouvernement moyennant une place de 1 500 francs par an? (Flaub., Corresp.,1844, p. 157).
Moyennant finance. En payant, en étant payé. Une pitoyable ganache (...) se prêtait, moyennant finance, aux pires complaisances, aux plus sales compromissions (Gide, Feuillets d'automne,1949, p. 1104):
M. Grenouville a consenti à l'épouser, à la condition qu'elle renoncerait à nous, et nous avons consenti... − Moyennant finance?... dit la perspicace Josépha. − Oui, madame, dix mille francs, et une rente à mon père, qui ne peut plus travailler... Balzac, Cous. Bette,1846, p. 347.
Au fig. Au prix de. Il faut nécessairement avouer que, moyennant certaines conditions, la matière inanimée est capable de s'organiser, de vivre, de sentir (Cabanis, Rapp. phys. et mor.,t. 2, 1808, p. 238).Leur ouvrage, moyennant un détour, revint en France, imprimé de fait à Amsterdam chez les Elzévir, mais portant le nom seul d'un libraire de Mons (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 272).C'est avec une sombre fierté que nous apprenions ces actes de guerre individuellement accomplis, moyennant des risques immenses, contre l'armée de l'occupant (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 227).
Moyennant quoi (fam.). Je ne demande pour moi que la levée de mes arrêts, et de passer à une autre armée; moyennant quoi je me dédis de tout ce que j'ai dit et écrit au général Dedon (Courier, Lettres Fr. et Ital.,1807, p. 747).
II.− Loc. conj. Moyennant que + subj.À condition que, sous la réserve que. Tous les résultats sensibles peuvent logiquement s'expliquer dans l'ancienne comme dans la nouvelle théorie, moyennant que les doses correspondantes d'oxygène et d'hydrogène soient entre elles dans la proportion voulue pour faire de l'eau (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 487).Vous m'accordez (...) que la vérité sera vérité pure aux mêmes conditions. C'est-à-dire, moyennant qu'on la rende muette, aveugle, sourde (A. France, Puits Ste Claire,1895, p. 210).
Moyennant que + ind.(vx). Compte tenu que. Avec mille écus par an, je me trouve assez riche, moyennant que ma plume me fait déjà un petit revenu (Sand, Corresp.,t. 1, 1831, p. 183).
Prononc. et Orth. : [mwajεnɑ ̃], [-je-]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. a) 1377 prép. « au moyen de » moiennant tel mouvement (Oresme, Ciel, éd. A. D. Menut, 114b, p. 440); 1668 moyennant quoi (La Fontaine, Fables, I, V, 26); b) 1827 moyennant finance « contre de l'argent, en payant » (Delécluze, Journal, p. 444 [1690 moyennant dix mille escus, Fur.]); 2. 1219 loc. conj. moyennant que « à condition que » (Cart. de Cysoing, p. 104 ds Gdf Compl.). ,,Arch. ou littér.`` ds Rob. Part. prés. de moyenner*. Fréq. abs. littér. : 533. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 906, b) 1 055; xxes. : a) 650, b) 536. Bbg. Mounin (G.). Le Fonctionnement du lang. vu à travers un fait de synt. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1975, t. 13, p. 274.

Wiktionnaire

Préposition - français

moyennant \mwa.jɛ.nɑ̃\ ou \mwa.je.nɑ̃\

  1. Au moyen de, avec l’aide de.
    • Wary de Dommartin la rebâtit ; d’abord bénédictin au monastère de Saint-Epvre à Toul, puis prieur de Varangéville il céda ensuite son prieuré, moyennant redevance, à Jean de Nicolinis ; […]. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895 - éd. 1923)
    • Il entrait en qualité de « fait-diversier » dans un quotidien de Marseille, moyennant quatre-vingt-dix francs par mois. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 26)
    • Le succès de l’haruspicine ne se limitait pas à la religion officielle. Une foule d’haruspices privés proposait ses consultations au public moyennant finance : dans la Carthage du IVe siècle apr. J.-C., le futur saint Augustin, alors étudiant, y eut encore recours. — (Dominique Briquel, Les Étrusques, collection « Que sais-je ? », Presses Universitaires de France, 2005, 3e éd., 2016, p. 89)
    • En janvier 1794, lors de la vente de ses biens, déclarés acquis à la Nation, le château d’Étrépigny est acheté, moyennant 15 100 francs en assignats, pour le compte de Lefèvre-Gineau, seconde personnalité d'exception du village. — (Philippe Seydoux, Gentilhommières et maisons fortes en Champagne: Marne et Ardennes, Éditions de La Morande, 1997, p. 153)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOYENNANT. prép.
Au moyen de, avec l'aide de. Il a acheté telle chose moyennant telle somme. Je lui remettrai mille francs, moyennant quoi nous serons quittes. J'en viendrai à bout moyennant la grâce de Dieu.

Littré (1872-1877)

MOYENNANT (mo-iè-nan ; plusieurs disent moiiè-nan) prép.
  • 1Au moyen de, par le moyen de. Nous y donnerons ordre moyennant quelque argent que nous contribuerons pour cela, Voiture, Lett. 15. Et sans s'incommoder, moyennant ce partage…, La Fontaine, Fabl. III, 6. Moyennant quoi, votre salaire Sera force reliefs de toutes les façons, La Fontaine, ib. I, 5. On dit que nos mutins demandent pardon ; je crois qu'on leur pardonnera moyennant quelques pendus, Sévigné, 16 août 1675. Pourvu qu'on y croie en Dieu [dans l'Amérique anglaise], toute religion est bien reçue ; moyennant quoi, le commerce fleurit et la population augmente, Voltaire, Dict. phil. Tolérance.

    Du temps de Bouhours, quelques-uns repoussaient ce mot.

  • 2Moyennant que… conj. Pourvu que, à la condition que. On aura ses services moyennant qu'on le payera.

HISTORIQUE

XVe s. Moyennant qu'il eust la grace de son pere, Commines, I, 1.

XVIe s. Moyennant qu'il promettoit de…, Montaigne, I, 30.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « moyennant »

Moyennant, participe présent de moyenner, pris pour préposition.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Participe présent de moyenner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moyennant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moyennant mwajɛnɑ̃

Citations contenant le mot « moyennant »

  • Le peuple donne son sang et son argent, moyennant quoi on le mène. De Victor Hugo / L’Homme qui rit
  • Tout gros mensonge a besoin d'un détail bien circonstancié, moyennant quoi il passe. De Prosper Mérimée / Portraits historiques et littéraires : Alexandre Pouchkine
  • Autre illustration de cette dépendance du foot français, plus de la moitié des trente plus grosses ventes de joueurs à l'étranger effectuées par les clubs de L1 l'a été avec des formations de la Premier League, d'après les données du site spécialisé Transfermarkt. Le coup le plus colossal a été réalisé par Lille, à l'été 2019, avec le transfert de son attaquant Nicolas Pépé à Arsenal pour 80 millions d'euros. La même année, l'Olympique lyonnais a également battu son propre record avec le départ moyennant 60 millions de son milieu de terrain Tanguy Ndombélé pour Tottenham. Les Echos, Le Brexit, énième coup dur pour le foot français | Les Echos
  • Cinq ans et de gros travaux plus tard, moyennant un investissement de 1,7 M€, les cinq chaudrons entièrement rénovés sont remis en service. « Nous avons pu le faire car nous avions encore des salariés expérimentés qui savaient saponifier selon le procédé traditionnel. En symbiose avec les nouveaux, ils nous ont permis de relancer le savoir-faire », explique Guillaume Fiévet, président de la Compagnie du Midi, la société qui chapeaute la savonnerie. Nouvelles Publications, Savonnerie du Midi : le sacre d'une ré-industrialisation
  • La notion de taxi désigne donc bien au départ le fameux compteur indiquant le prix de la course à payer, et par métonymie a ensuite signifié le véhicule servant au transport privé (en opposition au transport public ou en commun) de passagers moyennant paiement. DH Les Sports +, Hep ! Taxi ! Quelle est donc l'origine de ce moyen de transport ? - DH Les Sports+

Traductions du mot « moyennant »

Langue Traduction
Anglais by means of
Espagnol por medio de
Italien per mezzo di
Allemand mittels
Chinois 通过
Arabe عن طريق
Portugais por meio de
Russe посредством
Japonais によって
Basque bitartez
Corse per mezu di
Source : Google Translate API

Synonymes de « moyennant »

Source : synonymes de moyennant sur lebonsynonyme.fr

Moyennant

Retour au sommaire ➦

Partager